Notez des films
Mon AlloCiné
    Post Mortem
    Bande-annonce Post Mortem
    16 février 2011 / 1h 38min / Drame
    De Pablo Larraín
    Par Pablo Larraín, Mateo Iribarren
    Avec Alfredo Castro, Antonia Zegers, Jaime Vadell
    Voir sur OCS Ce film en VOD
    Presse
    3,2 17 critiques
    Spectateurs
    2,2 108 notes dont 16 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Santiago du Chili, septembre 73. Mario travaille à la morgue, où il rédige les rapports d’autopsie. Amoureux de sa voisine Nancy, une danseuse de cabaret soupçonnée de sympathies communistes, sa vie va être bouleversée par le coup d’Etat contre Salvador Allende...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
    • OCS Abonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    Post Mortem Bande-annonce VO 1:23
    Post Mortem Bande-annonce VO
    32670 vues

    Acteurs et actrices

    Alfredo Castro
    Rôle : Mario Cornejo
    Antonia Zegers
    Rôle : Nancy Puelmas
    Jaime Vadell
    Rôle : Dr. Castillo
    Amparo Noguera
    Rôle : Sandra Carreño
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Libération
    • Marianne
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Brazil
    • Première
    • Excessif
    • L'Express
    • Le Journal du Dimanche
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 375 critiques

    4,5
    Publiée le 18 février 2011
    Pablo Larrain dresse ainsi le portrait d’un homme fade et effacé que la situation à l’extérieur de chez lui ne concerne pas, y compris lorsqu’il est recruté par l’armée au sein de l’hôpital. L’étrangeté de Mario à lui-même et surtout au monde qui l’entoure, hormis Nancy sur laquelle il jette son dévolu parce qu’elle est avant tout sa voisine, est suggérée par l’utilisation du hors-champ et le recours à une ...
    Lire plus
    alexdelaforest
    alexdelaforest

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 205 critiques

    3,0
    Publiée le 6 septembre 2014
    Nan c'est pas bon. La dénonciation de la dictature manque sa cible et l'absurde plombe le film.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 781 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,0
    Publiée le 15 mars 2013
    Ce film sur les conséquences du coup d'état d’Augusto Pinochet sur un citoyen chilien lambda ne reflète à aucun moment la situation historique que semble pourtant dénoncer Lorrain. Le choix de ce personnage n’ayant aucune importance dans la vie politique du pays s’avère en cela une erreur scénaristique injustifiable. Mais, en plus de cette absence d'intérêt historique et d'engagement politique, la photographie glaçante créant une ...
    Lire plus
    Noémie Laurent
    Noémie Laurent

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 141 critiques

    3,0
    Publiée le 17 décembre 2014
    Un film froid et dérangeant. Le spectacle est désagréable mais la complexité des personnages tient en haleine. Le message critique que veut faire passer le réalisateur à propos de la dictature chilienne est reçu : un pays malade et ravagé par les tueries.
    16 Critiques Spectateurs

    Photos

    13 Photos

    Secret de tournage

    Note d'intention

    Pablo Larrain a voulu dans son film lier les itinéraires de son héros et de son pays. Il s'explique : "Santiago 73, Post Mortem est l’histoire d’un couple en apparence insignifiant et dénué de charme. C’est l’histoire du Chili au moment du coup d’Etat militaire, une des périodes les plus noires et sanglantes du pays. L’idéal de Mario, conquérir l’impossible amour d’une femme, est aussi l’idéal d’un pays, qui tente de conquérir un noble mais inatt... Lire plus

    L'obsession d'un évènement qu'on n'a pas vécu

    "Je n’étais pas né à l’époque, mais j’ai entendu beaucoup de récits sur ces évènements dans ma jeunesse. A tel point que c’est comme si j’avais vécu le coup d’Etat, ce qui s’est passé juste avant et après également". C'est ainsi que Pablo Larrain parle du renversement du pouvoir du socialiste Salvador Allende par le général Augusto Pinochet qui a plongé le Chili dans une dictature militaire pendant près de vingt ans. Un moment qui a profondément... Lire plus

    Un jeune réalisateur talentueux

    Santiago 73, Post Mortem est seulement le troisième film de Pablo Larrain mais c'est déjà la poursuite d'une belle carrière. Si en 2006, son premier film Fuga n'est pas sorti dans nos contrées, il a quand même largement dépassé les frontières du Chili, présenté en sélection officielle dans de nombreux festivals internationaux. Avec Tony Manero, il s'ouvre la porte des grands festivals puisque le film est projeté en première mondiale en mai 2008,... Lire plus

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalités mexicain, chilien, allemand
    Distributeur Memento Distribution
    Récompenses 3 nominations
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Box Office France 29 442 entrées
    Budget -
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

    Commentaires

    • Nelly M.
      C'est exactement ça !
    • arnaud1972
      un drame très esthétique (trop???) qui sous couvert de la distance propice à l'humour noir laisse le spectateur à l'écart de toute l'horreur de ce pan douloureux de l'histoire chilienne, dommage malgré tous les efforts visuels intéressants et la performance de l'acteur principal qui sombre peu à peu en salaud ordinaire...
    • Nelly M.
      Découvert au Festival des Trois Continents nantais 2010. Les moments de tension lors des raids ou à la morgue sortent de la torpeur générale, accentuée par une image beige rosée assez monocorde... Pourtant, l'heure est grave : on est à Santiago du Chili lors du Coup d'Etat de 1973 contre Allende, juste avant que Pinochet prenne le pouvoir. Il faut lire entre les lignes. On comprend qu'il y a "des descentes" chez certains habitants, le personnel de l'hôpital est sommé d'obtempérer, il y a des morts on ne sait plus trop pourquoi... Une scène de révolte féminine tout à fait remarquable réveille d'un bond... Dommage qu'ils soient si glauques les personnages du cinéaste Pablo Larrain. La voisine qui cherche à sauver sa peau, les couteaux à dissection, de quoi devenir fou... La mise en scène aurait pu gagner en variété d'effets pour racheter le sordide toujours crescendo. On est dans un registre de violence rentrée qui présage le pire... C'est lent et de plus en plus étouffant, les portes s'ouvrent et en voici une entrebaîllée : désespoir, une dernière humiliation, celle de trop... Un coup de sang encore plus terrible que tout ce qu'on peut imaginer.
    Voir les commentaires
    Back to Top