Mon compte
    Les Arnaqueurs
    Bande-annonce Les Arnaqueurs
    23 janvier 1991 en salle / 1h 46min / Policier, Drame, Thriller
    De Stephen Frears, Sy Richardson
    Par Donald E. Westlake, Jim Thompson
    Avec Anjelica Huston, John Cusack, Annette Bening
    Titre original The Grifters
    Spectateurs
    2,9 434 notes dont 46 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans

    Roy, escroc à la petite semaine, est tiraillé entre Lilly, mère possessive, et Myra, sa petite amie, qui ne supporte pas leurs rapports incestueux. Myra décide de rompre leurs liens. Son geste aura des conséquences tragiques et inattendues.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 49,99 €
    neuf à partir de 52,37 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les Arnaqueurs Bande-annonce VO 1:40
    Les Arnaqueurs Bande-annonce VO
    4 900 vues

    Dernières news

    Mater / Zapper : votre soirée TV du vendredi 15 mars 2013
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 15 mars 2013

    Acteurs et actrices

    Anjelica Huston
    Rôle : Lilly Dillon
    John Cusack
    Rôle : Roy Dillon
    Annette Bening
    Rôle : Myra Langtry
    Pat Hingle
    Rôle : Bobo Justus
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 2 159 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,0
    Publiée le 21 novembre 2010
    Un film noir post-moderne d'une étrangeté aussi troublante que déroutante."Les Arnaqueurs" ne déroule pas une arnaque classique,comme on pourrait s'y attendre.Il y est bien question de magot à empocher,de confrontation psychologique et de jeux de dupes sophistiqués,mais ils sont mis ici au service d'une réflexion sur les méfaits parfois extrêmes de l'appât du gain.Le trio central court après l'argent,court-circuitant toute ...
    Lire plus
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 742 abonnés Lire ses 3 827 critiques

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2020
    Depuis cinquante ans qu'il est apparu dans le paysage du cinéma anglais avec "The Burning" (1968), Stephen Frears est devenu un réalisateur important qui a su mener à parts égales sa carrière dans son pays et à Hollywood. Ses contemporains comme Mike Leigh et Ken Loach qui ont nourri leur cinéma de thèmes sociaux sont naturellement restés en Angleterre alors que d'autres comme les frères Scott, Alan Parker, Adrian Lyne ou Hugh Hudson ...
    Lire plus
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 2 433 abonnés Lire ses 4 733 critiques

    4,0
    Publiée le 27 avril 2011
    Anjelica Huston, John Cusack et Annette Bening le tiercé qui va vous faire tourner la tête pour ce film de Stephen Frears. Anjelica terrible en mère qui aime trop son fils et dont elle fait des incestes avec lui. Ce long métrage est quand même assez étrange, nous ressentons pas obligatoirement que tout bouge et pourtant au fil de l'histoire tout s'installe avec brio pour se terminer sur une note bien noir.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 3 936 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2013
    Polar noir et cruel de Stephen Frears, doté d'un scénario ingénieux, et servi par un excellent casting.
    46 Critiques Spectateurs

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Gaumont Buena Vista International (GBVI)
    Récompenses 6 nominations
    Année de production 1990
    Date de sortie DVD 24/09/2002
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 74504

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • VeganForAnimalRights
      Ce qui est le plus choquant, ce n'est pas la scène des oranges ni du cigare, mais de voir la mère pleurer son fils à la fin avec des spasmes semblables à un orgasme.Qu'on dépeigne une relation incestueuse ne me dérange pas. Qu'on en rajoute dans le malsain et la misogynie, voilà qui ne passe pas.
    Voir les commentaires
    Back to Top