Mon AlloCiné
    Le Discours
    note moyenne
    3,5
    1055 notes dont 141 critiques
    répartition des 141 critiques par note
    17 critiques
    46 critiques
    39 critiques
    22 critiques
    9 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Le Discours ?

    141 critiques spectateurs

    Cinévore24
    Cinévore24

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 150 critiques

    3,5
    Publiée le 2 octobre 2020
    Une comédie drôle et touchante sur l'amour, la famille et les non-dits.

    Un film réussi, notamment grâce au talent de son acteur principal, Benjamin Lavernhe, entre malice et nonchalance, et à la mise en scène aérienne et inventive de Laurent Tirard, ouvrant la porte à tous les possibles.
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 2 422 critiques

    3,5
    Publiée le 14 décembre 2020
    Pure réussite Le Discours. Le film oscille entre comédie et émotion avec beaucoup de maîtrise. Un regard introspectif, angoissé, émotif sur le couple, l'amour et la rupture. C'est souvent très touchant et la mise en scène théâtrale, toujours en mouvement, est superbe.
    Coric Bernard
    Coric Bernard

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2020
    Cette nouvelle comédie de Laurent TIRARD originale dans sa forme cinématographique m'a paru plutôt réussie.
    L'histoire de ce jeune homme qui doit faire un discours pour le mariage de sa sœur sert de fil rouge à ce film qui est une bonne adaptation du livre de Fabrice CARO. La réalisation astucieuse et pleine de trouvailles cinématographiques est bien construite. L'ensemble de l'interprétation avec en tête un très bon Benjamin LAVERNHE est tout à fait bien adaptée à cette histoire familiale bien observée par le réalisateur et scénariste.

    Bernard CORIC
    Narnet
    Narnet

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 92 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2020
    Film très bavard, de par sa structure. Des points de vue très intéressants mais gâchés par des scènes qui tombent à plat. Irrégulier
    Sarlé J.
    Sarlé J.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 57 critiques

    3,0
    Publiée le 24 octobre 2020
    Une comédie française bien sympathique avec les codes du théâtre et un 4ème mur brisé constamment.
    La fraîcheur du scénario emballe le spectateur dans une histoire plutôt banale mais bien racontée.
    On s'identifie facilement aux personnages, aux réunions de familles et repas interminables et aux petites habitudes de chacun.
    Bref, un bon moment mais sans moment culte.
    bébé d'ange
    bébé d'ange

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 81 critiques

    4,5
    Publiée le 2 octobre 2020
    vu en avant-première hier , je buvais les répliques tél un sublime vin de Bourgogne! ça fait un bail que je n'ai pas pris mon pied en allant voir un film français ! le sujet principal est bien trouvé , les idées fusent sans temps mort, ça pétarade dans tous les sens, les non dits hypocrites claquent tel des cartes sur la table de famille . l'acteur principal joue à la perfection. 4.5 excellent. ne ratez surtout pas un moment de pure bonheur.
    elis0
    elis0

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2020
    Très bon film, agréable à voir ! Super moment, à la fois drôle et mélancolique. Belle adaptation du livre de Fabcaro.
    Benjamin Lavernhe excelle dans ce rôle et porte merveilleusement bien le film, entouré par des personnages en second plan qui confortent la trame narrative. A la fois simple et modeste, ce film semble parfaitement mettre en avant une touche de fraîcheur !
    PNS19
    PNS19

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 11 décembre 2020
    Très sympa. Un dîner savoureux d'humour et de dérision avec un Benjamin Laverne toujours aussi bon.
    Quentin
    Quentin

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 2 octobre 2020
    Touchant. Beau.

    Un jeu d'acteur de qualité. Une mise en scène captivante.

    Vus en avant-première, nous avons tous applaudi.
    Vinault Jerome
    Vinault Jerome

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 1 octobre 2020
    film prometteur au vu du casting mais d'un ennui terrible. un monologue lourd et fatigant, aucune action, un vide abyssal. même si je respecte le travail des comédiens je pense que tout a chacun qui comme moi aime les films trouvera celui ci sans intérêt et très décevant
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2863 abonnés Lire ses 6 246 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juin 2021
    Il y avait de quoi être circonspect en apprenant que Laurent Tirard allait adapter un des romans de Fabcaro. Le réalisateur, capable du meilleur (Le petit Nicolas - 2009) comme du pire (Astérix & Obélix : Au service de Sa Majesté - 2012), s’est dont attelé à adapter le roman éponyme de l’écrivain pour nous restituer une comédie douce-amère qui a pour originalité d’être narré du début à la fin par le protagoniste principal, qui ne se prive jamais de briser le fameux « 4ème mur ».

    Le tour de force du film, c’est d’avoir justement rendu possible l’impossible. Réputé inadaptable d’après son auteur, Le Discours (2021) s’avère être très drôle, décalée et subtilement cynique. La mise en scène recèle de trouvailles et son casting vaut à lui-seul le déplacement.

    Bien évidemment, le film ne serait pas ce qu’il est sans la performance de Benjamin Lavernhe, superbement accompagné par un quatuor de seconds-rôles (Kyan Khojandi, Julia Piaton, François Morel & Guilaine Londez). Il en résulte au final, une comédie rythmée, sarcastique, tendre & hilarante.

    Une chose est sûre, après avoir vu ce film, lors d’un prochain mariage, vous ne verrez plus de la même façon "la chenille"...

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1295 abonnés Lire ses 3 522 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juin 2021
    Il existe un certain consensus sur la question : la réussite d'une comédie tient en grande partie à son rythme comme l'ont démontré Feydeau, Lubitsch ou Rappeneau, par exemple. L'adaptation de la BD de Fabcaro, jugée impossible, y compris par son auteur, joue beaucoup sur cet élément primordial, avec un va et vient incessant entre un repas de famille typique, avec une caractérisation des personnages très précise, des flashbacks illustrant avec fantaisie le propos du narrateur et même des projections sur l'avenir avec plusieurs versions potentielles du fameux discours de l'intéressé au mariage de sa sœur. Tout est mis en situation et en abyme dans le film avec son héros qui se démultiplie, fige son entourage et se dédouble parfois physiquement. Là où le réalisateur, Laurent Tirard, brille c'est dans le prolongement visuel des mots, aux dialogues acérés répondant des effets simples mais renouvelés pour jouer avec les limites de l'absurde, rappelant parfois le cinéma de Bertrand Blier. Le tout, en cherchant à ne pas ressasser dans les mises en place des différentes scènes mais en prolongeant parfois certains gags, des répétitions légères comme autant de clins d’œil appuyés au public. Le Discours fonctionne également parce qu'il parle de sensations familières, éprouvées par tout un chacun que cela soit en famille, en couple ou dans certains événements sociaux. Enfin, si le comique prédomine, pas question de négliger l'émotion, bien présente et intelligemment dosée. La verve de Benjamin Lavernhe était déjà bien connue mais ce stradivarius a aussi besoin d'être dirigé et Tirard réussit parfaitement à exploiter son talent sans le laisser pour autant en roue libre. Au fond, Le Discours ne dit rien de vraiment neuf sur les conventions sociales, les désordres familiaux et les aléas de la condition amoureuse mais son ironie permanente et futée, sans une once de vulgarité, atteint tous ses objectifs de distraction intelligente. Il n'y a pas beaucoup de comédies françaises du 21ème siècle qui peuvent prétendre se hisser à ce même niveau d'efficacité et d'acuité.
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 838 abonnés Lire ses 1 057 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juin 2021
    J'attendais énormément de ce film, sans doute trop... Alors oui, la mise en scène est réussie, originale et casse le code des comédies françaises habituelles. Benjamin Laverhne est totalement à son aise et ça se voit. Tout tourne autour de ce discours, il y imagine ses différentes interprétations qui tombent à plat. On revient aussi vers de nombreux flashbacks sur sa relation avec Sonia, avec ses parents etc. Le monologue face caméra est très présent et j'aime beaucoup ce genre de procédé.
    Mais malheureusement, c'est ce procédé qui m'a ensuite lassé pendant le film. À force d'enchainer trop rapidement et à en faire trop, on en perd un peu le charme. L'histoire reste touchante et drôle par moment, mais j'aurais pensé rire plus et être plus émue. Un bon film mais qui ne me restera pas en mémoire.
    http://cinephile-critique.over-blog.com
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 838 abonnés Lire ses 3 464 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juin 2021
    Je n'ai jamais spécialement aimé les films de Laurent Tirard, même si Molière et Le retour du héros se laissaient regarder. Je n'avais pas vu qu'il avait réalisé celui-là. Sur la forme, c'est plutôt intéressant. Le héros parle à la fois en voix-off, tout seul face caméra et avec les autres protagonistes, le montage est serré. Mais le procédé a ses limites, au bout d'un moment cela devient répétitif, un peu lassant, et tourne à la cacophonie. Et comme sur le fond, rien de bien nouveau dans le genre comédie sur les rapports familiaux et le désespoir amoureux, j'ai fini par m'ennuyer légèrement. Quelques vérités bien placées sur la famille tout de même, qui pourront rappeler des souvenirs à chacun. Mais on aurait préféré quelque chose de plus caustique et de plus trash. Tout reste assez lisse au final. Le casting s'en sort bien. Même si je ne suis pas grand fan de Benjamin Lavernhe, il est convaincant dans l'exercice. Kyan Khojandi est assez savoureux. Bref, une petit comédie qui ne sort pas vraiment de l'ordinaire mais qui se laisse regarder sans trop de problème.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 598 abonnés Lire ses 2 297 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2021
    Adrien (Benjamin Lavernhe), la trentaine, passe la soirée chez ses parents. Il écoute, navré, la conversation qui roule entre son beau-frère qui pérore (Kyan Khojandi), sa sœur qui opine à tout (Julia Piaton), son père qui répète ad nauseam les mêmes histoires (François Morel) et sa mère qui s’apprête à servir son sempiternel gâteau au yaourt (Guilaine Londez que je m’entête à confondre avec Ariane Ascaride).
    Mais Adrien a la tête ailleurs. À 17h24 il a envoyé un SMS à Sonia, son amoureuse (Sara Giraudeau) qui, depuis trente-huit jours, a suspendu leur relation. Miné par l’attente impatiente de sa réponse, Adrien prête une oreille distraite à la discussion générale et laisse son esprit vagabonder. Cerise sur le gâteau : son beau-frère et sa sœur lui demandent de faire un discours à leur mariage.

    Le célèbre bédéiste Fabcaro, auteur de Zaï, zaï, zaï, zaï, a magistralement réussi son passage au roman en 2018. Le succès du "Discours" fut immédiat. En tête des ventes de romans, et bientôt en tête de celle des poches, ce court monologue dans l’air du temps trouvait immédiatement son public. Les déboires d’Adrien, la drôlerie avec laquelle ils étaient racontés suscitaient le rire et l’émotion d’un vaste lectorat qui en redemandait et allait accueillir, deux ans plus tard, avec autant de gourmandise, "Broadway", le roman suivant de Fabrice Caro.

    Laurent Tirard ne courait pas grand risque en prenant les rênes de son adaptation. Le réalisateur du Petit Nicolas (et de sa suite dispensable), abonné aux succès grand public, a sagement choisi de rester fidèle au roman. Il ne s’en éloigne pas d’une ligne. Il adopte dès la première scène, volontiers brechtienne, les codes du "one man show". Il a eu le nez creux de confier le rôle principal à Benjamin Lavernhe, sociétaire surdoué de la Comédie-Française, qu’on a déjà souvent vu à l’écran, dans "Le Sens de la fête" ou "Antoinette dans les Cévennes", et qui explose en tête d’affiche. Cette fidélité constitue-t-elle la principale qualité ou le plus gros handicap de ce film ?

    Un esprit primaire comme le mien déroule un syllogisme en apparence implacable :
    1. Le Discours est un très bon livre
    2. Le film est son adaptation fidèle
    Donc 3. Le film ne peut qu’être réussi
    Mais un esprit beaucoup plus subtil pourrait, non sans motifs, contester ce syllogisme sans même en remettre en cause les deux prémisses. Quel intérêt, soutiendra-t-il, y a-t-il à adapter à la lettre un livre réussi ? Où est la valeur ajoutée ? Aucun effet de surprise pour ceux qui ont lu le livre et qui anticipent chaque scène dont ils connaissent par avance la chute (ainsi, pour la plus drôle à mon sens, de « l’arbre à souhaits »). Quant à ceux qui ne l’ont pas lu, il faudrait plutôt leur conseiller d’aller voir le livre – et d’aider les librairies, commerces ô combien essentiels dont on a trop protesté de la fermeture inique pour les bouder une fois qu’elles sont rouvertes – que d’en voir le duplicata au cinéma.

    Mon esprit primaire concède volontiers ce point à cet esprit subtil.
    Pour autant, j’ai pris autant de plaisir à la lecture du livre qu’au visionnage du film. J’ai (beaucoup) ri ; j’ai (souvent) souri ; j’ai (toujours) été touché. Et qui hésiterait encore à la dernière seconde du film se laissera définitivement emporter par le tube italien des 80ies "Sarà perché ti amo" qui accompagne le générique. Si vous ne vous en souvenez pas, you-tubez le subito…. il ensoleillera votre journée !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top