Mon AlloCiné
Le Silence de Lorna
note moyenne
3,0
1111 notes dont 228 critiques
18% (41 critiques)
30% (68 critiques)
8% (19 critiques)
22% (50 critiques)
15% (35 critiques)
7% (15 critiques)
Votre avis sur Le Silence de Lorna ?

228 critiques spectateurs

chrischambers86

Suivre son activité 1032 abonnés Lire ses 10 061 critiques

3,0
Publiée le 23/06/2014
Avec "Le silence de Lorna", les frères Dardenne ont brillè au festival de Cannes 2008 en raflant - non pas une troisième Palme d'or - mais le prix du scènario, ce qui n'est dèjà pas si mal! Une histoire centrèe sur le personnage de Lorna, une albanaise immigrèe en Belgique, impliquèe dans une machination à base de mariage blanc qui tourne mal! Le rèsutat n'est pas sans èvoquer l'univers de Bresson avec un scènario qui nous entraîne dans les marges de la sociètè occidentale (comme souvent chez les Dardenne) au point qu'on a accusè les rèalisateurs belges de refaire toujours le même film! Bref comme le dit si bien un proverbe russe : « la jalousie est l'amour sont des frères » . Quand on invente comme ça un film, le problème, èvidemment, c'est que ça peut devenir une recette et que l'invention peut virer au type de filmage! Donc là, les Dardenne savaient qu'il fallait changer quelque chose! Dans "Le silence de Lorna", ils ont changè un peu la façon de filmer, c'est à dire qu'ils ont volontairement alourdi leur système de filmage pour ne plus avoir cette camèra qui suivait les personnages collèe à leur nuque! Ce drame dardennien demande malgrè tout au spectateur un vrai effort de comprèhension parce que les informations sont distillèes les unes après les autres! On ne s'ennuie pas un seul instant avec de multiples personnages et de multiples questions, d'une histoire qui se termine comme dans un conte de Grimm! Tout ça pour poser effectivement la même question, toujours fascinante a t-on envie de dire : comment prèserver notre humanitè ? Avec ses faux airs d'Ellen Page, Arta Dobroshi est remarquable! Femme complice et tendue à l'extrême, rendue sublime et silencieuse par des cinèastes inspirès...
lhomme-grenouille

Suivre son activité 916 abonnés Lire ses 3 043 critiques

1,0
Publiée le 29/09/2008
Tout le monde sera d’accord au moins sur ce point : on reconnaît là le style des Dardenne en à peine deux minutes. Un style formel épuré ; un cadrage sans cesse cassé au service des mouvements de l’acteur ; et une intrigue linéarisée à l’extrême pour toucher au plus près le sentiment d’authenticité. Voila à quoi ressemble ce "Silence de Lorna" : aucun formalisme pour laisser la place au sujet traité. Si en théorie, ce point de vue se défend, avouons-le, en pratique ce type de cinéma est quand même très fade à regarder. La caméra ne nous donne rien à voir, la mise en scène interdit toute interprétation ; il n’y a que cette histoire, morbide à souhait, qu’on regarde se dérouler péniblement sous nos yeux. On a envie de dire que le thème est fort, que l’histoire possède quelques rebondissements qui la rendent intéressantes, mais dire le contraire est tout aussi possible ! Cette linéarité rend l’intrigue pesante et au final on s’interroge sur la pertinence de cette histoire faussement militante qui semble recycler à l’infini les fonds de tiroir inépuisés de la misère humaine. Certains rechigneront sûrement à dire du mal de ce film de risque de passer pour un ignare, je leur répondrai que le sujet ne fait pas le film, et qu’on ne doit pas cacher derrière lui la pauvreté affligeante de la mise en scène. Séduire, ça fait aussi partie du cinéma.
gimliamideselfes

Suivre son activité 840 abonnés Lire ses 3 668 critiques

5,0
Publiée le 03/09/2008
Un pur petit bijou… il peut prétendre au titre de meilleur film de l'année sans aucun problème (même si ça reste serré avec there will be blood sorti cette année en france), interprétation magistrale, touchant, prenant et surtout très vrai et réaliste… très très beau.
Hotinhere

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 527 critiques

4,0
Publiée le 05/08/2015
Une immigrée clandestine prise au piège de la mafia de Liège. Un film passionnant au suspens moral.
harry karamanlis

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 901 critiques

3,5
Publiée le 09/10/2014
J'ai cru, jusqu'à un quart d'heure de la fin, assister à un authentique chef d'oeuvre de drame/chronique sociale comme le cinéma non-américain en produit parfois. Des acteurs excellents (Jérémie Rénier, quand même... ce type est vraiment bluffant et peut jouer n'importe qui dans n'importe quel genre), un contexte sordide mais un film jamais glauque et une idée génialissime de montage au milieu de l'histoire. Ouaip, seulement voilà, les Dardenne se sont montrés un peu feignants sur la fin, très décevante et convenue, pas du tout à la hauteur du reste. Dommage !
soulman

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 597 critiques

4,0
Publiée le 18/07/2014
Excellent film des Dardenne, "Le silence de Lorna" révèle une actrice époustouflante, Arta Dobroshi, qui illumine ce récit dur et sans concessions. La scène où elle s'offre au personnage joué par le remarquable J. Rénier est magnifique.
Rajdevaincre

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 177 critiques

1,5
Publiée le 09/02/2013
Inspiré d'une histoire réelle quelques peu détourné, ce film n'est franchement pas un film que je mettrais dans ma collection de films favoris. Lent, mou, sans aucune bande sonore, ce film est incroyablement ennuyant. Si Jérémie Renier sauve ce film jouant à la perfection ce toxicomane bouleversant qui essaye de s'en sortir, le film en lui même est loin d'être un chef d'œuvre. La fin se termine en queue de poisson et l'histoire en elle même n'est pas passionnante. Conclusion c'était la première fois que je regardais un film des frères Dardenne et surement la dernière fois.
El Manco

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

1,5
Publiée le 05/01/2013
Un scénario en carton,une histoire à dormir debout, et puis c'est lent,incroyablement mou! En plus de ça,des dialogues faiblard. Un film fait pour le festival de Cannes en somme, un film pour "intellectuels" soi-disant, mais qui en fait un navet,tout simplement. Je ne comprends toujours pas pourquoi les critiques adulent les films de ce genre. Je mets 1.5 pour le jeu d'acteurs des deux personnages principaux qui permettent de relever (un tout petit peu) le film. Dernière chose, une fin pour un film, ce n'est pas négligeable.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

3,0
Publiée le 12/08/2012
Un excellent film et un film chiant : voilà jusqu'ici mon bilan personnel concernant les frères Dardenne. Et bien « Le Silence de Lorna » se trouve juste au milieu ! J'ai beau ne pas être très sensible au cinéma des deux frangins, je dois leur reconnaître un certain talent pour créer une atmosphère, des situations intéressantes et une dimension sociale ici plutôt bien rendue. Après, c'est sûr que si vous vous attendez à du cinéma rock'n'roll et spectaculaire, vous risquez de tomber de haut. Le rythme n'est évidemment pas folichon, et Arta Dobroshi n'était pas forcément l'actrice rêvée pour le rôle, d'autant que son accent très prononcé n'aide pas toujours à la compréhension totale. Reste une histoire forte, ancrée de triste manière dans un quotidien qui l'est tout autant, et que l'on suit finalement avec un certain intérêt. Il faut dire que les deux réalisateurs peuvent aussi se reposer sur quelques brillantes idées, à l'image de cette ellipse foudroyante faisant complètement basculer le récit. Bref, une oeuvre qui ne devrait pas réconcilier les Dardenne avec leurs détracteurs, mais suffisamment dense pour que les autres puissent s'y intéresser : honorable.
Christoblog

Suivre son activité 344 abonnés Lire ses 1 106 critiques

2,0
Publiée le 17/05/2011
Le silence de Lorna a obtenu le prix du meilleur scénario au dernier festival de Cannes. D'une certaine façon, lorsqu'on a dit ça, on a tout dit. Le scénario est effectivement très bien et rappelle immédiatement le cinéma de Kieslowski, référence en matière de dilemme psychologique. Le problème est que ce scénario, très bien charpenté, n'est qu'un séduisant squelette que les frères Dardenne peinent à habiller de chair. L'actrice est bien, mais les acteurs sont un peu trop typés et manquent de complexité. Le rythme du film est celui qu'en sport on qualifiera de faux lent : on ne s'ennuie pas vraiment, mais on n'est pas vraiment entraîné. La comparaison avec 4 mois, 3 semaines, 2 jours est cruelle. Ce dernier film nous atteignait en plein coeur, il instillait une ambiance de tension extrême, viscéralement éprouvante, Le silence de Lorna ne fait que jouer avec notre intellect, sans vraiment nous émouvoir. La séquence de la fin est à ce titre exemplaire : ni vraiment onirique, ni vraiment réaliste (une fugitive ne se retourne jamais ?), ni vraiment poétique, elle est .... vraiment bizarre. Le cinéma des frères Dardenne est sec comme un coup de trique, il en oublie quelquefois l'obligation de plaire. D'autres critiques sur Christoblog : http://chris666.blogs.allocine.fr/
stration

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 15 critiques

0,5
Publiée le 26/01/2014
Navet intellectuel expérimental, réservé aux clubs élitistes parisiens, ceux qui aiment s'ennuyer dans la masturbation intellectuelle plutôt que de passer un moment agréable au cinéma. Ce film est mal filmé, mal interprété, prétentieux avec un pseudo symbolisme ridicule, bref, pour ceux qui ont un excellent mauvais goût.
Louis Morel

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 850 critiques

2,0
Publiée le 09/12/2012
Le Silence de Lorna ne jouit pas d'une réalisation originale, ni d'un scénario si brillant qu'il n'y parait. Les acteurs ( et Jérémie Renier en particulier ) sauvent ce film décevant.
dominique L.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 182 critiques

5,0
Publiée le 30/09/2011
Très bon film à la fois très réaliste et onirique. J'aime beaucoup l'actrice principale qui joue toute en finesse et en justesse. La fin enigmatique ajoute selon moi une note fort poétique à l'ensemble et ce film a un côté intimiste très interressant.
Plume231

Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 4 610 critiques

1,0
Publiée le 14/05/2011
Je me portais pas mal de ne pas connaître le cinéma des frères Dardenne mais bon la cinéphilie veut qu'on regarde tout sans exception alors... Toujours est-il que j'ai tâché d'oublier mes aprioris mais ils sont vite revenus à la surface. Il y avait des thèmes abordés là-dedans qui auraient pu faire une oeuvre vraiment forte mais non on préfère une approche froide ce qui fait que non seulement on s'emmerde mais en plus on ne s'attache jamais au personnage principal. Donc on ne peut que se foutre comme d'un guigne du final ouvert qui a l'air de nous prendre visiblement pour des cons laissant sur une interrogation quand au sort du personnage. Et pourtant, je jure que je sais apprécier des drames réalistes quand ils valent le coup d'oeil. Enfin, ce film est juste bon pour les bobos des festivals.
Sildenafil

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 979 critiques

2,0
Publiée le 06/12/2010
La presse a beau dire : pour moi, ça manque de percussion. Certes, même si le rythme assez lent, le film se regarde sans trop d'ennui, pourtant il manque quelque chose (une scène, une idée, une originalité manifeste...) pour que ce parcours d'albanaise naturalisée en quête de grandeurs d'âme deviennent franchement prenant et intéressant.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top