Notez des films
Mon AlloCiné
    Blow Up
    Bande-annonce Blow Up
    1 mai 1967 / 1h 50min / Drame
    De Michelangelo Antonioni
    Avec Jane Birkin, Gillian Hills, Julian Chagrin
    Nationalités britannique, italien
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    4,7 3 critiques
    Spectateurs
    3,8 2808 notes dont 186 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans un parc de Londres, un jeune photographe surprend ce qu'il croit être un couple d'amoureux. Il découvre sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buisssons...
    Distributeur Warner Bros. France
    Récompenses 7 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1966
    Date de sortie DVD 20/10/2004
    Date de sortie Blu-ray 28/03/2017
    Date de sortie VOD 13/10/2008
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget 1 800 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 33144

    Séances

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    UniversCiné Location dès 3,99 € HD
    Orange Location dès 2,99 € HD
    FilmoTV Location dès 2,99 € HD
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 4.18 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Blow Up Bande-annonce VO 0:46
    Blow Up Bande-annonce VO
    47383 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°427 - Les films de 1967 selon les spectateurs 2:25
    Top 5 N°427 - Les films de 1967 selon les spectateurs
    11505 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Jane Birkin
    Rôle : la blonde
    Gillian Hills
    Rôle : la brune
    Julian Chagrin
    Rôle : un mime
    Claude Chagrin
    Rôle : un mime
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    ChroniqueMécanique
    ChroniqueMécanique

    Suivre son activité 269 abonnés Lire ses 214 critiques

    4,0
    Publiée le 30 décembre 2011
    Considéré comme le chef-d’œuvre d'Antonioni, "Blow-up" est une expérience cinéphilique sensorielle et inclassable. On comprend même sans aucun problème pourquoi David Lynch dit l'adorer. Avec un regard contemplatif sur ce qu'il filme, le célèbre réalisateur italien entoure sa pellicule d'un climat pesant, d'une ambiance mystérieuse à souhait, le tout rythmé par de bruyants silences. Une œuvre culte car maudite, Antonioni n'ayant ...
    Lire plus
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 592 critiques

    2,0
    Publiée le 13 mai 2015
    Alors qu'il contemple les clichés qu'il a pris dans un parc, un photographe voit un détail qui l'intrigue, et par une suite d'agrandissements (d'où le titre du film) se rend compte qu'il a été le témoin involontaire d'un meurtre. Que l'on soit novice ou averti en la matière, un film de Michelangelo Antonioni ne laisse jamais indifférent. Film en avance sur son temps, « Blow Up » ne déroge pas à la règle. Il s'agit là d'un objet ...
    Lire plus
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 18 janvier 2014
    Un drame britannique qui nous plonge dans le Londres des Sixties, entre révolution culturelle et libération des mentalités, ainsi que dans un monde étrange, celui de la photographie et de l’art. Un film visuellement beau et à l’atmosphère unique. La mise en scène y est lente, minutieuse, appliquée, et s’avère un plaisir à analyser. La partie de tennis finale, scène révélatrice du film, est probablement l'une des plus réussies. ...
    Lire plus
    Robin M
    Robin M

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 283 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2015
    Blow Up fait partie de ces œuvres qui bousculent le cinéma autant dans sa forme que dans son appréhension. Palme d’Or au Festival de Cannes en 1967, l’œuvre de Michelangelo Antonioni répond à cette volonté de transfigurer le cinéma, et ses codes, pour amener le spectateur à réfléchir sur la réalité de l’image et par-delà à sa propre réalité. Blow Up est une illusion qui repose sur la confrontation entre l’homme et la ...
    Lire plus
    186 Critiques Spectateurs

    Photos

    49 Photos

    Secret de tournage

    Palme d'or

    Six ans après l'Ours d'or à Berlin pour La Notte (1961), et trois ans après le Lion d'or à Venise pour Le Désert rouge, Michelangelo Antonioni obtient la Palme d'or à Cannes en 1967 pour Blow up (en 1960, sur la Croisette, il avait dû se contenter du Prix du jury pour L'Avventura). La même année, le film est nommé aux Oscars, dans les catégories Meilleur réalisateur et Meilleur scénario, et décroche le prix de la National Society of Film Critic... Lire plus

    Par delà les frontières

    Après s'être fait connaître grâce à une série de portraits de l'Italie des années 60 (L'Avventura, La Notte, L'Eclipse et Le Désert rouge), Michelangelo Antonioni décide de partir en Grande-Bretagne, même si'il envisagea, dans un premier temps, de tourner Blow up dans son pays. Après ce film qui reste un précieux témoignage du Londres des sixties, le cinéaste continuera de voyager, puisque, après le projet avorté Techniquement douce, il part aux... Lire plus

    Le casting

    A l'origine, c'est Terence Stamp qui devait jouer le rôle principal de Blow up. Mais celui-ci a finalement été remplacé par David Hemmings, qui a accédé à la célébrité grâce à ce rôle de photographe inspiré par les grandes figures de l'époque, telles que David Bailey. A ses côtés, Vanessa Redgrave, qui s'est déjà forgée une solide réputation sur les planches, trouve son premier rôle marquant au cinéma.

    Dernières news

    Ces Palmes d’or qui ont dépassé le million d'entrées
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 16 octobre 2019
    A l'instar de "Parasite", Palme d'or au dernier festival de Cannes vue par près de 1,7 millions de spectateurs, quels sont...
    The Square, Shining... Ces affiches qui misent sur une scène marquante du film
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 18 octobre 2017
    En lieu et place d'une illustration figurant les héros en groupe ou qui posent, certaines affiches choisissent de miser sur...
    7 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1966, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1966.

    Commentaires

    • Jeckxdeel
      Plat?Quel euphémisme!
    • Jeckxdeel
      Coppola reconnaît donc que son propre film est ennuyeux!
    • Jeckxdeel
      Ce film ne pouvait en aucun cas y échapper!LOL!
    • Jeckxdeel
      Très fatigant tu veux dire!
    • The world is yours
      Mdrrr j’en étais sûr ^^
    • Jeckxdeel
      Somptueux ce NAVET!
    • Jeckxdeel
      C'est un nanar et rien d'autre! Un redoutable assommoir! Un puissant somnifère!
    • demencia
      C'était déjà beaucoup trop !
    • Jeckxdeel
      Je l'ai vu il y a longtemps. Et le regarder jusqu'au bout fut un dur combat! Mais je me rappelle bien qu'elle jouait un tout petit rôle dans cet engin. Elle devait même avoir très peu de lignes de dialogue!
    • demencia
      Palme d'or , ours d'or...... Le nanar d'or , ça existe ? effectivement, comme assommoir, ça s'impose ! Et cette pauvre Birkin , qui n'a jamais eu aucun talent ( comme sa fille d'ailleurs , mais que des réalisateurs s'entêtent à engager ).....Fatiguant !
    • Jeckxdeel
      Un assommoir tu veux dire!
    • Jeckxdeel
      Quel assommoir!
    • Henri Mesquida
      Entre réalité et fiction et en multipliant les points de vue sur un instant (Ceux,instantanées , de l'appareil photo et du spectateur opposés à ceux , réflêchis du cinéaste et finalement de son héros), Antonioni livre ici une puissante réflexion sur les approches possibles de la réalité , invitant le spectateur à choisir la réflexion profonde plutôt que l'impréssion immédiate, ce qui vaut autant pour regarder une oevre que pour vivre sa vie.
    • spider1990
      un grand film! Un metteur en scène d'exception. Il manque une certaine touche de profondeur pour ouvrir les portes vers le réalisme.
    • JeanVacances
      "Blow-up" est une expérience cinéphilique sensorielle et inclassable. Avec un regard contemplatif sur ce qu'il filme, le célèbre réalisateur italien entoure sa pellicule d'un climat pesant, d'une ambiance mystérieuse à souhait, le tout rythmé par de bruyants silences aux côtés énigmatiques. Cette mise en abyme d'un jeune artiste londonien tourmenté par ce qu'il découvre au cœur même de ses propres clichés est une déclaration d'amour emprunte de philosophie à la photographie, la peinture, la comédie, l'art en général. Le personnage de ce photographe frimeur, fougueux et branché, qui découvre sur ses photos ce que ses yeux n'ont pas vu, est d'ailleurs l'un des grands attraits du film. Avant-gardiste et terriblement moderne pour l'époque, donc forcément kitsch aujourd'hui, « Blow-Up » souffre justement de ce côté très austère et hyper-intellectuel, de son tempo lent et sourd, mais réussit bizarrement à nous hypnotiser, alors qu'il faut bien le dire, il ne si passe pas grand chose. Si l'on s'ennuie parfois, faute à un scénario trop léger, on est tout de même happé par la mise en scène d'une précision métronomique, sobre et épurée, au visuel lumineux et élégant. A l'image de la scène finale et cette partie de tennis jouée par un cours de mime, un film vraiment étrange, parfois plat, mais d'une surprenante beauté. Retrouvez toutes mes critiques, avec photos et anecdotes, sur mon blog : http://soldatguignol.blogs.all... N'hésitez pas, merci !
    Voir les commentaires
    Back to Top