Mon AlloCiné
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
note moyenne
4,3
6994 notes dont 637 critiques
22% (139 critiques)
55% (353 critiques)
13% (82 critiques)
6% (37 critiques)
3% (17 critiques)
1% (9 critiques)
Votre avis sur 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance ?

637 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 917 abonnés Lire ses 1 300 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 18/01/2018

« 3 Billboards, les Panneaux de la Vengeance » » nous secoue et nous scotche d’emblée par le jeu des acteurs tous amenés dans des retranchements insoupçonnés pour donner vie à des personnages au caractère trempé, poussés au paroxysme dans leurs actions, leur raisonnement et leur détermination à agir... Ceci vaut bien sûr pour Mildred, incroyable Frances McDormand au verbe cinglant et implacable, dévastée par le meurtre de sa fille, capable de tout et d’aller jusqu’au bout pour retrouver le criminel... Mais c’est sans compter sur toute une panoplie de rôles, plus ou moins secondaires, tous aussi délirants les uns que les autres ! Une folle galerie de portraits où chez chacun le pire côtoie le meilleur, et ceci sans demi-mesure ! Racisme, alcoolisme, bêtise, homophobie, violence, et même pédophilie, tout y passe dans les moindres détails... Une peinture de l’Amérique profonde sans concession, provoquant à la fois rire, dégoût, malaise, cynisme au point d’oublier presque le minimum d’empathie attendu... Un cocktail détonnant à coup sûr et pas qu’un peu dans lequel on pourra s’y retrouver et crier « ô génie ! » mais qui pourra déranger par son côté excessif, certes délibéré et peut-être payant, mais au fond si on gratte un peu, peut-être pas forcément et aussi simplement ! Comme si ce film tellement huilé s’apparentait à un piège... Car au fur et à mesure que ce petit monde s’écharpe et règle ses comptes, les personnalités se dessinent de plus en plus précisément avec des retournements qui finissent par les déformer, voire les tordre complètements pour en faire presque des monstres sans nuances, tels des blocs monolithiques loin de faire l’objet d’une analyse subtile. Et pourquoi pas dans ce cas ne pas prendre argent comptant, telle ou telle scène comme par exemple, lorsqu’un nain est stigmatisé et ridiculisé ? Grosse sensation de gêne et de malaise ! On pourra toujours en rire, ou y voir une satire sans doute, mais cette farce macabre finit par avoir un goût amer et gratuit, ce qui finit par ne plus avoir le sens escompté au départ... Alors oui, cette réalisation de Martin McDonagh est sans nul doute au point, tout en étant très bien filmée, et pousse le bouchon très loin, et sans doute trop loin au point de rater sa cible... Il fallait s’arrêter de temps à autre, prendre un peu de recul afin d’admirer sa toile et de poser le pinceau juste à tant ! Ce qui n’empêche pas pour autant une prestation d’acteurs de haute volée, dirigés par Martin McDonagh décidément en grande forme...

Espace-Critique.fr

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 244 critiques

2,5Moyen
Publiée le 29/07/2018

Ca sentait déjà la déception sur l'affiche (un "chef d'oeuvre révolutionnaire", ou comment pourrir un film en gonflant les attentes). J'y suis allé pour Frances McDormand et c'est sa performance que je retiendrai (même si c'est souvent un peu surjoué), parce que le reste est d'une lourdeur... Les personnages sont des caricatures et le côté redneck est à la fois mal dosé et (pour quelques seconds rôles) mal joué. L'humour se marie mal au reste, ça se veut tendre mais c'est souvent condescendant. Le scénario est dans la surenchère permanente et se complaît dans une représentation de la violence qui atteint vite ses limites (colère = flammes, pas compliqué). Ca m'a fait penser à du mauvais Breaking bad, comme beaucoup de séries américaines récentes qui veulent à tout prix surprendre le spectateur en prenant des virages inattendus, mais qui en arrivent à perdre toute direction. L'idée de départ reste bonne et donne un peu d'intérêt au film, mais c'est beaucoup d'agitation pour dire quelque chose d'aussi banal que "la colère attise davantage de colère".

selenie

Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 4 555 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/01/2018

La qualité du scénario nous emporte avec une lutte citoyenne et fratricide entre une citoyenne et la police tandis qu'en arrière-plan McDonagh force le spectateur a regarder en face une certaine idée de l'Amérique. Sur ce dernier point c'est particulièrement réussi sur les questions de justice et de pardon, sans pour autant être dans le manichéïsme. Jamais mièvre dans son émotion, jamais frileux dans dans sa violence sans pour autant tomber dans la facilité, McDonagh signe un polar mélo-social puissant avec un petit jeu du suspense particulièrement efficace et judicieux. Site : Selenie

 strapontin

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 318 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/01/2018

J ' avais découvert martin mcdonagh avec bons baisers de bruges , un film fait de violence et d ' humour qui m ' avait enchanté , je retrouve cela dans 3 bilboards mais à la puissance 100 ! quel film , puissant , complexe , drôle , noir et émouvant ! martin mcdonagh n ' a peur de rien ni de la violence ni de l ' outrance mais quelle maîtrise dans la conduite du scénario et dans la direction des acteurs , tous sont au sommet , frances mcdormand inoubliable dans son rôle de mère détruite et destructrice et tous les autres ! A mon avis le film de l ' année 2017 ( ou 2018 ? )

Lara c 28

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 102 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/04/2018

L’assassin de sa fille n’étant toujours pas arrêté, Mildred Hayes prend les choses en main -et en grand—en louant les immenses panneaux à l’entrée de la ville afin de dénoncer l’incompétence des policiers. L’action est lancée et l’on suit, dans cette contrenquête les péripéties qui suivent l’affichage . C’est l’occasion pour la caméra de varier les points de vue, le policier accusé d’immobilisme est atteint du cancer, la mère éplorée est loin d’être une sainte…nous sommes entraînés dans un dédale d’intrigues, voire de saynètes qui désactivent tous les clichés pour laisser place à un spectacle invraisemblable et hilarant : fausses pistes, explosions, couples improbables, révélations… Cette fausse enquête devient prétexte à montrer une Amérique drôle, humaine, touchante. Oscar mérité pour l'explosive Frances Mac Dorman découverte dans Fargo.

Chris G.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 5 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/01/2018

Un film que j'avais envie de voir et, en même temps, que je redoutais un peu compte tenu du sujet très sombre et douloureux qu'il aborde. Et quelle heureuse surprise! Il faut reconnaître que l'esprit des frères Coen flotte au-dessus du film mais c'est l'esprit de leurs meilleures long-métrages! Le scenario vous entraîne toujours vers l'inattendu, déborde des chemins que vous imaginiez tout tracés en déroulant une histoire qui, scène après scène, s'éloigne des clichés attendus et vous dévoilent un paysage immense (dans une si petite ville!). Les personnages soufflent le chaud et le froid. Vous les détestez, puis vous les aimez parce que leur humanité se fait jour peu à peu. TOUS les comédiens sont formidables. Je suis ressorti de la salle en me disant "whaou! Tu viens de faire un beau et étonnant voyage!" Ce n'est pas si souvent...

elbandito

Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 839 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/02/2018

La principale force de ce film inclassable de Martin McDonagh réside dans sa facilité déconcertante de passer du drame social à la comédie cynique, en oscillant vers le thriller sordide, avec quelques instants de grâce et d’émotion poétique. Inclassable, profondément humain, "3 Billboards" bénéficie incontestablement d’une touche européenne qui lui sied à merveille. Frances McDormand y trouve son rôle le plus abouti à ce jour et les seconds rôles, tous excellents, Sam Rockwell en tête, laissent entrevoir d’autres facettes de leur personnage au fur et à mesure que se déroule l’histoire.

AM11

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 4 475 critiques

4,5Excellent
Publiée le 02/01/2018

Ce troisième film de Martin McDonagh est plus drame qu'une comédie même si l'ironie est présente dans quelques situations et que certains personnages ont des comportements absurdes. Contrairement à ce qu'indique le titre français, il n'est pas question d'une vengeance, ce n'est pas le but de Mildred qui demande simplement justice. Son acte, celui de faire installer ces affiches, est plus un appel à l'aide, un dernier recours qu'un acte provocateur. C'est d'ailleurs ce que j'ai trouvé intéressant dans ce film avec la différence de perception à propos de ce choix. Cela prend des proportions assez folles, mais uniquement parce qu'il y a beaucoup d'incompréhensions entre les deux parties qui ne dialoguent pas. Il y a également beaucoup de faux-semblants avec des personnages qui ont tous leur part d'ombre. L'évolution de ces derniers est intéressante tout comme celle de l'histoire qui est originale et qui peut surprendre ou alors laisser un sentiment d'inachevé. Le réalisateur décrit une Amérique profonde et dresse le portrait d'une femme qui impressionne par sa force et son courage, mais qui est également touchante, car elle est désemparée et vulnérable. Dans ce rôle, Frances McDormand est impressionnante, le reste du casting est excellent, mais elle est au-dessus. Entre le thriller dramatique à l'ambiance lourde et la comédie noire à l'humour subtil et mordant, "Three Billboards" est un excellent film, sur le rachat et le sentiment de culpabilité, qui sort de l'ordinaire, qui est complet et qui est particulièrement captivant.

ferdinand75

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 2 624 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 17/12/2017

Un film fort , intense, avec un scénario intéressant , mais pourtant pas toujours crédible. On est trop souvent dans l’allégorie, dans la représentation d’images fortes faites pour choquer, voir dans l’extravagance. Cette femme veut faire la vérité sur le meurtre de sa fille et la venger. Le réalisateur force le trait pour dépasser le réel et cette femme pleine de rage, presque « habitée » perd de son « réel », .Trop « d’intensité » tue le réalisme, rendant invraisemblable l’ensemble de la fiction. On ne croit pas beaucoup non plus au personnage du « Bad Cop », raciste, vulgaire, violent, caricature du flic blanc. Tout cela sent un peu trop la démonstration, le « politiquement correct ». Même le mari qui trompe sa femme avec une jeune bimbo de 19 ans, tout cela fait très « cliché ». Pourtant la mise en scène brillante, presque « classieuse » , les beaux plans de cinéma s’enchaînent, et le jeu d’acteurs est impeccable, (mention spéciale pour Woody Harelson , exceptionnel en « bon flic », malade incurable en fin de vie), tous habités et ils sauvent le film , lui donnant son épaisseur, prouvant que Martin Mac Donagh , même si il ne fait pas dans la dentelle , est certainement un « gros » directeur d’acteur. Le film aurait gagné en plus de finesse dans l’analyse des caractères.

pierrre s.

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 2 177 critiques

4,5Excellent
Publiée le 10/12/2017

Une grosse claque! Ce film nous captive et nous passionne de bout en bout. Tout est remarquable, l'idée de départ, avec ces 3 panneaux anodins mais qui vont tout changer, le scénario subtil en bien des points, les dialogues et bien-sûr les acteurs. Tous excellents dans des registres très différents. Le plus impressionnant de tous étant sans doute Sam Rockwell, dont la prestation va marquer les esprits. Un film comme on les aime donc, qui fait plaisir à voir et qui surtout nous donne des envies de cinéma.

Alain D.

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 499 critiques

4,5Excellent
Publiée le 19/03/2018

Excellent film écrit et réalisé par Martin McDonagh. Son scénario, extrêmement consistant, nous délivre un drame intense de bout en bout. Il nous offre des dialogues percutants et une multitude de scènes fortes. Abordant plusieurs thèmes comme le racisme ou la haine, ce film nous gratifie de seconds rôles bien tenus par Peter Dinklage le publiciste, et Woody Harrelson le chef de la police. Sam Rockwell, bien servi par le superbe rôle du flic Jason Dixon, réalise une très belle prestation d'acteur. Quant à Frances McDormand, elle est d'une crédibilité fantastique dans le rôle principal de Mildred Hayes ; elle mérite amplement son Oscar de la Meilleure actrice. Le pitch : Mildred Hayes élève seule son fils adolescent. Son mari est parti avec une jeunette et sa fille a disparue il y a 7 mois. Femme de caractère, elle paye 3 panneaux d'affichage pour dénoncer le laxisme de la police. Tout va alors bouger dans cette petite ville du Missouri.

Cyril C.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/01/2018

Des personnages ayant chacun un univers particulier, un scénario surprenant, un humour parfait... Bref, un film sensible et drôle. On passe des rires aux larmes, ce film est un ascenseur émotionnel pendant lequel il est impossible de s'ennuyer. Chef d'oeuvre qu'il me tarde de revoir !

tixou0

Suivre son activité 239 abonnés Lire ses 1 600 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/01/2018

L'argument de départ laisse à penser que ces "panneaux" à l'une des entrées (maintenant délaissée) de la bourgade d'Ebbing, Missouri, pourraient bien être le gage d'un truculent "Clochemerle chez les Rednecks".... Sauf qu'ils sont la caisse de résonance d'une détresse sans nom, celle d'une mère de famille, Mildred Hayes (Frances McDormand). Entre cocasserie grinçante et tragédie engluée dans la culpabilité générale (le trait volontiers outré même dans ce dernier registre), ce nouveau film de l'irlandais Martin McDonagh vaut d'abord, comme l'excellent "Bons baisers de Bruges" (déjà récompensé en ce sens), pour son écriture (prix mérité du Meilleur scénario à la dernière Mostra). Tous les archétypes du Sud rural, marqué d'abord au sceau poisseux de la violence, sont bien là, mais retravaillés superbement. Les interprètes sont excellents (mention toute particulière pour Sam Rockwell, en policier fracassé, cherchant la rédemption). Et l'on signalera les choix musicaux additionnels opportuns, complétant la bande originale signée du compositeur des frères Coen, Carter Burwell, déjà au générique des deux premiers longs métrages de McDonagh – collant au plus près de la palette des émotions.

dominique P.

Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 1 701 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/01/2018

Ce film est très percutant, dérangeant et pas facile à visionner. En tout cas, il s'avère être excellent. En effet, le scénario, les scènes, la réalisation, l'interprétation, tout cela est à la fois très maîtrisé, soigné et bluffant. Aucun risque de s'ennuyer et il y a plein de choses inattendues qui se passent. Aussi, il faut préciser que tout ce qui se passe reflète bien l'humanité et on ressort de là, sonnés, chamboulés.

Shephard69

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 786 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/01/2018

De Martin McDonagh, je n'avais vu jusqu'à aujourd'hui que "Bons baisers de Bruges" et déjà j'avais eu un coup de coeur pour ce film et son ton tragi-comique. Pour sa troisième réalisation après "Sept psychopathes", le réalisateur livre un surprenant polar rural qui s'avère aussi poignant, profond que drôle et aérien. Un film qui me rappelle par certains côtés "The pledge" de Sean Penn avec Jack Nicholson notamment pour la quête désespérée de son personnage central campé par une magnifique Frances MacDormand qui livre une prestation à la hauteur de son rôle dans "Fargo", Woody Harrelson et Sam Rockwell étant quant à eux toujours aussi bons et subtils dans leurs jeux. Un long-métrage qui vaut aussi clairement le détour pour la qualité de son écriture, son scénario astucieux, son humour décapant, ses personnages fouillés. Une mise en scène splendide rehaussé par la bande originale de Carter Burwell. Une sensation énorme, une bonne claque pour un film sans grosses prétentions.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top