Mon compte
    Le Magicien d'Oz
    note moyenne
    3,9
    5990 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Magicien d'Oz ?

    186 critiques spectateurs

    5
    49 critiques
    4
    59 critiques
    3
    37 critiques
    2
    32 critiques
    1
    7 critiques
    0
    2 critiques
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3 901 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2020
    Malgré quelques aspects ayant mal vieilli, "Le Magicien d'Oz" reste un enchantement bourré de charme, d'inventivité et de poésie, toujours aussi charmant 80 ans après, à l'image d'une Judy Garland inoubliable. Mythique.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 972 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 30 septembre 2013
    Il faut faire la part des choses, si on est bien loin du chef d'œuvre, ce film ne mérite tout de même pas le mépris affiché par certains (Georges Sadoul par exemple ne le cite pas dans son dictionnaire des films !). Dans le premier tiers du film, on est quand même emporté par l'inventivité de l'histoire, par les décors, les chansons. Le problème c'est qu'après ça ne se renouvelle pas trop (ou pas trop bien) et que la mièvrerie (le film aurait sans doute pu s'appeler "Bienvenue à la sucrerie") pour ne pas dire la nunucherie prend le dessus. Remarquons au passage que dans le magicien d'Oz on tue les méchantes sorcières… dans la Grande Vadrouille, personne ne tue personne… en voilà un sujet de réflexion qu'il est original !
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 321 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 9 février 2017
    Le Magicien d’Oz version Fleming est un classique parmi les classiques, et pourtant je dois dire que son visionnage m’a laissé assez dubitatif.
    Ok, le film a un certain charme visuel. Les couleurs sont riches, les décors raffinés, même si finalement ça manque beaucoup d’atmosphère. A trop tourné dans un cadre artificiel, le film ne respire guère. Pas de nuages, de ciel, de vents, bref, dès lors qu’on se retrouve dans le fameux monde d’Oz on se retrouve plus dans une sorte de pièce que dans un monde imaginaire respirant la vie et la fraicheur. Et cela, malgré les efforts sur les décors, et la photographie couleur charmante. Je prends un exemple simple, mais rien qu’un beau pré vert à l’herbe bien grasse, le vent dans un arbre, tout cela fait vivre un film, et apporte des sensations bien plus sensibles que toutes les couleurs de l’arc en ciel.
    Le casting est moyen. Judy Garland est bien jolie et sans doute idéale pour le rôle, mais la naïveté confondante de son personnage frôle tout de même l’excès. Ses trois acolytes ne sont pas spécialement mémorables, évoluant souvent aux limites du surjeu théâtral. Je ne peux pas dire que le casting m’a réellement séduit, hormis peut-être la sorcière, qui, tout en surjouant un peu elle aussi, reste dans les limites du raisonnable. Par ailleurs, si vous n’êtes pas adeptes des petites créatures à la voix de crécelles et aux réactions débilitantes (confère le petit peuple d’Oz), vous aurez du mal à supporter certaines séquences. Franchement, j’attendais surtout plus de Garland, dont la prestation assez terne finalement, passant l’essentiel de son temps à faire des yeux étonnés et à avoir la bouche bée, n’est pas très entrainante.
    Quant à l’histoire, elle se laisse suivre, formant une sorte d’épopée fantaisiste à la Alice au pays des merveilles. Des rencontres bizarres, des créatures loufoques, et un sens de l’absurde certain. Le film a de la fantaisie, mais il n’est pas pour autant très passionnant. La fin est charmante, mais enfin la confrontation avec la sorcière déçoit, et ça manque de vraie profondeur. Peut-être est-ce le caractère enfantin du film, mais il peine à réellement toucher, probablement car pas vraiment drôle, il n’est pas non plus très porté sur les sentiments. Même s’il n’a pas réellement adapté la même histoire, la version de Raimi par exemple construisait des personnages plus touchants. A noter qu’il y a beaucoup de chansons, lesquelles participent sans doute à casser le rythme, car en dehors de la première, mémorable, aucune n’est vraiment très réussie.
    Mon opinion sur ce film est donc défavorable. J’attendais beaucoup plus de ce classique, dont j’avais vu quelques belles images, et l’entrain de Garland. Dans les faits, c’est assez toc sur la forme, et Garland est loin de décoiffer. Bref, un film qui avec un enrobage « confiserie » a acquis une réputation à mon sens surfaite. 2
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 014 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 1 novembre 2014
    Le film qui annoncera vèritablement les annèes 40 est sans conteste "The Wizard of Oz". Adaptè d'un conte très populaire, il met en scène une fillette, un èpouvantail, un homme en fer-blanc et un lion peureux au pays d'Oz! Le film dèbute en noir et blanc, puis s'ouvre à la couleur pour ne plus nous lâcher! C'est une manière de chef d'oeuvre, dont certaines chansons, comme « Over the Rainbow » , sont devenues presque des lègendes! Dans cet immense classique de la littèrature enfantine, l'interprètation de Judy Garland fit d'elle l'actrice prèfèrèe d'une facile propagande pour enfances privilègièes, recevant ainsi le premier signe d'un destin qui se montera par la suite bien peu prodigue de bonnes fortunes! Servi par un naturel et une gentillesse dèsarmants, le personnage de Dorothy Gale a su èmouvoir le public amèricain dans ce sublime conte musical de Victor Fleming qui valut un Oscar particulier à Garland! Deux autres Oscars vinrent rècompenser ce film mythique: l'un pour la musique, l'autre pour la chanson « Over the Rainbow » . Y a pas à dire, Hollywood savait encore faire des superproductions comme le prouva cette comèdie musicale particulièrement divertissante, qui consacra pour des millions de spectateurs une gosse inoubliable, d'une Garland âgèe de quinze ans seulement et alors à l'apogèe de sa première carrière! Grandiose...
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 6 mars 2013
    Avec l'approche à grands pas du "Monde Fantastique d'Oz" réalisé par monsieur "Evil Dead", j'ai nommé Sam Raimi, un petit retour en arrière dans l'univers imaginé par L. Frank Baum s'imposait. De nombreux cinéastes ont été impliqués dans la réalisation de ce "Magicien d'Oz" à l'instar de Richard Thorpe, George Cukor ou encore le grand King Vidor, mais au final, tout le mérite fut attribué à Victor Fleming. Sorti en 1939, "Le Magicien d'Oz" engendre un succès phénoménal dans l'industrie cinématographique, mais aussi auprès des spectateurs, à tel point qu'aujourd'hui il s'agit du film le plus regardé dans le monde entier, ainsi qu'un film culte, tout court. Hélas, j'ai été étonnement déçu par ce "Magicien d'Oz". Si les dix premières minutes se déroulant dans le Kansas de la petite Dorothy sont réussi, l'arrivée de la fillette dans le monde d'Oz fait tomber le film dans un kitsch et une ringardise phénoménale (ne me blâmez pas pour cette connotation!). C'est triste à dire, j'aurais d'ailleurs préféré clamer le contraire, mais "Le Magicien d'Oz" a terriblement vieilli, sans compter que le schéma narratif se révèle être ennuyeux au possible. Calqué sur le modèle: découverte de quelque chose/chanson/méfait de la sorcière, on hésite souvent à regarder le film en vitesse accéléré tant ces instants sont accablants. A sa sortie, il est clair que Victor Fleming avait accouché d'un long-métrage réussi. Cependant, le poids du temps et l'évolution cinématographique nuisent grandement au film. Pourtant, certaines musiques ne sont pas complètement pourries (même si c'est pas non plus digne du plus grand film musical de tous les temps) mais une bande-son ne fait pas un film (heureusement d'ailleurs!) et le reste du film n'est pas vraiment palpitant. C'est classique et convenu. Dommage. D'autant plus que, je me répète, les décors et costumes ont vraiment mal viellis. "Le Magicien d'Oz" est un film dont j'en attendais énormément. Peut-être trop. Toutefois je ne m'attendais pas à ce résultat. Je suis d'ailleurs un peu triste de le dire mais voilà. Je n'aime pas "Le Magicien d'Oz" qui m'a ennuyé profondément. De ce fait, je ne comparerai pas le film de Fleming avec celui de Raimi qui a plutôt l'air de se rapprocher d'un "Alice aux pays des Merveilles" version Burton (en espérant me tromper) qu'un véritable préquel de l'original. Enfin voilà... Déçu, déçu, et encore déçu par le film de Fleming.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 026 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,5
    Publiée le 25 février 2014
    Je vois mal comment parler de ce film qui est daté et à l'opposé de ce que j'aime. Pour moi ce n'est qu'une version ratée d'Alice au pays des Merveilles. Et comme Alice, ça aurait dû être un film d'animation.

    Autant le film de Raimi que j'ai aimé passait vraiment bien, parce qu'il y avait la mise en scène, les effets spéciaux qui rendaient le tout "crédible" sans pour autant tomber forcément dans le photoréalisme. Disons que les effets spéciaux parvenaient à créer un univers "autre".

    Là je suis désolé, mais dès qu'on passe dans le monde d'Oz je vois des acteurs qui en fond des caisses, tellement maquillés que ça en devient glauque. De plus qu'ils tournent autour d'une actrice trop vieille pour son rôle.

    J'ai juste l'impression de me trouver devant une pièce de théâtre surréaliste. Il n'y pas de cinéma là dedans. Les décors sont des décors de théâtre, tout est faux, aucune émotion ne passe. Et je trouve ça d'une grande niaiserie, les chansons tout ça.

    Vraiment c'est un film qui m'est difficilement supportable. Et le pire c'est le lion qui est juste terrifiant avec son petit air de pervers dans son costume trop grand. Traumatisant. Je passe sous silence l'épouvantail, on dirait un mec pendu avec son sac sur la tête. C'est réellement la foire aux horreurs.

    Si j'étais mitigé sur Autant en emporte le vent, ce film avait au moins pour qualité de représenter un cinéma qui est lui aussi emporté par le vent, un cinéma qui nous manque... Mais là, le magicien d'Oz c'est pour moi un cinéma qui n'aurait jamais dû exister.

    Il y avait une façon toute simple de pallier aux limites techniques, faire un dessin animé. Au moins le film aurait été moins glauque. Quitte à filmer les scènes en sépia pour de vrai et de mélanger les deux. Mais là ce n'est juste pas possible. Ou alors inventer une mise en scène qui puisse justement suggérer tout ça habilement. Après tout Caligari ça ne se passe pas dans un univers réaliste non plus et Wiene s'en est donné à coeur joie. Mais pour moi il n'y a juste rien qui fonctionne, tout est faux, artificiel et complètement con, c'est vraiment gamin, ça ne va pas plus loin que "le courage, le coeur et le cerveau". Il n'y a pas de réelle réflexion... On est très loin de contes plus adultes.

    Franchement c'est un peu de la merde. Et Fleming, je crois que ce n'est visiblement pas un réalisateur qui me plaît.
    Acidus
    Acidus

    Suivre son activité 369 abonnés Lire ses 3 critiques

    2,0
    Publiée le 23 décembre 2013
    Si le caractère ultra-niais et mievreux ainsi que le scénario destinent ce film à un (trés) jeune public, les adultes, eux, pourront toujours apprécier la qualité de la mise en scène ainsi que les chansons et décors (colorés et kitch mais non dénués de charme) parsemant "Le Magicien d'Oz". Si la naiveté poussée à son paroxysme ne vous rebute pas, vous pouvez toujours tenter de le visionner ou de le proposer à vos enfants.
    Nyns
    Nyns

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 749 critiques

    1,5
    Publiée le 25 juin 2017
    Il me parait évident que ce Magicien d'Oz n'est pas une partie de plaisir pour tout adulte (sobre) le découvrant pour la première fois au XXIè siècle. Ce monde absurde est une véritable ode au mauvais goût et à la niaiserie, tout celà conclue par une morale très douteuse. Quand on parle de film pour enfant aujourd'hui les adultes (les accompagnant obligatoirement il faut y penser) peuvent y trouver leur compte, et les enfants devenus adultes relèveront avec plaisir de nouvelles données plus tard. Pour ce qui est du Magicien d'Oz mis à part la nostalgie... C'est pas évident évident. On parle quand même d'une jeune fille qui atterrit dans un pays imaginaire et se fait comme ami un homme en paille sans cervelle, un homme en fer sans coeur et un lion sans courage. Au secour. C'est un peu une version bêta de Alice au Pays des merveilles, sans les références sur la drogue que tout le monde connait aujourd'hui, et qui offre un aspect beaucoup plus nasty à cette bonne vieille Alice. Là tout est dégoulinant de naïveté vite insupportable. D'ailleurs les dessins animés doivent quand même bien mieux passer même si je vais en rester là. Celà dit je ne peux pas retirer au magicien d'Oz son statut de mythe avec une chanson totalement intemporelle qui marqua d'ailleurs particulièrement la communauté LGBT pour en devenir l'origine même de leur drapeau. Qui est une chanson magnifique sur l'espoir d'une vie meilleure dont chaques reprises fonctionne toujours tellement la base est bonne, et surtout que ce n'est pas les contextes qui manquent (Ariana Grande récemment suite à l'attentat de Manchester). C'est le meilleur moment du film, si vous avez envie de regarder un bon court métrage, lancez le magicien d'Oz et arrêtez tout à 7/8 minutes environ, à la fin de la complainte mélodieuse et pleine de frissons de Judy Garland. Je n'ai rien contre les films qui ont mal vieillis s'il l'on peut quand même en sortir quelque chose mais là désolé je n'ai pas trouvé. Mis à part évidemment "Somewhere, over the Rainbow...".
    Clémentine K.
    Clémentine K.

    Suivre son activité 131 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 11 juin 2014
    J'ai enfin décidé de voir ce grand classique américain. Un film pour enfant mais plutôt divertissant dont les personnages sont attendrissants et la musique assez accrocheuse.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 960 critiques

    2,0
    Publiée le 25 décembre 2013
    Je me faisais une joie de revoir en famille ce classique du merveilleux. Quelle déception ! Tout le monde s’est endormi. J’ai été le seul à lutter jusqu’à la fin pour voir à quoi ressemblait le magicien d’Oz. Dès le début, la partie du film en noir et blanc, que dis-je, en marron et blanc est surannée. Judy Garland paraît trop âgée pour le rôle de Dorothy. Avec son chien Toto, elle fait presque attardée. Les dialogues sont très mièvres. Cela passait pour les enfants de 1939 mais pour ceux des années 2000… Cependant, après le cyclone, le charme désuet des effets spéciaux et des images en Technicolor agit. Cela change des photographies sombres et inesthétiques des productions actuelles. Avec les paysages peints en arrière-plan, les costumes kitch, les fleurs en plastique, les arbres en caoutchouc, le jeu théâtral des acteurs ; on est plus proche d’un spectacle live que d’un film. Les chansons sont assez répétitives et peu harmonieuses. C’est regrettable pour un film musical ! L’histoire se résume à une suite de saynètes naïves (la rencontre avec l’épouvantail sans cervelle, celle avec l’homme de métal sans cœur et celle avec le lion peureux). Malgré la méchante sorcière verte et ses singes volants, l’héroïne rencontre finalement peu d’embuches durant sa quête. Bref, ce film vieillot est uniquement réservé aux curieux qui veulent parfaire leur culture cinématographique.
    Yoloyouraz
    Yoloyouraz

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 566 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juin 2008
    Assez loufoque et plutôt sympathique, l'aventure patit d'un rythme haché et d'une simplicité qui limitent sa force.
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 58 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 14 mars 2013
    Alors que le nouveau film de Sam Raimi arrive dans les salles, il est temps de réviser ses classiques et de jeter un oeil au film le plus vu de tous les temps. Un projet titanesque pour l'époque tourné par plusieurs réalisateurs mais dont le mérite est revenu à Victor Fleming car il est celui qui a le plus tourné. Hélàs, le résultat surement formidable à l'époque laisse avec les temps une désagréable impression de ridicule. En film d'animation cela aurait beaucoup plus crédible, surtout que ce "Magicien d'Oz" lorgne beaucoup du côté de "Blanche neige et les sept nains" de Walt Disney. Dôté d'une mécanique narrative répétitive, l'ennui s'installe d'autant plus vite. Heureusement, Sam Raimi rectifiera le tir.
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 39 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 20 avril 2009
    Ultime classique, le magicien d'Oz célèbre Judy Garland vraiment magnifique dans ce rôle. Le film à je trouve quelque peu vieillit (ou mon DVD n'est pas de bonne qualité).
    Gwen R
    Gwen R

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 514 critiques

    4,0
    Publiée le 21 avril 2008
    Coloré, gai, ce conte musical en dépit de sa date est toujours efficace : c'est acidulé, enfantin, riches en imaginaire.
    lilybelle91
    lilybelle91

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 914 critiques

    3,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Un beau conte de Noël doté de magnifique chanson devenu mythique ! Forcement une des plus grande influence de Tim Burton !
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top