Mon compte
    Get Out, Weird City, Us... retour sur le parcours du prolifique Jordan Peele
    Par Maëlle Merle-Delavault et Caroline Langlois — 21 févr. 2019 à 22:00

    Jordan Peele fête aujourd'hui ses 40 ans. Encensé par le public et la critique pour le phénoménal Get Out, le réalisateur-comédien est désormais une valeur sûre du paysage cinématographique actuel. Portrait d'un touche-à-tout productif.

    Zuma Press / Bestimage

    Né il y a 40 ans jour pour jour d'une mère blanche et d'un père noir, Jordan Peele est pendant longtemps très affecté par ses origines biraciales, qui lui donnent le sentiment d'être un outsider. Sa carrière en sera notamment marquée, tant dans ses productions que dans ses rôles.

    LA COMEDIE DANS LE SANG

    Ses premières armes dans une émission satirique inspirée du célèbre magazine MAD l'amènent à faire la connaissance de Keegan-Michael Key, avec lequel l'entente est immédiate. Le duo se met en scène dans de nombreuses pastilles humoristiques. Après quatre années de bons et loyaux services, Jordan Peele souhaite se consacrer à d'autres projets. Auréolé par la popularité de ses imitations du Président Barack Obama, l'artiste fait ses premiers pas au cinéma aux côtés de Ben Stiller et Robert De Niro dans Mon beau-père et nous, avec une très courte apparition dans la peau d’un secouriste.

    Très vite, Jordan Peele retrouve Keegan-Michael Key, son complice de MADtv, pour de nouvelles collaborations. Leur série à sketches Key and Peele rencontre un vif succès sur la chaîne Comedy Central. Cette popularité leur permet plusieurs apparitions ou petits rôles dans des programmes à succès. Ainsi, Jordan Peele fait irruption en tant que policier dans Modern Family le temps d’un épisode. Mais on retrouve rapidement le duo comique en agents du FBI dans la première saison de Fargo, la série basée sur le film du même nom des frères Coen. Toujours ensemble, ils obtiennent les premiers rôles du long-métrage Keanu, qu'ils produisent et dont Peele signe le scénario. Le film fait office d'accélérateur dans leurs carrières respectives.

    UN CERVEAU EN EBULLITION

    Fort d'une certaine renommée aux États-Unis, Jordan Peele se lance dans la réalisation du tonitruant Get Out, qui permet de révéler l’étendue de ses talents à l’international. Le film, véritable succès auprès des critiques et du public, est nommé à trois reprises aux Oscars et remporte le prix du meilleur scénario original. L'histoire s'intéresse à un jeune photographe noir, qui s'apprête à rencontrer sa belle-famille. Inquiet des réactions que sa couleur de peau pourrait susciter, il redoute ce moment. Ces questionnements trouvent leur source dans le vécu du cinéaste. Il est par ailleurs marié à l'humoriste et excentrique comédienne de Brooklyn Nine-Nine, Chelsea Peretti.

    Get Out : "Tous mes films préférés relèvent du commentaire social"

    Suite à ce succès conséquent, l’homme aux multiples casquettes crée la série déjantée The Last O.G., portée par Tracy Morgan, un des comiques préférés des Américains. Il joue ici un gangster fraîchement sorti de prison, qui doit s’adapter - après quelques années d'incarcération - à l’embourgeoisement de son quartier. Jordan Peele aborde à nouveau le thème du racisme, s’inscrivant dans une génération de scénaristes pour qui parler de sa propre communauté est très important. La même année, il produit le nouveau long-métrage de Spike Lee, la comédie sur un policier noir infiltré dans le Ku Klux Klan, BlacKkKlansman qui repart du Festival de Cannes avec le Grand Prix du Jury.

    DES PROJETS PLEIN LA TÊTE

    La prédisposition du comédien pour le doublage lui permet de prêter sa voix à de nombreux personnages animés. Il rejoint ainsi le casting du film d'horreur Abruptio, de l'écrivain et réalisateur Evan Marlowe. 2019 sera une année prolifique pour Jordan Peele qui a sorti le 13 février dernier sur Youtube Premium son nouveau projet pour le petit écran, la satire futuriste Weird City. Une comédie dystopique anthologique de 6 épisodes portés par une galerie de comédiens de choix : Michael Cera, Steven Yeun, Dylan O'Brien, Ed O'Neil, Rosario Dawson... Une production télé qui ne s'arrête pas là puisque il est également aux manettes d'un reboot de la série culte La Quatrième Dimension prévu sur le 1er avril sur CBS et dont il assurera également la narration. D'ici là, les spectateurs auront eu le plaisir de retrouver sa dernière réalisation sur grand écran : le thriller horrifique US toujours produit par Blumhouse et dont les premières images font déjà trembler d'impatience. Que les fans de l'acteur se rassurent, Jordan Peele sera prochainement devant la caméra puisqu'il est annoncé au générique du remake de Candyman, mis en scène par Nia DaCosta.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Blasi B
      ah cool, j'étais tomber sur une critique plutôt négative qui m'avait refroidis :)
    • Naughty Dog
      Weird City il est juste producteur éxécutif, il n'a participé à aucune écriture d'un seul épisodepar contre c'est plutot sympa :)
    • Blasi B
      j'espère pour lui que get out n'était pas son unique bon film, voir son meilleur, parce que le mec est énormément encensé, alors que pour moi, il a juste réalisé 1 bon film... et des réalisateur qui ont fait un super premier film et ce sont vautré par la suite, j'en ai a la pelle...(paul WS Anderson par exemple, qui après event horizon nous a pondue des resident evil a la pelle , alien vs predator ou encore les 3 mousquetaires... et autant je trouve ces films plutôt fun et décomplexer, il ce sont fait démonter par la critique, je sais objectivement que c'est mauvais, et on est a des années lumières de son film de sf) et les premier écho sur son weird city sont assez tiède voir mauvais...bon cela dis il avait commencer avec mortal kombat, donc peut être qu'event horizon n'est qu'un accident de parcours...
    Voir les commentaires
    Back to Top