Notez des films
Mon AlloCiné
    La Cinquième Saison
    Bande-annonce La Cinquième Saison
    24 juillet 2013 / 1h 33min / Drame
    De Peter Brosens, Jessica Hope Woodworth
    Avec Aurélia Poirier, Django Schrevens, Sam Louwyck
    Presse
    3,9 10 critiques
    Spectateurs
    2,7 126 notes dont 35 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    Une mystérieuse calamité frappe un village belge dans les Ardennes : le printemps refuse de venir. Le cycle de la nature est brisé. Alice et Thomas, deux adolescents du village, vont se battre pour donner un sens à leur vie dans un monde qui s’effondre autour d’eux.

    La Cinquième Saison Bande-annonce VO 1:40
    La Cinquième Saison Bande-annonce VO
    27592 vues

    Acteurs et actrices

    Aurélia Poirier
    Rôle : Alice
    Django Schrevens
    Rôle : Thomas
    Sam Louwyck
    Rôle : Pol
    Gill Vancompernolle
    Rôle : Octave
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Positif
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • Le Monde
    • Première
    • TF1 News
    • TéléCinéObs
    • Les Fiches du Cinéma
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    10 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 409 abonnés Lire ses 1 823 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2013
    Film (pré)survivaliste à effets minimum pour malaise maximum (celui du spectateur). Dans une bourgade isolée de Wallonie (Ardennes belges), comme hors du temps, les habitants fêtent la fin de l'hiver, avec un rituel qui paraît (en dépit des 2 "géants" convoqués) plus anglo-saxon qu'autre chose. Le bûcher rituel ne prend pas feu, ce qui est de mauvais augure - 1ère saison. Les abeilles sont mortes, les vaches n'ont plus de lait, les ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1230 abonnés Lire ses 3 482 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2013
    Hume, c'est du belge ! Le pays est plat, soit, mais pas son cinéma. Rien que cette année, Offline, Alabama Monroe et La cinquième saison auront prouvé sa diversité et son originalité. La cinquième saison, ou quand la nature se rebelle, devient stérile, et plonge un petit village dans l'angoisse au point d'en revenir aux superstitions d'un autre âge en sacrifiant l'étranger, qui ne peut être que coupable, comme au bon vieux temps des ...
    Lire plus
    Robin M
    Robin M

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 283 critiques

    5,0
    Publiée le 20 août 2013
    Le couple de cinéastes belges, Peter Brosens et Jessica Hope Woodworth, s’attaque avec La Cinquième saison au périlleux exercice du film apocalyptique. Un genre qui charrie aussi bien des œuvres fascinantes, comme chez Ferrara, que des blockbusters bien trop insipides. Comme souvent, c’est le fantastique qui fera basculer le film dans l’impitoyable dégringolade du chaos : le Printemps n’arrive pas ! Un scénario original et ambitieux ...
    Lire plus
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    1,0
    Publiée le 24 août 2013
    Un film qui a pris le triste parti de tout miser sur sa poésie visuelle, un esthétisme qui tourne malheureusement très vite en rond, finissant par lasser et ennuyer. Une réalisation aux dialogues sourds, aux situations figées, où les personnages sans saveur semblent complètement absents. Bref, un film insipide, transparent et creux, qui n’apporte rien !
    35 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Tournage à la maison

    Peter Brosens et Jessica Woodworth ont tourné La Cinquième Saison dans le village de Weillen, en Belgique wallonne : "C’est à deux kilomètres à peine de notre maison à Falaën", précisent-ils. "Une communauté rurale y vit, entourée de prés et de champs et dominée par une forêt très sombre". Le fait de tourner un film dans leur cadre de vie n'a pas empêché les deux cinéastes de faire de nombreuses recherches, tout comme pour leurs précédents films,... Lire plus

    Ce que racontent les couleurs

    Dans La Cinquième Saison, qui se déroule dans un futur proche, le printemps n'arrive pas, l'hiver perdure. La palette de couleurs du film y est directement liée : les couleurs y sont très pâles, fidèlement aux couleurs de l'hiver en Belgique, et parce qu'à cause du prolongement de l'hiver, comme le souligne Peter Brosens, "les choses commencent à disparaître, même les couleurs !"

    L'hiver encore et toujours

    Les quatre saisons du film ont été tournées en hiver... Peter Brosens raconte : "Les scènes d’été nous ont posé de vrais problèmes. Les acteurs en shorts et T-shirts étaient frigorifiés jusqu’à la moelle ! Et il a commencé à sérieusement neiger pendant la scène d’été du barbecue – ce qui n’a pas été sans créer une certaine panique sur le plateau !" Tributaire des conditions atmosphériques, l'équipe a changé 27 fois son plan de travail, sur seulem... Lire plus

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalités belge, néerlandais, français
    Distributeur Equation
    Récompenses 9 nominations
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Langues Français, Néerlandais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • seuldanslasalle
      Et bien moi j'ai aimé ce film, et je ne suis pas pour autant un intellectuel sorti de sa bulle. J'ai plutôt l'habitude de regarder des films qui me prenne pas trop la tête mais ce matin je suis tombé sur cet ovni qui m'a réveillé en douceur avec ses belles images à encadrer. Evidemment, il faut être disposé à voir un tel film et ce n'est surement pas après une journée de boulot bien harassante ou après un marvel qu'on va se mettre à regarder une oeuvre pareille . L'idée d'une cinquième saison m'a interpellé et je n'ai pas trouvé de comparatif avec un autre film qui aurait été fait, mais en mieux outre atlantique. Le parti pris de transposer à notre époque une histoire qui aurait pu se passer pendant la période des autodafés est judicieux. Certaines scènes très théâtralisées frôlent la perfection et m'ont beaucoup touché. Des plans statiques avec une absence de perspectives ou avec des lignes de fuite brisées par l'arrivée d'un corps étranger déroutent le regard et donnent du sens à l'histoire. J'en conviens, c'est un autre cinéma qui ne peut pas plaire à tous, mais il m'a fortement interpellé...mais bon les goûts et les couleurs tout ça quoi !
    • Georges Tampinanbour
      Assez soporifique, mais très beau visuellement, des tableaux à la Bruegel, retraçant des scènes de vie quotidiennes qui s'effondrent les unes après les autres inexorablement.
    • Jean-Pol Cardin
      Je ne sais pas où cette presse a vu un tel chef-d'œuvre, dans leur rêve sûrement...Mais lorsqu'il y a réellement un film digne d'intérêt leurs notations s'effondrent. Je crois qu'ils voient le bon film à l'envers, mais c'est vrai voir un con qui fixe un coq c'est très prenant. Trêve de plaisanteries ce film est un pur navet. = Je vote nul 0,5 sur 5.
    • derrick44
      La fin du monde, une version européenne de "La route" mais en pénible à voir et en super bizarre. Le gars qui course son coq avec une tondeuse à gazon, les plants fixes dont un accompagné de coups de klaxon... C'est trop "artistique" pour moi.Heureusement, à la fin, tout s'éclaire, attention !! SPOILER !! : tout était un coup monté des autruches pour prendre le contrôle du monde.On a vraiment tord de ne pas assez se méfier des autruches en Europe.
    • luxe
      Nul ! Ne perdez pas votre temps avec cette bouse monumentale. Un film chiant et long... Adapté aux bobos ! 0,5/5
    • mentalist1
      Un film passionné, fait par un passionné, pour des passionnés ! Bouleversant et magistral ! Bravo
    Voir les commentaires
    Back to Top