Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Gone du Chaâba
    Le Gone du Chaâba
    14 janvier 1998 / 1h 36min / Comédie dramatique
    De Christophe Ruggia
    Avec Bouzid Negnoug, Rezlan Benamar, François Morel
    Nationalité français
    Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,2 182 notes dont 62 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans les années soixante, une vingtaine de familles ont fui leur village algérien d'El-Ouricia, poussées par la pauvreté ou la guerre. Refugiées au Chaaba, un bidonville français, elles se confrontent au dur apprentissage de l'intégration. Au travers de différents destins qui, chacun à sa manière, retracent l'itinéraire complexe de cette immigration, cette histoire s'attache au parcours d'Omar, neuf ans, déchire entre ce petit morceau d'Algérie et la France.
    Distributeur -
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1997
    Date de sortie DVD 05/11/2001
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français, Arabe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 90227

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 11.01 €
    Le Gone du Chaâba
    Le Gone du Chaâba (DVD)
    neuf à partir de 15.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Bouzid Negnoug
    Rôle : Omar
    Rezlan Benamar
    Rôle : Saïda
    François Morel
    Rôle : M. Grand
    Mohamed Fellag
    Rôle : Bouzid
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4986 abonnés Lire ses 10 361 critiques

    3,0
    Publiée le 23 octobre 2011
    Pour son tout premier long mètrage en tant que rèalisateur, Christophe Ruggia signe une chronique attachante et souvent drôle, qui èvoque l'ècueil du misèrabilisme! C'est par les yeux d'un enfant de neuf ans que "Le Gone du Chaaba" montre la misère d'immigrès algèriens dans un bidonville du Villerbanne, dans les annèes 60! Pas d'acteurs connus (hormis le français François Morel qui joue le rôle surprenant de Monsieur Grand) dans ce ...
    Lire plus
    annastarnomberon
    annastarnomberon

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 239 critiques

    5,0
    Publiée le 27 mars 2011
    Un film très touchant. Le gone du Chaaba nous fait ressentir le tiraillement d'Omar entre sa culture arabe, culture que ses amis se chargent de ne pas lui faire oublier, et sa soif d'apprendre, qui l'oblige à se plier aux attentes de l'école et aux encouragements maladroits de ses parents. On rit, on est attendri, on peut même lâcher une larme ou deux. C'est le genre de film qui laisse admiratif, et qui dépeint très bien ce que devait ...
    Lire plus
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 989 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2008
    Dans son roman, Azouz Bégag avait fait une peinture très vivante, émouvante et volontariste de la misère des bidonvilles dans laquelle vivaient les premiers immigrants magrébins. La réussite de Begag était telle que les lecteurs avaient l’impression d’en avoir été les témoins oculaires. Christophe Ruggia, par sa reconstitution scrupuleuse des lieux, par sa mise en scène sobre, mais dynamique et bien rythmée, parvient à nous faire ...
    Lire plus
    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 178 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mai 2016
    Moi qui croyais que je n'allais jamais être accepté par la société parce que je n'avais pas aimé de ce film de mes souvenirs... J'ai une révélation à vous faire. J'ai apprécié "Le Gone du Chaaba". J'ai aimé "Le Gone du Chaaba". Malgré quelques défauts (qualité d'image poisseuse, luminosité pas toujours efficace dans les scènes de nuits, dialogues parfois incompréhensibles à cause des accents...), on passe au final un moment ...
    Lire plus
    62 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Dernières news

    18e Festival du Film de Paris : action !
    NEWS - Festivals
    samedi 22 mars 2003

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1997, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1997.

    Commentaires

    • moi!
      Tu crois que c'est par hasard si Charlemagne il a inventé l'école?
    • Critical in the dark
      et du cul
    • Critical in the dark
      et de se faire tuer
    • Critical in the dark
      sortez votre chant très chiant !
    • THIB 1205 - Compte ferm?
      Ruggia est vraiment un maître dans l'art d'ennuyer les gens. Un film qui ne sert à rien, qui ne raconte rien, dont on a un écran noir au début, avec des plans fixes ensuite, puis les premières paroles à la 1ère minute mais totalement chiantes. Incroyable que tant de gens amient ce film... Je comprend vraiment pas pourquoi. Surement parce que les gens n'ont absolument rien adhérés au film mais qu'il met en scène des arabes alors chef d'oeuvre ! Mais je suis sur que si le film parlait de quelqu'un d'autre que des arabes mais qu'il resté exactement pareil, Le gone du cabanon n'aurait que des 0 étoiles... Hypocrisie quand tu nous tiens... Il faut se rendre à l'évidence, on ne reste pas scotché à l'écran devant un film qui dure 1h36 et qui nous montre des gens qui se baladent autour d'un bidonville, avec des vieux hommes qui hurlent dans tous les sens des dialogues incompréhensibles, et des plans fixes la plupart du temps, et dans lequel il ne se passe absolument rien de passionnant ! Même le son est pourri ! C'est n'importe quoi...
    • THIB 1205 - Compte ferm?
      Ruggia est vraiment un maître dans l'art d'ennuyer les gens. Un film qui ne sert à rien, qui ne raconte rien, dont on a un écran noir au début, avec des plans fixes ensuite, puis les premières paroles à la 1ère minute mais totalement chiantes. Incroyable que tant de gens amient ce film... Je comprend vraiment pas pourquoi. Surement parce que les gens n'ont absolument rien adhérés au film mais qu'il met en scène des arabes alors chef d'oeuvre ! Mais je suis sur que si le film parlait de quelqu'un d'autre que des arabes mais qu'il resté exactement pareil, Le gone du cabanon n'aurait que des 0 étoiles... Hypocrisie quand tu nous tiens... Il faut se rendre à l'évidence, on ne reste pas scotché à l'écran devant un film qui dure 1h36 et qui nous montre des gens qui se baladent autour d'un bidonville, avec des vieux hommes qui hurlent dans tous les sens des dialogues incompréhensibles, et des plans fixes la plupart du temps, et dans lequel il ne se passe absolument rien de passionnant ! Même le son est pourri ! C'est n'importe quoi...0/5
    • Critical in the dark
      Rien qu'en voyant tes note 2/5 je savait déjà ce que t'allait marquer !Comme d'habitude "seul truc à sauver, ...Pas accroché, trop plat, trop bidon, trop ennuyantA la limite somnifère..."T'es trop jeune pour apprendre le cinéma mon petit Omar ^^A 9 ans, il est évident qu'on peut avoir peur d'un navet comme "Silent Hill" ou s'ennuyer devant de grands films comme Il était une fois en Amérique ^^Et puis ton soit disant "fils de 4 ans et 5 ans", inutile de l'inventer, ils existent pas ^^
    • Thib thib
      Et aussi agréable que de se faire vomir à la gueule !-999 999 999 999/5
    • Critical in the dark
      3000.
    • Critical in the dark
      aussi agréable que de se faire crier dans les oreilles par des vieux bougnoules...
    • Critical in the dark
      aussi agréable que de se faire trancher l'oreille par un perce oreille...
    • Critical in the dark
      aussi agréable qu'une f******* dans l'oreille..
    • Critical in the dark
      aussi agréable que cannibal holocaust...
    • Critical in the dark
      aussi agréable que d'assister à une pendaison et une décapitation à la fois : insupportable à voir.
    • Critical in the dark
      aussi agréable que de recevoir des insultes p*rn*graphiques dans la g****le : horrible.
    • Critical in the dark
      aussi agréable que de rire à un enterrement...
    • Critical in the dark
      revu = gros navet!!
    • Thib Thib de Youtube
      un pure navet qui fait puer des eisselles les "vous!"
    • Thib Thib de Youtube
      gros prout pas éclaté de "toi!" !!!!
    • Thib thib
      Un navet
    Voir les commentaires
    Back to Top