Mon compte
    Caravage et moi
    Bande-annonce Caravage et moi
    1 mars 2021 en VOD | 1h 30min | Drame, Romance
    De Steve McLean
    |
    Par Steve McLean
    Avec Harris Dickinson, Jonah Hauer-King, Leonardo Salerni
    Titre original Postcards From London
    Spectateurs
    3,1 36 notes, 2 critiques
    Voir sur Prime Video VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Jim, jeune homme au bon cœur, décide de quitter sa campagne anglaise natale pour Londres où il espère trouver une vie meilleure. Il y fait la rencontre d’un quatuor d’esthètes qui ont une maîtrise encyclopédique des arts. Rapidement il est entraîné dans un monde de prostitution et de peinture, où il va devoir gérer son hypersensibilité à l’art et notamment aux tableaux de Caravaggio.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    Amazon Prime Video
    Amazon Prime Video
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD / Blu-Ray, DVD
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Orange
    Orange
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Caravage et moi Bande-annonce VO 1:46
    Caravage et moi Bande-annonce VO
    2 165 vues

    Dernières news

    Acteurs et actrices

    Harris Dickinson
    Rôle : Jim
    Jonah Hauer-King
    Rôle : David
    Leonardo Salerni
    Rôle : Marcello
    Raphael Desprez
    Rôle : Victor

    Critiques Spectateurs

    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    627 abonnés 2 830 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 2 juin 2021
    Postcards from London a l’audace certaine d’aborder la prostitution masculine – thématique déjà rare au cinéma – par le prisme de l’histoire des arts, essentiellement picturaux, en composant un personnage principal innocent et extérieur à Londres qui va s’initier à la culture à mesure qu’il apprend le plus vieux métier du monde. La trajectoire identitaire de Jim se double ainsi d’une trajectoire esthétique qui le ...
    Lire plus
    Guillaume El Baco
    Guillaume El Baco

    2 abonnés 31 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 31 mai 2022
    Le film traite de prostitution masculine sans aucune scène de sexe et mets en avant l'art tout au long d'un film mystérieux et très théâtralisé. On appréciera la mise en scène et l'esthétique soigneusement travaillées. En revanche le scénario tourne en rond malgré une invitation à la réflexion sur l'art et ce qu'il apporte. Enfin, Harry Dickinson excelle dans son rôle de poète éphèbe.

    Photos

    Secret de tournage

    Festivals

    Caravage et moi a été sélectionné dans les festivals suivants :- BFI Flare London LGBT Film Festival (Londres)- Frameline Film Festival (San Francisco)- Outfest (Los Angeles)- Outshine Film Fest (Miami)- Mezipatra Queer Film Festival (Mezipatra)- Melbourne Queer Film Festival (Melbourne)- Lovers Film Festival Torino (Turin)- Pink Apple Film Festival (Zurich)- TLVFest (Tel Aviv)- Filmfest München (Munich)- In And Out (Cannes)- Festival du Film des Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité Grande-Bretagne
    Distributeur Outplay Films
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 11/03/2021
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/03/2021
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 1 anecdote
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2018, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Henri M
      Il ne faut pas s'attendre à un film réaliste sur les affres des prostitués du soho même s'il y a beaucoup d'homoérotisme ert plein de poses de beaux gosses qui reproduisent les peintures du Caravaggio mais les prostitués pour garçons dans ce film très fantaisiste se louent plus pour leur capacités cerébrales et culturelles que pour leur phisique. Ils le disent eux mêmes dans le film ils n'aiment pas qu'on les appèlle des garçons à louer mais des raconteurs. Les client sont visiblement hypnotisés par la beauté de ces garcons en particulier celle du héros (Harris Dickinson), ce que je comprends bien. Mais ils le sont aussi tout à fait pas leur capacité de discuter sur des artistes comme Caravaggio, Bacon, Pasolini...J'ai trouvé ce mélange détonnant et fascinant,visuellement magnifique et très élégant. Et le héros qui souffre du syndrome de Stendhal alors qu'il est sensé parler des grandes oeuvres d'art baroques (gay). Drôle mais exigeant, on croit voir des vignettes vivantes avec une très grandes théatralité comme si des peintures prenaient vie ce qui est est exactement ce que ressent le héros. Ici la forme est parfaitement adapté à l'histoire..
    Back to Top