Mon compte
    La Maison du Docteur Edwardes
    Bande-annonce La Maison du Docteur Edwardes
    19 mars 1948 en salle | 1h 50min | Policier, Thriller
    Date de reprise 11 mars 2009
    De Alfred Hitchcock
    |
    Par Ben Hecht, Angus MacPhail
    Avec Gregory Peck, Ingrid Bergman, Leo G. Carroll
    Titre original Spellbound
    Spectateurs
    3,7 2732 notes, 121 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le film fait partie de la sélection Cannes Classics 2023.

    Constance, médecin dans un asile d'aliénés, tombe amoureuse du nouveau directeur. Cependant, elle s'aperçoit rapidement que l'homme qu'elle aime est en réalité un malade mental qui se fait passer pour le Dr Edwardes. Quand il prend conscience de son amnésie, il croit avoir tué le véritable docteur et s'enfuit de la clinique. Constance le retrouve et le cache chez son vieux professeur qui va analyser les rêves du malade et trouver l'origine de son déséquilibre.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    La Maison du Docteur Edwardes
    neuf à partir de 15,99 €
    Acheter
    La Maison du Docteur Edwardes Bande-annonce VO 2:07
    La Maison du Docteur Edwardes Bande-annonce VO
    8 874 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Top 5 N°530 - Les films de 1948 selon les spectateurs 2:59
    Top 5 N°530 - Les films de 1948 selon les spectateurs
    5 685 vues
    Coffret Alfred Hitchcock, années Selznick 2:03
    Coffret Alfred Hitchcock, années Selznick
    673 vues

    Dernières news

    Get Out oscarisé, découvrez ces films d'horreur eux aussi récompensés par l'Académie
    News - Festivals
    Suite à la victoire de "Get Out", récompensé cette nuit de l'Oscar du meilleur scénario original, découvrez d'autres films…
    lundi 5 mars 2018
    "Welcome" aux 1ères séances
    News - Box Office
    Le drame "Welcome, avec Vincent Lindon, réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 11 mars avec 1555 entrées,…
    mercredi 11 mars 2009

    Acteurs et actrices

    Gregory Peck
    Rôle : Dr. Anthony Edwardes
    Ingrid Bergman
    Rôle : Dr. Constance Petersen
    Leo G. Carroll
    Rôle : Dr. Murchison
    Rhonda Fleming
    Rôle : Mary Carmichael

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    chrischambers86
    chrischambers86

    11 425 abonnés 12 058 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 11 août 2013
    L'un des grands films d'Alfred Hitchcock qui figure parmi les suspenses / psychologiques exploitant le filon de l'amnèsie! Dans "Spellbound" qui s'inspire d'un roman de Ben Hecht, l'amnèsie est donc le ressort de l'amour entre les personnages et la clef d'une intrigue policière particulièrement ingènieuse! L'interprètation inoubliable du couple Gregory Peck-Ingrid Bergman contribue à faire de "Spellbound" une oeuvre majeure de Hitchcock! ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 732 abonnés 3 950 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 26 février 2012
    Vu qu'étrangement pour une fois j'ai réussi à mettre Arte en VO j'ai pu voir ce film d'Hitchcock pour la première fois. Vu que je ne pensais pas le regarder jusqu'à qu'il commence, je ne savais pas du tout de quoi il pouvait bien parler, je ne m'étais pas renseigné, je savais juste qu'il y avait Peck et Bergman (qui est à elle un seul une raison valable de voir le film avec le nom du réalisateur). Si le début du film, bien que pas trop ...
    Lire plus
    Alexarod
    Alexarod

    218 abonnés 1 857 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 mai 2012
    J'adorais déjà Gregory Peck plus vieux dans la Malédiction, Hitchcock pour la Mort aux trousses et Ingrid Bergman pour le crime de l'Orient express, alors réunir les 3 dans un film ça annonçait du bon. Commençons par les mauvais point qui font que je ne donne pas 5 étoiles : principalement le rythme, saccadé, un peu lent aussi, dû aux investigations psychologiques, certes elles sont importantes mais ça casse un peu, surtout qu'elles ...
    Lire plus
    cylon86
    cylon86

    2 199 abonnés 4 430 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2014
    Avec "La maison du docteur Edwardes", Hitchcock signe un thriller psychologique qui va jusqu'à utiliser la psychanalyse comme moteur narratif. En effet, l'amnésique Gregory Peck pensait être le docteur Edwardes et reste persuadé qu'il l'a tué. Mais la psychanalyste Ingrid Bergman, tombée amoureuse de lui, va tout faire pour l'aider à retrouver ses souvenirs et son identité. Si parfois l'intrigue est un peu lente (et beaucoup moins ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Récompenses

    Le film a obtenu six nominations aux Oscars en 1946 : Meilleur film, Meilleurs effets spéciaux, Meilleur réalisateur, Meilleur second rôle, Meilleure photographie, Meilleure musique. Il remporta la statuette pour sa musique, composée par Miklós Rózsa. Pour la petite histoire, il s'agit du premier Oscar remporté par le compositeur sur les trois qu'il a reçu au cours de sa carrière : le second lui fut décerné en 1948 pour la partition de Othello. L Lire plus

    Adaptation radio et télévisuelle

    Comme souvent à l'époque de la sortie du film, La Maison du Docteur Edwardes a fait l'objet d'une adaptation radiophonique dans le célèbre Lux Radio Theatre, le 8 mars 1945, avec les voix de Joseph Cotten et Alida Valli. Quant à la version TV, elle date de 1962. Réalisée par Paul Bogart, on y trouve également au générique Maureen O'Hara et Hugh O'Brian.

    Hitchcok persuasif

    C'est Alfred Hitchcock qui persuada David O. Selznick d'acheter les droits d'adaptation du livre de John Palmer, pour une somme de 40.000 $.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Les Acacias
    Récompenses 1 prix et 6 nominations
    Année de production 1945
    Date de sortie DVD 24/09/2002
    Date de sortie Blu-ray 12/09/2018
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget 1 696 377 $
    Date de reprise 11/03/2009
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 5212

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1945, Meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1945.

    Commentaires

    • angelabassompierre
      j'hallucine de quand date ce film, un vieux coucou!!!!l'intrigue est bien amenée, et avant que tout ne se déroule, j'avais deviné l'issue alors que je n'avais pas du tout vu encore. film d'époque, il existe en dvd et vraiment ça fait plaisir de le regarder.un bonheur.les films d'Hitchcock j'adore ce cinéaste, il savait nous emmener et nous plonger dans des intrigues et des énigmes.
    • Auditore
      Ce film n'a pas pris une seule ride depuis 1945 ! Il est vraiment agréable à regarder et on prends beaucoup du plaisir à suivre nos deux protagonistes dans la recherche de la vérité. Quelques scènes sont vraiment très originales et nous donnent l'occasion de voir quelque chose de "neuf" avec un film pourtant très ancien. C'est une très bonne surprise puisque le scénario tiens (très) largement la route et qu'il arrive à nous tenir en haleine du début jusqu'à la fin ! C'est un très bon Hitchcock. A voir !
    • Themistocle_480
      Encore un Hitchcock sous-estimé, c'est dingue le nombre de ses films qui ne sont pas des chef d'oeuvres (Marnie, l'ombre d'un doute) qui ne sont certes pas des chef d'oeuvres mais qui restent injustement dans l'ombre alors qu'ils mériteraient d'être connus du grand public. Celui-là en fait partie. Malgré une première partie un peu lente, une histoire d'amour on ne peut plus cliché, Spellbound reste un très bon Hitchcock; intéressant grâce à son thème largement abordé (la psychanalyse), à son univers de rêves, de phobies, de névroses et de souvenirs, prenant grâce à un scénario bien ficelé, ce film captive le spectateur dans une ambiance psychologique jusqu'à un dénouement final excellent. 4/5
    • Gori56
      Un mot: Extraordinaire!Psychologiquement implacable. Film unique.
    Back to Top