Notez des films
Mon AlloCiné
    Velvet Buzzsaw
    Bande-annonce Velvet Buzzsaw
    1 février 2019 / 1h 52min / Epouvante-horreur, Drame
    De Dan Gilroy
    Avec Jake Gyllenhaal, Billy Magnussen, Toni Collette
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    2,2 670 notes dont 60 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le thriller Velvet Buzzsaw se déroule dans le milieu de l'art contemporain à Los Angeles, où artistes et collectionneurs richissimes sont prêts à débourser des fortunes pour des pièces pouvant rapporter gros.
    Distributeur Netflix France
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/02/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
    • Netflix Abonnement
    Velvet Buzzsaw Bande-annonce VO 2:38
    Velvet Buzzsaw Bande-annonce VO
    16292 vues

    Interview, making-of et extrait

    Direct 2 DVD N°100 - Home Cinema - Janvier 2019 : Velvet Buzzsaw, The Wife, Polar... 9:58
    Direct 2 DVD N°100 - Home Cinema - Janvier 2019 : Velvet Buzzsaw, The Wife, Polar...
    3381 vues

    Acteurs et actrices

    Jake Gyllenhaal
    Rôle : Morf Vandewalt
    Billy Magnussen
    Rôle : Bryson
    Toni Collette
    Rôle : Gretchen
    John Malkovich
    Rôle : Rhodora Haze
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 2 316 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mai 2019
    Avec son approche sous forme de jeu de massacre où l’art puni ceux qui l’exploitent, Velvet Buzzsaw est une œuvre étonnante; qui a ses défauts, mais des plus pertinentes. Le casting est parfait, tandis que les morts jouissives. Le petit côté superficiel apporte de la crédibilité au message : la vacuité d’une partie mondaine de l’art, qui juge, s’approprie et exploite ce dernier. Bref, c’est superbe, étonnant, déroutant, et ...
    Lire plus
    Bryan S
    Bryan S

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 3 février 2019
    Totalement déçu ! La bande annonce vaut 8/10. Mais le film en vaut 2/10 car tout a été dévoilé dans la ba, aucune surprise bref une énorme déception
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1575 abonnés Lire ses 3 717 critiques

    1,5
    Publiée le 22 février 2019
    Bon première surprise, je pensais que j'allais voir un film de Tony Gilroy, le réalisateur de Duplicity et que j'allais voir un film similaire, avec des gens qui se mettent des bâtons dans les roues pour s'accaparer une collection d’œuvre d'art... Bon en fait j'ai appris qu'il a un frère et que c'est lui qui a réalisé le surestimé Nightcall... Bon ça ne change rien, au début du film j'ai vraiment trouvé ça bien, on a plein de ...
    Lire plus
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 654 critiques

    1,5
    Publiée le 19 août 2019
    Très attendu après le percutant "Night Call", le nouveau film de Dan Gilroy ne se montre pas à la hauteur des attentes. Original dans sa thématique (le monde de l'art et ses excès), ambitieux dans son scénario, "Velvet Buzzsaw" ne trouve pourtant jamais le ton juste. Les scènes horreur / fantastique tombent par exemple systématiquement à plat. Les personnages sont également complètement ratés, gros défaut dont le film ne se relève ...
    Lire plus
    60 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Dernières news

    Velvet Buzzsaw, The Wife, Polar, Billionaire Boys Club, Soni  : nos conseils Home Cinema du mois !
    NEWS - Films à la TV
    jeudi 7 février 2019
    Parce que le cinéma, c'est pas qu'au cinéma, chaque mois, on vous dit tout des films à découvrir directement sur Netflix,...
    Velvet Buzzsaw : comment l'arrêt de Superman Lives avec Nicolas Cage a inspiré le film
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 1 février 2019
    Velvet Buzzsaw est disponible dès aujourd'hui sur Netflix. A l'origine de ce long-métrage, un film qui n'a jamais vu le jour...
    8 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2018.

    Commentaires

    • Olivier T
      Écrire un commentaire
    • Frank Castle
      Le film est tout ce qu'il y a de plus étrange. Un mélange incongru entre certaines finesses de mise en scène et d'écriture noyées au milieu de scènes kitsch dignes des années 80. D'ailleurs le film porte en lui l'âme de ces vieux films d'horreur où aucun protagoniste n'est réellement sympathique.La critique sur le monde de l'art et l'exploitation par une minorité mondaine est intéressante et pertinente, mais assénée d'une manière caricaturale.Bref j'ai l'impression que c'est une série B divertissante, étrange, un peu foireuse, mais avec néanmoins un certain propos.
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Il y a quand même quelque chose d'agaçant dans la filmographie de Dan Gilroy ; comment passer de Night Call, excellent thriller, haletant de bout en bout à cet objet étrange et médiocre qu'est Velvet Buzzsaw ?Cette critique du monde de l'art ne semble jamais décoller vraiment quand on dépasse la curiosité du début du film. Les personnages, pour la plupart agaçants car voulus caricaturaux au possible, deviennent tous passé la première demi-heure insupportables. On saisit quelques idées ici et là en termes de scénographie mais d'un point de vue cinématographique on reste sur du très moyen. Impossible de vraiment savoir si le contrôle créatif de Netflix a épuré la réalisation pour la rendre oubliable.Une des rares qualités du film : un Jake Gyllenhaal que le réalisateur dirige presque aussi bien que dans son précédent film. Son interprétation est une des plus satisfaisantes du film, même si parfois insipide.
    • TurrelMylene
      La presse va au cinéma certainement....
    • Creen Charles
      Néanmoins une remarque: j'ai jamais vu une bande annonce aussi honteuse que celle de ce film, qui te dévoile dans le plus grand des calmes les circonstances de la mort des personnages principaux.
    • Creen Charles
      Franchement ya certains cas de notes sur allociné que je comprendrais jamais. Vous acceptez de laisser la chti'e famille et Neuilly sa mère sa mère à 3 étoiles mais en même temps acceptez totalement ce film à 2,2? Vous ètes cons ou quoi? Je l'ai trouvé franchement pas mal pour ma part avec une vrai réflexion sur les personnages et une ambiance bien malsaine comme on les aime. Je trouve ça déjà plus profond que la majorité de la merde produites sur Netflix. C'est bizarre yavais une hype énorme autour de Nightcall pourtant et il suffit que le réal prenne un peu de risques et sortent des sentiers battus pour se faire pourrir son film. je Met 5/5 pas parce que je considère que c'est un chef d'œuvre absolu mais pour remonter la note car le film mérite mieux que ça.
    • axou69
      J’avais pourtant aimé NightCall mais là...
    • The Last Action Zero
      En fait, je vois bien un rapport évident, entre ces trois personnages. Je te rassure. Mais ce que je ne comprend pas, c'est de quoi parle Johnson J, par rapport à la question de Aw Jeez Rick. Pour moi, ça ne répond absolument pas à sa question. Ou alors, j'ai loupé un truc dans le film. Est-ce que c'est plus clair comme ça ? :D
    • jean_no
      Je viens de lire ton commentaire du haut... Je suis assez surpris que tu ne vois pas le point commun entre les trois.
    • jean_no
      lol
    • jean_no
      Allez où? Sur le canapé? lol
    • Veganforanimalrights
      Non. Il faut dire que le cinéma français est tellement meilleur ^^
    • Veganforanimalrights
      Moralité du film : l'art (le vrai) ne se monnaye pas.On se prend à rêver que la malédiction à l'oeuvre s'abatte effectivement sur ce petit monde bouffi d'arrogance et de vanité de l'art contemporain, qui a définitivement assassiné l'art et les artistes authentiques sur l'autel de Mammon.
    • Nikolas17
      Génial ! J'ai adoré ! Allez y sans hésiter.
    • The Last Action Zero
      J'avais bien compris. Moi aussi, j'ai vu le film. Mais je ne suis pas sur que ce soit à leurs innocence présumé, que Johnson J fasse référence. Vu comment il présente le mystère, le fait qu'ils s'en sortent vivant, pour X ou Y raison, me parait un peu trop évident. Mais je peux me tromper, bien sur :D
    • Lucas C.
      quit à spoiler : tous les personnages qui meurt sont des personnages qui ont profité d'une manière ou d'une autre de l'art, Damrish survit car il décide de retourner du côté de son collectif (qui fait de l'art qui n'est pas vu comme le dit sa copine), Coco survit car elle est innocente et subit les événements du film, et Malkovich survit car il constitue l'image de l'auteur tel que Gilroy l'imagine : un homme qui cherche avant tout le création, essayant de travestir son art en cherchant ce que les autres veulent voir (d'oú sa discussion avec Rene Russo qui la conduit à aller au bord de mer pour se ressourcer) en cela la scène de fin est très intéressante car elle montre un personnage qui réalise une œuvre d'art qui est vouée à se détruire avec le temps (engloutie par les vagues)
    • Florence Santoni
      J'y ai pensé aussi. J'ai hâte de me mettre au 2 qui arrive dans le noir, avec le casque .
    • The Last Action Zero
      Ha bon ?... à ce point là ?... J'ai dût louper un truc, alors... Pourtant, je ne me suis pas endormie devant, que je sache :D
    • Johnson J.
      Pas de problèmes, le truc arrive avec de gros sabots et ce n'est pas très fin cela dit ^^^
    • The Last Action Zero
      Heu... J'ai vu le film. Et je ne suis pas sur de comprendre à quoi tu fais référence. Quand du temps aura passé, faudra nous expliquer ça :D
    Voir les commentaires
    Back to Top