Mon compte
    Seize Printemps
    Bande-annonce Seize Printemps
    16 juin 2021 en salle / 1h 14min / Drame, Romance
    De Suzanne Lindon
    Par Suzanne Lindon
    Avec Suzanne Lindon, Arnaud Valois, Florence Viala
    VOD
    Presse
    2,8 23 critiques
    Spectateurs
    1,3 397 notes dont 64 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le film fait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020.

    Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les gens de son âge. Tous les jours pour aller au lycée, elle passe devant un théâtre. Elle y rencontre un homme plus vieux qu’elle qui devient son obsession. Grâce à leur différence d’âge, ils pensent ne plus s’ennuyer ensemble et tombent amoureux. Mais Suzanne sent qu’elle risque de passer à côté de sa vie, celle de ses seize ans qu’elle avait tant de mal à vivre comme les autres.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Cinemasalademande Location dès 4,99 €
    PremiereMax Location dès 4,99 € HD
    Canal VOD Location dès 4,99 €
    UniversCiné Location dès 4,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14,99 €
    Seize Printemps DVD
    Seize Printemps DVD (DVD)
    neuf à partir de 14,99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Seize printemps Bande-annonce VF 1:33
    Seize printemps Bande-annonce VF
    135 024 vues

    Interview, making-of et extrait

    Seize Printemps : Suzanne Lindon explique la différence d'âge entre ses personnages 2:05
    Seize Printemps : Suzanne Lindon explique la différence d'âge entre ses personnages
    730 vues

    Acteurs et actrices

    Suzanne Lindon
    Rôle : Suzanne
    Arnaud Valois
    Rôle : Raphaël
    Florence Viala
    Rôle : Mère de Suzanne
    Frédéric Pierrot
    Rôle : Père de Suzanne
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • CNews
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Point
    • Sud Ouest
    • aVoir-aLire.com
    • La Voix du Nord
    • Le Monde
    • Paris Match
    • Positif
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Le Parisien
    • Les Echos
    • Libération
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 772 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 21 novembre 2020
    Un peu comme Nathan Ambrosini qui, du haut de ses 18 ans, avait réalisé le film « Les Drapeaux de papier » sorti il y a deux ans, Suzanne Lindon et ses vingt printemps semblent manquer de maturité et d’expérience pour réaliser un film maîtrisé, pertinent et réussi. En effet, la fille de Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, qui a donc baigné dans ce milieu, a voulu se lancer dans l’écriture, la mise en scène et jouer le rôle ...
    Lire plus
    pauloo
    pauloo

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 14 critiques

    1,0
    Publiée le 21 octobre 2021
    Marre de voir des films issus et réalisés par des gens venant d'un milieu friqué. Ce film a pu se faire que par l'intervention de papa/maman ! Un film médiatisé par de grandes émissions comme Quotidien et des radios ayant une grosse audience, et même, sélectionné au festival de Canne, une honte pour le cinéma français. Écrit, réalisé et interprété par Mme Lindon, ça va la grosse tête ? Cela se veut nostalgique en voulant se ...
    Lire plus
    Wasapat
    Wasapat

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 90 critiques

    0,5
    Publiée le 18 juin 2021
    c 'est bateau , attendu et surtout une absence totale de réalisation.
    vu que la mise en scène n' était vraiment pas une priorité ainsi que le casting ( ils sont d 'une transparence confondante) ca devient à la fin plutôt insipide
    Bertrand Barbaud
    Bertrand Barbaud

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 245 critiques

    2,0
    Publiée le 24 juin 2021
    La fille des Lindon-Kiberlain réalise son film et se voit propulser à Cannes... On croit rêver. "16 Printemps" est un film mou, flasque, apathique, auto-satisfait et au style télévisuel. À la télé, ça passe encore... mais là, on est au cinéma et on exige du grand, du beau, de la qualité, tout ce dont le film de Lindon est privé. Pour résumer : ça lorgne du côté de Pialat sans jamais en avoir la force émotionnelle. Suzanne Lindon ...
    Lire plus
    64 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Cannes 2020

    Le film fait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020.

    Premier film

    Seize Printemps est le premier long-métrage de Suzanne Lindon, dont elle tient également le premier rôle et dont elle a signé le scénario. Si la jeune femme rêve de jouer la comédie depuis l'enfance, elle n'osait pas en parler, ayant des parents acteurs (Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain). Afin de se sentir légitime de passer devant la caméra, elle a décidé d'écrire un film. Au fur et à mesure, elle s'est appropriée cette histoire au point de Lire plus

    D'inspiration autobiographique ?

    Suzanne Lindon n'avait que quinze ans quand elle a entrepris l'écriture de Seize Printemps, soit un an de moins que son héroïne. « Le film est avant tout né de l’envie de raconter un âge », affirme-t-elle. Elle désirait témoigner du moment particulier qu'elle vivait alors, où tout se déroulait bien dans sa vie mais où, toutefois, elle ressentait une forme de mélancolie qu'elle ne pouvait expliquer. « Je me suis demandée si cel Lire plus
    14 Secrets de tournage

    Dernières news

    Cinéma : nos 21 bonnes résolutions pour 2021
    NEWS - Sorties ciné
    vendredi 1 janvier 2021
    On ne se ment pas : 2020 a été compliqué ! On vous souhaite donc une année 2021 pleine de bons films à voir au cinéma. Voici…
    120 battements par minute sur France 3 : que deviennent les acteurs du film ?
    NEWS - Films à la TV
    lundi 30 novembre 2020
    A l'occasion de la première diffusion en clair et en prime time sur France 3 de "120 battements par minute" de Robin Campillo,…
    9 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Paname Distribution
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 2020
    Date de sortie DVD 06/10/2021
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 15/09/2021
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 14 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 151723

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2020, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2020.

    Commentaires

    • Cowboys from Hell
      Aaaah, ne fais pas l'oiseau de mauvais augure 🤐.
    • cgarycooperconnard
      Ne t'emballe pas, le cinéma Français peut faire pire ^^
    • julyane
      D'un ennui abyssale...
    • Moimoi
      Film de, par et avec fille de. Qui a tout juste 21 ans. En plus, c'est presque un court-métrage, vu la durée.Si elle n'a pas bénéficié de l'aide de papa et maman pour sortir ce film, vu sa note moyenne désastreuse, c'est à n'y plus rien comprendre au cinéma français.Très peu pour moi.
    • AyanneMai
      tant mieux
    • Cowboys from Hell
      Son film a terminé à 13.655 entrées ! Certainement, l'un des plus gros bides de l'histoire du cinéma français.
    • Cooper1992
      et surtout il adore un film avec...Lindon et Kiberlain ^^'
    • Rick-ornichon
      Ouè moi aussi je soupçonne que ce soit Vincent Lindon derrière ce pseudo. Y a que ça pour aimer ce film, ou alors faut être invité dans les soirées mondaines...
    • Rick-ornichon
      Exactement tout ce qui me fait vomir dans le cinéma français. Et si en plus le film ne puait pas la bobo-titude méprisante des classes inférieures à gros coups de culture prétentieuse que Lindon elle-même cite sans probablement la comprendre... Quand on voit combien, à côté de ça, Romain Quirot en a bavé pour sortir Le Dernier Voyage, film ambitieux 10000 fois supérieur, alors que le mec a au départ un CV sympa dans les court-métrages...J'espère tellement qu'elle se ramasse complet à Cannes, hélas le public cible est exactement celui qu'elle vise.
    • cyril b.
      et sinon tu parle du film ou pas??? si non en s'en balance de ce que tu dit
    • Subotaï
      Qu'une fille de stars qui n'a jamais rien fait (pas le moindre court métrage) trouve un producteur et un distributeur pour son long et ensuite aille à Cannes en sélection officielle : fait que ce film est devenu le symbole de ce gros problème qu'est le népotisme dans le cinéma français. C'est reçu comme un gros dommage pour vous les gueux ! à tous ceux qui triment depuis des années pour essayer de faire leur film
    • Rick-ornichon
      film totalement puant de prétention, mettant en avant les pires aspects des nombrilistes dans un univers parisien bon chic bon genre. une véritable honte quand on sait en plus que nombreux cinéastes talentueux n'arrivent pas à percer dans le milieu là où Melle Lindon utilise son rang de fille de et le carnet d'adresse de papa et maman pour promouvoir et dépeindre l'autoportrait de son adolescence de bobo sans la moindre once de talent ni d'inventivité. C'est mou, totalement faux dans l'acting (on croirait regarder Les Mystères de l'Amour sérieux...), et ça ne raconte rien qui n'a déjà été raconté avant en 100 fois mieux, plus intelligemment et plus humblement. Et pire que tout, se retrouver invitée partout pour prétendre qu'elle s'est faite toute seule, du pur mépris à l'égard des cinéastes prometteurs figés dans l'ombre car non pistonnés, au même titre que le film transpire le mépris de classe à chaque seconde. et pourtant le film est court, mais c'est tellement insupportable que ça en est loooong malgré tout. Et on ose proposer ça à Cannes ????Melle Lindon a dit j'ai toujours voulu faire du cinéma. moi je voulais devenir architecte mais je suis nul en dessin. comme quoi mes parents sont bien plus intelligents que Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain de ne pas m'avoir encouragé vers une voix pour laquelle je n'avais aucun potentiel... mais quand on vit chez les bobos visiblement, ça pose pas de problème, même si ça jette le discrédit et la honte sur la famille.0/5 (oui oui 0, parce qu'on n'a pas le droit d'encourager ça de nos jours !!!!)
    • Cooper1992
      Salut Vincent !
    • Frederick Alix
      « Un chemisier blanc effronté » comment ne pas repenser à l’effrontée avec Charlotte Gainsbourg. Au delà des ressemblances ; des bulles de fraîcheur qui font du bien, en tous cas qui m’ont fait du bien. Je viens de découvrir ce très joli film, Suzanne Lindon, le fait qu’elle soit la fille de Sandrine Kiberlain et de Vincent Lindon. Une belle famille et de la grâce. Je n ai pas adoré ce film. Mais j’en ai adoré certaines scènes. Les chorégraphies, surtout celle à la terrasse d’un café. Magique moment d émotion et de simplicité audacieuse. L attirance des corps dans ce qu’il y a de plus pur. J’ai repensé à Mademoiselle Chambon que j’avais tant aimé. De mon point de vue ces deux œuvres décrivent avec une intensité viscérale la naissance du désir, son évidence et sa douce violence. Et puis la cerise sur le gâteau : Vincent Delerm que j’adore. Merci pour ce film. Frederick
    • Cooper1992
      1,2/5...Le père Onteniente possède enfin une concurrente digne de ce nom.ps : Béart qui conseille le film sur Insta story...Ah ah ah, tellement un film pour elle !
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Tu as oublié le Par Suzanne Lindon ! Quelle fierté nous avons en France de pouvoir donner leur chance à des jeunes qui n'ont aucun lien de près ou de loin avec la société du spectacle ! Et en plus ils font tout dans leurs projets, ces jeunes ! Ils réalisent, scénarisent, produisent, font certainement la lumière et le café sur le plateau. Bref, clairement pas des fils et filles de..!
    • Scaar Alexander Trox
      De Suzanne Lindon... AVEC Suzanne Lindon... quelque chose me dit que fifille aime se filmer le nombril. À vingt ans (tourné alors qu'elle en avait dix-neuf ?), c'est mal commencer.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      1H15, durée idéale pour une bonne sieste (même si je n'irais jamais donner une place à ce film d'auteur parisien, avec tous les poncifs présents dès la B.A., et de toute manière ce film ne fera que 50 000 entrées max.) !
    • Kevin A
      C'est la fille de. Donc les journalistes vont s'extasier devant ce chef d'oeuvre. Forcément!
    • Jo la Brouteuse
      Souhaitons-lui le même succès qu'à la fille de Fabrice Lucchini !
    Voir les commentaires
    Back to Top