Notez des films
Mon AlloCiné
    La Maison sur la colline
    Bande-annonce La Maison sur la colline
    7 mars 2006 en DVD / 1h 33min / Drame
    De Robert Wise
    Avec Richard Basehart, Valentina Cortese, William Lundigan
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,3 20 notes dont 6 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Prenant à sa demande l'identité de sa meilleure amie décédée, Victoria Kowelska assure l'éducation de son enfant. Très vite, elle soupçonne son compagnon de vouloir la suprimer. Celui-ci boit le poison qu'il lui destinait. Accusée de meurtre, Victoria doit prouver son innocence.
    Titre original

    The House on Telegraph Hill

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1951
    Date de sortie DVD 07/03/2006
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 11725

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 25.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Maison sur la colline Bande-annonce VO 2:19
    La Maison sur la colline Bande-annonce VO
    553 vues

    Acteurs et actrices

    Richard Basehart
    Rôle : Alan Spender
    Valentina Cortese
    Rôle : Victoria Kowelska
    William Lundigan
    Rôle : le major Marc Bennett
    Fay Baker
    Rôle : Margaret
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 358 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,0
    Publiée le 4 décembre 2013
    Réalise par Robert Wise en 1951, " La Maison sur la Colline " est un mélange de mélodrame et de thriller qui possède une premiere partie un peu poussive, mais qui s'avère bien plus intéressant par la suite. L'histoire parle d'une rescapée, Victoria Kowelska, des camps de concentration qui prendra l'identité d'une amie décédée et partira à San Francisco pour y eduquer le fils de cette dernière. Elle y épousera là-bas Alan Spender, ...
    Lire plus
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un film qui lorgne énormement sur Hitckock , avec talent .
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 474 abonnés Lire ses 3 441 critiques

    3,5
    Publiée le 17 mai 2020
    Robert Wise a fait ses débuts dans le cinéma à la RKO comme monteur à la fin des années 1930. Il passe à la réalisation pour le studio en 1943 sous la direction du célèbre producteur Val Lewton avec "La malédiction des hommes-chats". Il y développe son éclectisme et sa maitrise des budgets grâce à des westerns et films noirs de série B d'excellente facture. A parti de 1950, il loue son savoir-faire désormais reconnu à ...
    Lire plus
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    4,0
    Publiée le 27 août 2011
    Certainement pas le meilleur film de Robert Wise, on est loin de "Marqué par la haine" ou de l'exceptionnel "Maison du diable", mais une fois encore le réalisateur fait preuve d'une maîtrise de la mise en scène remarquable. Wise ne laisse rien au hasard... et ça se voit ! Le souci du détail, la quête de l'excellence permet au film de décoller, de créer une tension présente tout du long, et ce, malgré la faiblesse de l'interprétation, ...
    Lire plus
    6 Critiques Spectateurs

    Photos

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1951, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1951.

    Commentaires

    • David R.
      Le début du film est navrant, la représentation de ce qui se passe dans le camps de concentration est maladroite et inutilement mélo, on attend le pire. Et bien non, par la suite le film prend de l'hauteur, le suspens est réel, la mise en scène digne de ce nom, par moment remarquable. Valentina Cortese, desservie par un personnage qui passe de la ruse à un angélisme qui la rend parfois agaçante, sans compter les naïvetés du scénario, se confirme femme et comédienne raffinée, même si elle montre davantage sa vrai personnalité dans "Le Amiche" de Michelangelo Antonioni.Malgré ces limites, le film se laisse voir avec un vrai plaisir.
    Voir les commentaires
    Back to Top