Mon compte
    Eiffel
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Eiffel" et de son tournage !

    Un projet de longue date

    C'est à la fin des années 1990, alors qu'elle est étudiante à Los Angeles, que Caroline Bongrand écrit une première mouture de ce qui deviendra Eiffel. La scénariste rédige, dans les années suivantes, d'autres versions qu'elle soumet à de nombreux producteurs américains. Dans l'ensemble, ceux-ci trouvent cette histoire attrayante, mais trop franco-française. Gérard Depardieu et Isabelle Adjani (qui en parle à Luc Besson) se montrent intéressés, mais les choses ne se font pas.

    Emballé par l'histoire, Christian Fechner contacte Caroline Bongrand. Malheureusement, le producteur de L'Aile ou la cuisse est contraint de jeter l'éponge en raison d'une maladie grave qui entraîne sa mort en 2008. Christophe Barratier (Les Choristes) témoigne à son tour de son engouement pour ce projet (qu'il souhaite musical) avant de laisser tomber. Olivier Dahan (La Môme) est lui aussi intéressé, mais est découragé par le budget trop élevé du long métrage.

    Caroline Bongrand reçoit alors un appel de la femme de Ridley Scott, qui lui explique que son mari trouve cette histoire d'amour passionnante, mais leur politique est stricte : ne porter à l’écran que des scénarios qui ne sont pas passés chez d’autres producteurs.

    Les choses se concrétisent en 2017, lors d'un dîner où le directeur de production François Hamel parle de ce scénario à la productrice Vanessa van Zuylen (avec laquelle il a collaboré sur Un homme à la hauteur). Convaincue par cette histoire (et passionnée par la Tour Eiffel depuis longtemps), elle relance le projet et sollicite Martin Bourboulon (à qui l'on doit les lucratives comédies Papa ou maman et sa suite) à la réalisation. Le metteur en scène se remémore :

    "Je flashe immédiatement sur l’ambition de ce projet : raconter une grande histoire d’amour romanesque sur fond de construction de la Tour Eiffel. Nous avons retravaillé le scénario original avec Caroline Bongrand et Thomas Bidegain, avant que n’interviennent plus tard Tatiana de Rosnay – qui apportera l’idée de la construction du récit en flashbacks – et Natalie Carter."

    A la manière de "Titanic"

    En collaboration avec les scénaristes, Martin Bourboulon a voulu réaliser un long métrage centré sur une histoire d’amour croisée avec un film d’aventures, autour de la construction d’un des monuments les plus connus au monde. Il confie : "Tout le travail au scénario – puis à la réalisation et au montage – a consisté à veiller à ce que ces deux histoires se nourrissent l’une de l’autre en permanence, tout en respectant les balises de la réalité. La force du cinéma tient dans sa capacité à se glisser dans ce que l’histoire ne dit pas et à offrir une matière romanesque puissante en développant une hypothèse : Eiffel aurait décidé de construire cette tour dont il ne voulait pas au départ, dans un geste d’amour pour Adrienne."

    Duris amoureux d'Emma Mackey

    Dans la peau de l'amour de Gustave Eiffel, Adrienne Bourgès, nous retrouvons l'actrice franco-britannique Emma Mackey, connue pour son personnage de la rebelle Maeve Wiley dans la série Sex Education. Elle a vécu en France jusqu'à l'âge de 17 ans.

    Le choix Emma Mackey

    La scénariste Vanessa van Zuylen a eu l’idée de caster Emma Mackey dans le rôle féminin principal en la découvrant dans la première saison de Sex Education. "Avec cette série et la force de Netflix, Emma était déjà connue dans le monde entier... Mais son visage hors Sex Education, n’est pas forcément identifié par le plus grand nombre en France. On ne pouvait rêver mieux pour personnifier le mystère qui devait entourer Adrienne. Emma a beaucoup de talent, un sens du jeu et de la situation toujours juste, et instinctif. Avec sa présence, l’idée de modernité que j’évoquais prenait de plus en plus corps", précise le cinéaste.

    Mêler l'intime et le spectaculaire

    Lors du tournage, Martin Bourboulon avait pour référence First Man de Damien Chazelle pour la manière dont ce dernier emmène les spectateurs dans l’intimité d’un personnage dépassé par la conquête de la lune.

    Représenter la Tour Eiffel

    Martin Bourboulon voulait que la Tour Eiffel (notamment ses différentes étapes de construction) soit suffisamment présente pour tenir la promesse d’un film à grand spectacle. Le cinéaste souhaitait que les effets spéciaux apparaissent toujours en arrière-plan (contrés par les personnages du premier plan) : "Créer un côté immersif, capté sur le vif, sans jamais mettre en avant la prouesse technique. Pour y parvenir, j’ai pu m’appuyer sur mon chef décorateur Stéphane Taillasson et sa reconstitution remarquable du Paris de l’époque. Pour les effets visuels numériques, j’ai pu compter sur BUF en la personne d'Olivier Cauwet qui venait de travailler sur Blade Runner 2049."

    Côté image

    Le directeur de la photographie Matias Boucard avait pour référence visuelle La Porte du paradis de Michael Cimino et There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson : "Une image très texturée avec du grain qui assume le fait que cette histoire soit un film d’époque mais sans chercher à faire les bons élèves. Ne pas chercher absolument à être historiquement collé à l’époque, mais rester toujours vraisemblable et vivant. On a pris des libertés sans pour autant, je pense, choquer l’œil du spectateur. Pour les costumes par exemple, il n’y a pas d’anachronisme mais une manière de porter l’habit qui n’est pas forcément celle de l’époque."

    Après Molière...

    Romain Duris avait déjà joué un personnage ayant réellement existé dans Molière, où il prêtait ses traits au célèbre dramaturge.

    Gustave Eiffel au cinéma

    Eiffel est le premier biopic consacré à Gustave Eiffel. Ce dernier est toutefois mentionné dans deux films américains : A la poursuite de demain, où il est l'un des fondateurs de la célèbre section des parcs Disney Tomorrowland, et Men in Black: International, où il est l'un des premiers Men in Black.

    Un long montage

    Le montage d'Eiffel a duré 36 semaines. Il a en effet été difficile de trouver le juste équilibre entre les différentes périodes de l’histoire d’amour et la construction de la Tour. "On avait de belles images, des acteurs magnifiques, des scènes très réussies mais l’histoire ne fonctionnait pas encore, la magie de l’émotion n’était pas encore assez présente", se remémore le metteur en scène.

    COVID-19

    Le tournage d'Eiffel a commencé en janvier 2020 mais a été interrompu mi-mars (pour reprendre en juin de la même année) en raison de la pandémie de Covid-19. A noter aussi que le film était initialement prévu pour juillet 2021, mais a été repoussé au 13 octobre.

    Un homme mystérieux

    Pour se glisser dans la peau de son personnage, Romain Duris a lu beaucoup de choses sur Gustave Eiffel mais a rapidement remarqué qu'il existe très peu de détails sur la vie intime et la personnalité de cet homme : "Toutes les biographies parlent avant tout de ses créations. Le scénario d’Eiffel se situe sur la même longueur d’ondes. Il montre un fonceur, un homme capable d’haranguer les foules, d’aller au bout d’un projet aussi dingue que cette Tour, tout en ayant en lui cette fragilité causée par des amours impossibles. Il y avait suffisamment d’action et de situations concrètes pour que je ne sois pas sans cesse à me demander quelle facette exacte de son caractère devait surgir à cet instant précis... Je pouvais me raconter ce que je voulais et inventer."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Dune (2021)
    • Le Dernier duel (2021)
    • Boîte noire (2020)
    • Stillwater (2021)
    • Le Loup et le lion (2020)
    • Venom: Let There Be Carnage (2021)
    • Bac Nord (2020)
    • Tralala (2020)
    • Les Intranquilles (2021)
    • Cette musique ne joue pour personne (2020)
    • Tout s’est bien passé (2021)
    • Julie (en 12 chapitres) (2021)
    • Le Sommet des Dieux (2021)
    • Eugénie Grandet (2020)
    • Mon légionnaire (2020)
    • xXx (2002)
    • Pourris gâtés (2021)
    • L'Origine Du Monde (2020)
    • Candyman (2021)
    Back to Top