Mon AlloCiné
    Madame Irma
    note moyenne
    2,3
    2721 notes dont 358 critiques
    13% (48 critiques)
    31% (111 critiques)
    13% (45 critiques)
    23% (81 critiques)
    15% (55 critiques)
    5% (18 critiques)
    Votre avis sur Madame Irma ?

    358 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 582 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2014
    "Madame Irma", nouvelle collaboration de deux des trois Inconnus, à savoir Didier Bourdon et Pascal Legitimus n'est ni leur meilleure oeuvre commune, ni leur pire. C'est un bon film loin du niveau des"Trois frères" ou de sa suite, dont j'ai fait la critique il n'y a pas si longtemps. Le défaut principal de "Madame Irma", c'est de se vendre sur une base de comédie, alors que ce n'en est clairement pas une. Une comédie, il faut que ce soit drôle, et lorsqu'on voit pareil film, on se sent plus proche du métrage dramatique que de celui humoristique. Et c'est surement pour cela que certains spectateurs ne l'aiment pas sans réellement savoir pourquoi. Au début, en visionnant ce long-métrage, on se dit : " Ok, Bourdon se la joue "Tootsie" version Dustin Hoffman, et il n'ira pas plus loin que ça." Et bien pour tout vous dire, c'est tout simplement faux. "Madame Irma" n'est pas une repompée de "Tootsie", c'est un film à part entière, un drame familial, une critique sociale sur le chômage et jusqu'où les gens seraient prêts à aller pour retrouver un emploi. Car oui, dans une précédente critique sur "La maison du bonheur", j'avais dit que ce dernier était une légère satire de notre société actuelle, alors que "Madame Irma" en est une qui l'assume et qui est bien plus poussée dans ses idées et qui part bien plus loin dans ses idéaux. Un petit tacle est aussi fait aux entreprises américaines et à leur prétendue froideur de licencier des employés ( prétendue car je ne veux pas entrer dans un quelconque débat ). Comme à son habitude, Bourdon glisse un petit message des choses à faire et à ne pas faire, c'est un peu sa marque de fabrique si vous préférez, tout comme il apprécie d'incruster des plans de caméra à demi penchés dans ses films. Ce qui m'en fait d'ailleurs venir à la réalisation, qui est plutôt de qualité. Et justement, ces plans de caméra sont recherchés, et on verra notamment ceux que j'ai évoqués plus haut et dont Bourdon s'accompagne à chacun de ses films, les plans à demi penchés ( je ne connais pas leur vrai non, donc j'utilise celui ci ). Ils sont en somme toute assez déstabilisants, et servent la plupart du temps à exprimer le malaise de certaines situations et le désespoir du personnage interprété par Bourdon. Mais depuis tout à l'heure, je ne parle que d'un seul Inconnu, et non de Pascal Legitimus. Si je n'ai pas abordé ce deuxième homme, c'est parce qu'il est ici, aussi paradoxal que cela puisse paraître, assez transparent. On voudrait nous le faire passer pour un premier rôle, mais c'en est en fait un second, au même titre qu'Arly Jover, qui joue Inès, la femme de Francis/Irma. En fait, Legitimus est bien moins important que Campan dans le Pari, par exemple. Et c'est bien là ce qui est dommage, car Legitimus aurait pu être l'un des points forts de ce "Madame Irma". Au final, son personnage est plutôt inexistant. Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas tant une comédie qu'un film dramatique. Certaines scènes sont amusantes, à l'image de Bourdon qui compare son nouveau salaire avec celui de Legitimus, mais aucune n'est réellement drôle. Et si certains passages se révèlent assez amusants, c'est surtout parce qu'Irma la voyante fait des siennes. On rit dix minutes, mais dès que la surprise s'est estompée, on sourit à peine. Une légère déception, mais un bon film quand même que ce "Madame Irma", bien plus tragique que comique.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    3,0
    Publiée le 7 septembre 2014
    Didier Bourdon est un bon acteur et sa prestation est éblouissante,; le scénario tient bien la route pendant les deux tiers du film, après ça se barre hélas en sucette dès que la supercherie commence à prendre l'eau, et ça se termine version gnangnan. Dommage parce que la série de consultations dans la roulotte vaut quand même le coup !
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 28 critiques

    3,5
    Publiée le 23 août 2017
    Une comédie sympathique et mouvementée réalisée par Didier Bourdon et Yves Fajnberg. Didier Bourdon omniprésent sur ce film. Il tient le premier rôle et cosigne le scénario de cette histoire, basée sur fond de chômage et de psychologie. Il nous parle de confiance et d'écoute des autres. Ce scénario, bien que classique, est pourtant très bien exploité grâce au talent et à la performance de Didier Bourdon. Sa transformation est étonnante. Il est très bien entouré par la séduisante Arly Jover dans le rôle d'Inès sa femme et par son pote Pascal Légitimus dans le rôle de Ludovic, le toubib.
    Blazirio
    Blazirio

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 484 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2008
    Trés bon film, j'ai vraiment passé un bon moment, et surtout, le film est trés drôle !! A voir absolument !
    MissCinéphile
    MissCinéphile

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 136 critiques

    3,5
    Publiée le 16 février 2014
    Certes pas le meilleur film des Inconnus mais "Madame Irma" n'en reste pas moins un excellent divertissement, servi par un Bourdon et un Légitimus impeccables (les autres comédiens n'étant d'ailleurs pas en reste). On ne rit pas vraiment devant ce film qui fait davantage sourire, mais un film réalisé/interprété par un ou plusieurs membres des Inconnus ne peut être que réussi!
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1562 abonnés Lire ses 8 725 critiques

    1,0
    Publiée le 4 septembre 2018
    Didier Bourdon marcherait-il sur les traces de Dustin Hoffman et Robin Williams dans le rôle de "Madame Irma"? Avec son accent continu de vieille femme et tous les pseudo-caricatures de clients qui viennent la consulter, Didier Bourdon fait son numéro avec force mimiques et s'en donne à coeur joie! Malheureusement le scènario est poussif et s'avère plutôt languissant même si certains interprètes comme la trop rare Catherine Mouchet font ce qu'ils peuvent pour sauver les meubles! Reste une comèdie "douce-amère" moyennement drôle qui fait son possible pour être spirituel mais avec un Bourdon talons aiguilles, perruque blonde et tenue lèopard, l'affaire s'avère plus difficile qu'il n'y paraît! Ni bon ni mauvais...
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 110 critiques

    3,5
    Publiée le 16 janvier 2019
    En voilà une, de comédie bien sympathique ! Mais quand je vois la note moyenne donnée par le public, je dois avouer que je suis assez outré. Enfin pas outré, disons étonné. Oui ça m’interpelle, car "Madame Irma" parle d’un événement qui peut arriver à n’importe qui, que ce soit un cadre grassement payé ou que ce soit un travailleur smicard. Et je vais même plus loin en affirmant que de plus en plus de nos jours, le rythme de vie du particulier se calque sur les revenus du foyer, sans parler de ceux qui vivent au-dessus de leurs moyens. Alors quand on perd son job contre toute attente et qu’on a des crédits et un rythme de vie à honorer, il y a de quoi perdre les pédales ! Surtout quand on craint le qu’en dira-t-on et que le paraître et la fierté sont plus forts que tout. Evidemment, lorsqu’on découvre ce dont il s’agit, le titre se révèle malheureux car il indique plus ou moins comment le personnage principal va rebondir. Mais comme je le disais, ça reste tout de même un sujet sensible et d’actualité. Alors certes ce n’est pas la comédie du siècle, cependant le tandem Didier Bourdon / Yves Fajnberg a le mérite de traiter tout cela avec une certaine légèreté. Le ton est donné d’entrée par un rythme dynamique avec une petite touche de caricature sur le personnage principal. Cela a le mérite de dresser en à peine quelques minutes le portrait d’un homme qui ne pense qu’à sa seule petite personne et son confort. "Madame Irma" a beau dater de 2006, on constate déjà à quel point il est difficile de retrouver du boulot, à plus forte raison quand on est considéré comme un travailleur senior ! Rien qu’en cela, cette petite comédie n’est déjà pas si innocente que ça. Hé hé ! Pourtant ce n’est pas faute de chercher, entre petites annonces et entretiens peu concluants à l’ANPE (tu m’étonnes, quand on sait que l’ANPE était synonyme de Avec Nous Peu d’Espoir…). Eh oui, Francis a traversé la rue pour trouver un emploi, et plus d’une fois ! C’est finalement dans un grand instant d’immense dépit qu’il trouve la bonne idée, une idée trouvée par le coscénariste Frédéric Petitjean après avoir lu un article qui parlait de l'importance du marché de la voyance. Ce phénomène est resté plus ou moins tabou, car il faut reconnaître que bien peu de personnes avouent avoir recours aux sciences occultes. On parle pourtant d'une économie de plusieurs dizaines de millions d'euros, si ce ne sont pas des centaines ! La preuve, il existe même un salon de la voyance. Mais bon quoi qu’il en soit, en dépit de quelques facilités scénaristiques sur des sujets qui auraient mérité un peu plus de développement spoiler: (comme la fermeture pure et simple de l’annexe de la société, l’évocation de la mobilité de l’emploi…) voire même un peu plus de sérieux, "Madame Irma" vaut tout de même le coup d’œil par la succession de consultations dans le petit espace offert par la caravane. Et rien que pour ça, on pardonnera aisément l’incohérence qui laisse entendre qu’on peut s’installer en toute impunité avec une caravane sur n’importe quel trottoir pour y faire un commerce sans que la municipalité trouve à redire. Après, je comprends que ce film puisse être considéré comme un outil visant à servir la gloire de Didier Bourdon. Il est clair que son travestissement vaut son pesant de cacahuètes et est à l’origine de quelques situations truculentes, jusque dans le bistrot d’à côté ou carrément à domicile spoiler: (avec le chien qui bouffe les ongles) . On doit reconnaître malgré tout que Didier Bourdon joue avec brio cette voyante improvisée, et rappelle du même coup certains comédiens qui se sont travestis sans toutefois les égaler. Parfois drôle, souvent ridicule, Francis/Irma parvient de temps en temps à nous toucher, que ce soit en homme déprimé par sa nouvelle et subite condition ou en voyante au drôle d'accent. Bien sûr, l’image de la voyance s’en trouve écorchée et on décèle un parti pris concernant ce domaine d’activités en le fustigeant d’arnaque pure et simple. Cela dit, il est vrai que les arnaques sont légions là-dedans. Et puis ensuite s’opère une prise de conscience, un peu forcée certes, mais qui ressemble à s’y méprendre à une morale. Certains déplorent un ton qui devient gnangnan à partir du moment où la tromperie est découverte, mais c’est le prix à payer quand on veut arriver à une conclusion visant à prôner le dialogue, en particulier dans la vie de couple. Donc oui, cette petite comédie à budget serré se suit sans déplaisir, d’autant qu’elle a le mérite de donner à réfléchir en remettant les choses essentielles à leur place.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 102 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mars 2010
    Une bonne comédie des inconnues, bon divertissement.
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 240 critiques

    4,5
    Publiée le 7 juillet 2014
    Eh ben ça m'a bien fait marrer. C'est très drôle. Madame Irma est une femme qui a le don de voyance. Dans sa roulotte installée en banlieue, elle fait un tabac en prédisant un avenir toujours très optimiste à ses clients. Et... Bon... Il faut pas le dire, mais c'est pas une vraie femme. C'est Didier Bourdon qui joue le rôle. Alors il joue ce rôle parce qu'il a été licencié de son job, il veut pas le dire à sa femme, et il fait croire qu'il travaille en Angleterre alors qu'il travaille en banlieue, qu'il a eu l'idée de génie de se déguiser en femme des pieds à la tête, perruque et talons hauts et tout ça. Et il fait un malheur ! Il a plein de clairvoyance, c'est vrai, et de gentillesse. Il est mieux qu'un psy, son copain qui est psy (c'est le seul qui sait son secret), Pascal Légitimus, il est furieux, parce qu'il gagne plus que lui : madame Irma gagne plus que le psy.
    smeyichou
    smeyichou

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 71 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juin 2009
    Moai. Je dois dire que j'attendais beaucoup de Didier Bourdon et Pascal Legitimus, et malheureusement je me suis retrouvé devant une petite comédie légère. On rit quelque fois, mais on est à des années lumières du Pari ou encore des Trois Frères. A voir un soir en mangeant.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    1,0
    Publiée le 27 février 2008
    Une comedie franchement mollassonne.Le scènario n'a rien de très inventif,on voit deja toute les ficelles de l'histoire dès les 3 premieres minutes.Quand a l'image elle est vraiment catastrophique,nous sommes vraiment dans un vrai film sans moyen,avec un réalisateur au rabais.Il y a 2 ou 3 gags(present deja dans les 3 freres,le pari) servit par didier Bourdon,qui arrive peniblement a sauver du naufrage complet le film.C'est très très moyen.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 856 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juin 2012
    On passe un très bon moment devant cette comédie qui alterne entre humour et émotion. Vraiment un super divertissement, dans lequel on retrouve les ex-inconnus Bourdon et Légitimus.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 562 critiques

    2,5
    Publiée le 4 septembre 2011
    L'idée n'est pas mauvaise mais je ne trouve pas le scénario très poussé ni très crédible. Il faut surtout se contenter de l'idée de départ, d'une belle caricature de tout ces charlatans de soit disant voyants et de quelques passages amusant avec pas grand chose entre excepté une chieuse de 2ème femme, un ado insatisfait et un rôle de gugus pour un si bon Pascal Légitimus qui méritait mieux. Heureusement quand même qu'il est là avec Bourdon
    LEPELTIER E
    LEPELTIER E

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 142 critiques

    2,0
    Publiée le 6 décembre 2012
    Comédie sans prétention mais malheureusement aussi sans scénario .
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 2 113 critiques

    4,0
    Publiée le 20 septembre 2009
    Une fois de plus Didier Bourdon fait mouche et quoiqu’en disent ses détracteurs son film remplit parfaitement son office, faire rire. On passe un bon moment à voir ce pauvre cadre supérieur ramer pour tenter de cacher à sa jeune femme son licenciement. Même si Bourdon s’inspire essentiellement de deux films cultes, « Une époque formidable » pour le scénario et « Tootsie » pour le personnage principal, sa mayonnaise prend parfaitement et ne retombe jamais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top