Les Liaisons dangereuses
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 5 993 notes dont 244 critiques  | 
  • 120 critiques     50%
  • 77 critiques     32%
  • 20 critiques     8%
  • 14 critiques     6%
  • 6 critiques     3%
  • 3 critiques     1%

244 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
lhomme-grenouille

224 abonnés | Lire ses 1927 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Franchement, réussir à me captiver à chaque fois avec un tel matériau de base, moi je dis « chapeau ». Malgré le milieu très ampoulé, et le jeu épistolaire qu’il a fallu retranscrire, Stephen Frears a réussi à fournir un film que je trouve finalement très sobre, remarquablement maitrisé, pour laisser s’exprimer au mieux la véritable plus value de son film : la distribution. Au final, je n’ai jamais rien à dire : le sujet est vraiment maitrisé de bout en bout et ces « Liaisons dangereuse » prennent à chaque fois corps. Je le redis parce que je pense : « chapeau ! »

http://lhommegrenouille.over-blog.com

Otakool-Ciné

1 abonné | Lire ses 116 critiques |

  4 - Très bien

L'habileté du scénario est soulignée par une excellente mise en scène et par des acteurs irréprochables. Ce qui a rendu ce film culte (comme le roman), c'est également tout le travail de reconstitution bluffant dont il fait preuve : perruques, costumes, décors, musiques etc... tout y est! Même sans avoir lu le roman éponyme, on peut difficilement nier la qualité de ce film tout simplement intemporel.


fandecaoch

140 abonnés | Lire ses 1355 critiques |

  4.5 - Excellent

Les Liaisons dangereuses : Une œuvre aussi piquante que jouissive à regarder ; c’est un régal de voir toutes ces manipulations, ces histoires de coucherie toujours sur le fil du rasoir, et ces personnages tous aussi haut en couleurs et manipulateurs les uns comme les autres. C’est surtout Valmont, qui joue avec sa réputation de grand séducteur, le Don Juan libertin, pratiquement obsédé par ses conquêtes et futures conquêtes ; il est vraiment avide de réussir à séduire et à coucher sur commande, mais là il va s’embarquer dans un jeu, un pari bien plus dangereux que les autres. Franchement, ce cocktail de trahisons et de manipulations adultérines est vraiment plaisant à regarder, et de surcroit, tout ce jolie monde est fort bien interprété par un casting de première ordre. J’annonce Glenn Close, John Malkovich, Michelle Pfeiffer, Uma Thurman..., et ils sont tous impeccables dans leur rôle, surtout John Malkovich qui excelle dans son interprétation sulfureuse. Pour finir, la réalisation et la mise en scène sont très bonnes ; elles sont au service des personnages ainsi que de l’époque, ce qui permet une bonne immersion car les décors et costumes sont très beau. Donc voila, une tragédie amusante et prenante, qu’on regarde avec malice.

Xavier Campard

4 abonnés | Lire ses 225 critiques |

  4 - Très bien

véritable témoin vivant de la vie du XVIIIème siècle, grâce à son décors, musique et costume d'époque très retranscrit aux châteaux de Valmont. Une interprétation au crépuscule d'une bonne carrière de comédien déjà bien rodé mais qui parfaire et ne sera jamais égalé, noté John Malkovitch, mention spéciale, manipulateur et un regard perçant qui nous suit tous au long du film. Glenn Close, Michelle Pfeiffer, Keanu Reaves, et Uma Thurman aussi. Une tension palpable, un dialogue de l'ancien temps très bien mesurés. Un remake qui en fera d'autre, mais qui n'atteindra pas la perfection de celui-ci. Un scénario tordu et un final plus que dramatique. Le réalisateur nous filme tous ça avec grâce, et savoir faire.

Jean G.

15 abonnés | Lire ses 449 critiques |

  4.5 - Excellent

Les acteurs sont tout simplement époustouflants. Gleen Close, John Malkovich, Michelle Pfeiffer, Uma Turman, ils excellent tous entre ces décors fabuleux, ces costumes sur mesure, dans une adaptation fidèle du roman épistolaire. Magnifique, drôle, émouvant, une réussite.

M. Schlegel

7 abonnés | Lire ses 6 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Si ce n’est celle-ci, je n’ai vu jusqu'à ce jour aucune autre adaptation du roman épistolaire de Laclos. Et honnêtement, je n’ai pas la moindre envie d'en découvrir, car il serait vraiment vain d’espérer visionner une version qui surpasse celle de Stephen Frears, parfaite en tout point. Il est rare qu’une adaptation cinématographique se hisse au niveau du roman duquel elle est tirée. Si je devais faire un choix entre les deux, je me surprendrais à lâcher le roman pour revoir, encore et encore, le terrible duo libertin formé par Malkovich et Glenn Close face à la candeur angélique de Michelle Pfeiffer. On a également de bonnes prestations de la part d’Uma Thurman et de Keanu Reeves, jeunes et méconnaissables dans leurs rôles respectifs. On ne peut qu’apprécier la finesse de la musique, des décors et des costumes d’époque. On gardera en tête l’image de Glenn Close, sublimée dans la scène finale. Celle-ci semble arborer un visage de marbre, à la fois somptueux et impénétrable, qui mime précisément le contrôle absolu que la Marquise de Merteuil exerce sur « les divers mouvements de sa figure ». Mais elle parvient, par de subtiles nuances dans le regard et l’expression, à faire émaner la perfidie et l’humaine émotion du personnage. Son interprétation particulièrement remarquable aurait dû être couronnée par un oscar.

Obi-Wan Kenobi

37 abonnés | Lire ses 1001 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Adaptation du roman de Choderlos de Laclos. César du Meilleur Film Étranger et Oscar du Meilleur Scénario Adapté. Les costumes et les décors sont magnifiques. Une histoire sur la cruauté, le désir, la manipulation et l'amour. Glenn Close est excellente dans le rôle de cette marquise diabolique et John Malkovich joue très bien le rôle du séducteur à la fois fascinant et terrifiant. Michelle Pfeiffer (BAFTA de la Meilleure Actrice dans un second rôle) livre une bonne prestation dans le rôle de la vertueuse Madame de Tourvel. On retrouve également au casting : Keanu Reeves et Uma Thurman.

selenie

138 abonnés | Lire ses 3409 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Quelques mois avant "Valmont" de Milos Forman le réalisateur anglais réalisait ce petit chef d'oeuvre d'après le roman épistolaire de Choderlos de Laclos... 1er bon point ce film est, et de loin, le plus fidèle à l'oeuvre originelle, notamment le vice et les caractères vévéneux du couple Merteuil-Valmont sont ici beaucoup mieux écrit et interprétés par les fabuleux acteurs Glenn Close et John un budget deux inférieur à celui de Forman Stephen Frears arrive à une reconstitution tout aussi remarquable et un casting qui est, certe moins glamour, mais beaucoup plus judicieux et audacieux (malkovitch en don juan !!!)... Stephen Frears jusque là essentiellmeent cinéaste européen lui ouvrira les portes de Hollywood, son film glanera trois Oscars au passage. Un chef d'oeuvre.

DonSanSebas

22 abonnés | Lire ses 1437 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Magistral ! "Les Liaisons dangereuses" est un long-métrage adapté de manière très réussie. En effet, l'histoire est bien respectée avec un scénario très bien écrit qui ennivre totalement le spectateur. Par ailleurs, la réalisation est excellente puisqu'elle offre une mise en scène majestueuse. D'autre part, les dialogues sont magiques et fonctionnent à merveille. Quant aux acteurs, ils sont époustouflants et très charmants. Ainsi, le film est captivant du début à la fin pour une oeuvre qui se veut culte !

jemeplainsàvous

1 abonné | Lire ses 17 critiques |

  4 - Très bien

Il y de mauvaises adaptations cinématographiques ("Lolita" de Kubrick, assurément le pire film de sa filmographie) et de bonnes voire d'excellentes adaptations ( le mélodrame "Lettres à une inconnue" d'Ophuls d'après Sweig et le thriller "Millenium" de Fincher, d'après le roman éponyme de Stieg Larson). Assurément, les "Liaisons dangereuses" de Frears, sorti en 1988, appartiennent à cette deuxième catégorie. Le cinéaste anglais applique parfaitement les codes du roman libertin du XVIII°siècle avec tout un jeu sur les seuils, les cadres, les portes propices au développement du secret d'alcôve. La beauté des costumes et de la lumière naturelle rappelle le très baroque "Barry Lyndon" faisant du film de Frears une indéniable réussite esthétique alors qu'on pouvait craindre le caractère factice de certains mauvais films d'époque. Au contraire, l'éclat des décors et le naturel des comédiens confère une certaine grâce toute moderne à ces "Liaisons dangereuses" de Laclos. John Malkovich (Valmont) et Michelle Pfeiffer (Madame de Tourvel) survolent le film de leur talent. On n'imagine pas meilleur séducteur que le très orgasmique Malkovich. Quand à Pfeiffer, elle est d'une beauté rare, comme seul le cinéma peut en offrir, à l'égal de Claudia Cardinale, Faye Dunaway ou Nastassja Kinski. On regrette pourtant que les jeunes premiers du film ne soient pas au niveau (Keanu Reeves et Uma Thurman, trop lisses psychologiquement). En tout cas, ce film reste incontournable, à des années lumière de l'horrible teen movie "Sexe intentions". Car Frears a compris après Musset qu'on ne badine pas avec l'amour. Trop tard pour Valmont et Madame de Tourvel qui eussent pu vivre l'amour de leur vie. Celui que nul n'a connu, en dehors du cinéma.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
De toutes nos forces   4,3

De Nils Tavernier
Avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy
Comédie dramatique

Captain America, le soldat de l'hiver   4,3

De Anthony Russo, Joe Russo
Avec Chris Evans, Scarlett Johansson
Aventure

Her   4,2

De Spike Jonze
Avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson
Drame

Tous les meilleurs films au ciné