Mon compte
    Le Filmeur
    Bande-annonce Le Filmeur
    21 septembre 2005 en salle / 1h 40min / Documentaire
    Date de reprise 22 juin 2011
    De Alain Cavalier
    Par Alain Cavalier
    Avec Christian Boltanski, Danielle Bouilhet, Camille de Casabianca
    Presse
    4,2 21 critiques
    Spectateurs
    2,6 57 notes dont 17 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le journal intime filmé du réalisateur Alain Cavalier. Les premiers plans du film ont été tournés en 1994. Les dernières images datent de 2005. Plus de dix ans de vie en cent minutes de projection.

    Bande-annonce

    Le Filmeur Bande-annonce VF 1:20
    Le Filmeur Bande-annonce VF
    18678 vues

    Acteurs et actrices

    Christian Boltanski
    Rôle : lui-même
    Danielle Bouilhet
    Rôle : elle-même
    Camille de Casabianca
    Rôle : Elle-même
    Bernard Crombey
    Rôle : lui-même
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • Ciné Live
    • Fluctuat.net
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • L'Express
    • Le Figaroscope
    • Paris Match
    • Positif
    • Score
    • aVoir-aLire.com
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • Chronic'art.com
    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1985 abonnés Lire ses 3 829 critiques

    5,0
    Publiée le 11 janvier 2012
    Je me demande si Cavalier a conscience de ce qu'il filme. C'est tellement personnel, je ne suis pas certain que beaucoup de gens oseraient faire ce qu'il fait dans ce film (ou bien dans Irène). Depuis quelques temps il y a tout un pan de la littérature rédigée sous la forme d'un journal intime, Cavalier lui, il fait ça, mais au cinéma, et je pense qu'il est le seul à le faire, l'intrusion dans sa vie privée est beaucoup plus grande que ...
    Lire plus
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 459 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2014
    Cavalier est décidément quelqu'un d'unique. Il ne cherche pas forcément à créer, il filme, tous les jours, comme ça, ce qu'il trouve beau comme il dit. En même temps, j'ai l'impression qu'il ne peut pas s'en empêcher, que ça fait partie de sa vie, il a besoin de filmer comme un écrivain aurait besoin d'écrire tous les jours sa journée et ses pensées. Ça me fait penser à ce que disait Marker dans Sans Soleil sur la mémoire, il se ...
    Lire plus
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 525 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Une fois qu'on s'est adapté à la forme, inhabituelle, il y a moyen de "rentrer" dans cette suite d'images très intimes si on accepte de passer de l'anodin au grandiose sans transition, et pour peu qu'un écho se crée en soi-même à son insu... Personnellement, j'éprouve du respect, une profonde gratitude pour ce filmeur, je dirai même que son regard m'éclaire sur des composantes de ma propre sensibilité que j'ai tendance à escamoter. ...
    Lire plus
    LUDOS
    LUDOS

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 186 critiques

    0,5
    Publiée le 29 juillet 2007
    Le gros problème du journal intime c'est justement qu'il est intime..on le fait donc pour soi même et non pour l'exhiber telle une oeuvre d'art que quelques critiques "intellectuels" adoreront...
    Cet objet ressemble à tout sauf à du cinéma...
    Prétentieux et ennuyeux !
    17 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Première apparition

    Pour la première fois Alain Cavalier montre son visage. Il explique :"Dans mon premier film autobiographique Ce repondeur ne prend pas de messages (1978), j'apparaissais la tête entourée de bandelettes (...). Pour mon deuxième, La Rencontre en 1996, j'étais seul en caméra subjective. On entendait ma voix, on voyait mes mains mais pas mon visage. Cette fois-ci, (...) je me découvre, je montre ma tête".

    Travail de longue haleine

    Plus de dix ans ont été nécessaires au réalisateur pour achever Le Filmeur. Les premiers plans du film ont été tournés en 1994, les derniers en 2005. Alain Cavalier confie que "Le Filmeur est une construction cinématographique faite à partir de dix ans de journal vidéo. Chaque plan accompagne le cours de ma vie".

    Un homme et sa caméra

    Dans les années 60, le cinéaste tourne des films avec de grands acteurs et collectionne les succès. Lassé par les pressions de l'argent et du marché, Alain Cavalier décide d'épurer son cinéma et adopte par conséquent la caméra DV, un choix qu'on retrouve dans Le filmeur.

    Dernières news

    1ères séances : Poelvoorde à sa main
    NEWS - Box Office
    mercredi 21 septembre 2005

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Pyramide Distribution
    Récompenses 2 prix et 4 nominations
    Année de production 2004
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 15/10/2021
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital DTS
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2004, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2004.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top