Mon compte
    L'Orphelinat
    note moyenne
    3,7
    8758 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur L'Orphelinat ?

    861 critiques spectateurs

    5
    268 critiques
    4
    279 critiques
    3
    100 critiques
    2
    123 critiques
    1
    60 critiques
    0
    31 critiques
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 500 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 23 juillet 2013
    Un film d'horreur mais aussi un drame familial à mi-chemin entre "Le Sixième Sens" et "Les Autres", et qui se nourrit également des traits fantastiques du "Labyrinthe de Pan". Soit, un savoureux mélange qui nous effraie et nous fascine durant presque 2h ! Une intrigue complexe mais parfaitement maîtrisée, une mise en scène de qualité, avec une superbe photographie. On oscille entre réalité et paranormal, pour arriver à un final bouleversant. "Il faut croire pour voir et non voir pour croire"... Encore un magnifique film espagnol !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2 426 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 21 décembre 2009
    Chaque spectateur averti saura y voir les multiples inspirations et références aux grands maîtres du genre, qu’il s’agisse du "Shining" de Kubrick ou du "Deux Sœurs" de Kim Jee-Woon. Mais, au-delà de cela, chacun y trouvera un film d’épouvante grandement maîtrisé. A mille lieues d’un Aja qui joue grossièrement de la surenchère, Bayona utilise toutes les ficelles du genre avec une grande maîtrise et beaucoup de finesse (surtout dans les deux derniers tiers du film à dire vrai). Il a compris que le ressort essentiel de ce genre de film ne se trouve pas dans la démonstration mais dans la suggestion. Suggestion par le son, par le mouvement, par la musique, par les attentes déçues et les habiles surprises… Surtout le film sait se faire progressif dans sa démarche, en passant pas à pas d’une démarche classique mais efficace, à un parcours plus personnel et au combien enivrant (il rappellerait presque le style du producteur de ce film, j’ai nommé Guillermo Del Toro). En somme, cet "Orphelinat" a tout pour plaire car il nous offre de l’épouvante de grand talent, comme on nous en offre que très peu. Une pièce maîtresse dans son genre.
    jeromej
    jeromej

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 159 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2014
    Excellente surprise que ce film ! Décidément, les espagnols sont vraiment très doués dans le cinéma de genre (contrairement à nous pauvres français, mais ceci est un autre débat). Tout d'abord, je tiens à préciser que "L'orphelinat" n'est pas un film d'horreur, comme j'ai pu le lire à certains endroits, ce serait plutôt un film fantastique dramatique si je devais le classer dans une catégorie. La précision est importante pour les réfractaires aux films genre Hostel (dont je fais partie je l'avoue). Ici pas de grandes giclées sanguinolentes ou mêmes de grandes esbroufes visuelles à coups d'effets spéciaux, tout est dans l'authentique et la simplicité, comme au bon vieux temps dirait certains, et c'est extrêmement efficace. Le réalisateur sait prendre son temps pour installer une ambiance haletante et très prenante. Le scénario du film bénéficie d'une certaine complexité sans nous embrouiller le cerveau non plus et les acteurs sont très convaincants. J'ai vraiment passer un très bon moment devant ce film qui, après coup m'a fait penser à un autre film d'un autre réalisateur espagnol (tiens, tiens !) : "les autres".
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2018
    Cette réalisation de Juan Antonio Bayona nous délivre un film ou le Fantastique prime largement sur l'Épouvante. Ce cinéaste espagnol nous offre un film esthétique, avec de bons effets visuels, et une photographie de qualité. Au moins dans la première partie du film, sa mise en scène dynamique exclue tous temps mort. On reconnait bien la présence du producteur exécutif Guillermo del Toro.
    Le scénario fantastique de Sergio G. Sánchez fait montre d'une grande ingéniosité ; il nous conte une histoire dramatique au suspense intense.
    A l'affiche, Belén Rueda est vraiment phénoménale dans l'interprétation du rôle principal de Laura, la mère du petit Simon.
    Avec " Quelques minutes après minuit", " L'Orphelinat" est une autre très belle réalisation de Juan Antonio Bayona.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 505 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2012
    Ce film, produit notamment par Guillermo Del Toro et réalisé par Juan Antonio Bayona brille par son scénario béton, rondement mené et sans véritable temps morts. Lire notre critique complète sur le site terreurvision !
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 436 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mars 2012
    Ces dernières années le cinéma espagnol nous à pondus quelques perles tel que "REC"ou bien le "Labyrinthe de Pan"et il continu de nous émerveiller grace à ce très bon film d'horreur qu'est "L'Orphelinat". Scénario très bien écrit et un casting très convaincant. Le film n'est pas spécialement terrifiant il y aura juste une scène qui m'aura marqué... Mais il nous raconte un très beau comte fantastique. Dans la même ligné que "Les Autres" mais dans le sens inverse. Bref le cinéma espagnol n'a pas fini de nous surprendre.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3 961 abonnés Lire ses 7 critiques

    1,5
    Publiée le 3 octobre 2010
    Il est vrai que dans l'ensemble les avis sont pour le moins positif, et je me garderai bien de dire que cet "Orphelinat" est raté. Pourtant, j'ai beaucoup de mal à comprendre l'engouement autour de ce film. Pourtant, il est vrai que le film démarre bien. Et les vingt premières minutes sont très prenantes, laissant augurer un film profond et personnel. Hélas, dès la disparition de l'enfant, les choses se gatent pour le moins... Si bien que rapidement, on a beaucoup de mal à comprendre qui fait quoi, et les motivations des différents personnages deviennent de plus en plus touffues, pour ne pas dire incompréhensible. On a en définitive beaucoup de mal à comprendre ou Bayona veut en venir, tant l'ensemble manque de cohésion et de logique (ce qui n'est pas forcément contradictoire avec le genre fantastique, au contraire!) Et c'est finalement assez ennuyé que l'on sort de la salle, d'autant plus que Bayona semble se contenter de reprendre l'esthétisme de Guillermo Del Toro (producteur du film) et d'Alejandro Amenabar (de fort bonne qualité par ailleurs), mais faisant qu'au final, aucune personnalité ne se dégage du tout, et on a simplement l'impression d'un réalisateur qui s'est contenté de prendre par-ci par-là des qualités de ses modèles. Reste une actrice remarquable que l'on espère revoir très bientôt, mais il est vrai qu'au final, on reste franchement sur notre faim et notre attente. Déception...
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2013
    L'Orphelinat : Une très grosse surprise ce film qui se révèle être un des meilleurs films du genre tant il est maitrisé sur tous les points. La réalisation est juste sublime au service de l’ambiance glaçant et pesante, une tension palpable pendant tous le film, un scénario intelligent et rondement mené comme un vrai jeu de piste, des acteurs plus que convaincant et des musiques qui grince comme des vraiment violon. Donc voila, vous pouvez voir que tout y est si maitrisé. Déjà, comme je vous disiez, le scénario est juste envoutant et passionnant : a mit chemin entre « Le 6 sens » et « Les autres » (d’ailleurs deux films que je vous conseille). Donc pourquoi ces références car ce film faire la part des choses entre le réel et l’imaginaire (ou l’au-delà), entre le passé et le présent. Car, c’est une femme qui va crée un orphelinat dans une maison ou elle habiter quand elle était plus jeune (c’était déjà un orphelinat donc voila la connexion passé et présent). Et, ce son fils adoptif va disparaitre et la va commencer un recherche désespéré et acharné de sa mère. Mais, pour le retrouver, elle va devoir croire en des choses peu communes et elle va devoir chercher aux frontières du réel. Et c’est a partir de la que va commencer un véritable jeu de piste pour elle et pour le spectateur (car on se s’en très impliquer). On va d’indice en révélation, de suspense en rebondissement. Car, le suspense et la tension est au maximum avec ce film. Grace à une ambiance glaçant et oppressant qui vous fait froids dans le dos. Moi, j’ai regardé ce film très tard le soir, tout seul dans le noir et bien j’ai viens flipper (dans le genre, j’étais à fond dans le film). Donc voila, le film sait être flippant avec l’ambiance qui vous prends aux trips. Mais, le film sait aussi être touchant grâce a la mère qui remué ciel et terre et même au-delà pour retrouvé son enfant. Et ça jusqu'au twist final des plus inattendu et assez bouleversant et en même temps c’est évidant car on révéra le film. J’adore ces twists final quand on les voit on se dit : ha bah oui forcement : vraiment un coup de maitre. Donc voila, scénario tout simplement magistrale et bien ficelé comme un vrai puzzle : un des gros points forts du film. Ensuite, la réalisation et la mise en scène est vraiment excellent. Vraiment, un souci du soin et de la mise en scène ce voit dans le film. Et tout ça au service de l’ambiance qui est juste énorme. Donc voila, la réalisation et comme tous le reste : magistrale. Et pour s’accordais a des images, on a le droit a des musiques prenants et grisantes qui colle parfaitement a l’ambiance et aux moments de tensions. Et pour finir, les acteurs sont plus que convaincant. Surtout, l’actrice qui joue la mère : Belén Rueda qui rend son personnage attachant et touchant donc moi je dis : bravo car l’émotion du film est porté par ce personnage. Donc voila, un film d’épouvante des plus virtuoses et maitrisé. Vraiment, les espagnoles sont devenues des maitres en la matière. Vraiment, je vous le conseille car pour moi, c’est un gros coup de cœur pour cette pure merveille.
    LeddyZ
    LeddyZ

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 67 critiques

    2,0
    Publiée le 16 juin 2013
    Quelle déception !! Moi qui m'attendais à un grand film, je suis tombé de très haut ! En effet, L'Orphelinat, premier long-métrage de Juan Antonio Bayona, a remporté le Grand Prix du Festival de Gerardmer en 2008, et beaucoup de gens m'en ont dit beaucoup de bien, et pourtant, je n'ai pas réussi à accrocher...
    Mon bilan est très mitigé concernant ce film: la mise en scène est soignée et fourmille de bonnes idées, mais à mon sens ses idées ne sont pas exploitées à bon escient, et du coup, on n'a jamais peur, et c'est tout de même le comble pour un film d'horreur...Ce qui accentue ce manque de frissons est le fait que l'on devine à l'avance tout ce qui va se passer: le scénario est d'une banalité affligeante, et contrairement aux dires, le dénouement est loin d'être palpitant. Ce long-métrage me reste en travers de la gorge: les Espagnols sont capables de si bonnes choses (voir Les Autres de Alejandro Amenábar) que lorsqu'ils échouent, ça en devient carrément frustrant ! Néanmoins, L'Orphelinat conserve quelques qualités non négligeables (belle photographie et acteurs convaincants), mais cela ne suffit pas à en faire un bon film, et encore moins un bon film d'horreur.
    Yoloyouraz
    Yoloyouraz

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 566 critiques

    2,5
    Publiée le 16 mars 2008
    Superbe dans sa forme : photographie remarquable, réalisation intelligente, bande-son efficace. L'oeuvre de J-A.Bayona, puissante et complexe, manque certainement d'un peu d'audace.
    Marc Taton (Belgique)
    Marc Taton (Belgique)

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 479 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2014
    Bien souvent quand le nom "Guillermo Del Toro" apparait sur une affiche c'est un gage de qualité, et "L'Orphelinat" ne fait pas exception à la règle, pour son premier film Juan Antonio Bayona propose une réalisation millimétrée, et nous prouve si besoin en était que l' Espagne est le leader incontesté du cinéma fantastique européen. Entre épouvante et conte horrifique ce film respecte les codes du genre (musique, plans,..) sans jamais avoir recourt à des litres d'hémoglobines ou à des effets spéciaux inutiles, tout le scénario repose sur l'ambiance et l'angoisse distillée au goutte à goutte. Un exercice de style à ne pas manquer !
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 89 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 11 janvier 2017
    Critique de "L'orphelinat".
    Ce film est incontestablement un beau film. Le réalisateur réussit à semer le doute dans la tête du spectateur et installe plusieurs niveaux de lecture. On peut l'interpréter de plusieurs façons. Même si L'orphelinat est plus un film dramatique que horrifique, il propose des scènes assez angoissantes. Avec un scénario qui tient la route, un suspense grandissant et des personnages crédibles on ne s'ennuie pratiquement pas. 4/5
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 340 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2014
    Et bien voilà un film extrêmement réussi, au rythme peut-être un peu lent, mais enfin, digne de Les Autres.
    Le casting est d’abord très réussi. Des acteurs espagnols que je ne connaissais pas livrent des prestations brillantes et offre un spectacle à l’écran absolument remarquable. Ils jouent justes, ils font passer des émotions, et bien entendu c’est Belen Rueda, en actrice principale, qui mène la danse avec une prestation impressionnante, tout en finesse et en justesse. Bravo aussi à Roger Princep, jeune acteur qui pourtant ne dérape pas, et je saluerai quand même le doublage français qui ne ruine pas l’affaire, heureusement. Il y a aussi des seconds rôles réussis, comme souvent dans le cinéma espagnol affublés de défauts physiques ou de problèmes quelconques.
    Le scénario est très bon lui aussi. L’orphelinat est porté par un concept qui marche facilement tant qu’on y met un peu de talent : le suspens fantastique. Comme dit plus haut un peu long par moment, L’orphelinat n’en reste pas moins doté d’une histoire prenante, d’un suspens solide, d’une tension palpable, il sait insuffler de l’émotion. Ceux qui ont aimé The Ring ou Les Autres adoreront à coup sur ce film dans la même veine, mais qui trouve un ton plus poétique, plus mélancolique, s’orientant vers le conte funèbre. En tout cas c’est superbement bâti, et le résultat se conclue sur une chute géniale qui n’est révélé vraiment que dans les toutes dernières minutes.
    Visuellement le spectacle est lui aussi magnifique. Réalisation mémorable, ultra-travaillée, aux effets de style tellement bien employés. Le réalisateur est vraiment capable de donner de l’ampleur, de la hauteur à son film, utilisant les décors parfaitement, donnant à voir les émotions de son personnage avec un talent fou, il se montre audacieux et ambitieux, et qu’est-ce que ca fait du bien ! La photographie est tout aussi travaillée. Éclairages sublimes, effets de clairs-obscurs maitrisés, ambiance envoutante, L’orphelinat peut aussi compter sur des décors remarquables. La maison est mémorable, bien exploitée donc par le réalisateur, et heureusement car il aurait été malvenu de ne pas user d’un tel endroit, qui respire vraiment cette atmosphère si particulière des vieilles bâtisses, que très peu de films sont arrivés à saisir. Le film n’est pas du tout porté sur l’horreur, aussi il vaudra mieux passer son chemin de ce coté là. Malgré tout il est très sombre, très grave, aussi il ne faut pas s’attendre à rire. La violence n’est pas graphique, mais elle est très prégnante par des chemins de traverse. Enfin, la musique est superbe, et le final est très largement porté par cette dernière, un morceau brillantissime.
    En clair, L’orphelinat est une valeur plus que sur, à mon sens à ranger aux cotés de Les Autres, avec ici un coté peut-être encore plus organique, surement du à la présence dans le coin de Guillermo del Toro. Sublime de bout en bout, c’est un bijou de poésie triste. Déprimant sans nul doute, mais tellement beau.
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 83 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 9 décembre 2020
    Ce qui est impressionnant dans cette réalisation de Juan-Antonio Bayona, ce n’est pas tant son enfilade de déjà-vus. C’est surtout la cueillette de prix qu’il a récoltés. Deux prix à Gérardmer, sept Goyas à Madrid… sans compter le tabac fait en Espagne. « Les Innocents », il y a longtemps, « Les Autres », « L’Echine du Diable », ou « L’Esprit De La Ruche », plus récemment, racontaient les mêmes choses avec bien plus de brio. Car s’il est porté par une technique très sophistiquée, et de bons acteurs, ce scénario contient plusieurs entorses à la logique, et se révèle du début à la fin hyper convenu. Il faudrait songer à faire figurer l’amnésie cinéphilique dans la liste des maladies nécessitant une totale prise en charge par les Caisses de la Sécurité Sociale.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 208 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 6 mai 2011
    Le résultat est loin d'être révolutionnaire,mais pour un premier film le réalisateur s'en sort plutôt moyennement bien.Même si il est vrai que l'histoire ne possède aucune trouvaille scènaristique et que dès le début du film on s'attend a tout,c'est vraiment sans surprise.Même la fin est bien trop prévisible, pourtant le réalisateur a voulu faire une fin différente du genre.Mais c'est raté car on connait immédiatement l'échéance de cette histoire,puisque de bien trop grosses perches on été tendues sans aucune subtilité,les unes après les autres dès le commencement de l'intrigue.De plus le parcours de cette mère cherchant sont enfant disparut depuis six mois n'est pas très crédible,puisque elle le recherche partout sauf a l'endroit le plus évident.C'est une des très grosses faiblesses de l'histoire,on la doit certainement au réalisateur qui a bien trop confiance en son scénario,qui se veut balader le spectateur pendant 1h40.Ce n'est jamais le cas car bien trop évident et attendu.Cependant les acteurs et l'image travailler font que ce film sans suspense se regarde,certes il se regarde avec beaucoup de défauts et de grosses erreurs scènaristique ainsi que de mise en scène mais bizarrement il se regarde.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top