Notez des films
Mon AlloCiné
    Silent Hill : Révélation 3D
    note moyenne
    2,2
    2303 notes dont 470 critiques
    répartition des 470 critiques par note
    37 critiques
    44 critiques
    96 critiques
    128 critiques
    107 critiques
    58 critiques
    Votre avis sur Silent Hill : Révélation 3D ?

    470 critiques spectateurs

    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    1,0
    Publiée le 12 février 2014
    Ceux qui suivent ces critiques savent à quel point les adaptations de jeux vidéo sont descendues. Et pourtant, au cours de quelques visionnages, il est arrivé de tomber sur des exceptions. Comme Silent Hill en 2006, réalisé par le cinéaste français Christophe Gans (notamment connu pour avoir fait Le Pacte des Loups). Malgré ses défauts, le long-métrage faisait honneur au jeu dont il était tiré. Étonnant donc que les producteurs aient mis autant de temps à sortir une suite, alors que des bousasses à la Resident Evil sortent régulièrement. Un sequel qui a mis au moins 6 ans à voir le jour… et dont on aurait bien aimé ne jamais avoir à regarder ! Cette longue attente a été intégrée au scénario, où nous retrouvons la jeune (18 ans, quand même !) Heather en compagnie de son père, qui déménagent sans cesse pour fuir quelque chose, que l’adolescente soupçonne d’être lié à ses étranges cauchemars qui mettent en avant la ville de Silent Hill. Et puis, tout va s’accélérer quand le paternel va se faire kidnapper par une secte qui veut ainsi pousser la jeune fille à retourner dans la ville du premier film, où elle découvrira un lourd secret concernant son existence. Un peu barré, lu comme ça, mais il faut savoir que cet opus fait de même que le précédent. À savoir une histoire qui s’inspire librement du jeu d’origine. Ici, il est question du 3 : nous retrouvons Heather partant à Silent Hill retrouver son père, où elle croisera la route de divers personnages que nous retrouvons ici (Claudia, Leonard…). On peut comprendre qu’il faut adapter la trame à sa sauce, dans le but de ne pas faire un copié-collé sans saveur du produit d’origine. Et également d’arriver à remplacer certaines séquences et détails par d’autres pour rendre le tout crédible. Seulement voilà, Revelation n’a pas été dirigé par Christophe Gans… Le Français est remplacé par Michael J. Bassett. Autant dire un grand inconnu du public, qui se contente d’avoir à sa filmographie Wilderness et Solomon Kane. En somme, ce ne sont pas de grands titres, qui lui auraient permis d’avoir du pouvoir sur ce projet. Au lieu de ça, Silent Hill 2 s’est laissé diriger sous la houlette des producteurs, qui en ont fait un grand n’importe quoi. Allant jusqu’à dénaturer le scénario : répliques qui sonnent faux (pire qu’un film d’adolescents qui ne se prend pas au sérieux), protagonistes sans aucune consistance, changements par rapport au jeu fort douteux dans le but d’attirer un plus large public (où est passé la scène où Heather vomit un embryon diabolique ? pourquoi Leonard n’est pas le monstre qu’il est dans le jeu ?)… Plein de défauts scénaristiques de ce genre qui en font un film peu abordable car inintéressant et ayant l’air d’une ébauche au stade du premier jet d’un script. Non, si Silent Hill : Revelation a été réalisé, c’est uniquement dans l’optique de surfer sur le succès du premier, tout en se pliant à la nouvelle mode commerciale du moment : le passage à la 3D. Du coup, tout le reste à été oublié au profit de séquences en relief qui, au final, se remarquent à peine ! Juste pour rendre impressionnant une énorme épée ou encore donner de la (mauvaise) profondeur à un combat final entre deux monstres (scène à la Resident Evil made in Paul W.S. Anderson sous des airs de musique à la limite du metal rock). Cela aurait pu être appréciable pour un autre film, mais ici, il s’agit de Silent Hill ! Un film qui se base sur un jeu vidéo connu pour son ambiance angoissante. Hors, tout de ce long-métrage semble venir d’un clip ! Notamment avec ce montage anarchique, ces effets spéciaux mineurs (c’est quoi cette brume d’une laideur visuelle sans nom ? ça sent le tape-à-l’œil fait à la va-vite !), ces acteurs qui sont dans l’excès (Sean Bean, est-ce bien toi ?), cette bande-son qui sature les oreilles. Tant de défauts qu’il fallait éviter pour garder l’atmosphère oppressante du premier film, qui se retrouve ici dénaturée pour se rapprocher bien plus d’une orgie visuelle sans consistance à la Blade. Résultat de cette ambiance : on se marre par pitié de la pitoyable qualité plutôt que de frissonner un chouïa comme cela aurait dû être le cas ! Et ce malgré des moments faits dans le but d’effrayer, qui ne marchent aucunement car tout étant tout simplement mal fichus (mal tournés, mal montés…). Silent Hill : Revelation, en plus de faire honte au jeu, déshonore également le travail de Christophe Gans sur le premier opus. C’est indéniable ! Est-ce le sort réservé à tous les jeux vidéo angoissants ? Donner naissance à des films qui ne se basent qu’à faire des clins d’œil et arborer le titre d’origine pour exister ? La saga Resident Evil confirmait ce fait. Silent Hill 2 ne fait qu’enfoncer le clou encore plus ! Pas sûr qu’un troisième opus naisse (malgré une fin ouverte), étant donné que cette suite n’ait pas marché auprès du public. Mais sait-on jamais ! Il faut bien avouer que question ratage, on a vu pire (ce film étant tout de même regardable comparé à d’autres). Mais être passé après Christophe Gans n’en est que plus fatal !
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    1,5
    Publiée le 15 mars 2013
    Bien en dessous du premier opus Silent Hill , on pourrait croire au début que le film allait etre vraiment bon sauf qu'une fois la barre des 35 minutes passé on déchante vite . C'est lent mou ennuyeux comme pas possible , l'actrice qui a un Charisme d'huitre , des passages plus que niais . Aucune tension , pas d'intensité , c'est vide , fade etc ... Bref un navet .
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4067 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    1,0
    Publiée le 15 janvier 2015
    C'est l'exemple-type de la suite aussi inutile que dispensable car au niveau de l'adaptation c'est limite une horreur, une insulte à la licence! Le problème vient du rèalisateur Michael J. Bassett qui n'arrive jamais à faire mieux que Christophe Gans! En effet, Bassett a transformè cette suite de "Silent Hill" (un lieu secret, un lieu qu'on n'explique pas) en espèce de « teenage-movie rock 'n' roll » où Deborah Kara Unger et Malcolm McDowell font peine à voir! Les personnages sont basiques (Kit Harington ne colle pas du tout au personnage de Vincent Carter que les aficionados connaissent) mais en fait tout le film est basique! Le problème, c'est que "Silent Hill : Révélation 3D" fait 1h34 et que sur cette durèe, la moitiè du mètrage est de l'exposition, de l'explication de A à Z, de pourquoi et comment, enfin c'est extrêmement forcè...On s'èloigne dèfinitivement de l'esprit du jeu vidèo quand se profile le combat final! Et puis un « effet Larcen » sur un monstre de "Silent Hill" ça ne fait pas peur...
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 020 critiques

    2,5
    Publiée le 7 décembre 2012
    Aaaaah, voilà un bon ptit nanar bien comme il faut. Des effets spéciaux en veux-tu en voilà pas trop moches, des effets gores bien sentis, des effets sonores parfois impressionnants (pour peu que la salle de visionnage rende bien), peu de temps morts, des scènes bien réussies (les infirmières, la chose/mannequin), plusieurs créatures bien charmantes (celles citées juste avant, en plus de "Red Pyramid Thing"), ... Tout y est pour nous faire passer un moment sympa. Tout y est aussi pour ranger le film dans le statut nanar: Michael J. Bassett n'a aucun talent, et use des effets classiques dans ce genre de film (caméra qui devient d'un coup hystérique). L'histoire, pourtant simple au départ, est confuse tellement l'écriture est mauvaise et bâclée, un titre à la con, des scènes à la con, des acteurs de renom perdus dans ce film (Malcolm McDowell, Sean Bean, Carrie Ann Moss), de la 3D avec effets garantis inutiles, des personnages inutiles (le détective présent juste pour dire "c'est un perso de Silent Hill 3"... Le résultat peut laisser perplexe, mais rien que pour le combat improbable à la fin, ça vaut le détour. L'entité "Red Pyramid Thing" (ou "Pyramid Head"), n'est pas assez présente à mon goût, surtout que ça envoie du lourd côté sonore quand il apparaît. Même si l'ensemble est médiocre, j'ai pris un certain plaisir à voir ce film. Pour ce qui est du titre, un simple "Silent Hill 2" aurait été plus judicieux, même si c'est surtout une adaptation du jeu "Silent Hill 3". D'ailleurs, à quand une adaptation de "Silent Hill 2", chef-d’œuvre vidéoludique, avec David Lynch aux commandes, pour bien retranscrire la complexité de cette histoire bouleversante, aux personnages torturés?
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 683 abonnés Lire ses 982 critiques

    2,0
    Publiée le 30 novembre 2012
    Silent Hill 2 est décevant par rapport au premier... Tout d'abord, je ne peux comparer avec les jeux vidéos étant donné que je n'y ai jamais joué. Pour résumer, dans le film, ce n'est qu'une succession de monstres sur monstres pour aboutir à une fin incompréhensible, fade et absurde, qui se finit "bien" : bref rien à voir avec le premier. Il y a même une sorte de romance dans l'air entre Sharon et Vincent, qui donne au film peu d'assurance. Après, j'ai tout de même beaucoup aimé le niveau visuel, les différents monstres, (des nouveaux et d'autres du premier encore présents), l'univers reste tout de même très sombre et c'est ce qui fait le charme du film. On sursaute pas mal de fois aussi. Mais l'histoire et la fin restent grandement à désirer... Toutes mes autres critiques sur cinephile-critique.over-blog.com
    sunshine1
    sunshine1

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 393 critiques

    4,5
    Publiée le 28 novembre 2012
    Silent Hill : Révélation 3D est une vraie déclaration d amour pour les fans de SILENT HIL ou les gamers .... ne pas se fié aux mauvaises critiques ..... Celui ci se veut plus gore , malsain avec plus d action alors que le premier étai plus posé et plus léger ........Superbe monstres, bon effet 3D, musique fidèle aux jeux.Il y a des scènes dantesque comme celle de l ascenseur , ou avec les infirmieres ......Certains monstre me font pensé a HELLRAISER DE CLIVE BARKER avec une ambiance dérangeante ....J'ai beaucoup aimé les clins d'oeil aux jeux vidéos plus récents à la fin du film, en particulier Homecoming (Travis) et Downpour (transport d'un autobus de prisonniers escortés par la police).... La réalisation est de bonne facture , la photographie plutot jolie , le scénario est bien déroutant .......Le producteur a réussi à faire le challenge de respecter la série et j en suis conquis ...............
    Sacha S.
    Sacha S.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 5 critiques

    1,5
    Publiée le 24 octobre 2013
    Un mot pour désigner ce film : massacre. Rien à voir avec l’esprit de Silent Hill. En tant que grand fan de Silent Hill, je dirais que ce film est un simple film d'horreur. Par rapport au premier film Silent Hill, celui-ci est raté. Heureusement, à la fin, on reconnait un clin d'oeuil au jeu "Silent Hill - Downpour", peut-être pour annoncer un troisième film Silent Hill, qui sera, je l’espère tout aussi parfait que le premier.
    maxence T.
    maxence T.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 62 critiques

    2,0
    Publiée le 27 août 2015
    Bon, "Silent Hill Revelation 3D " est loin de tenir ces promesses, tout d'abord je tiens à préciser que je ne connais absolument pas le jeux vidéo, je juge donc le film comme un film et non une adaptation. Certes on m'avait dit que la peur n'était pas présente mais je pensais vraiment pouvoir trouver des bon points, et oui ce n'est pas la catastrophe dont tout le monde parlait, le résultat n'est vraiment pas fameux mais si on ne prend pas compte de toutes les erreures du film, bah c'est plutôt divertissent. Les acteurs sont bons sans être transcendant mais remplicent la part du contrat, la réalisation est sympathique avec de beaux effets sur les créatures du film, la mise en scène est correct mais les principales qualités sont les effets spéciaux quí eux sont excellents. Ensuite viennent les défauts(clichés et autres défauts tous plus gros que les autres ^^), les énumérer serait vraiment énervant. Un film quelconque très décevant mais quí saura vous divertir.
    mogospot
    mogospot

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    2,0
    Publiée le 28 avril 2013
    Avant de lire cette critique, sachez qu'elle contient un GROS spoiler si vous n'avez pas vu le premier film. Vous êtes désormais prévenu ^_^' Déçu, déçu, et déçu. Ce "Silent Hill Révélation" promettait beaucoup de choses, mais cependant celui-ci n'a pas échappé à la fameuse "loi" des suites. Autant j'ai adoré le premier pour son scénario, ses acteurs ainsi que son très grand respect visuel du jeu que sa fin troublante, autant le deuxième m'a laissé très perplexe. spoiler: [Avant de partir dans ma critique, rembobinage vers la fin du premier : Rose, après avoir libérée Dark Alessa, lui laisse le pouvoir de reprendre le contrôle de la ville et de tuer les "faux" croyants. Pendant que la vraie Alessa (celle qui c'est fait brûlée vive) tues les croyants les un après les autres, Rose va aller secourir Sharon (le côté "gentil" d'Alessa) afin qu'elle puisse la rejoindre. Après que Alessa ait mis fin à son carnage, Rose prend Sharon dans ses bras et lui demande de fermer les yeux. Elle n'obéis pas, et voit pour la dernière Dark Alessa. Une fois cela fait, Rose décide de rentrer chez elle avec Sharon pour revoir son mari (tellement charismatique que je ne me souviens plus du nom) et là elles se retrouvent coincée dans la dimension Silent Hill, toutes les deux, seules, en parallèle au monde réel.] Fin troublante, je vous l'accorde. Mais quelle fin ! Bref, reprenons. Dans ce deuxième volet, qui n'aurai jamais du exister, on est à environ 2000km de l'histoire originale. On retrouve Sharon, à son adolescence a peu près, qui vit avec son père. W T F. Déjà rien qu'a ce stade du film je regrette de m'être payé le Blu-Ray. Comment, au grand COMMENT, Sharon a-t-elle pu rejoindre son père ? Dans le premier elle était bloquée avec Rose dans une dimension parallèle, impossible d'en sortir ! Bien entendu, après 15 minutes, un petit speech de la mère nous dit qu'elle avait du se sacrifier de façon à la laisser repartir, afin de gnagnagna... Le reste du scénario est très confus, il prend certes la suite direct du premier volet tout en reprenant certains point de SH3, mais il ne répond pas ou très peu aux questions laissées sans réponses dans le premier volet. Pendant environ 1 heure, le scénar enchaîne clichés, personnages inutiles multipliés, reprises de monstres du premier, etc... Le bordel je vous dis. Le pire, c'est que pendant que l'on voit une chose pareil, pendant toute la durée du film on se demande comment ce capharnaum (je hais ce mot) va se terminer. Duel epic entre Alessa et Sharon ? Explosion et sauvetage du monde ? Hahaha, vous rêvez trop mes chers. La fin est simplement... Un duel Pokémon. Non, je ne plaisante pas. Un duel Pokémon. Pyramide Head VS Claudia transformée avec des couteux géants à la place des mains. Mais grosse blague. Jamais je n'ai vu une fin aussi lente et merdique de ma vie. J'attendais presque que Sharon sorte une Pokéball, reprenne PH et invoque un autre monstre. J'ai même espéré que Alice de RE viendrais faire une petite partie de bullet time pour redonner un peu de punch à cette scène, mais non. 2 monstres de 5 tonnes se combattent. Ou comment tuer tout un film. Le pire, c'est que après ça, le film devient enfin correct. Vous l'aurez compris, le scénario est nul, et la fin misérable. Une honte. Heureusement, il n'y a pas que ca de mauvais. Enfin je l'espérais... Visuellement, le film est très bien fini. Les couleurs sont pétantes au possible, et le film enchaîne tant bien que mal les éléments et les décors différents. Mais malheureusement plusieurs scènes sont incorporés dans un "filtre" de couleurs ou d'effets inutiles. On dirait presque que ces scènes sont tournées avec Instagram. Mais bon, je dois tout de même avouer que ce film est d'une beauté visuelle saisissante, mais on est très loin de l'orgasme visuel que donne le premier, faute d'une 3D qui rend l'image floue et peut visible de temps à autre. Cependant, la 3D est également à retenir. Les effets de profondeurs sont réussis, ce qui donne un plus à l'image de cette fresque. Pour la BO, calmez vous hormônes, c'est juste celle du premier. A croire qu'il n'avait pas assez de fric pour en refaire une autre. Cela dit, celle-ci est correcte, mais sans donner un plus au film. Pour terminer, sachez que ce film n'est pas vraiment un film d'horreur. On pourrait dire presque un film Fantastique-Gore. L'univers de SH se charge du fantastique, le reste se charge du gore. Pas d'horreur vous me dites ? C'est simple, seul la peur dans ce film est produite par des jump-scares calamiteux à la Paranormal Activity. Calamiteux genre le grille-pain qui fonctionne par magie. J'ai rigolé tout seul à cette scène bizarrement... Bref, que dire de ce Silent Hill Revelation ? Une suite malheureusement pas assez correcte, qui a pris trop de temps à venir et qui ne tient pas ses promesses, comme par exemple la résolution de plusieurs mystères et questions laissés dans le premier film. Au lieu de cela, elle en rajoute. Mais celle-ci n'est quand même pas aussi mauvaise que cela, elle arrive tout de même à respecter (à peu près) l'ambiance de SH et le script du premier film. Enfin à quelques moments o/ Un film popcorn à regarder entre potes obligatoirement avec du second degré afin de l'apprécier. Enfin, si vous arrivez déjà à convaincre vos amis de venir le voir... ;)
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 436 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    0,5
    Publiée le 14 février 2013
    (...) L’incrédulité prendra le pas sur toutes les autres émotions. Scénario pathétique (et encore le mot est faible), acteurs très haut sur l’échelle de la médiocrité (il fallait s’en douter), bande-son digne d’un ascenseur et mise en scène empruntée à un soap opéra seront bien évidemment de la partie. Le suspense érigé par le premier Silent Hill est vite écarté au profit d’une succession de scènes se voulant oppressantes mais étant seulement chiantes au final. Quelle bêtise ! Mais quelle bêtise ! Michael J. Bassett n’a décidément rien compris au genre. C’est triste mais ce n’est pas le plus affligeant. Entre un bestiaire qui s’est échappé d’un épisode des Power Rangers, un scénario volé au Monthy Python et un final digne de Mega Shark Vs. Crocosaurus, il sera bien difficile d’élire son chouchou. Michael J. Bassett devrait peut-être penser à reprendre ses études pour devenir vétérinaire. Et encore ! S’il traite les animaux comme ses spectateurs, Brigitte Bardot risque de lui tomber dessus. Critique complète sur : http://www.lacritiquerie.com/silent-hill-revelation-3d/
    Gael A.
    Gael A.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 2 janvier 2013
    J'ai commencé par voir Révélation 3D avant Silent Hill et je préfére largement l'histoire est au top je comprend pas ce qui n'ont pas aimé !!!
    Kinops
    Kinops

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 193 critiques

    3,0
    Publiée le 18 avril 2013
    Silent Hill Révélation : Dès les premiers instants, on est plongée dans cet univers lugubre très stressant caractéristique à Silent Hill. L'histoire est sympa sans révolutionner le genre mais j'ai vraiment apprécié le fait que ça suive le premier film. Les acteurs sont plutôt bons. Les effets visuels sont bien faits et le bestiaire très complet et assez flippant. L'ambiance est géniale, glauque au possible, très stressante, on n'a pas vraiment peur mais on est pris par surprise pas mal de fois. A voir dans le noir pour plus d'effet !!
    Elisyae
    Elisyae

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 23 février 2013
    Personnellement j'ai adoré. Et oui, moi aussi j'adore les jeux Silent Hill, et je ne comprends pas les critiques qui disent que ce film est "à chier". Sincèrement, afin de vous faire votre propre opinion de ce film, regardez le. Je trouve que le scénario n'est pas si mal, et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Bref, bien qu'un peu court, Silent Hill Revelation 3D est pour moi, l'une des meilleures adaptation de jeux vidéos qu'on ait pu voir au cinéma.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2283 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    1,0
    Publiée le 3 janvier 2013
    Comme quasiment toutes les adaptations de jeux vidéos au cinéma, « Silent Hill » ne brillait pas par son scénario, mais avait le mérite de présenter une forme ambitieuse plutôt séduisante. Nous n'y avons même pas droit dans cette suite que personne n'attendait ni ne réclamait, faisant quasiment constamment les mauvais choix esthétiques et narratifs pour nous offrir quelque chose ressemblant fortement à un nanar. Michael J. Bassett a beau nous expliquer qu'il a essayé de faire un très bon film, on a du mal à le croire tant on ne comprend rien la plupart du temps, le semblant d'intrigue se perdant souvent derrière des tonnes de lourdeurs et de mauvais goût, le tout quasiment sans le moindre recul ni intelligence. Pourtant, au milieu de ce gloubi-boulga informe, surgit, à de rares moments, une idée visuelle ou une scène vaguement potable, Bassett, malgré son manque évident de talent, tentant malgré tout de limiter les dégâts comme il peut. Cela ne dure toutefois que quelques petites minutes, très insuffisantes pour sauver de la médiocrité cette pauvre série B sortie de l'esprit bizarre de Samuel Hadida, qui aura surtout eu le mérite de nous faire découvrir, au milieu d'un très improbable casting (Sean Bean, Carrie-Anne Moss, Deborah Kara Unger, Malcolm McDowell, Radha Mitchell) le sosie quasi-officiel de Carey Mulligan, la charmante Adelaide Clemens. Elle a bien du mérite...
    Nicolas V
    Nicolas V

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 274 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mai 2013
    dur de faire plus original que le premier, car l'effet de surprise est absent . mais le film est tout aussi noir, violent et l'ambiance est tout aussi glauque. l'horreur est au rendez vous et le scénario est de qualité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top