Mon compte
    Tahar Rahim, Karim Leklou, Jean-Michel Correia et la génération "Un prophète"!
    Par Laetitia Ratane — 7 juil. 2018 à 18:00

    Tahar Rahim, Jean Michel Correia et Karim Leklou sont tous trois à l'affiche de "Joueurs" de Marie Monge. Leur point commun? Le chef d'oeuvre de Jacques Audiard, qui les a révélés il y a 9 ans. Focus sur la génération Un Prophète...

    Roger Arpajou / Julian Torrès / © Elzévir Films - Oï Oï Oï Productions
    Karim Leklou

    Parmi les visages marquants d'un Prophète, on compte le jeune Karim Leklou, membre des Barbus, le clan des Musulmans de la prison. Ennemi déclaré de Malik (Tahar Rahim), il devient vite l'un de ses alliés.

    Après Un Prophète, son visage d'ange a cotoyé ceux de Tahar Rahim et de Slimane Dazi (ci-dessous) dans Les Hommes libres, et retrouvé celui de Jean-Michel Correia dans 11.6. Sous la direction de ce dernier dans Sous X, il obtient son premier rôle important. A l'affiche des Anarchistes non loin de Tahar Rahim, le comédien joue sous la direction des auteurs Coulin dans Voir du pays, Katell Quillévéré dans Réparer les vivants et Arnaud des Pallières pour Orpheline. Il retrouve une fois encore ses collègues Rahim et Correia à l'affiche de Joueurs. En août prochain, il tiendra le premier rôle du Monde est à toi, de Romain Gavras, entouré d'une prestigieuse distribution, Isabelle Adjani et Vincent Cassel entre autres.


    Adel Bencherif

    Roger Arpajou / Mars Distribution
    Adel Bencherif

    Dans Un Prophète, il est Ryad, le meilleur ami de Malik, qui en prison lui apprend à lire et lui enseigne tout ce qu'il faut savoir des règles d'une prison. Puis hors de prison, se sachant condamné par un cancer, lui confie la vie de sa femme et de son fils. Véritable alter ego de Tahar Rahim, le comédien ne l'a pas quitté durant le tournage.

    Terroriste dans Des Hommes et des dieux, l'acteur retrouve Xavier Beauvois pour un petit rôle dans La Rançon de la gloire. Outre des seconds rôles chez Fred Cavayé (A bout portant) ou Roschdy Zem rencontré chez Beauvois (Bodybuilder), Adel Benchérif croise Reda Kateb dans Les Petits Princes et Tahar Rahim dans Samba. C'est que le monde des révélations d'Audiard est petit... En 2018, il retrouve également Reda Kateb dans Frères Ennemis (2018).


    Slimane Dazi 

    Roger Arpajou / Commune Image Média / La Vingt-Cinquième Heure
    Slimane Dazi

    Avant Un prophète ? Il a été camelot, puis propriétaire d'une société de ventousage. C'est par ce biais qu'il se rend sur des tournages de films et découvre le milieu. Après quelques courts métrages, il participe à la série Engrenages puis à La Commune, véritable vivier de révélations pour Jacques Audiard.

    Sous sa direction, il joue Brahim Latrache, un caïd marseillais du dehors avec lequel Malik est chargé de développer son trafic de stupéfiants. Il se prendra d'amitié pour le jeune homme et lui proposera de s'associer avec lui.

    Slimane Dazi fait également partie du casting des Hommes Libres avant de cotoyer Isabelle Adjani et Eric Cantona dans De force, puis Tom Hiddleston et Tilda Swinton dans Only lovers left alive. Il tient un rôle important dans Les Derniers Parisiens de Hamé et Ékoué. Le comédien est récemment revenu sur son parcours dans un livre intitulé Indigène de la nation (éditions Don Quichotte, 2018).

    Découvrez le visage singulier et charismatique de Slimane Dazi dans "Fièvres"

    Fièvres Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • "Un prophète" : rencontre avec Tahar Rahim
    Commentaires
    • Draga A.
      Tahar était au sommet de son art !j'ai encore du mal à croire que c'est lui qui a joué le role .... tant ses prestations m'ont déçu dernièrement...j'adorais que audiard fasse une trilogieil y a tant de possibilités ... quel gâchis !
    • Yasmina C.
      "Navet": nom devenu commun, souvent employé par ceux qui n'ont généralement pas vu les films mais qui aiment les procès d'intention stériles.
    • Eddy M.
      Depuis "un Prophète" - Tahar Rahim ne joue que dans des navets....C'est bien dommage - c'est un acteur plutôt prometteur !Il faudrait qu'il change d'agent ou fasse l'effort de lire un peu mieux les scénarios qu'on lui envoie !!!
    • scarface1972
      Tahar et Reda savent apporter un supplément d'âme dans leurs films, je les trouve solaires, nickel . Leurs présences justifient selon moi d'aller voir un film (vus The Cut et Loin des hommes dernièrement, deux bons films)
    • suk b.
      et la génération Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté, Vénus beauté vous en faites quoi ??c'est grace a des réalisateurs comme Jacques Audiard qu'une nouvelle vague de talent se crée ... il insuffle toujours une nouvelle fraicheur au cinéma ... toujours à la recherche de nouvelles pépites ...il n'est pas comme ces putains d'élitiste qui choisissent toujours les memes acteurs ...
    • Aladdyen
      un classique de l'univers carcéral, dans la lignée de papillon, midnight express pour ne citer qu'eux. Et reda kated a un vraie gueule de cinema. chose plutôt rare lorsque l'on voit la nouvelle génération d'acteur français
    • Hareng rouge
      y a aussi Leila Bekhti dedans.. mais sinon j'ai pas spécialement accroché ce film, plutot surestimé lui aussi
    Voir les commentaires
    Back to Top