Mon AlloCiné
    Moffie
    Bande-annonce Moffie
    7 juillet 2021 au cinéma / 1h 44min / Drame, Romance, Guerre
    De Oliver Hermanus
    Par Oliver Hermanus, Jack Sidey
    Avec Kai Luke Brummer, Mark Elderkin, Michael Kirch
    Bande-annonce Séances (1)
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et die swart gevaar : "le danger noir". Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l'apartheid. Il tente alors de survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l'armée.

    Séances

    Moffie Bande-annonce VF 1:51
    Moffie Bande-annonce VF
    2359 vues
    Moffie Bande-annonce VO 1:57

    Acteurs et actrices

    Kai Luke Brummer
    Rôle : Nicholas Van Der Swart
    Mark Elderkin
    Rôle : Medic
    Michael Kirch
    Rôle : Miles
    Luke Tyler
    Rôle : Hilton
    Casting complet et équipe technique

    Photos

    Infos techniques

    Nationalités sud-africain, britannique
    Distributeur Outplay
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Afrikaans
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • Gentilbordelais
      La période de l'apartheid en Afrique du sud est déjà terrible et évoquer l'homosexualité au sein de l'armée ajoute forcément de la dureté. Pour autant, la ségrégation reste une toile de fond et finalement, c'est le quotidien militaire, ses absurdités et ses violences, qui est mis en avant. Le sujet sur le tabou sexuel est également relégué, mis en sommeil faute à un scénario qui n'arrive pas à se décider, à assumer l'essentiel de son propos comme ce final bâclé! Quel dommage, il y avait mieux à faire et proposer davantage d'intensité.
    Voir les commentaires
    Back to Top