Mon AlloCiné
    The Hours
    note moyenne
    3,6
    4216 notes dont 235 critiques
    44% (104 critiques)
    26% (60 critiques)
    9% (20 critiques)
    9% (22 critiques)
    9% (22 critiques)
    3% (7 critiques)
    Votre avis sur The Hours ?

    235 critiques spectateurs

    Damien Chainel
    Damien Chainel

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    Mon film préféré et adoré depuis plus de dix ans déjà ! Toujours aussi bon, toujours aussi fort, toujours INÉGALÉ ! Même au bout du énième visionnage, ce film bouleverse encore part sa beauté, son intelligence et la qualité indéniable de son tout (scénario, mise en scène, photographie, acteurs et actrices, musique, montage...tout est absolument parfait et d'une finesse à couper le souffle) !! Un film qui n'a jamais totalement délivré tout ses secrets et toute la grandeur de son génie !!! Comme dirait un ami à qui je l'ai fait découvrir : "les gens savent-ils qu'un tel film existe ?"
    MLKING
    MLKING

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2012
    Incroyable, un mot qui définit merveilleusement bien ce chef d'oeuvre signé Stephen Darly. Une mise en scène somptueuse, fantastique et pourtant crédible, les actrices incarnent l'un des plus beau rôle de leur carrière. Un scénario très complexe que le réalisateur manipule parfaitement bien, jonglant entre les différentes époques, nous prenant aux tripes à de nombreuses reprises, un film qui laisse sans voix. La bible du cinéma peut ajouter ce film aisément dans la rubrique "chef d'oeuvres du XXIème siècle".
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2015
    Ce film est un pur chef d'oeuvre !! Stephen Daldry comme à son habitude nous livre un film merveilleux et émouvant !! Les actrices sont énormes !!! C'est une vraie claque !!
    Sylwish
    Sylwish

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 34 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2012
    On quitte ce film le cœur gros, très gros. Stephen Daldry réalise sans conteste son œuvre la plus troublante, la plus aboutie et la plus terrible. On suit des femmes qui souffrent de l'âme, des écorchées vives qui cultivent les apparences et les faux-semblants pour mieux pleurer, puis s'effondrer en cachette. Les trois actrices principales sont indescriptibles. On est au-delà de la justesse : on atteint un niveau d'empathie phénoménale pour ces trois héroïnes. Ça fout le vertige. J'ai du voir ce film une dizaine de fois et c'est toujours une redécouverte. La réalisation très propre et très lisse de Daldry colle à merveille avec la somptueuse musique signée Philip Glass. Contrairement à ce que j'ai pu lire dans certaines critiques, ce bijou est loin d'être pompeux, pédant ou creux. C'est juste beau à en chialer. C'est un film de vie avec ses regrets, ses excès, ses joies, ses peines, ses failles et ses réussites. C'est terriblement humain. Et ça arrache le cœur.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 avril 2014
    The Hours est ce que l’appel une véritable claque émotionnelle (les thèmes étant très tristes : spoiler: le suicide, la nostalgie, l'abandon, la maladie, la folie, les conflits familiaux, l'infertilité ou encore la dépression ) ! Et en plus d'être un film émouvant, c'est un film très intelligent ! La plus grande crainte que j'avais spoiler: avec l'histoire de la journée la plus marquante de ces trois femmes vivants à trois époques différentes et ayants chacune un tragique destin, trois destins qui vont par la suite s’entremêler , c'était celle d'un scénario bourré d'incohérences ainsi qu'un mauvais montage ; mais finalement, le scénario s'est avéré logique, réfléchi et organisé -donc bien ficelé- et le montage est parfait ! Niveau sonore, la bande originale composée par Philip Glass -que je ne connaissais pas avant The Hours- est hyper répétitive (avec surtout du violon et du piano) mais également incontestablement touchante, donc très satisfaisante puisqu'elle correspond à 100% avec l'esprit dramatique de l'histoire. Les maquillages sont impressionnants (plus particulièrement, la jolie Nicole Kidman est méconnaissable) et les costumes sont réussis. Le casting est classe : Nicole Kidman qui selon moi a largement méritée son Oscar n'a jamais été aussi énigmatique (à par peu être dans Les Autres d'‎Alejandro Amenábar mais sa prestation n'est pas aussi exceptionnelle que dans ce film), on se demande sans cesse à quoi son personnage pense ; Julianne Moore qui est l'une de mes actrices préférées est une nouvelle fois très crédible et aurait dû d'après moi remportée l'Oscar de la meilleur actrice dans un second rôle (une actrice aussi talentueuse sans cette statuette, c'est dommage et malheureusement, c'est assez fréquent) et la performance de Meryl Streep est également superbe. Bref, les trois actrices principales parviennent à nous émouvoir différemment mais sont toutes sur un pied d'égalité concernant la qualité de leur jeu. Les protagonistes qu'elles incarnent sont à la fois médiocre spoiler: (la première est folle, la seconde a adonnée sa famille suite à ses angoisses et à son quotidien futile et la troisième ne parvient pas à trouver/donner un sens à sa vie) et courageuses (avec toutes les étapes qu'elle ont traversées). Dans les seconds rôles, Ed Harris est percutant, Allison Janney est superbe, Stephen Dillane, Miranda Richardson, John C. Reilly, Jack Rovello et Toni Collette sont bons et Claire Danes n'est pas agaçante (dans Stardust, le Mystère de l’Étoile de Matthew Vaughn et Terminator 3 : le Soulèvement des Machines de Jonathan Mostow, je n'ai pas pu la supporter). C'est un film dramatique que je considère comme un pure chef-d'œuvre, j'ai tellement aimé que j'ai maintenant très envie de lire le roman éponyme de Michael Cunningham.
    Julien L.
    Julien L.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 113 critiques

    1,5
    Publiée le 10 août 2012
    Un film sur Virginia Woolf, pourquoi pas ? De bonnes actrices, un scénario étrange, le pari aurait pu être réussi. Pourtant Stephen Daldry se plante complètement en cherchant sans cesse l'émotion dans un univers où elle est complètement absente. La particularité de ces auteurs hyper-intellectuels du début du siècle que sont Woolf ou Joyce (pour ne citer qu'eux) est qu'ils ont une écriture détachée de la réalité à un point spectaculaire; ils vivent de manière intellectuelle, et leurs émotions sont tellement intériorisées qu'elles ne peuvent être véhiculées par des moyens simples. Or, Daldry utilise ici tous les artifices hollywoodiens de base : la grosse musique triste avec les violons, les ralentis, les vues sur des rivières qui s'écoulent. C'est un film extrêmement lourd, lourdingue, sur un sujet qui aurait exigé une finesse extrême. Certes, les actrices se débrouillent bien. Nicole Kidman fait passer des émotions dans sa froideur, Meryl Streep est impeccable, mais elles ne parviennent à sauver un film à la dérive. Il manquerait un souffle épique pour faire passer ce scénario tarabiscoté, synthétique. Tout cela est trop artificiel pour faire mouche. On se prend à s'ennuyer, à regarder sa montre, puis on décroche complètement lorsque la même musique revient pour la 50ème fois, lorsque les révélations supposées nous bouleverser deviennent très prévisibles, et lorsque Nicole Kidman ne change pas d'expression pendant plus d'une heure de film.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    5,0
    Publiée le 28 juin 2007
    The hours est un film plutot magnifique qui a pour sujet principal la mort et plus particulierement le suicide. Des passages fort en émotionsLorsque le fils vois sa mere partir et qu'il refuse car il a tout compris. Magnifique!!!
    bidetenor
    bidetenor

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 294 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mai 2011
    Oh bon sang ce film! Il m'a tenu à la gorge pendant toute la séance et même bien après. Je n'arrive toujours pas à reconnaitre N.Kidman, qui tient là, à mon avis un de ses meilleurs rôles. En fait elle ne joue pas, elle est Virginia Woolf! Les actrices ne sont pas en reste, et Ed Harris donne la mesure de son talent, et de sa sensibilité. A mon avis le meilleur film de Stephen Daldry. Ah, et n'oubliez pas: Mrs. Dalloway dit qu'elle achèterait les fleurs elle-même...
    Laurence E.
    Laurence E.

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 7 avril 2016
    Quelle merveille, quel bonheur du jeu des comédiens, quelle écriture, le sots manquent pour décrire le plaisir des sens devant une pauvre pareille ... à revoir, vite !!! Nous sommes faits pour ce genre de sensation et de culture ! MERCI !!!!
    traviata
    traviata

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2015
    Film magnifique ! On reste scotché à la fin. Presque malgré soi, ou plutôt sans s'en rendre compte, on est happé dans l'ambiance, dans l'atmosphère, lourde mais tellement humaine et sensible. Et quel trio d'actrices extraordinaires ! Ca donne envie de lire Virginia Woolf, que je ne connaissais pas...
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2012
    Ce film littéraire dresse le portrait de 3 femmes à 3 époques différentes. L'ensemble du film est au diapason de la formidable interprétation de ses 3 actrices principales.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 339 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    1,5
    Publiée le 29 octobre 2014
    Trois femmes, trois destins, celui de Virginia Woolf, grande romancière de ce début du XXème siècle mais perturbée mentalement, celui de Laura Brown, mère au foyer dans l'Amérique des années 1950 et enfin celui de Clarissa Vaughan, éditrice qui s'occupe de son meilleur ami atteint de la maladie du sida. Le jeune réalisateur Stephen Daldry braque sa caméra sur le destin de ses trois femmes lors d'une journée cruciale, trois femmes tristes, incomprise et qui essayent juste de survivre, chacune à leur époque. Trois destins ayant beaucoup de points communs dont le livre "Mme Dalloway", que Virginia Woolf écrit, qui va changer la vie de Laura Brown et auquel on peut assimiler le personnage principal à Clarissa. Alors, le film est assez dépressif voire éprouvant et Stephen Daldry semble beaucoup accentuer ce côté-là et nous immerge dans trois mondes où rien ne semble pouvoir rendre ces femmes heureuses. Trois femmes qui tentent de s'émanciper mais qui voient tout s'écrouler autour d'elle. Un film un peu étouffant à mes yeux et même trop, au point d'en oublier les véritables sentiments et émotions qui peuvent se dégager de ses personnages qui ne m'ont malheureusement pas intéressé, finissant même par m'ennuyer à force de tout surligner et de ne jamais traiter ce sujet compliqué (avec pour thème la dépression, l'homosexualité, le SIDA....) de manière subtile. Si la reconstitution est bonne et que Stephen Daldry nous emmène bien à travers ces trois époques, partageant bien le temps d'apparitions des personnages, il use de divers procédés qui deviennent vite énervants. À commencer par une musique, certes belles, mais qui est bien trop accentuée et sur-utilisée, voulant créer l'émotion mais n'y arrivant jamais, tout comme les ralentis et divers gros plans, ne donnant au film qu'un côté lourd et peu subtil. C'est dommage car les actrices sont plutôt irréprochables. Bref, une déception tant le sujet est ambitieux et avait tout pour donner un très bon film mais le réalisateur s'enlise dans divers procédés et donne une lourdeur au film qui devient vite indigeste...
    brunocinoche
    brunocinoche

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 497 critiques

    5,0
    Publiée le 14 novembre 2008
    Je ne susi peut-etre pas très objectif sur ce coup la puisque 3 de mes comédienens américianes faborites sont à l'affiche de ce film et elles se surpassent. Quelle émotion ,quelle délicatesse de ton vu le sujet abordé. Pour moi, l'un des plus beaux films américains des années 2000.
    raphael girard
    raphael girard

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 254 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mars 2010
    Ce film bousant,servi par des actrices eblouissantes,est fabuleux!Nicole kidman nous fait rire,pleurer,on admire juliane moore,avec sa fraicheur et son immense talent.Quand a meryl streep,elle est merveilleuse!un film merveilleux de A a Z
    csardoy
    csardoy

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 9 août 2009
    Vu à a sortie (cinoche). Revu ce soir (DVD). " Une ode à la vie " (Libé). Par delà le Bien et le Mal, oserai-je ajouter. A l'attention des critiques " pros " (ça mange pas de pain): L'Huma : " académisme découlant de la réalité historique " Hélas, ici, la Kidman n'a pas la chance de lâcher son landau au-dessus d'un cuirassé... " virtuosité ostentatoire " C'est vrai, j'ai enfin reconnu la Kidman à son regard d'aigle, vers la 100ème minute... (véridique, et ma copine m'a regardé comme un neuneu, déjà, à l'époque) Zurban : " ... film à l'architecture complexe... actrices de choc. " Argumentaire complexe et percutant : 1 étoile. A dû dormir pendant la séance, puis consulter Wikipédia, avant de repartir en after. Chron : " vision assez vulgaire, quasiment hormonale de la féminité... produit incroyablement snob, trop prétentieux pour être honnête. " Soit : une vrai femme n'est jamais malade, ni malheureuse, ni gouine, ni trop complexe. Et un vrai homme n'est jamais mufle au point d'estimer La femme comme l'être le plus parfait juste avant le cheval. Cahiers : " ... inconsistance... prétention... " Mouais... son collègue offre 2 étoiles à Rocky Balboa, ça compense. Inrocks : " ... fatuité... vacuité... film obscénement surligné. " Un peu pareil que Les Cahiers, sauf que son collègue lui a collé 4 étoiles, au susdit Rocky. Bon, ceci dit, j'ai beaucoup apprécié ce parallèle entre 3 femmes aux parcours à la fois si éloignés (époque, condition personnelle, culture...) et si proches (condition sociale aisée, désirs inassouvis, rapports difficiles aux autres...). Elles m'ont semblées aussi vrais que nature, telles que tant de femmes et d'hommes que l'on peut connaitre. Et si il-y-a un écueil que le film évite, c'est de situer ces désarrois dans un écrin misérabiliste social. On n'est pas là pour faire pleurer dans les chaumières, mais bien pour rappeler que ni l'évolution des moeurs ni la modernité ne résolvent les vielles luttes intérieures qui nou
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top