Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Oiseaux
    note moyenne
    4,1
    17346 notes dont 704 critiques
    répartition des 704 critiques par note
    209 critiques
    252 critiques
    84 critiques
    114 critiques
    33 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur Les Oiseaux ?

    704 critiques spectateurs

    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 597 critiques

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2020
    Un chef d'œuvre. Un très bon film d'Alfred Hitchcock. Un très bon scénario. Un très bon suspens. De très bons acteurs.
    Archer OfTheYard
    Archer OfTheYard

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 18 septembre 2020
    Superbe réalisation qui rend agréable cette petite romance qui tourne mal. Hitchcock en maître de la tension arrive à nous faire frémir avec une simple éraflure. Oldies and goodies
    BettyB
    BettyB

    Suivre son activité Lire ses 23 critiques

    4,5
    Publiée le 7 juillet 2020
    Jugement dernier ou révélateurs de motif sexuels (mère castratrice, viol symbolique au grenier), Les Oiseaux met aussi à nu ses protagonistes, qui se révèlent inconscients, lâches ou solidaires. Au-delà du grand film expérimental qu'il a réalisé, Hitchock n'a pas oublié ses obsessions.
    Chaney1925
    Chaney1925

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 38 critiques

    4,0
    Publiée le 9 août 2020
    Je n'ai pas grand chose à commenter sur cet excellent film hitchcockien culte. L'histoire est innovante puisque les volatiles ont été rarement les modèles des maîtres de l'horreur ou de la science-fiction. Avec le scénario de l'écrivaine Daphné du Maurier, Hitchcock a confectionné un magnifique thriller qui n'a pas pris une seule ride, hormis sur le point des effets spéciaux, mauvais aujourd'hui mais géniaux pour l'époque. De nos jours, une telle histoire aurait pue être utilisée pour réaliser un film de notre époque. En plus, l'angoisse et le mystère deviennent plus forts au fil des minutes. Devenu une référence que tout le monde a vu au moins deux fois dans sa vie, "Les Oiseaux" est vraiment un très bon film, aimé par un grand nombre de spectateurs, et je fais clairement partie de ceux-là. Je reste néanmoins déçu du fait que même s'il est oppressant, je m'attendais à voir un long-métrage beaucoup plus sanglant et effrayant, et personnellement, je pense qu'on peut voir ce film dès l'âge de dix ans. spoiler: Et je reste aussi terrifié par la mauvaise fin qui n'explique et ne twiste rien ( spoiler: surtout qu'on ne sait jamais pourquoi les oiseaux attaquent ) spoiler: mais qui clôture pourtant le film. Malgré cette fin médiocre et quelques autres défauts, la mise en scène et le scénario sont parfaits, les acteurs jouent bien, et aussi, c'est surtout le milieu du film qui est super, particulièrement pour le fait que c'est là qu'il y a le plus d'attaques d'oiseaux. Ce qui fait que "The Birds" est un film exceptionnel. Et pour terminer : très belle affiche ! 😉
    P. de Melun
    P. de Melun

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 872 critiques

    3,5
    Publiée le 3 juin 2020
    Un très bon film d'Hitchcock, malheureusement un peu kitch maintenant mais qui a marqué les esprits et plusieurs générations. Le scénario plutôt simpliste dans l’action, se concentre davantage sur la montée d’angoisse qu’il suscite. Il en résulte une tension palpable, de belles peurs, des moments éprouvants sans pour autant dévoiler ce qui a entrainé les rassemblements de ces volatiles et leurs attaques coordonnées. Tippi Hedren ne se contente pas d'être superbe, elle nous séduit par son naturel dans son rôle de richissime héritière, un tantinet névrosée (Paris Hilton ne l’aurait-elle pas plagiée ?). « Les Oiseaux » pourraient être perçus comme un avertissement de la nature contre les agissements de l'Homme, nature qui tente de se rebeller et de le rappeler à l’ordre.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 mai 2020
    Au tout départ, il s'agit d'une nouvelle de Daphné du Maurier, écrivaine qui a écrit également "Rebecca", que Hitchcock a adapté au cinéma en 1940. L'histoire des « oiseaux » est plutôt innovante : une attaque d'oiseaux tueurs dans une ville américaine. À l'époque, c'était plutôt les vampires et les aliens qui étaient les muses des livres et des films d'horreur. Justement, Hitchcock, maître du suspense, a décidé d'innover le cinéma d'horreur en adaptant cette nouvelle. Il a également dit que c'était son film le plus réussi (contrairement à du Maurier qui avait détestée cette adaptation). Ce n'est pas mon avis. Je trouve que ce film est rempli de scènes divertissantes et surtout opressantes : spoiler: la cabine de téléphone, l'attaque à l'école, l’incendie sur la station d'essence, le massacre final dans le grenier … Et puis, au fil des minutes qui défilent, on ressent de plus en plus d'angoisse et de stress. "Les oiseaux" aura donné à ces créatures volantes une très mauvaise réputation. Bien sûr, ça ne reste pas du tout le meilleur film d'Hitchcock mais c'est quand même un bon film d'horreur très bien réalisé. Plus d'un auront mis 4/5.
    🔥Le chant du Phénix🔥
    🔥Le chant du Phénix🔥

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 70 critiques

    3,5
    Publiée le 24 avril 2020
    Ce film de Alfred Hitchcock a une histoire assez banal. Une attaque d'oiseau tueurs dans une petite ville des États-Unis. Mais qui aurait cru que un scénario aussi banal pourrait faire un film aussi bien. Je suis néanmoins déçu car je m'attendais à voir un film effrayant mais je me suis trouver à penser > J' apprécie quand même ce film qui reste bien.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 9 janvier 2020
    La peur, comme le rire, vieillit assez mal. C’est donc un petit miracle de longévité que Les Oiseaux fonctionne encore si bien. Le scénario est pourtant relativement minimaliste, en tout cas de plus en plus dépouillé, vaguement répétitif aussi, mais à chaque attaque l’angoisse monte d’un cran et se fait plus immersive, plus frontale. Quelques effets spéciaux ont évidemment mal vieilli, mais ça ne gâche rien, et il y a même une modernité qui annonce déjà Les Dents de la mer. Seule la fin est un peu abrupte, ça aurait mérité une dernière scène à San Fransisco.
    Manon L
    Manon L

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    3,5
    Publiée le 17 août 2020
    Dans l'ensemble, le film n'est pas trop mal en soit. Je suis juste rester sur ma fin au moment du dénouement. Je m'attendais à quelques choses de beaucoup plus...rechercher. Film qui reste à voir malgré tout.
    JoKeR_9514
    JoKeR_9514

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 119 critiques

    3,0
    Publiée le 27 octobre 2019
    Les Oiseaux est pour moi un grand film du célèbre réalisateur Alfred Hitchcock le scénario est bien trouvé j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de moments longs mais le film mérite d'être regardé au moins une fois. Pas Mal
    LeSériephileWeb2.0
    LeSériephileWeb2.0

    Suivre son activité Lire ses 22 critiques

    2,0
    Publiée le 6 juillet 2019
    Mon Dieu que c’est long à mourir... l’ennui est à son paroxysme et ne parlons pas de crescendo, il n’y a rien. Idéal à regarder juste avant de se coucher, je conseille c’est efficace. Quand on ne connaît pas et qu’on regarde pour la toute première fois, on ne peut pas s’attendre à ce genre de film. Quelle surprise ! Quelle déception ! Quel manque de rythme ! Pourquoi est-il répertorié dans Épouvante-horreur ? On y est très très loin mais c’est incroyable ! Oui c’est une belle histoire d’amour, le romantisme est au rendez-vous, Tippi Hedren est ravissante, Rod Taylor est élégant, le duo est charmant et plaisant à voir jouer à l’écran, le coup de foudre insensé, inattendu, le cadre magnifique, les couleurs somptueuses, c’est une belle romance. C’est pourquoi je suis mitigé mais surtout dépité dans ma critique tant j’apprécie Hitchcock, sa réalisation et son sens du détail, mais ici je reste sur ma faim, les dialogues sont à l’image du film, ennuyant. L’angoisse pourtant l'une de ses marquess de fabrique, est à son pic minimum. Allez les 45-30 dernières minutes rehaussent légèrement ma note avec un bon final. En conclusion: Il n’y aurait pas eu tous ces oiseaux de malheur et si l’histoire s’était un peu plus concentrée sur le couple, on aurait eu je pense un bon film sentimental. Ça me fait doucement rire quand des gens m’en parlent comme d'un chef-d’œuvre. Je retourne revisiter mes classiques !
    Gabriel R.
    Gabriel R.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 108 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mars 2019
    C'est vieux et on le sent bien. C'est truffé d'effets spéciaux médiocres, certes ils étaient novateurs il y a 60 ans mais cela a trop mal vieilli et aussi ces bruitages dégueu et ce terrible manque de musique. En tout cas, je suis très déçu et je n'ai pas vu le chef d'oeuvre auquel je m'attendais à voir.
    Top of the World
    Top of the World

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 153 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2019
    Attention, cette critique dévoile des éléments essentiels de l'intrigue d'un des plus grands films du maître. Melanie Daniels, inévitable blonde hitchcockienne, est une jeune femme richissime pour qui les adjectifs "frivole" et "désœuvrée" semblent avoir été inventés. Après avoir rencontré Mitch Brenner, un avocat aussi séduisant qu'elle, à San Francisco, elle décide de le suivre jusqu'à Bodega Bay, petite ville californienne, pour offrir à l'insu de ce dernier un couple d'Inséparables (désigné par un "Love birds" beaucoup plus parlant en anglais) à sa petite sœur. Le stratagème qu'elle met pour cela en place (prendre le bateau pour déposer les oiseaux dans la maison des Brenner en leur absence et ensuite jouir, via ses jumelles, du spectacle de la surprise de Mitch) est minutieusement filmé par le cinéaste (profitons-en pour écrire que chaque plan et chaque raccord sont chargés d'une puissance expressive absolument stupéfiante, rendant le film génial dès ses - faussement anodines - premières minutes), qui veut bien nous faire comprendre que son héroïne est une metteuse en scène. Pour mettre en scène, elle n'hésite donc pas à instrumentaliser les "Love birds", oiseaux déjà domestiqués. Et c'est justement quelques instants après avoir joui de l'efficacité de sa mise en scène qu'elle subit la première attaque d'un oiseau. D'où une hypothèse loin d'être invraisemblable : si les oiseaux de Bodega Bay vont progressivement mettre la ville à feu et à sang, n'est-ce pas pour venger leurs semblables réifiés par les hommes, et notamment par cette jeune femme aux allures de poupée dont les coutures volent en éclats dans la traumatisante séquence du "viol métaphorique" final (scène aussi choquante physiquement que celle de la douche dans Psychose) ? Évidemment, il y a quelque chose d'un peu ridicule à écrire cela, et c'est bien sûr une des grandes forces du film que de se contenter de suggérer au spectateur les théories les plus folles pour expliquer les comportements des volatiles, eux-mêmes maîtres de la mise en scène : dans l'apocalyptique séquence de l'attaque en pleine ville, un plan vu du ciel nous invite à nous demander qui regarde : Dieu, Hitchcock, les oiseaux ? Lorsqu'un d'entre eux entre dans le cadre, la réponse est donnée. Les oiseaux d'Hitchcock ne sont pas de simples volatiles enragés, ce sont de vrais calculateurs qui attendent le bon moment pour attaquer. "Meilleur est le méchant, meilleur est le film", disait le cinéaste. Difficile en l'occurrence de trouver méchants plus diaboliques que ces oiseaux face auxquels les héros, empêtrés dans leurs réflexes trop rationnels (après l'attaque des moineaux dans la maison des Brenner, ceux-ci demandent à la police d'agir - mais comment ?), apparaissent impuissants. Une impuissance qui fait des Oiseaux un film d'invasion. Pas d'affrontement ou d'extermination, mais d'invasion : dans l'ultime séquence, les volatiles laissent les protagonistes s'enfoncer dans la profondeur de champ et partir vers San Francisco, dans le silence souverain (Hitchcock n'a même pas besoin ici de Bernard Hermann pour faire entendre la terreur) d'une prise de possession des lieux qui ne laisse aucun doute sur l'identité des vainqueurs et des vaincus. Bodega Bay est conquise...en attendant la suite ?
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 003 critiques

    2,0
    Publiée le 11 février 2019
    Film qui m'avait foutu une trouille bleue il y a une vingtaine d'années et du coup hier soir j'ai voulu le regarder avec un ami qui a la phobie des oiseaux (et qui souhaitait se faire peur pour le fun) mais malheureusement cela n'a pas eu l'effet escompté. D'un l'histoire est rasoir, le film est très long à se mettre en place et quand les oiseaux attaquent enfin, cela a trop mal vieilli pour terroriser. La fin est un peu prenante et nous avons réussi à être un peu dedans mais la chute du film est mauvaise, laisse trop d'interrogations et cela nous a frustré ! Nous sommes restés bêtes et nous n'avons pas apprécié notre soirée autant que nous l'avions espéré !
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 2 183 critiques

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2018
    Il y a beaucoup de points communs avec Psychose dans Les Oiseaux. Une jeune femme mystérieuse et indépendante, capable d'agir en coup de tête sans trop réfléchir aux conséquences. La présence de la mère. Présence envahissante nuisant aux enfants à cause de la peur de l'abandon. Une tension qui monte crescendo. Au tout début, il y a ce jeu de séduction entre cette jolie blonde et ce malabar. Les deux en quête d'oiseaux à offrir. On peut y être hermétique et trouver le temps long. Champ. Contre-champ. Ils sont raides comme des piquets. Impeccablement coiffés et habillés. Les attaques sont un peu plus impressionnantes. Absence de musique. Ce sont les cris stridents des oiseaux à s'en percer les tympans qui font le travail. Des oiseaux d'autant plus diaboliques qu'ils semblent dotés d'intelligence. En effet, ils se rassemblent. Ils attendent. Et ils attaquent. Et ils n'épargnent personne. Pour l'époque, j'imagine la trouille qu'ont dû avoir les spectateurs qui ont vu le film au cinéma. Si les effets spéciaux sont obsolètes aujourd'hui, à la sortie, ce devait être assez traumatisant. Pour autant, le mystère reste entier et Hitchcock ne donne pas les clés de son œuvre. Il n'y a pas d'explication sur le comportement agressif de ces oiseaux. C'est peut-être miss Daniels qui est un oiseau de mauvaise augure.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top