Mon AlloCiné
Ninja Turtles
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
2,9
6902 notes dont 679 critiques
6% (41 critiques)
23% (154 critiques)
34% (228 critiques)
22% (151 critiques)
11% (77 critiques)
4% (28 critiques)
Votre avis sur Ninja Turtles ?

679 critiques spectateurs

tony-76

Suivre son activité 510 abonnés Lire ses 1 184 critiques

3,5Bien
Publiée le 24/10/2014

Après la trilogie dans les années 90, les Tortues Ninja reprennent du service. Produit par Michael Bay, Ninja Turtles était un pari très risqué mais le réalisateur réussit à nous séduire grâce à ses tortues attachantes et vraiment drôles. Cependant, l'intrigue est peu originale mais reste fidèle et le personnage de Casey Jones n'est malheureusement pas présent dans la production. Pourtant, Ninja Turtles est amusant, décalé et donne un ton rafraîchissant à la franchise. Le rythme est correct avec sa bande sonore excellente. Un casting satisfaisant, Megan Fox qui interprète le personnage d'April aurait pu être mieux imaginé, mais elle donne suffisamment de charme pour nous faire oublier ceci. Et puis, William Fichtner est assez surprenant en vilain. On a une poignée de séquences d'action qui donne le sourire. Tout est bien chorégraphiés et c'est très plaisant. Plusieurs plans séquences, bien trouvés. Les tortues sont plutôt bien faits, niveau effets spéciaux et l'humour est au rendez-vous. Un agréable cocktail mélangeant action, humour et effets spéciaux. Malgré qu'il possède quelques facilités scénaristiques et qu'il soit bourrées d'incohérences, Ninja Turtles est une bonne surprise sur nos écrans. Bon moment de divertissement. Une suite est envisageable, alors pourquoi pas... Cowabunga !!!

Sebi Spilbeurg

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 042 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 25/10/2014

Hollywood qui porte une nouvelle fois les mythiques Tortues Ninja sur grand écran avec les moyens actuels ? Pourquoi pas ! Michael Bay, réalisateur d’Armageddon et des Transformers, à la production ? On commence à grincer des dents. Le réalisateur en charge du projet est Jonathan Liebesman (Massacre à la Tronçonneuse : le Commencement, World Invasion : Battle Los Angeles, La Colère des Titans) ? Aïe ! Megan Fox en tête d’affiche ? Ouille ouille ouille… Et enfin, un lot de rumeurs plutôt flippantes comme quoi les fameuses Tortues seraient d’origine extra-terrestre ? Blasphème ! Autant dire qu’au fur et à mesure que le film s’est dévoilé, la peur de voir débarquer dans les salles un produit qui pouvait, sans aucune difficulté, violer notre enfance était de plus en plus forte. Qu’en est-il au final ? La première chose que tout le monde se demandait avant que les premières images n’apparaissent sur le net était l’apparence même des Tortues. Réalisées en motion capture, à la manière des Na’vis d’Avatar et des macaques des deux derniers opus de La Planète des Singes, on ne savait pas trop à quoi s’attendre (un nouveau look ? la même apparence que pour le dessin animé ?). Et c’est là que les premières critiques (assassines) du film sont tombées, reprochant pour la plupart le côté mastodonte et patapouf de nos quatre héros. Mais les Japonais n’avaient-ils pas rejeté le Godzilla de 2014, alors que celui-ci avait fière allure ? Eh bien, c’est la même chose pour nos Tortues ! D’accord, beaucoup pesteront contre certains détails qui peuvent démolir l’image qu’ils avaient d’elles (comme l’intello du groupe, Donatello, qui porte des lunettes). Mais elles sont plutôt fidèles au différentes versions que nous connaissons : chacune a sa propre personnalité, un peu clichée mais amusante (Leonardo le leader, Raphaël le dur à cuire, Donatello l’intello et Michelangelo le gamin), et respectueuse envers leur maître Splinter (un rat d’une incroyable sagesse). Mettez dans leurs mains leurs armes respectives, laissez-les se chamailler entre elles et effectuer des pirouettes lors de combats mouvementé, et les Tortues (et Splinter) prennent vie sous nos yeux de manière convaincante. De quoi assurer le fan service ne serait-ce qu’un minimum ! Ensuite, nous avons affaire à un film sur les Tortues Ninja, qui plus est produit par Michael Bay (d’ailleurs, on a vraiment l’impression que le film soit de lui !). D’office, il y a marqué « divertissement fun qui ne se prend nullement au sérieux » sur le projet ! Et c’est exactement ce qu’est Ninja Turtles : un produit purement hollywoodien qui ne perd pas de temps à établir de la psychologie à deux balles pour aller directement à l’essentiel et amuser le spectateur par de l’action et de l’humour ici et là. Résultat : on s’en amuse, même si l’humour typique de Michael Bay ne convient pas toujours à celui des Tortues Ninja (la scène de l’ascenseur est un véritable flop). Qui va même jusqu’aux évitables allusions cochonnes et au caca prout lourdingue que l’on aurait aimés ne pas avoir (vous verrez qu’un simple petit pet peu vous faire soupirer). Malheureusement, Ninja Turtles n’est pas un blockbuster à la Transformers, à savoir déjanté voire too much niveau débilité mais jouissif et maîtrisé sur bien des niveaux. Ici, ne passons pas par quatre chemins : c’est loupé ! Vous voulez le premier argument ? Le scénario ! Il faut bien admettre que de ce côté-là, il ne fallait pas en attendre grand-chose. Et sur ce point, nous ne sommes pas déçus : nos Tortues qui vont sortir des égouts pour combattre Shredder et sa bande, qui veulent faire plier la ville de New York. Ni plus ni moins ! Mais même avec un script aussi mince qu’un timbre poste, le film arrive à livrer quelque chose d’encore plus indigeste que sur le papier. La faute à des invraisemblances inexcusables : Spoiler: Splinter apprend les arts martiaux en lisant un bouquin, le fait qu’on passe de Manhattan à une chaîne de montagnes enneigées située non loin de la ville en un rien de temps, Spoiler: April ayant une photo montrant les Tortues mais ne la montrant jamais pour prouver qu’elles existent alors qu’elle s’acharne à le faire… À des répliques inertes au possible (la façon dont April trouve le nom « Tortues Ninja »). Au manque de travail scénaristique vis-à-vis des personnages (les méchants veulent faire le Mal parce qu’ils en ont envie, rien de plus). Au fait qu’April soit le personnage principal, mettant du coup nos Tortues au second plan… Des exemples de cet acabit, le film en propose par milliers ! Mais surtout, Ninja Turtles va s’attirer beaucoup d’ondes négatives de la part des fans en détruisant en toute liberté la mythologie des comics et du dessin animé. Si pour le premier, un clin d’œil a été réalisé de manière sympathique (un générique à la Sin City), le reste n’arrive nullement à la hauteur. Spoiler: Ainsi, vous aurez droit à un Splinter directement rat de laboratoire et non l’animal de compagnie d’un combattant japonais (les comics) ou directement le combattant lui-même, transformé (le dessin animé). April a un lien direct avec les Tortues (et Splinter) car elle était, enfant, leur maîtresse, qui leur avait donné des noms de peintres de la Renaissance (pourquoi, on ne sait pas) et qui leur donnait des morceaux de pizza pour le goûter (explication inacceptable pour la dépendance des Tortues aux pizzas). Et que tous nos gentils animaux ont mutés à partir d’un produit chimique inventé par le père d’April. Bref, même si pour ses producteurs Ninja Turtles porte le statut de reboot (ce qui induit que des libertés peuvent être permises), le film bafoue toute une mythologie qui faisait justement la force de cet univers. S’en même s’empêcher d’aller piocher quelques idées voire scènes dans d’autres films, comme la saga The Amazing Spider-Man : Spoiler: le combat final se déroulant sur le toit d’un building se finissant par la chute de l’antenne s’y trouvant (The Amazing Spider-Man 1 : Spidey contre le Lézard), le fait que les méchants veulent le sang des Tortues pour récupérer le mutagène qui s’y trouve à des fins personnels (The Amazing Spider-Man 2 : Harry Osborn voulant le sang de Spidey afin que le mutagène puisse le sauver de sa maladie incurable)… Même du côté technique, c’est du copié-collé à foison : l’armure high-tech de Shredder qui use de bruitages à la Transformers, la musique qu’on croirait sortie tout droit de Transformers (alors que le compositeur est Brian Tyler et non Steve Jablonsky)… Ajoutez à tout cela une réalisation catastrophique qui gâche au possible les séquences d’action en les filmant de trop près et de manière hystérique à ne plus rien y voir (seuls Spoiler: le combat entre Splinter et Shredder et la descente des montagnes à dos de carapace sont acceptables) et qui se permet quelques effets qui n’ont aucune raison d’être (un zoom, un plan filmé de travers…). Des comédiens à côté de la plaque (Megan Fox en tête) ou qui ne sont présents que pour toucher leur cachet (Whoopi Goldberg). Des effets numériques en surdose (même plus que dans Transformers) et pas toujours jolis à regarder. Une motion capture bâclée par le fait que deux interprètes ont été « effacés » par la présence de stars à un casting vocal établi juste à des fins commerciales (Pete Ploszek par Johnny Knoxville et Danny Woodburn par Tony Shalhoub). C’est confirmé : notre enfance vient d’être saccagée en seulement 1h41 de film ! Avec tous ses défauts, Ninja Turtles n’est malheureusement pas le blockbuster fun et agréable qu’il aurait pu être, gâchant presque l’envie de voir la suite, d’ores et déjà annoncée pour 2016. Car oui, malgré sa piètre qualité et des avis hautement négatisf, le film reste tout de même un succès commercial certain (plus de 375 millions de dollars à travers le monde). Et du coup, il reste un petit espoir pour les spectateurs (ou les fous, selon les points de vue) pour que Ninja Turtles 2 relève le niveau en corrigeant les nombreuses erreurs de son prédécesseur. Comme, par exemple, avoir un meilleur réalisateur !

Edgar L.

Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 271 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 21/11/2014

Si le film a été dégommé par les critiques à travers le Monde entier, il a rencontré un certain succès populaire et est déjà assuré de connaître une suite. Doté d'un budget de 125 millions de dollars, le film avait de quoi promettre d'envoyer du lourd. Malheureusement, je dois avouer que je craignais quelque peu le résultat : Michael Bay à la production, John Liebesman à la réalisation et Megan Fox en actrice principale : tous les éléments étaient réunis pour nous donner le pire. Le film est bourré d'incohérences scénaristiques ! Par exemple, on se demande pourquoi April, journaliste en herbe en mal de reconnaissance, qui cherche absolument à prouver à sa supérieure l'existence des tortues ninjas, ne lui montre pas tout simplement la photo des tortues dont elle est en possession. [...] Une catastrophe ! Rien à sauver de ce film qui n'est ni marrant, ni prenant ! Megan Fox est à côté de la plaque, tandis que la réalisation est tout sauf inspirée. Ne parlons même pas du scénario qui n'a rien de crédible et souffre de grandes incohérences. Le film se résume pour moi à une grosse coquille vide ...

http://edgarlagachette.fr/critique-cine-135-ninja-turtles/

Sangeles

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 233 critiques

2,5Moyen
Publiée le 15/10/2014

Coloré mais bancal, Ninja Turtles débarque en trombe sur les écrans français, après avoir caracolé en tête du box-office US cet été. L’adaptation du célèbre dessin animé Tortues Ninja, produite par Michael Bay et réalisée par Jonathan Liebesman se révèle suffisamment divertissant pour tenir éveiller mais souffre de nombreux défauts qui auraient pu être corriger avec un peu plus de maîtrise. Entre les scènes d’action illisibles et l’humour qui fait souvent un flop, Ninja Turtles a beau être traversé par une énergie communicative, le résultat est trop adolescent et ficelé à la hâte… Les Tortues Ninja méritaient mieux. Retrouvez la critique complète sur mon blog.

http://dunnozmovie.wordpress.com/2014/10/13/ninja-turtles-tout-juste-divertissant-mais-trop-cible-ado/

HawkMan

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 186 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/02/2017

Quand j'ai vu ce film, j'ai pensé immédiatement à Transformers surtout pour le début du film. On peut penser que c'est normal vu que le producteur est Michael Bay. Mais tout de même... ça sent le renfermé. Le résultat est assez banal même si certaines scènes valent le coup d'oeil (surtout la course poursuite à flanc de montagne enneigé). Pour le scénario ou l'intérêt, même si petit j'étais fan des Tortues Ninja, je n'ai pas été emballé. Bref : 4 frères, 1 légende, 1 film banal...

Ewen Blake

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 656 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 27/01/2015

Je n'étais "là que pour rigoler", retrouver les héros de mon enfance dans un délire fun, coloré et rythmé. J'étais prêt à passer sur un scénario aussi incompréhensible que les paroles du légendaire générique à conditions de savourer quelques références aux dessins animés qui ont bercé mon enfance. Malheureusement je ne suis pas la cible d'un Ninja Turtles ultra formaté destiné aux ados. Formatées comme le sont ses quatre Tortues qui s'échinent tellement à être cool (selon les normes américaines : merci le beat box) qu'elles en deviennent des caricatures de personnages vus et revus. Dommage elles étaient plutôt esthétiques. Sinon, à part deux, trois cascades filmées à la Bay (c-à-dans un mouvement rotatif alternant zoom-dezoom permanent) il n'y a pas grand chose à sauver de cette heure trente dans laquelle s'alignent les placements produits. Les blagues grasses ou niaises (parfois les deux !) tombent à plat. Les situations s’enchaînent avec pour seul objectif d'afficher de l'action en continue à l'écran ; y rechercher une quelconque cohérence ou progression dans le récit relève du masochisme. L'autre douleur tient dans la présence de Megane Fox. Soit elle est nulle soit on lui demande de mal jouer (dans tous ses films d'ailleurs) et dans ce cas elle est une très, très grande professionnelle et s'en acquitte à la perfection ! Le charisme et les émotions que peut procurer sa voix et ses expressions faciales me rappelle la hyène de Bernie. Ninja Turtles, un divertissement idiot, raté et donc forcément frustrant.

gimliamideselfes

Suivre son activité 818 abonnés Lire ses 3 545 critiques

0,5Nul
Publiée le 27/10/2014

La curiosité est vilain défaut, je savais que ça allait être nul et je l'ai quand même regardé. Bay ne sait pas faire du cinéma, comment pourrait-il produire un truc correct ? Parce que ça, c'est rien du tout, un film "d'action" pour les morveux, avec un chara design assez glauque, des personnages absents et caricaturaux dès qu'ils ouvrent la bouche où tout est fait pour tomber dans un excès de coolitude absolument vomitif (ce qui rend le suicide au cyanure impossible durant la séance !!! il faut y penser, c'est une solution pour éviter de se taper l'heure quarante de ce navet fini). Nan parce que je m'en fous moi des tortues ninjas, je regardais ça quand j'étais à l'école primaire... Mais ce n'est en rien sacré... Cependant je ne comprends pas l'intérêt de venir faire une adaptation live d'un truc où de toute façon ça ne sera qu'un épisode de série télé qui s'étale sur presque deux heures... Quel intérêt ? (l'argent, bon ok, mais à part ça ? C'est tellement orienté pour les gosses que ça en devient insupportable, la tortue orange, qu'elle se taise, la violette avec ses airs intellos poussés à l'extrême à juste l'air débile profond... Qu'on ne vienne pas me sortir l'excuse du "c'est pour les gosses", un gosse mérite mieux que ça, ce truc fait pour te vendre des jouets de Shredder qui fait jaillir des sabres quand tu appuies sur un bouton ! Parce que si on avait donné ça à un réalisateur cool on aurait au moins pu avoir un truc sympa avec des combats intenses, là tout est au ralenti et imbuvable... En plus c'est filmé comme un Transformers (pour Schredder) avec le même sound design... Quelle esprit novateur... Bref tout est fait pour venir racoler les plus jeunes et les plus atteints... C'est vraiment difficilement supportable, parce qu'en plus on sait ce qui va venir, ça pue à des kilomètres, genre le traître... Nan mais sérieux, il sent le traître à des kilomètres !!! Franchement il y a des claques qui se perdent... Et comme après un viol je m'en veux de l'avoir regardé, comme un violé s'en veut de l'avoir encouragé... Sauf qu'en réalité le mal ne vient pas de moi, le violé, mais de l'imposteur qui a réalisé ça ! Je cours me laver et me prostrer dans un coin en faisant des généralisations abusives "tous les réalisateurs sont des salauds" et je joins un mouvement militant anti cinéma !

JimBo Lebowski

Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 781 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 03/10/2014

Quasiment 20 ans après "Les Tortues Ninja 3" Michael Bay nous ressort des tiroirs cette franchise populaire ayant marquée la jeunesse de toute une génération, dont je fais parti, l'entreprise était donc risquée et presque automatiquement perdue d'avance, mais d'un sens le film se veut bien évidement fédérateur et toucher principalement les jeunes des années 2010, le fossé reste tout de même conséquent. Car il faut bien avouer que le cinéma de divertissement a bien évolué depuis les années 90, exit la simplicité efficace et bonjour la surenchère et le remplissage, ici les costumes en latex sont remplacés par des motion-captures pour, je ne sais pas, faire plus moderne et stylé peut être, mais franchement les tronches des tortues sont assez horribles et n'envisagent aucune profonde sympathie au premier abord (enfin pour ma part), on ne voit pas des héros à carapaces ont voit des textures modelées par ordinateur, ça saute trop aux yeux et m'a vraiment dérangé, je n'ai pas réussi à m'y faire durant l'intégralité du film, et puis la déferlante de séquences formatées pour la 3D ne restent que de la poudre aux yeux, tout ce qui me révulse. Au niveau du scénario il n'a pas énormément de malice c'est le moins qu'on puisse dire, l'histoire des quatre tortues et du rat Splinter sont réécrites, mais bien que ça garde une certaine cohérence ça peine à convaincre, et ça en parti à cause de la faiblesse du personnage de April O'Neil incarnée par une Megan Fox au sommet de sa beauté mais aussi de sa médiocrité, cette fille n'a vraiment aucun talent d'actrice c'est assez effrayant, de plus Shredder ressemble plus à un robot qu'à un puissant ninja, c'est bien trop exagéré, on a du mal a croire qu'un type tape des high kicks avec des kilos d'aciers sur les épaules. Quelques rôles sont également plutôt inutiles ou fades, que fout Whoopi Goldberg là dedans ? Pareil on ne voit pas la chef de April, on voit Whoopi Goldberg, j'ai rien contre elle mais j'aime pas ce genre de cameo qui nous sort du récit, et puis quel est l'intérêt du personnage de Will Arnett ? Au début je croyais que ça allait être Casey Jones, mais non même pas ... Cependant le film garde tout de même un côté assez divertissant à certains moments, on se laisse prendre au jeu, mais on est vite malheureusement autant rattrapé par sa lourdeur tellement le réalisateur Jonathan Liebesman en fait des caisses pour nous en mettre plein les yeux inutilement. La personnalité des tortues fait mouche également car les différents traits de caractère de chacune sont respectés et c'est d'ailleurs un des rares points communs avec la franchise d'origine, et malgré leur laideur on fini par s'y attacher un minimum. Le ton est parfois un peu décalé et permet de ne pas se prendre trop au sérieux, et même si ça n'est pas franchement drôle ça se tient par rapport au public visé. Au final ce "Ninja Turtles" n'est pas le gros navet tant annoncé mais il garde multitude de défauts pour un pur cinéma de consommation, genre que je hais par dessus tout. Un petit divertissement qui plaira sans doute aux très jeunes et aux clients de la 3D en salles, personnellement je préfère me rappeler du temps où le cinoche savait procurer des sensations sans un déferlement d'artifices inutiles, ça ne m'a tout de même pas non plus dégoûté de mes tortues préférés.

MaCultureGeek

Suivre son activité 713 abonnés Lire ses 959 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 30/11/2014

Au cinéma, il n'existe qu'un seul type de tortues badass : les tortues ninja. Souvenirs d'enfance obligent, j'attendais énormément ce reboot des Ninja Turtles. Je ne me souviens plus trop des deux suites qu'avait connu celui de 90, mais ce que j'en ai entendu et lu m'a soudain redonné la mémoire : elles sont fadass! Et c'est pourquoi, un remake/reboot était le bienvenu. Ajoutez y Michael Bay, et vous aurez autant de cauchemars que de rêves en tête. Et donc, y'a deux semaines, je suis allé le voir, et... voila quoi. C'est un film dur à apprécier, en fait, parce qu'il est complètement schyzophrène : il ne sait pas à qui s'adresser, et se vautre lamentablement dans son humour. Mais j'y reviendrai. En soit, il n'est pas vraiment décevant, parce que pour être déçu, il fallait vraiment en attendre quelque chose. Tout ce que je voulais, c'était revoir les tortues et réentendre le cultissime "Cowabunga!!!". Il n'est pas réellement décevant, comme je le disais, mais je m'attendais quand même à quelque chose de beaucoup plus aboutit. On est loin d'un film réellement aboutit. Alors bien sûr qu'il respecte très bien son contrat, mais cela ne peut pas tout le temps nous permettre de tout pardonner. En fait, il possède trop de défauts pour que je l'apprécie comme il se devrait. Et pour bien me contredire, je vais, en premier, vous parler des tortues, l'un des points positifs du film. Avant, les tortues, elles étaient de base comique. Maintenant, pour les gosses, elles sont presque effrayantes. C'est carrément des monstres! Elles doivent faire 200 kilos, sont encore plus bodybuildées que des catcheurs ( type Batista ) et se battent vraiment bien. On a toujours l'humour type du comique du groupe, dont j'ai complètement oublié le nom ( Méa Culpa ), et il s'avère être, parfois, amusant. Mais là est le principal défaut du métrage : il ne sait pas du tout gérer ses répliques comiques et ses situations cocasses. Je m'explique. Il y a une situation simple qui revient au moins six fois dans tout le film : Michel Angelo, après avoir vu Megan Fox ( qui a tellement changé que je ne l'ai reconnu qu'après la première heure... ), ne cesse de répéter à qui veut l'entendre ( au bout de deux fois, plus personne ne souhaite l'écouter ) qu'elle est sa petite amie et qu'il est premier pour la draguer. Ok, on va faire rapide; passées les deux fois, ça commence à être lourd, mais à partir de la troisième, c'est tout simplement gavant. Et le pire, c'est qu'il ne s'arrête pas là! Non, il continue! Preuve étant que son humour est balourd et insupportable, même les enfants n'ont plus rigolé au bout d'un certain temps. Y'a aussi la scène de l'adrénaline, qui a laissé tout le monde de marbre, ou les références trop subtiles pour que les enfants les captent et que ça les amuse. C'est aussi cela le problème de ce "Ninja Turtles" : il ne sait pas trop où se positionner, entre le film tout public et la private joke. Et c'est en cela qu'il est schyzophrène : il oscille entre les deux sans réellement trouver sa vraie personnalité. On pourrait même dire qu'il n'en a pas, mais ce serait quand même aller loin. Pour bien vous expliquer, au début, quand on découvre les tortues, y'a la surprise et tout ça. On rigole bien, on s'amuse, c'est sympa. Mais le soucis, en fait, c'est qu'outre Michel Angelo et son humour à deux balles, celui basé sur le fait que les tortues n'ont rien d'humain est très répétitif, et lorsque l'efet de surprise nous aura déserté, on n'en rira plus, jusqu'à le trouver lourd et inutile. Une nouvelle preuve? Encore une fois, personne dans la salle n'a rit pendant la demi heure du milieu. Comme quoi, les enfants peuvent être de bons éléments pour prouver telle ou telle théorie. L'humour est donc paresseux, et ne se renouvelle pas assez. Le problème, en fait, c'st que quand il change et essaie d'innover dans son registre, il est efficace, et alors, tout le monde s'esclaffe. Mais cela n'arrive presque pas, dans le film... Après, bien sûr, y'a la technique visuelle du tout. Niveau mise en scène, ça va, c'est correct, bien qu'elle manque parfois de visibilité, mais les quelques séquences où le gars parvient à filmer le tout de manière stable peuvent nous permettre de lui pardonner ses quelques écarts de réalisation. En fait, là où c'est le meilleur, c'est dans les effets spéciaux. Ils sont juste magnifiques! es tortues sont imposantes et très crédibles, on a vraiment l'impression que l'on pourrait les toucher. Les décors aussi sont très bien faits, chose d'autant plus impressionnante quand on sait que la majorité d'entre eux ont été mis au point sur fond vert via la 3D. Bluffant, on n'y voit aucune différence avec la réalité. Des petits génies, les mecs! Mais le problème avec ces CGI de haute qualité, c'est qu'ils cassent le plaisir que l'on avait de voir nos tortues préférées en costumes. Ca avait beaucoup de charme, et même si elles ont vieilli, la magie n'en demeure pas moins efficace. Là, on tient un métrage désincarné qui ne vit que pour ses effets-spéciaux et ses scènes d'action. Un peu comme la plupart des blockbusters d'aujourd'hui, en fait... Et l'écriture! Non mais les mecs, il vous est passé quoi par la tête quand vous avez écrit le script? Sérieux, vous étiez lucides? Ils veulent tout lier Spoiler: ( et vas y que le père d'April a créé les tortues, et qu'un autre a voulu le tuer, et que les tortues ont été libérées par April, et qu'April est en fait l'élu... ). Du n'importe quoi, jte dis! Et puis c'est au final tellement prévisible que àa en devient risible. Néammoins, c'est un divertissement plutôt correct, et il fait bien passer le temps. Pas le meilleur métrage du genre des super-héros, c'est clair. Alors bien entendu, une suite est déja prévue. Pourquoi pas, ai-je envie de rétorquer, mais à condition que, cette fois-ci, vous nous sortiez quelque chose de sombre et d'aboutit. Ne surtout pas répéter les erreurs de ce reboot ci.

houssti1976

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 78 critiques

0,5Nul
Publiée le 28/10/2014

J'ai déjà vu des films nuls mais là c'est le "top". En fait j'ai regardé ce film parce que j'aimais bien le dessin animé quand j'étais plus jeune. De plus je me suis dit qu'avec les progrès en termes d'effets spéciaux on aurait des tortues très réalistes. Je m'attendais aussi à un minimum de scénario et un peu de suspense. Mais là franchement c'est une bouffonnerie avec grand B. Et mon Dieu que Megan Fox est laide ! Il faut lui dire d'arrêter la chirurgie esthétique parce qu'elle ne ressemble plus à humaine ! De plus il faudrait qu'elle prenne des cours d'actrice parce qu'un tel niveau de nullité ça dépasse l'entendement. Donc pas de scénario, une réalisation correcte mais sans plus, des acteurs pathétiques ! Franchement un navet de chez nanar !

Marceau G.

Suivre son activité 247 abonnés Lire ses 358 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 20/10/2014

Regarder "Ninja Turtles", c'est perdre 1 heure 40 d'une vie déjà trop courte. Réalisé par un tâcheron de première, ce film derrière lequel se cache Michael Bay est un ratage (presque) complet. Là, je ne blâme pas les tortues ninjas (car elles n'y sont pour rien les pauvres !), mais les producteurs, l'industrie Hollywoodienne à l'origine du truc. Parce que y'en a marre de se faire enfumer, de voir tous ces blockbusters hideux, ces grosses machines produites uniquement pour remplir les tiroirs-caisses de tous les producteurs sans scrupules que compte "la Mecque du Cinéma"... Le film est atrocement mal filmé, Liebesman n'a pas l'air d'être conscient qu'il souille, tâche, pollue complètement le mythe de ces quatre ados-mutants-tortues-ninjas, qu'il est peut-être en train de pondre une potentielle insulte envers toute une génération (dont je ne fais pas partie mais bon) de fans ! Car après les comics, nos tortues ont eu droit à plusieurs séries télé et long-métrages animés - dont un est resté culte, en partie réalisé en prises de vues réelles -, mais au moment de passer à une version live 2.0, elles méritaient mieux que Bay, Liebesman et Megan Fox ! Tiens, parlons-en de Megan Fox... C'est sans doute la plus belle potiche du cinéma... Cette fille ne sait délivrer aucune émotion, aucune expression, ça en devient aberrant ! Les scènes d'actions essaient difficilement de cacher un cruel manque de scénario, mais elles sont tellement brouillonnes et mal filmées qu'il est difficile de bien les suivres sans avoir mal au crâne. Tout est prévisible, cliché et énervant dans ce film d'action qui se veut audacieux et original, inutilement. Le seul personnage sympa c'est le rat Splinter, dit Sensei, étonnamment attachant, surtout pour moi, qui habituellement n'aime pas ces bestioles... Il aura (un peu) réussi à me réconcilier avec son espèce, malheureusement, Spoiler: il en vient à mourir au cours d'un combat violent (moche) avec un robot-méchant-japonais Bad-Ass (ridicule). Mais... Spoiler: Il revit ! Comme quoi, impossible qu'il y est un semblant de fond dans un film de l'écurie Bay...

eL GriNgo 84

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 24 critiques

0,5Nul
Publiée le 19/10/2014

Cela fait quelque temps à présent que nous sommes rentré dans une nouvel ère cinématographique, c'est à dire, blindé d’effet spéciaux qui souvent servent à rien, un scénario plat, le cadrage et éclairage superficielle, des acteurs superficielles également etc .. etc ..., mais qui reste malgré tout "plaisant" à regarder entre amis lors d'une soirée avec une bonne pizza ou un soir tranquille après le boulot etc ... Mais POURQUOI ce film?? pourquoi avoir fait ce film, certes pour le pognons mais par principe ... pourquoi? J'ai connu la trilogie dans les années 90, le dessin animée, je me rappel de l'esprit des aventures des tortues ninjas mais pour moi ce film est un mélange de "dragon ball évolution" et de "indiana jones 4" , pour ceux qui comprendront ;). Certes je ne m’attendais pas spécialement à un reboot, mais on assiste une fois de plus à un film qui reprend déjà un contexte à succès exploité. Ce film ne respecte rien de l'esprit des tortues ninjas, ne respecte pas déjà d'une par les tortues qui ressemble d'ailleurs à des extraterrestres figurants de men in black et cloné par hulk et Guy Montagné. Esthétiquement les tortue de mon point de vue personnel n'ont RIEN avoir avec les VRAI tortues et idem pour Shredder, c'est trop , c'est beaucoup trop. Nous avons une fois de plus le cliché des ingrédient du film purement commercial, on chope un mobile à succès ( les tortues ninjas), on ce rend bien conte que les scénaristes, producteurs et le réalisateur ne connaissent pas ou n'ont pas eu la curiosité de s’intéresser au l'origine de la saga, on nous fais des tortues créées sur ordinateur, on nous balance une histoire, sans artifice et sans âme en ne respectant pas l'esprit des tortues ou du moins ils on essayé mais sans ce foulé car c'est pas ça qui rapportera du pognons. Pareil que le scénario, simplement des tortues des gros effet spéciaux de la bagarre et c'est fini. Ce film n'est qu'un pure produit commercial pour but de ramasser de l'argent , ils se fichent de faire un grand film ou un vrai film sensé pour les fans des tortues ninjas ou pour des spectateurs lambda. Evidemment on aime ou on aime pas, pour ceux qui n'ont pas regardé le films tortue ninjas de 1990, je vous le conseille, certes ce film à bien vieilli, mais ce film à le charme et l'humour des années 90, joué pas de vrai acteurs dont l'action et l'humour reste bien régulier et n'étouffe pas le film.

johnpowell

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 51 critiques

0,5Nul
Publiée le 20/10/2014

Très loin de la première version des films de tortue ninja...schreder gâche le film même s'il n'y avais pas tellement de Chose à gâcher...scénario faible, la 3D pas belle...mais pourquoi avoir fait du méchant un transformers? POURQUOIIIIIII!!!!!!!!!!!!?? Et les musiques!!! Les mêmes que transformers... NUL ! Je ne comprend plus le cinema de maintenant...l'humour des années 80 bien meilleurs que l'humour 2014....passez votre chemin et regarder le premier film des année 80, vous passerez un meilleur moment.

gjolivier1982

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 304 critiques

0,5Nul
Publiée le 31/10/2014

Voilà un des pires blockbusters que j'ai vus ces dernières années. Il est à ranger avec RIP notamment. Le film s'adresse uniquement à des enfants très jeunes qui se contenteront de peu. Il vaut mieux le savoir avant d'y aller.

juniorblackwolf

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 4 critiques

0,5Nul
Publiée le 26/10/2014

mais ou sont les tortues ninja de mon enfance. j'attendais enormement du retour en force des tortues ninja mais qu'elle deception apres avoir vu ce navet et je pese mais mots. april o'neil a le charisme d'une debutante ce qui ne change pas vu c'est apparition dans transformeur les tortues ne sont pas credible pour un sou par le passé il etait juvenile mais la il y as vraiment foutage de gueule il sont juste bon pour l'asile. et pour finir shredder mi homme mi robot qu'un mot a dire: LOL un bon conseil pour tout les fan des tortues ninja, film a evite de toute urgence, mais je met quand meme 0.5 pour les plus jeune qui ne connaisse pas et qui voudrait decouvrir.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top