Mon AlloCiné
La Liste de Schindler
note moyenne
4,5
42836 notes dont 1235 critiques
75% (924 critiques)
18% (220 critiques)
3% (38 critiques)
2% (26 critiques)
2% (19 critiques)
1% (8 critiques)
Votre avis sur La Liste de Schindler ?

1235 critiques spectateurs

Christiane H.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 921 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/06/2018

Un bon film de mémoire pour l’histoire, une partie sombre de l’humanité, le genocide du peuple juif perpétré par le régime nazi. C’était un homme d’honneur qui aurait donné toute sa vie pour sauver celle des autres, celui des juifs de la persécution, des forts moments marquants par la poigne, il évita la mort en résistant jusqu’a la Libération qui lui donna raison de son acte de bravoure.

Jay L.

Suivre son activité Lire ses 22 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/06/2018

Pour moi c'est LE chef d'oeuvre de Steven Spielberg, un film assez touchant qui possède un grand nombre de qualité comme la réalisation, les acteurs ou encore sa magnifique musique l'une de mes préférés de John Willams. Je trouve très judicieux le choix du noir et blanc pour ce film et également Spoiler: le passage à la couleur à la fin lorsque les juifs rendent hommage à Oskar Schindler sur sa tombe. Globalement du très grand cinéma, c'est un chef d'oeuvre tout simplement.

Ricco93

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 926 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/05/2018

En 1993, Steven Spielberg montre qu’il est toujours le roi du divertissement avec Jurassic Park qui devient le plus gros succès de l’histoire du cinéma (sans compter l’inflation) en battant son propre record d’E.T. l’extra-terrestre. Il est donc surprenant de le voir 5 mois plus tard sortir un film en noir et blanc de 3 heures racontant l’histoire d’un adhérent nazi ayant sauvé 1 100 juifs des camps de concentration. Ainsi, le filmSpoiler: traite très peu des camps de concentration (le passage a Auschwitz dure très peu de temps) mais montre surtout la dégradation progressive de la situation des juifsSpoiler: (plusieurs séquences montrent des juifs expliquant que la situation ne pourra pas être pire ou que le pire est passé, ce qui n’est finalement pas le cas) et l’évolution de la prise de conscience de SchindlerSpoiler: (il est infidèle et ne pense qu’à ses intérêts financiers au début pour terminer en étant fidèle et en se ruinant pour sauver le plus d’êtres humains possible, au point de se reprocher de ne pas en avoir sauvés plus à cause des dépenses inutiles qu’il a faites par le passé). Cet angle permet au cinéaste de rappeler au public l’existence de la Shoah (qu’une partie de la jeunesse américaine avait déjà oubliée) sans montrer l’immontrableSpoiler: (dans une scène, aucun juif ne croit un de leurs membres évoquant l’existence des chambres à gaz). Cela peut expliquer une courte séquence très critiquée à l’époque où des femmes croyant se trouver dans une chambre à gaz découvrent finalement qu’elles sont sous des douches : on peut voir la peur créée sans décrire l’horreur. Malgré tout, Spielberg n’hésite pas à montrer toute la brutalité et la gratuité des soldats nazis.Spoiler: Une scène montre ainsi Amon Göth tuer une architecte juive lui indiquant que la construction d’un bâtiment est défectueuse puis ordonner ensuite à ses hommes de suivre les conseils de reconstruction de sa victime. À plusieurs reprises, le éboucher d’Hitler" prouve qu’il tue pour le plaisir mais il n’est pas pour autant montré de manière caricaturale.Spoiler: En effet, on découvre qu’il désire en secret sa servante juive et on le voit essayer de pardonner aux autres (avant que le goût du meurtre ne reprenne rapidement le dessus) après que Schindler lui ait dit que le véritable pouvoir est celui de pardonner. De même, Spielberg montre que tous les soldats ne sont pas entièrement mauvais.Spoiler: Ainsi, un petit garçon nazi cache une femme juive quand il se rend compte qu’elle est la mère d’une de ses camarades de classe et quand, à la fin de la guerre, Oskar Schindler dit à des soldats allemands qu’ils ont le choix entre massacrer ses ouvriers ou rentrer chez eux comme des hommes et non comme des assassins, ceux-ci choisissent de repartir sans violence. D’un point de vue narratif, Spielberg ose ne pas constamment se concentrer sur son personnage principal. Ainsi, pendant les deux premières heures, Oskar Schindler ressemble à une espèce de fil rouge puisque le cinéaste se concentre essentiellement sur ce qui se passe dans le ghetto de Cracovie. Pour ce qui est du traitement visuel, Spielberg est assez sobre (choix du noir et blanc, présence de textes explicatifs) et choisit de filmer les scènes de violences en caméra portée pour en renforcer le réalisme (technique qu’il portera à son paroxysme sur Il faut sauver le soldat Ryan).Spoiler: Le seul effet de mise en scène qu’il se permet est la présence sporadique d’éléments colorés ayant une signification symbolique (le manteau rouge de la petite fille qui souligne la prise de conscience de Schindler, les flammes de bougies). Les interprètes sont tous extraordinaires (Liam Neeson, le fabuleux Ben Kingsley, Ralph Fiennes). La bande originale de John Williams est juste sublime (c’est d’ailleurs une de ses compositions les plus célèbres) et est associé à des musiques additionnelles très bien choisiesSpoiler: (on y retrouve notamment, dans la séquence de présentation d’Oskar Schindler, le Por una Cabeza de Carlos Gardel qui sera réutilisé dans un registre totalement opposé l’année suivante par James Cameron dans True Lies). Film qui a longtemps hanté le réalisateur d’origine juive qu’est Steven Spielberg au point d’avoir peur de ne pas être à la hauteur du sujet (il avait proposé à Roman Polanski puis à Martin Scorsese de le mettre en scène), La Liste de Schindler est une œuvre grave et magnifique qu’il ne faut pas prendre comme une œuvre ultime sur la Shoah mais comme une pierre essentielle du devoir de mémoire sur la Seconde Guerre mondiale qui a marqué profondément son réalisateur (au point que, pour l’unique fois de sa carrière, il ne tourna plus pendant 4 ans).

TheDudeCritiqueur

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/05/2018

Le film qui a révélé Liam Nesson et Ralph Fiennes et un des meilleurs films sur la seconde guerre mondiale, surtout très dur. Une réalisation de Steven Spielberg exceptionnelle comme d’habitude de la part de ce réalisateur ( La petite fille en rouge au milieu du film en noir et blanc est juste magnifique).

Stevens A.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/05/2018

Que dire de ce magnifique chef d'oeuvre autre que le mot parfait. L'histoire est bouleversante de même que les acteurs qui sont tous parfaits dans leur rôle en particulier Ralph Fiennes en parfait salaud. Quelques scènes sont vraiment dur et insoutenables mais très bien réalisées. La fin es très belle et j'ai toujours les larmes aux yeux

Zharradan

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 74 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/05/2018

Un chef d’œuvre. Spielberg avait prouvé qu'il était le maître du divertissement, il démontre qu'il est aussi capable de traiter des sujets infiniment plus lourds. Tout est juste dans ce film, à commencer par le plus difficile à trouver, le ton général. L'horreur de l'holocauste est montrée sans fard, ni aseptisée ni caricaturée, et sans jamais tomber dans le pathos. L'image en noir et blanc renforce cet aspect "documentaire" et certaines scènes font véritablement froid dans le dos, notamment celle (sublime) de la petite fille en rouge. On est au bord des larmes quasiment tout le film (voire en larmes à la fin), devant la folie et la cruauté des nazis, magistralement retranscrite par le personnage de Ralph Fiennes. Face à cet abime de noirceur, Liam Neeson symbolise l'espoir, mais un espoir finalement ambigu. L'attitude de son personnage reste assez énigmatique une bonne partie du film, et son basculement n'intervient que dans la dernière heure. Les 3h15 sont donc nécessaire pour expliquer crédiblement la fameuse liste. C'est d'ailleurs la grande force du film de savoir éviter le piège manichéen. Neeson/Schindler est loin d'être tout blanc, et face à lui, Fiennes/Goth laisse percevoir un filet d'humanité sous son manteau de cruauté. Chacun suivra sa route, vers la rédemption ou vers la damnation. Il faut aussi souligner l'interprétation bouleversante de Ben Kingsley, dans un rôle ingrat mais ô combien central. On peut aussi mentionner la musique d'une tristesse infinie de John Williams, la mise en scène d'une élégance folle, les dialogues déchirants... Pas une seule fausse note dans ce film, qui est tout simplement un des plus grands de l'histoire du cinéma. Dur mais indispensable.

Toto INF

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 471 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/04/2018

Un film dont on m'avait souvent parlé, un film dont on m'avez dit de ne pas le regarder quand j'étais enfant, un film qui m'a bouleversé. La liste de Schindler fait partie de ces films qui expliquent, qui montrent, qui accusent, et qui bouleversent. Déjà si on devait parler simplement du film en tant que film, c'est du grand art. La volonté de tourner en noir et blanc avec seulement une pointe de couleur décimé à un endroit précis du film est déjà un choix artistique marquant. Puis les acteurs, et leur rôles sont incroyablement convaincant. Tout pour que la recette fonctionne. Pour le reste du film, le scénario et l'histoire dont il s'inspire, qu'en dire tant c'est incroyable. De la boucherie nazi, au cauchemar de cette période, du cours d'histoire qu'il nous donne, aux frissons, des émotions à l'humanité dans toute sa plus grande force ce film est un classique, pour ce qu'il raconte et comment il le raconte. Attention néanmoins aux âmes sensibles, jamais un film ne m'aura à ce point touché.

Stormtrooper62

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 209 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/04/2018

Film très émouvant avec des scènes choquantes accentuées par une musique magnifique.L'idée de filmer en noir et blanc est excellente et la fin est très chargée en émotion.On ne peut que reprocher la longueur peut être un poil trop longue alors qu'une demie-heure de moins aurait sans doute suffit.Mais ce film est avant tout un hommage avant d’être un chef d’œuvre.

Ghighi19

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 351 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/03/2018

immense et important film ! . Une leçon de mise en scène. Spielberg se porte tout simplement en compteur de l Histoire . Les comédiens sont époustouflants Ben Kingsley et Liam Neeson en tête sans oublier l affreuse composition de Ralph Fiennes . Il y a que des scènes marquantes notamment celle où Schindler part et craque en disant qu' il aurait pu sauver plus de monde . C est fort et important . Du grand cinéma.

Nacho 2.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0Très bien
Publiée le 22/03/2018

Très beau film, un classique à voir pour son intérêt historique et symbolique. Il est lourd à voir, certaines images sont difficiles à digérer, surtout avec le noir et blanc qui donne un effet de saleté, de tristesse infinie. Ce n'est qu'en visionnant des images comme ça qu'on réalise à quel point l'humanité peut aller trop loin et qu'il y a beaucoup de questions sans réponses...

RegaBlack

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/03/2018

Film aujourd'hui culte malgré ses controverses à sa sortie, la Liste de Schindler est la parfaite adaptation (avec le pianiste) de la Shoah avec Hollywood. Spielberg est au sommet, il met en avant un aspect capitale du film, tout les allemands n'étaient pas nazis, bien que Schindler soit adhérant au partis a cause de son rôle d'homme d'affaire. Spielberg montre que fasse à la cruauté nazie, un homme qui peut sauver des vies y arrive. En face de lui, le colonel nazi, torturé par sa cruauté et la recherche de sa propre personnalité au travers du combat contre ses sentiments. Spoiler: L'interprétation de Ralph Fiennes est incroyable, sa cruauté n'a d'égale que sa haine pour les juifs. Malgré une fin un petit peu facile et gentil par rapport au reste du film et l'interprétation de Neeson très bonne mais peut-être trop gentille parfois. le film est incroyable avec des plans incroyable et une musique de John Williams qui nous fera toujours lâcher une larme.

Elvia H.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 74 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/03/2018

Sublime film de guerre entre l'amour de l'humanité et les horreurs faites aux juifs. Des scènes frappantes par leur beauté et, en autres l'utilisation du noir et blanc. Un personnage fascinant qui croit en ses convictions tout en sauvant des milliers de personnes des camps. J'ai adoré la fin du film; scène d'une intensité dramatique énorme quand Oskar pleure, pensant n'avoir pas pu sauver d'autres personnes, suivis d'un retour au présent avec un crédit fabriqué avec les images des juifs sauvés encore aujourd'hui. Autre scène exceptionnelle: la petite fille au manteau rouge dans le ghetto en crise.

Arsenio G.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/03/2018

Film intemporel, très puissant. Il rend parfaitement compte par moment de ces moments de vie ... A voir donc

Gabriel J.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 42 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/02/2018

Ce film reflète parfaitement l'horreur du génocide et de la discrimination des juifs durant la seconde guerre mondiale. La manière de filmer et l'intelligence du déroulement de l'histoire fait sûrement de ce filme le bijou de Steven Spielberg. Une très grande référence cinématographique à voir absolument!

Alexis D.

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 812 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 12/02/2018

Personnellement, je trouve qu'il s'agit du chef d’œuvre absolu de Steven Spielberg. Son film le plus personnel aussi. Il retrace l'histoire (vraie) d'Oskar Schindler, un industriel allemand ayant profité de la seconde guerre mondiale pour créer son entreprise et engranger des sommes astronomiques. Mais parallèlement, c'est également la prise de conscience d'un homme, qui assiste à l'élaboration de la "solution finale", et qui décide de sauver le maximum de juifs possible. Alors que la guerre continue à ravager le monde, Schindler décide de se détourner de son propre "parti", afin de racheter son ignorance et son égoïsme. C'est donc autant un film historique qu'un drame intimiste que filme Spielberg. Rarement un film sur la Seconde Guerre mondiale aura abordé si frontalement la Shoah. Et rarement un film ne m'aura saisi à la gorge aussi durement. Même si bien évidemment le destin de Schindler a été quelque peu romancé, le cinéaste choisit pourtant de le montrer dans toute sa complexité. Homme à femmes individualiste, aussi artificiel que beau parleur, son héros est presque une machine, ayant la fortune comme seul objectif. Mais une machine qui se découvre une âme. Et Schindler n'est pas le seul à symboliser l'humanité naissante. Aussi étrange que cela puisse paraître, c'est également par le biais du colonel nazi Amon Göth que l'on discerne la lumière derrière l'obscurité. Ce dernier, psychopathe terrifiant et imprévisible, ne reste pourtant pas indifférent envers sa servante juive. Spielberg parvient parfaitement à saisir toutes les ambiguïtés de ces deux personnages, sans tomber dans la démonstration. Le film a beau durer plus de 3h, il m'a hypnotisé du début à la fin. La réalisation parfaite y est pour beaucoup. Aucune scène n'a été laissée au hasard, tout comme la direction d'acteurs. Liam Neeson tient ici le rôle de sa vie, et il en est plus que digne. L'acteur trône sur ce film, avec toute son élégance et sa subtilité. Par son seul regard, il réussit à traduire toute une gamme d'émotions. C'est ce qu'on appelle une performance. Dans le rôle de Goth, Ralph Fiennes est aussi saisissant mais d'une cruauté si humaine. La reconstitution de cette période a été savamment reproduite, l'utilisation du noir et blanc et des couleurs renforcent d'autant plus la puissance de l'œuvre. La musique de John Williams est, une nouvelle fois, inoubliable, marquant l'ouïe par une beauté qui fait corps avec le récit. Rarement Spielberg aura à ce point atteint ce degré de perfection dans tous les domaines. À voir bien évidemment

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top