Mon compte
    Piggy
    Piggy
    Date de sortie inconnue / 1h 46min / Thriller
    De Kieron Hawkes
    Par Kieron Hawkes
    Avec Paul Anderson, Martin Compston, Ed Skrein
    Spectateurs
    3,6 24 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Acteurs et actrices

    Paul Anderson
    Rôle : Piggy
    Martin Compston
    Rôle : Joe
    Ed Skrein
    Rôle : Jamie
    Josh Herdman
    Rôle : Anthony
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 29 mai 2015
    "Piggy" est un film excellent, et c'est bien dommage qu'il ne soit pas plus connu, il le mériterait. (Bon, déjà, il faut remarquer que l'affiche dessert grandement le film. En la regardant on s'imaginerait plus un film d'horreur cheap, du genre un torture-porn où le mec séquestre des nanas stupides dans sa cave avec toutes les gentillesses qui vont avec... Alors que ça n'a rien à voir! Attention, il y a quand même des scènes pas vraiment ...
    Lire plus
    Toutou to you
    Toutou to you

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 599 critiques

    3,0
    Publiée le 3 avril 2013
    La Grande Bretagne aime les sujets sociaux, les difficultés humaines et la violence qui naît des conflits intérieurs. Avec Piggy, Kieron Hawkes s'engouffre dans le genre du thriller sombre, très sombre et dans lequel son personnage principal ne sortira pas indemne. Piggy est un film étrange, qui s'articule autour de deux personnages à priori antithétiques et qui donne une vision trouble des rapports les liant. Brutal dans sa réflexion, ...
    Lire plus
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 2 033 critiques

    3,5
    Publiée le 22 septembre 2015
    Unique long métrage de Kieron Hawkes, ce Piggy a une saveur toute particulière, son climat poisseux aidant. On suit les mésaventures d'un jeune anglais, seul et désabusé par le quotidien dont le frère est assassiné à la suite d'une embrouille bénigne. Et c'est suite à sa rencontre avec le bien-nommé Piggy, sombre ami du défunt, que son existence va être bouleversé, ainsi que son comportement. Paul Anderson en Piggy est assez ...
    Lire plus
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 008 critiques

    3,0
    Publiée le 12 avril 2013
    Structure classique, lumière potassante. On s'ennuierait d'avantage si on ne gambergeait pas autant aux multiples dénouements envisageables - Schizophrénie, arrestation, perte de la petite amie, conflit direct avec Piggy (Paul Anderson excellent) - tout aussi classiques, voir trop attendus. Finalement, Kieron Hawkes maîtrise son premier film qui ne déçoit pas d'avantage, voir surprend et on en retiendra un état social palpable et ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité britannique
    Distributeur -
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget 900 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2012.

    Commentaires

    • jeffy97
      Kleron Hawkes était, et est toujours pour moi un mystère. C'est un peu comme savoir à quoi ressemble les Daft Punk. Un seul film à son actif, mais quel film... J'aime pas spécialement les Anglais, mais j'aime vraiment le cinéma Anglais. Celui des fables sociales. Kleron Hawkes nous a fait un film noir, violent, très violent. Pour ce qui est de l'histoire, lire la critique de "Toutou to you", c'est très bien fait. Je suis plutôt d'accord avec lui, sauf sur le dernier chapitre. Je pense que la lenteur de certaines scènes est là pour faire redescendre une tension trop forte et apporte un semblant de répit. Les acteurs sont remarquables. Piggy est un film sur la violence interne, et une analyse corrosive de l'ultra-violence.
    • jeffy97
      Qui a dit que tu étais fourbe, menteur et arrogant^^^^. :). Ah oui, j'ai bien aimé ta colère sur "Blade Runner". Mais pourquoi aller lire la critique d'un tel journal, qui, normalement ne peut (comme le veut le pape) donner son avis que sur: Marie de Nazareth, Moïse, les dix commandements, L'Évangile selon saint Matthieu, et Le Roi des rois. Bon je vais regarder Piggy. Quelqu'un m'a dit qu'il y avait des accents d'Orange Mécanique. Ce que perso, je ne pense pas. Serait-on plus prés de Fight Club???. Je vais voir.
    • Toutou to you
      Petit message à ceux qui se la jouent sycophantes : j'ai vu ce film en avant première au Japon, près du Canal du Panama, pas loin du Pôle Sud ^^ Première à droite....
    • Toutou to you
      La Grande Bretagne aime les sujets sociaux, les difficultés humaines et la violence qui naît des conflits intérieurs. Avec Piggy, Kieron Hawkes s'engouffre dans le genre du thriller sombre, très sombre et dans lequel son personnage principal ne sortira pas indemne. Piggy est un film étrange, qui s'articule autour de deux personnages à priori antithétiques et qui donne une vision trouble des rapports les liant. Brutal dans sa réflexion, sensible dans sa narration, le métrage se tire une balle dans le pied en refusant toute forme de compromis. Joe est un jeune homme qui se sent loin des autres. De nature, il est un couard, il a peur des hommes et évite de croiser leurs regards. Après une altercation dans un pub, son frère John est assassiné. Arrive alors un dénommé Piggy qui se dit ami du défunt, il prend sous son aile le pleutre Joe et l'éduque en vue de venger sa chair... Un flashforward, une narration en voix off, un type charmant mais réservé et le récit d'une vengeance qui va changer le héros, Piggy commence bien. C'est, de plus, filmé avec talent (le directeur de la photo, James Friend qui a travaillé sur Action Ou Vérité et The Hike semble vraiment se bonifier) et le montage de Benjamin Turner rend crédible une histoire habilement agencée. En outre, il y'a de la qualité dans la direction d'acteurs (étonnant Paul Anderson, Martin Compston tout en retenue). Enfin, les hors champs dans les séquences violentes permettent une suggestion lourde de sens (attention c'est quand même dur parfois). Néanmoins, Piggy est long et certaines scènes ralentissent la gradation dramatique, de même que la lente description peut ennuyer. Mais la fin, dans un climax plein de retenue, donne de la saveur à cette bobine particulière. 3/5
    Voir les commentaires
    Back to Top