Mon AlloCiné
Les Frères Sisters
note moyenne
3,9
2776 notes dont 311 critiques
9% (28 critiques)
32% (101 critiques)
29% (89 critiques)
19% (59 critiques)
6% (20 critiques)
5% (14 critiques)
Votre avis sur Les Frères Sisters ?

311 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 932 abonnés Lire ses 1 300 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 26/09/2018

« les Frères Sisters » ou un drôle de western où les brutes épaisses se laissent découvrir, en dévoilant leurs failles et leurs faiblesses ! Le comble est que l’on finirait presque par trouver sympathique ce duo de tueurs sans vergogne que sont Charlie et Eli Sisters, tout comme le sont d’ailleurs aussi ceux qu’ils traquent par la même occasion durant leur épopée... Curieusement et c’est assez inhabituel, on révèle toute la complexité et toute la fragilité de ces deux frères qui se côtoient au quotidien en tant que chasseurs de prime aux intérêts sordides et communs... Et pourtant chacun des deux se laisse découvrir et bien que Joaquin Phoenix semble se tailler évidemment la part du lion au début, John C. Reilly finit par prendre le dessus dans sa délicatesse à nous surprendre par un jeu subtil et à l’opposé de ce que l’on attendait d’un tel énergumène. Loin de certains cowboys sombres et taiseux, ces deux-là ont en effet de quoi nous raconter de leur enfance plutôt malheureuse, à cette vie qu’ils mènent plutôt noire, ou rouge si l’on pense au sang qu’ils ont sur les mains ! Si bien que ce western va prendre un côté intimiste assez surprenant dans le genre que l’autre duo, lui poursuivi, va ne faire que conforter à sa manière. Là aussi, la sensibilité est de mise et aussi bien Jack Gyllenhaal en détective instruit humaniste, et Riz Ahmed en chimiste illuminé (!) vont aussi nous émouvoir quelque part ! Alors ne parlons pas du quatuor réuni pour ne rien révéler ! Maintenant, en bémol évident, et c’est un peu le double tranchant du film, celui-ci se traîne un peu en longueur et le rythme en pâtit du même coup. On a beau s’intéresser à tout ce petit monde et à leurs problèmes personnels, on attend que ça se remue un peu quand même au delà du ressenti et des confidences des uns et des autres... Et quand la deuxième partie arrive, l’intérêt se précise enfin ! Tout devient un peu plus intense, les rapports des personnages prennent un peu plus de force ou d’épaisseur, et l’histoire nous captive enfin davantage ! Un assez bon western dont les quatre acteurs lui donnent une âme véritable et dont Jacques Audiard revisite les codes avec beaucoup de recherche et d’idée, de belles images et surtout une bande son décalée qui fait la différence. Il manque juste un peu de punch à l’ensemble pour qu’il soit parfait ! À découvrir..

Carlos Stins

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 637 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/09/2018

Face à l'une de mes plus grosses attentes cinéma de cette année 2018, je mentirai si je disais que je ne suis pas sorti un peu déçu de ma séance bien que le "Les frères sisters" soit un western de bonne facture. Face à des critiques pour la plus part dithyrambiques et d'autres au contraire carrément assassines, je vais essayer d'apporter un peu de nuance car, si je n'ai pas vu le chef d'œuvre espéré, il serait à mon sens malhonnête de parler de mauvais film. Ce qui cristallise le mieux mon ressenti face au long-métrage est certainement mon avis sur sa mise en scène, certes primée à Venise, mais que j'ai trouvée finalement assez décevante et déconcertante. Décevante car, venant de Jacques Audiard, on s'attend toujours à du très lourd mais également déconcertante dans la mesure où je n'ai pas vraiment reconnu la patte visuelle d'Audiard. Le cinéaste français nous a habitués à des films âpres et intenses, à une mise en scène énergique qui épouse le corps de ses personnages mais l'on ne retrouve rien de tout ça dans "Les frères sisters". Le métrage est au contraire plutôt lancinant mais sans qu'un quelconque magnétisme en ressorte, l'ensemble est évidemment techniquement assez irréprochable et contient de bonnes idées (notamment la scène d'introduction) mais cela manque à mon sens de personnalité et d'ampleur. Cette impression me vient peut-être également de la bande originale, les compositions d'Alexandre Desplat étant habituellement pour beaucoup dans les succès des films d'Audiard mais celle-ci m'a déçue, non pas encore une fois qu'elle soit mauvaise mais elle est loin d'être mémorable ce qui est, selon moi, un problème pour un western. Le scénario ne relève pas vraiment le niveau, ce dernier comportant un intérêt dans sa dimension psychologique et pour les questions qu'il pose comme celle de l'héritage qu'on laisse derrière soi mais, cela manque encore une fois cruellement de densité et de profondeur, le long-métrage souffrant de quelques longueurs et ayant finalement du mal à nous toucher autant qu'il le voudrait. En revanche, je n'ai rien à redire du casting qui est comme attendu irréprochable, les quatre acteurs majeurs du film livrant tous de très belles prestations. Peut-être que ce projet qui lui a été soumis par John C; Reilly est par conséquent moins personnel pour Audiard, ce qui expliquerait pourquoi il me paraît en dessous de ses meilleures œuvres même si, en l'état, "Les frères sisters" est un bon western dont le visionnage a suscité chez moi un réel plaisir.

elbandito

Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 839 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/09/2018

Grande réussite esthétique, le nouveau Jacques Audiard est tout sauf un western traditionnel. Même si les frères Sisters évoluent dans l’univers rude de l’ouest américain de 1851, il s’agit davantage d’une réflexion philosophique abordant les thèmes de la filiation, de l’évolution des sociétés civiles et de la rédemption. John C. Reilly et Joaquin Phoenix sont parfaits, aux antipodes des cowboys taiseux et inébranlables inhérents à ce type d’œuvres. Face à eux, Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed, détective et chimiste en fuite, semblent contre toute attente nouer une relation amicale tendant vers une possible future association dans une société utopiste et sans violence. Ces quatre héros ordinaires sont tout simplement des enfants perdus du capitalisme, ayant grandi dans un univers sombre et sans pitié et qui, au fil de leur traque, vont se révéler cupides et incapables d’assumer les conséquences de leurs entreprises.

Naughty Dog

Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 213 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/09/2018

Un nouveau Jacques Audiard est toujours un petit évènement pour moi, c'est donc avec une hâte certaine que j'attendais "The Sisters Brothers". Et là encore, le pari se révèle vraiment concluant : le film nous raconte l'histoire 2 frères tueurs à gages, engagés par un Commodore (Rutger Hauer qui fait 2 apparitions express) pour trouver un chimiste détenant une formule secrète (Riz Ahmed, toujours très bon), ce dernier étant en voyage avec John Morris (Jake Gyllenhaal, acteur qu'on ne présente plus), un détective chargé de faire le transfert. De ce canevas typique, Audiard renverse les codes du western, genre parcouru en long en large et en travers comme dans le reste de sa filmo, s'intéresse surtout aux personnages, chacun véhiculant une idée ou des aspirations, qui vont rentrer en collision et être mises à mal. Joaquin Phoenix et John C.Reilly ressortent véritablement du lot, campant les personnages éponymes Charlie et Eli Sisters, avec évidemment un jeu d'acteur impeccable. Si ils sont véritablement le moteur du film, Audiard n'oublie pas les 2 autres personnages, moins mis en avant cela dit mais avec une importance significative néanmoins qui prend ton son sens lors de la dernière demi-heure du film. En filigrane nous est présentée une Amérique triviale et rurale de 1851, qui opère une réelle transition vers "un monde civilisé", et c'est tout là le coeur du long-métrage : 4 personnages véhiculant chacun une facette d'une société en pleine transformation, entre hommes sans foi-ni-loi poussés par l'appât du gain ou la violence, ou individus cherchant à fonder un monde de partage et de communication. Les duos Charlie-Eli et John-Herman fonctionnent en miroirs intercroisés entre les 4, proposant donc des rapports très intéressants, là où Audiard use du hors-champ pour masquer la violence d'un Far West dont l'odeur de putréfaction est moins frontale qu'il n'y parait. La photographie de Benoit Debie (chef opérateur attitré de Gaspar Noé) va dans ce sens, proposant des teintes brunes douces-amères laissant un goût de charogne dans la bouche, alliée à une caméra méticuleuse d'Audiard, jamais dans la sur-esthétisation, et offrant notamment des séquences en pleine nature proches de l'onirisme. La structure du film relève du pur western, à base de chevauchées entrecoupées de moments et de ruptures de ton relançant le récit de manière non-répétitive, où l'humour et la gravité sont également subtilement dispersés. Les dialogues sont très bons, permettant des échanges souvent savoureux et coeurs d'un récit où la banalité du mal et ses conséquences sont débattues. Ajoutons à cela une musique d'Alexandre Desplat proposant son lot de sonorités élégantes à base de cordes, et on tient là un western tendre et beau, maitrisé, porté par un quatuor d'excellents acteurs dans une histoire fraternelle et aux accents psychanalytiques de très bonne facture.

SRSL

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 499 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/09/2018

Pour son premier film anglophone, le cinéaste Jacques Audiard s'attaque au genre le plus américain qui existe, le western. Du coup il est vraiment attendu au tournant. Et pourtant il passe le test avec succès. L'histoire est adaptée d'un roman de Patrick DeWitt et ce qui est incroyable c'est qu'on n'a pas le sentiment qu'il s'agit d'une adaptation car l'histoire se déroule très naturellement sans avoir la sensation qu'une quantité d'évènements soit en trop ou manque. On s'attachement facilement à ces personnages qui incarnent les thématiques des westerns : l'un voulant devenir le maitre de l'ouest, d'autres se ruant vers l'or, d'autres souhaitant une meilleure vie, ... La réalisation aussi s'inspire des classiques, même si certains passages sont la marque de fabrique du cinéaste. Mais tout y est et pourtant on a l'impression d'avoir un bol d'air frais. Les images sont splendides, on se croirait dans l'Ouest américain alors que le film a été tourné en Europe. Les séquences de nuit sont superbes. Le casting 5 étoiles est excellent. Ils sont tous très bons. Et la bande son du frenchy Alexandre Desplat, emprunte des musiques classiques des westerns tout en y mettant son originalité. Audiard fait fort pour son premier film en anglais, ça semble très bien parti pour la suite.

MC feely

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 493 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/09/2018

Un western qui prend sont temps avec un rythme assez lent mais qui devellope bien ses personnages tout en apportant une autre thématique qu'est la considération pour l'humain à cette époque gangréné par la violence.C'est sympa mais avec la concurrence dans le domaine je ne trouve pas que ça sorte du lot ou que ça apporte quelque chose de significativement inoubliable,cependant ça n'empêche pas qu'on puisse apprécier et passer un bon moment.3/5

Free Spirit

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 26 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/09/2018

Épopée aboutie et sujette à une belle maîtrise du réalisateur... J'ai particulierement aimé la réflexion sur les 2 paradigmes qui régissent l'évolution humaine : le capitalisme et la cupidité des hommes ou l'humanisme et le vivre ensemble... Le réalisateur parvient avec beaucoup de finesse à nous interroger et nous faire notre propre opinion... Bien que sanglant, peu avare en scènes dégoutantes (l'araignée... non dénuée d'une certaine symbolique sur le mal qui peut atteindre l'homme malgré lui) et riche en actions, j'ai trouvé ce film un peu linéaire. Il lui manque un grain de folie ou de magie scénique pour le qualifier de magistral... Reste que ce dernier Audiard est réussi tant il parvient à capter la quête identitaire des 2 héros sans jamais nous faire sourciller d'ennui ou d'indifférence... Un film à voir pour mieux entrevoir le monde actuel...

L'Info Tout Court

Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 609 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/09/2018

La mise en scène du réalisateur, méticuleuse et puissante à la fois, n’a aucune difficulté à nous étreindre de toute sa noirceur. L’Ouest se vit au fil de superbes percées oniriques et l’humour, subtilement dispersé, permet à l’ensemble de respirer. Fascinant, beau et intelligent, Les Frères Sisters est un vrai bon western, comme il est si difficile d’en trouver aujourd’hui.

Housecoat

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 266 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/09/2018

Jacques Audiard quitte la France pour s'essayer au genre du Western. L'action des Frères Sisters se passe dans le terrain idéal pour permettre au réalisateur de pleinement faire ressortir son style à la fois violent et onirique pour délivrer une nouvelle réflexion de conscience pour ses personnages, comme le faisait les meilleurs films crépusculaires du genre. La Conquête de l'Ouest a atteint les limites du Pacifique et pourtant elle est toujours aussi inhospitalière, elle ne semble gouvernée que par le crime (aucun représentant de la loi), les meurtres sont impunis, les criminels se vantent de leurs méfaits, les fusillades sont explosives et les deux frangins soudés par un amour fraternel sincère et indestructible laissent des décès à foison sur leur sillage. Ce tracé de sang qui a dirigé leur existence jusque-là est la principale source de questionnements, l'un savourant sa voie et l'autre souhaitant ranger cette existence de tueries, le procédé miracle de leur nouveau contrat leur donnant la possibilité d'enfin entrevoir leur existence au-delà de leur situation de tueurs professionnels. Leur voyage commence comme une autre série de carnages et c'est par une petite étincelle d'idéalisme qu'ils vont vivre une introspection de leurs ambitions personnelles, opposées mais indéfiniment reliées par un fil invisible entre tous les protagonistes. Dans la lignée des Westerns d'une autre époque et pourtant vivant dans l'ère du temps.

floflo2204

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 333 critiques

4,5Excellent
Publiée le 20/09/2018

Première réalisation américaine de Jacques Audiard, Les Frères Sisters se présente avec tous les arguments pour convaincre et immerger son spectateur. Le réalisateur que l'on savait déjà talentueux démontre une fois de plus l'étendue de son talent en filmant à merveille chaque seconde de son long-métrage. Chaque plan est pensé, réfléchi et sublimé par la caméra. Dans la même idée, la gestion de la photographie est magnifique et met pleinement en valeur la beauté naturelle des Etats-Unis faisant vivre son western jusqu'au bout du film. Le scénario constitue également une des plus grandes qualités du film, on nous emmène donc suivre l'histoire de ces deux frères sans jamais nous ennuyer. L'histoire et les péripéties qui la ponctue sont toujours là pour rajouter un intérêt certain au film. Néanmoins, là où le film se sublime le plus c'est sans aucun doute dans l'écriture de ses dialogues. Je n'ai pas lu l'oeuvre de fiction dont le long-métrage est tiré donc je ne saurais en juger la qualité mais Jacques Audiard se pose en digne héritier de son père dans l'écriture de dialogues crus et percutants. Dans tout ça, le casting réalisé est réalisé avec soin pour les rôles principaux. Jake Gyllenhaal, John C. Reilly, Joaquin Phoenix et Riz Ahmed sont tous les quatre parfaits dans leurs partitions. Ils font vivre leurs personnages avec grande facilité et nous entraîne dans leur histoire avec une grande facilité. A côté, les autres personnages sont peut-être un peu trop fades à l'exception de Rebecca Root qui se transperce l'écran à chaque fois qu'elle apparaît. La beauté de la nature américaine offre un fond parfait au western jouant peut-être parfois un peu trop sur les images clichés mais qui nous offre de beaux moments d'évasion. A l'inverse, la composition d'Alexandre Desplat est absolument fantastique et emmène tout le monde au fin fond de l'Ouest sauvage à chaque instant. Certains moments ne sont pas sans rappeler les glorieux morceaux d'Ennio Morricone mais pour autant Desplat réussit à se créer sa propre identité pour démontrer une fois de plus sa facilité à créer des atmosphères inoubliables. Les Frères Sisters fait indéniablement partie de cette nouvelle génération de western bien aidé par une réalisation dont seule Jacques Audiard a le secret.

colombe P.

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 536 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/09/2018

C'est un excellent western tout en lenteur, profondeur et psychologie. Ceux qui n'ont pas aimé et qui disent que c'est lent et mou, s'attendaient sûrement à un western qui dépote mais non il existe des westerns bien mieux et plus subtils tels que celui-ci.

Danny the dog

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

3,5Bien
Publiée le 20/09/2018

Un western intéressant sans être incroyable. Des scènes marquantes sans être cultes. Je n'ai pas lu le livre mais l'histoire est divertissante. La relation entre les deux frères est assez authentique et amusante. Le casting est parfait. Ce n'est pas le meilleur western de ces dernières années mais il est à voir.

Olivier G.

Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

1,5Mauvais
Publiée le 20/09/2018

Décevant !!! Beaucoup trop long pour une histoire sans rebondissement, Des longueurs dans les scènes, pas de rythme, une histoire sans suspense, musique trop forte et pas top, La fin tout simplement nulle, je me suis embêté pendant ce film. On est loin des 8 salopards de Tarentino.

Enzo Gagliardi-Kubrick-Scorsese-Flora Nolan

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 50 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/10/2018

Ce film était l’une des mes grandes attentes de 2018 au vue du casting et du réalisateur. Le résultat est bon mais me laisse un peu désappointé tout de même. Il faut dire que le film n’a absolument rien à voir avec ceux de audiard, d’habitude si rythmés et crus. Toutefois, le film est bon, mais il possède son lot de points négatifs. Premièrement, le scénario est ultra simple et prévisible, de plus la fin est brusque et laisse tout retomber à plat ce qui est immensément dommage . Également, la musique d’Alexandre desplat est invisible, je ne me souviens même pas avoir entendu une seule note durant la projection. Enfin, la mise en scène, bien que maîtrisée manque d’audace. Pourtant, il faut noter que le film est magnifique visuellement, offrant une première scène incroyable. Également, on notera beaucoup d’excellents passages et de très bonnes idées par moment. Le film fait même rire à quelques reprises. Quant aux acteurs, ils sont tous très talentueux mais n’offrent pas leur meilleur rôle. Un bon film indéniablement, sans pour autant marquer les esprits

traversay1

Suivre son activité 397 abonnés Lire ses 2 854 critiques

4,5Excellent
Publiée le 20/09/2018

Le western est un genre d'une richesse infinie qui autorise toutes les libertés, tous les styles et tous les registres : drame, comédie, picaresque, aventure ... Il n'a pas besoin d'être réinventé, même si son âge d'or est lointain : il s'auto-alimente sans peine autour de quelques constantes : des colts, de la poussière et des paysages grandioses (on peut y ajouter des indiens et un shérif mais ce n'est pas indispensable). Puisqu'il n'a plus rien à prouver, Jacques Audiard entre dans cet univers avec une certaine humilité. Son scénario n'a rien d'époustouflant, a priori, avec une intrigue qui tourne autour d'une chasse à l'homme menée par deux frères, au temps de la ruée vers l'or, de l'Oregon à la Californie. Mais on connait le cinéaste et sacapacité à donner de l'épaisseur à n'importe quel récit. Progressivement, les Frères Sisters se charge d'une densité et d'une profondeur qui passent non pas par des scènes spectaculaires mais beaucoup par des dialogues entre ces deux frères, dont le portrait ne cesse de s'affiner, un pari risqué, mais tenu haut la main. Pour la forme, c'est à dire l'image, pas d'inquiétude, elle est somptueuse, dans cette Amérique sauvage qui découvre la modernité à travers des idées nouvelles et des innovations techniques et/ou hygiéniques (le dentifrice, la chasse d'eau). Le plus étonnant est de voir cette chevauchée que l'on attend sanglante se transformer en épopée sentimentale et fraternelle comme quoi à l'ouest il peut y a voir quelque chose de nouveau. Et quelle direction d'acteurs : Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal et John C. Reilly sont à redécouvrir, débarrassés, surtout le premier, de quelques-uns de leurs tics de comédiens. Les frères Sisters, malgré une dose de violence obligatoire, va tout droit vers l'apaisement et une certaine sérénité. Etonnant et exaltant.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top