Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Crazy Joe
note moyenne
2,6
1891 notes dont 257 critiques
2% (4 critiques)
12% (32 critiques)
29% (75 critiques)
32% (81 critiques)
18% (46 critiques)
7% (19 critiques)
Votre avis sur Crazy Joe ?

257 critiques spectateurs

Le Concorde
Le Concorde

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 53 critiques

3,5
Publiée le 27/02/2014
Jason Statham tient ici le rôle d’un ancien soldat des forces spécial ayant déserté devenant ainsi un SDF dans les rue de Londres. Après l’enlèvement et le meurtre de son amie, c’est une véritable soif de justice et de vengeance qui l’anime alors. Ce genre de scénario laissait envisager un film semblable à tant d’autre de sa filmographie mais bien au contraire, celui-ci arrive à se distinguer et à nous proposer quelque chose d’assez inédit pour l’acteur. C’est sous une ambiance plus sombre, plus tragique mais également par le biais d’une mise en scène plus lente que nous suivons donc cette fois-ci notre cogneur préféré. Les scènes de combat sont bien sûr toujours au menu et aussi efficaces mais moins présentes qu’à l’accoutumé. Le récit est d’avantage centré sur ce personnage très torturé et sur sa relation avec une none, qui tient ici le rôle d’ange gardien. D’ailleurs on n’aura jamais vu Jason Statham sous un angle si dramatique qu’il arrive malgré tout à rendre crédible admirablement pour un tel film. C’est un film où on retrouve donc l’envie de proposer quelque d’un peu différent en apportant plus de profondeur à son personnage et en valorisant non plus uniquement ses gros muscles mais également sa psychologie.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 618 abonnés Lire ses 1 396 critiques

3,0
Publiée le 15/07/2013
Un thriller particulier pour Statham. Crazy Joe n’est pas le film d’action classique qu’on aurait pu attendre. Certes, le scénario ne suit pas tous les codes du genre mais son personnage est profond, émouvant et très humain. Cependant on découvre la ville de Londres sous un autre climat qui est bien mise en valeur. Des scènes de combats satisfaisantes, quelques longueurs mais cela n’empêche pas qu'on est accroché à ce film bouleversant.
MaCultureGeek
MaCultureGeek

Suivre son activité 753 abonnés Lire ses 1 094 critiques

3,0
Publiée le 03/10/2013
La première fois que j'ai vu l'affiche de ce Crazy Joe, j'ai tout de suite pensé à un film d'action bien bourrin et pas prise de têtes à la Parker qui, soit dit en passant, est un excellent long-métrage de la carrière de Jason Statham, acteur réputé pour ses rôles de gros badass dotés d'une technique au combat totalement irréprochable. Imaginez ma surprise, ou ma déception, lorsque j'ai visionné ce film. Quand on vous sert un bon plat, vous voulez ce bon plat, pas le dernier congelé que vous venez d'acheté et qui se trouve dans le frigo. C'est un peu ça, avec ce nouveau film. Sur l'affiche, on voit Jason Statham en mode badass et super véner, qui nous donne l'impression qu'il a envie de tabasser du méchant et d'affiner sa technique au niveau des arts martiaux. Les points serrés, le regard pas content, c'est un vrai combattant. Et bien, mes félicitations aux distributeurs de Crazy Joe qui parviennent à nous faire croire que ce film dramatique est un métrage d'action. Tout cela m'amène à présent à la critique du film. Alors, je dirais que le principal problème de ce Crazy Joe, c'est que tout est noir, trop noir, tellement noir qu'on n'y crois pas une seconde. Alors oui, les personnages pauvres avec une histoire triste, ça va un peu, mais quand tout est trop triste, on décroche. C'est trop gros, en fait! Le héros enchaîne les situations dramatiques et désespérées et parait presque comme étant une victime. Alors pourquoi ce schéma narratif fonctionne dans les Misérables avec Ventura et pas ici? Parce que, tout simplement, les Misérables est un film réaliste, triste et dure. Tout y est crédible, ce qui n'est, bien sur, pas le cas de ce Crazy Joe.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 110 critiques

1,0
Publiée le 15/11/2017
Un film d'action qui colle parfaitement au hèros de la franchise à succès, "Le transporteur". ils lui ont tout pris sauf sa soif de vengeance! Fou dangereux...fou furieux...Jason Statham prèpare sa vengeance dans "Crazy Joe". Toile de fond : le syndrome post-traumatique avec de l'action et des gros biscotos! On suit l'itinèraire d'un ex-soldat des forces spèciales en fuite qui, pour s'en sortir, cherche un refuge et une seconde chance, histoire de reprendre sa vie en main! Pas une scène londonienne n'èchappe à l'abracadabrantesque! Et le solide scènariste de "Eastern Promises" rate complètement sa cible en se contentant d'ècrire une histoire invraisemblable (qui peut choquer les culs-bènits), en quête d'un public standard qui aime le vu et le revu entre vengeance, rèdemption et fatalitè! Heureusement l'ennui ne prend pas des proportions gigantesques et l'idylle entre le père Statham et une nonne qui offre de la soupe aux sans-abris fait souvent rire tel ce barbecue romantique en pleine rue avec un bon millèsime...
SandroSwordfire
SandroSwordfire

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

4,5
Publiée le 29/07/2013
En voyant la bande-annonce, je me suis dit que ce serait un énième film d'action un peu cheap qu'on regarde le dimanche soir pour se marrer un bon coup et pas penser au lundi qui approche. L'affiche montre un Statham bien énervé avec pour en-tête "on lui a tout pris sauf sa soif de vengeance" et la bande-annonce montre Statham qui tabasse devant un restau, Statham qui bastonne dans une ruelle et Statham qui menace quelqu'un avec un couteau en gueulant. Bref, ça promettait un film bien débile comme on aime. Surprise ! Le second protagoniste du film n'était même pas cité dans les bande-annonces, ni dans les synopsis. Il y a quelques bagarres mais finalement pas plus que dans la bande-annonce. Au lieu de ça on voit l'évolution de deux personnages qui subissent au quotidien les séquelles de leur passé, et qui tentent désespérément d'y échapper... Sans grand succès. Le premier est mû par un instinct vil, la deuxième par une cause noble. Le premier est torturé par un crime commis, la deuxième par un crime subi. Et pourtant leur comportement est le même, leur fuite est la même, leur souffrance est la même et leur amitié n'en est que plus forte. Au-delà d'un drame intéressant et d'un film agréable, on voit surtout une critique virulente du comportement de l'armée, et surtout on n'y voit pas une diabolisation de "l'ennemi". Le "méchant" n'apparait que peu et l'ultime scène de vengeance est expédiée comme on se débarrasse d'une corvée, prouvant que l'enjeu du film n'était absolument pas de faire un film d'action. Finalement, le problème du film est qu'il y en a déjà trop. Malgré ça, un film que je recommande et que je reverrai
David R
David R

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 214 critiques

3,0
Publiée le 18/07/2013
Malgré quelques longueurs et quelques défauts , ce film "trompeur" , cache bien son jeu ! Il ne s'agit pas d'un film d'action comme ont pourrait le croire avec l'affiche , le résumé......spoiler: toutes les scènes d'action sont dans la bande annonce ! Mais plutôt d'un film mélangeant thriller , drame et romance . Le film mélange vraiment tout les genres et ont obtient vraiment une belle histoire émouvante. D'habitude nous voyons un Jason dans un registre 100 % Action , mais la, il nous livre une bonne prestation légèrement différentes que par la passé . Pour son premier long métrage en tant que réalisateur Steven Knight nous livre un résultat plus qu'honnête malgré un scénario moyen.
Flaw 70
Flaw 70

Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 422 critiques

3,0
Publiée le 13/07/2013
Après s’être enlisé dans les mêmes rôles dans des films de plus en plus bancal Jason Statham revient de loin pour nous livré un film plutôt convaincant. Le scénario n'est pas exceptionnelle, signé par Steven Knight déjà scénariste des Promesses de l'ombre. Mais le scénario malgré qu'il soit très prévisible, il ne fait pas de concessions sur la noirceur du récit et évite la banal happy end. Par contre la relation amoureuse entre Crazy Joe et une nonne est plutôt bancal car assez peu crédible et trop à fleur de peau malgré quelle ce montre parfois touchante. Coté réalisation, premier passage de Steven Knight derrière la caméra, c'est plutôt convaincant et maîtrise sans vraiment de génie ni d’âme, c'est un peu froid et la caméra ne s'attache pas assez aux personnages. Bref Steven Knight ne prend pas trop de risque dans sa mise en scène et parfois celle-ci sera entaché par des problèmes de montages ( Notamment dans les flashback de Crazy Joe). Les acteurs sont bons même si Agata Buzek n'est pas convaincante dans le rôle de la nonne tandis que Jason Statham nous gratifie de sa meilleur performance depuis des années et même si il ne change pas totalement de registre il apporte à son jeu des éclairs de subtilités plus que bienvenue et il fait clairement un pas dans la bonne direction pour ses rôles à venir. En conclusion le film est globalement réussi mais il hésitera toujours entre drame pure et film d'action sans jamais véritablement brillé dans les deux catégories et le seul véritable atout de tout ça c'est Jason Statham et sa pseudo reconversion sans quoi tout cela n'aurait eu aucun intérêt, reste néanmoins un divertissement honnête.
Ror$chach
Ror$chach

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

4,5
Publiée le 17/07/2013
Avant tout merci à la distribution Metropolitan FilmExport pour avoir cassé l’image du film avec leur titre français (tout de même en anglais) « Crazy Joe » avec une image sur laquelle Jason Statham y est posé en mode testostérone à la « Safe ». Donc ouais on se dit tiens un nouveau J.S bien bourrin. Alors qu’absolument pas, donc cela a dû en faire des déçus. Ce n’est pas pour rien que le titre original « Hummingbird » avec un Jason Statham au regard perdu dans la nuit sous fond violet perçant une ville pourrie, troublante, perdue de sens. Mais notre bonne distrib’ française à tachée cela en mettant en plus, « Ils lui ont tout pris... Sauf sa soif de vengeance ! » - mais oui bande de doué à la distrib’ Metropolitan FilmExport. Alors déjà, on lui a pas tout pris, il lui reste une chrétienne à qui se confier, elle-même troublée par sa vie, donc qu’elle ne comprend pas cette personne(Statham) seulement en tant que sœur d’église, mais à titre personnelle de sa vie elle-même beaucoup perdue. Il(Statham) lui reste sa fille, à qui il ne parle plus étant au passé, parti en Irak pour ensuite revenir en échapper à la cours martiale par rapport à ce qu’il en vécu en Irak. Bon dans la synopsie c’est une histoire de vengeance, mais oui ok, encore une fois merci à la distrub’ pour avoir tout cassée le film car c’est totalement faux. Ce n’est pas comme si une personne comme sa fille était tuée par exemple ou que quelqu’un le laissait pour mort, pour qu’ensuite il(Statham) revienne se venger de ses mêmes personnages. Non, non pas du tout. Il a vécu dans un carton qu’il partageait avec une fille dont il avait un amour pour elle, il a vécu très peu de temps avec cette fille, après qu’elle soit tuée, il se rend compte que personne n’en a rien à foutre de cette fille juste parce qu’elle était à la rue et que la police préfère se concentrer sur les personnes riches. Donc Jason Statham va y mettre une justice dont le nom « Hummingbird »(en français « colibri ») où il est un certain ange protecteur se promenant de rue en rue se rendant compte des autres personnes ayant aussi du mal à vivre et où, certaines personnes justement, profitent de ses personnes, ayant une vie perdue eux aussi. On pourrait donc l’appeler « le colibri », très discret, sauveur, et qui pourtant se fait très beaucoup parlé de lui pour ses aides aux gens. A la fois « discret » tout en se faisant parler de lui par tout le monde, dans chaque rue, etc… Oui Jason Satham dans ce film, est un colibri, nom très bien porté et donné pour le thème de ce film (dont la distrib’ française a tout cassée). Le film est classé » « action », ah ! Ah bon, pourquoi cela ? Juste parce qu’il y’a marqué le nom de Jason Statham sur le papier ? Non parce que ce film « Hummingbird » n’est pas du tout un film d’action, Jason Statham se bat trois fois en une heure trente-cinq minutes, tire sur tout ce qui bouge à un moment, mais on se rend compte qu’il a fait un cauchemar. Bref, ce film est juste un drame social catalogué comme débile, bourré d’action juste parque qu’il y’a Jason Statham en première ligne. Bah, j’ai qu’une chose à dire, pour dire cela de ce film, c’est qu’il faut alors n’avoir pas du tout compris au sens dramatique, social, du sujet mais qui putain, dit une grande vérité sur la société. Sur ce, un drame (oui « un drame ») puissant aux acteurs percutants accompagnés d’un Jason Statham bluffant et convaincant, surtout sur la fin, juste immense. Un film dignement accompli par Steve Knight, scénaristique du film, où il signe avec ici aussi, sa première mise en scène avec ce film « Hummingbird ». Les colibris chantent, il faut agir ! Justice est faite !
HawkMan
HawkMan

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 461 critiques

2,0
Publiée le 29/03/2017
Nouveau film de testostérone avec Jason Statham alias Joe... comme d'habitude, très peu d'intéressant. Il est dans son style et il sait très bien le faire. Mais franchement, l'histoire est tiré par les cheveux : un ex soldat, déserteur, finit clochard et alcoolique puis retrouve son niveau en squattant un appartement d'un homme d'affaire absent quasi 1 an de l'appart et tombe amoureux d'une nonne (évidemment réciproque). Bref : il y a de quoi devenir crazy à regarder ce genre de film trop souvent...
conrad7893
conrad7893

Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 564 critiques

4,0
Publiée le 11/11/2014
un film avec jason statham dans un rôle plus étoffé avec plus d'émotion, on s'éloigne peu à peu des rôles de gros durs et cela lui va très bien. Je l'avais déjà vu dans homefront dans ce genre de personnage avec moins de combat et plus de texte. Toujours son humour qui lui appartient et son indéniable prestance. L'histoire est originale j'apprécie cet acteur de plus en plus
Lorry-James
Lorry-James

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 222 critiques

3,5
Publiée le 02/08/2013
Après avoir campé le rôle de Parker et avoir effectué un caméo à la fin de Fast & Furious 6, the british badass revient avec le nouveau film de Steven Knight, scénariste des Promesses de l’Ombre. Connu sous le titre Hummingbird au Royaume-Uni et Redemption aux Etats-Unis, chez nous le film s’intitule Crazy Joe, avec une bande-annonce et une tagline donnant un avant-goût d’un nouveau film bourrin comme sait si bien le faire Statham. Mais est-ce vraiment le cas ? Jason Hood Statham se glisse ici dans la peau de Joey Jones, ex-membre des Forces Spéciales qui a déserté et qui se retrouve aujourd’hui à la rue dans les bas-fonds de Londres, où il partage un carton avec une dénommée Isabel. Un soir deux malfrats pénètres dans la ruelle et se mettent à violenter et dépouiller les sans-abris, il est passé à tabac et la jeune femme parvient à s’enfuir. Il fera de même et trouvera refuge dans un luxueux appartement inoccupé car son propriétaire est absent 6 mois. C’est à partir de la qu’il va se reconstruire, démarrer une nouvelle vie et même trouver un job dans un resto chinois qui appartient en réalité à la mafia. Lui qui a débuté en tant que plongeur va finir homme de main à la solde des Triades et rapidement devenir un homme riche. Cet ex-soldat devient se transforme en justicier au grand cœur, faisant preuve d’une redoutable efficacité lorsque qu’il faut régler les problèmes par la force, et profite de sa fortune pour aider les nombreuses personnes qui partageaient son quotidien dans la rue. Une sorte de Robin des Bois des temps modernes qui gagnent son argent auprès des riches pour le donner aux pauvres, sauf qu’ici on le surnomme Crazy Joe ! Transporter in Love Durant ses jours passés dans la rue, Joey a fait la connaissance de Soeur Christina, une nonne ayant l’habitude de servir un repas chaud aux sans abris. Reconnaissant de ce qu’elle fait, il va lui donner 500 livres. Son nouveau job lui permet d’aller encore plus loin, il va jusqu’à lui offrir une robe de soirée à cette femme qui est accoutumée à vêtir l’habit religieux. Va naître entre ces deux un idylle que l’on aurait pas soupçonné au premier abord, une relation atypique entre un gangster et une bonne sœur. On pourrait presque pensée à une relecture moderne de Roméo & Juliette de Shakespeare, cet amour impossible empêché par les deux familles adverses : la religion et le crime. Ses deux êtres se complètent, l’un est apaisé quand la présence de l’autre lui permet de se lâcher et de sortir de sa vie routinière. C’est à elle qu’il confit son profond traumatisme du à la guerre, il regrette les actes barbares qu’il a commis. Mais en apprenant qu‘Isabel a été assassiné par un client qui aime frappé les prostituées, il veut à tout prix rétablir la justice et se venger auprès de celui qui a supprimer celle qui avait été à ses côtés. Crazy Title Steven Knight prend le risque de décevoir certains fans de Jason Statham en ne réalisant pas un film d’action pur et dur mais plutôt un thriller sombre sur fond d’intrigue amoureuse, avec tout de même quelques scènes d’actions brutales qu’ils maîtrisent toujours aussi bien. Grâce à sa mise en scène astucieuse et la photographie de Chris Menges, il réalise un film sobre, dramatique et profond où Jason Statham parait réellement à nos yeux comme un homme vulnérable et plus simplement comme une machine à tuer. On regrette le titre VF qui donne cette impression, surtout que l’une des causes de son traumatisme post-guerre est l’attaque de de drones Colibri (traduction du titre original) qui a décimé toute son équipe. Ici Joey Jones parait tel un colibri, un oiseau aux ailes brisées qui réapprendra à s’envoler grâce à la force de l’amour : faire au mieux pour satisfaire Christina, venger la mort de la regrettée Isabel, mais aussi aider financièrement son ex-femme qui élève seule leur fille.
Charles G
Charles G

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 582 critiques

0,5
Publiée le 29/07/2013
On pourrait penser que ce Joe fou pourrait au moins faire le taff pour satisfaire un public assoiffé de bastons et d'action. Il n'en est rien. Ce navet n'est rien d'autre qu'un Joséphine, Ange Gardien où l'on aurait remplacé Mimie Mathy par Jason Statham. Le film enchaîne facilités narratives, romance insensée à l'eau de rose et scènes de combats sans aucun intérêt. Les quelques plan de Londres sont trop rares, similaires et mal intégrés dans le récit pour que ça nous procure un quelconque plaisir. Tout simplement grotesque.
simiano
simiano

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

0,5
Publiée le 27/11/2013
j'ai perdu 1h40 de ma vie, un mot qui résume ce film "navet"! et pourtant je suis bon spectateur mais la faut pas pousser!
Cédric C
Cédric C

Suivre son activité 23 abonnés Lire sa critique

0,5
Publiée le 18/07/2013
Film juste à chier j'ai écouter un collègue qui ma dit d'aller le voir résultat, g été pris d'une diarrhée mentale subitement des le début du film je déconseille totalement ce film car j'attend ttjour le début et la fin e le milieu inexistant un gros navet 10.90 euros dans mon cul et ce des mes collègues plus un Gand popcorn 7,90 euros mm pas fini sur ce statham adieu
cris11
cris11

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 973 critiques

2,5
Publiée le 16/07/2013
Un film qui m'a assez déçu, tout d'abord par son rythme plutôt mollasson mais aussi par une histoire qui se traine en longueur. L'idée de mêlé une none m'a fait ni chaud ni froid. Les scènes d'action sont un peu trop faibles et pas suffisamment nombreuses. Dommage, car l'idée de départ reste plutôt bien pensée mais il aurait peut être fallu creuser un peu plus le scénario. Si non Jason Statham est très bon.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top