Notez des films
Mon AlloCiné
    A l'ombre de la haine
    note moyenne
    3,1
    1140 notes dont 128 critiques
    répartition des 128 critiques par note
    29 critiques
    31 critiques
    23 critiques
    27 critiques
    11 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur A l'ombre de la haine ?

    128 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 22 février 2019
    "A l'ombre de la haine". c'est l'histoire de Hank, gardien de la prison locale au quartier des condamnés à morts, se situant au sud d'une petite ville des états unis, que nous raconte Marc Forster de par une réalisation remarquable. Hank, vit avec son père Buck, raciste bougon, fatigué et malade, et avec son fils Sony, travaillant lui aussi à la prison locale. Faisant ses débuts comme gardien, Sony est d'une très grande sensibilité, alors que son père est distant, endurcis et froid. Tous deux sont en charge de l'exécution capitale de Lawrence Musgrove, un Noir dont le passe-temps favori est de dessiner des portraits. Sa femme Leticia et son fils Tyrell viennent régulièrement lui rendre visite. Des événements tragiques et dramatiques vont emmenés Hank et Leticia à se rencontrés par hasard. Ses destins croisés entre cet homme et cette femme si différents mais en même temps si complémentaires, ayant vécu des situations similaires, va changer leur vie à jamais. Ainsi, ses deux êtres qu'à la base tout oppose, vont se rapprochés l'un de l'autre, jusqu'à formé entre eux une relation de complicité si forte, qu'elle en deviendra fusionnelle. Une oeuvre dramatique d'une intensité rare, que l'on doit principalement aux deux acteurs principaux Billy Bob Thornton et Halle Berry, dont l'interprétation de leur personnages est magistrale.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1707 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    4,5
    Publiée le 25 août 2013
    A l'ombre de la haine est une ouverture de soi. Se repentir, l'une perd son homme au couloir de la mort et l'autre dont son fils ne se sent pas aimer par son père. Deux personnages qui sont en douleurs et trouveront un minimum de bien être au fil de leur intimité au milieu du racisme. La scène inoubliable de l'ébat très charnel entre Haller Berry et Billy Bob Thornton. N'oublions pas aussi la présence assez courte de Heath Ledger. La musique quand à elle, erre comme spectatrice sur les horizons d'une petite ville du sud des USA.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 10 septembre 2010
    Billy Bob Thornton et Halle Berry pour leur meilleur rôle. Le film est à la fois très dur, touchant et beau à la fois. Une atmosphère particulière pleine de tension est présente tout le long du film et nous fait vraiment accrocher à cet excellent film
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mars 2015
    Scénario fort, duo d'acteurs excellents, message présent, "A l'ombre de la haine" fait son petit effet ! Très émouvant, voire carrément poignant, le film tente de reconstruire des personnages détruits par la voie d'un amour improbable. Cette histoire plus qu'émouvante, à la mise en scène soignée et percutante (par certaines scènes), offrira une romance intelligente et loin d'être classique. Un joli coup qui vaudra un Oscar à Halle Berry (et par la même occasion, le premier décerné à une femme noire dans sa catégorie).
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 963 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2010
    Ce film a une puissance dramatique incontestable. Une vraie réussite.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 640 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2009
    Une histoire passionnante servie par un casting hors pair (Halle Berry en tête) qui nous entraîne dans l'Amérique profonde des banlieues racistes et intransigeantes.
    Une très belle leçon de vie bouleversante à la force dévastatrice désarmante, d'une humanité sans faille et sans égale.
    Shinny
    Shinny

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 248 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2015
    Un rythme lent mais qui colle parfaitement à l'histoire, qui rappelle la vie. La mort y est omniprésente sans jamais susciter le mélodramatique, elle reste un poids quotidien avec lequel il faut bien vivre. Les acteurs collent également à leur rôle. Chaque scène semble travaillée avec finesse. Une petite trouvaille, inattendue.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 781 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,5
    Publiée le 20 juin 2014
    Pour son deuxième long-métrage, Marc Forster s’offre le luxe de réunir un casting plutôt réputé, composant notamment de Billy Bob Thornton, d’Halle Berry ainsi que d’Heath Ledger, qui, tous (hormis Puff Daddy qui n’avait rien à faire là) offrent des prestations de jeux impeccables, mais malheureusement au service d’un scénario qui ne tient pas la route. Alors que la première moitié du film se fonde sur une tonalité dramatique pour dénoncer, sans grande subtilité, la discrimination dans le sud des Etats-Unis, la suite va uniquement tourner autour de la passion fusionnelle que vont vivre deux personnages que rien ne semblait disposer à réunir sinon d’avoir vécu des drames similaires. Mais justement, la façon dont, en l’espace de trois scènes, ce coup de foudre interracial va transformer un odieux raciste en un amant charitable ferait douter le plus romantique des spectateurs de la vraisemblance de cette histoire de rédemption purement racoleuse. Des thèmes aussi forts que la ségrégation, le deuil ou bien encore la peine de mort ne méritaient d’être traités dans un tel film, dont les seuls passages se voulant politiquement incorrects sont les deux scènes de sexe alors que tout le reste est enrobé de bon-sentiments édulcorés.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 2 912 critiques

    3,5
    Publiée le 5 janvier 2014
    Film douloureux sur la culpabilité, le racisme avec des acteurs talentueux.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6167 abonnés Lire ses 10 692 critiques

    3,0
    Publiée le 30 juillet 2012
    Ok, Halle Berry a prouvè qu'elle ètait plus qu'un symbole sexuel dans ce film de Marc Forster qui lui a valu l'Oscar de la meilleure actrice! Elle apporte dans "Monster's Ball" une sensibilitè à fleur de peau au personnage d'une femme de condamnè à mort qui vit une liaison torride avec un gardien de son èpoux! Elle est certes impressionnante en mère courage à la vie dèchirèe entre ses visites dans le couloir de la mort et sa tendresse pour son jeune fils, mais de là à lui refiler l'Oscar dans ce qui est soi-disant la meilleure prestation fèminine de l'annèe, c'est un peu beaucoup ? Sachant qu'en cette annèe 2002, la compètition n'ètait pas très relevèe hormis Sissy Spacek dans "In the Bedroom" et Judi Dench dans "Iris". D'ailleurs sa fragilitè fait craquer un certain Billy Bob Thornton, ègalement bon en garde brutal que la passion transfigure! Ce qui fit le succès du film, ce sont surtout leurs èbats qui ont ètè jugès trop osès en Amèrique où le film a ètè amputè de quatre bonnes minutes! Pour info, la version intègrale est disponible au vidèo-club du coin, rèvèlant toute la sensualitè d'une histoire d'amour où l'harmonie des corps prècède le choc des coeurs! A voir pour Halle, Bob et Heath, astre filant dans le monde des ètoiles d'Hollywood...
    gnurff
    gnurff

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 283 critiques

    5,0
    Publiée le 6 novembre 2007
    Pfff je pourrais ecrire des pages ! alors pour resumer à voir et quel claque psychologique !!!! A croire que le realistyaeur a frainé le scenariste !
    SmEuG
    SmEuG

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 248 critiques

    2,0
    Publiée le 28 décembre 2011
    A la fois réquisitoire contre la peine de mort et le racisme, ainsi que film sur la reconstruction de soi, A l'ombre de la Haine permet à son réalisateur Marc Forster de se faire l'apôtre politique de causes aussi sages que louables, qui ne l'empêche pas malgré tout de tomber dans le truisme stérile et la maladresse pompière du débutant. A l'heure actuelle, Forster est encore en train de se chercher une vraie personnalité d'auteur et son cinéma en pâtit. On le sent toujours en train de flairer le bon coup, de piquer à ses collègues leurs bonnes idées pour se frayer un passage dans le vaste monde du Cinéma. Il a surfé sur la vague Jason Bourne avec le pire James Bond de la saga, tenter à plusieurs reprises de flatter l'académie des Oscars avec des film tire-larmes et convenus (Les Cerf-volants de Kaboul, Neverland). Il y a cette volonté chez le réalisateur suisse de toujours vouloir faire des grands films, bien que cela soit pour le moment hors de sa portée. Ses films se rapprochent donc d'avantage de la mécanique bien (mal?) huilée que d'un véritable objet filmique doté d'une âme et d'une magie bien à lui.
    A l'ombre de la Haine n'échappe pas à la règle. En premier lieu, le film s'ouvre sur une exécution à la chaise électrique dans une prison de Louisiane. Les gardiens s'engueulent, certains vomissent, les traits sont tirés, le condamné (une gueule d'ange) pleure, panique, revoit son fils - un porc immonde que sa mère bat - pour la dernière fois, la musique se fait lourde, l'image est grisâtre, délavée. Bref, difficile d'appuyer d'avantage l'aspect mélodramatique de cette entrée en matière et surtout de se montrer plus convaincant en matière d'engagement contre la peine de mort. Cette grandiloquence cinématographique à la limite du misérabilisme poseur, reflète tout ce que le ce que le cinéma de Forster a de plus crasseux et boursouflé. Une prise de recul, plus de naturel dans le déroulement du récit et ses films gagneraient indéniablement en qualité. Surtout qu'ici tout est traité avec un tel sérieux. Pas un seul personnage ne sourit durant la première heure. C'est du cinéma d'enterrement, un film dépressif, de la Démiurgie de croque-mort.
    La seconde partie du film demeure moins grossière mais ne décolle jamais vraiment par la faute d'une histoire de réconciliation avec soi-même et autrui sans surprise ni audace, et un duo d'acteurs chiants comme la mort. A se demander comment Halle Berry a pu recevoir un oscar pour ses simulations d'orgasme ridicules.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 550 abonnés Lire ses 4 214 critiques

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2009
    Impressionnant de par son scénario, ce film ne laisse pas indifférent, les acteurs sont extraordinaires et vivent vraiment des vies dramatiques pour se retrouver enfin. Très bien tourné entre amour, haine et innocence. Très grand !
    JeremGar
    JeremGar

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 550 critiques

    5,0
    Publiée le 29 février 2008
    deux personnes se rencontrent.elles ont un lien commun, ne le savent pas.une histoire d'amour qui peut paraitre banale mais qui vous bouleverse entièrement. Mené par Halle Berry et Billy Bob Torthton ce film aux apparences de drama-romance vous éblouit. Vous serez envahi par des sourires, de la tristesse...à voir absolument!
    Vagelios
    Vagelios

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 975 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2007
    Un bon film rendant bien l' atmosphère des situations difficiles dans l' histoire avec notamment une très bonne performance de Halle Berry et une économie bien pensée des dialogues.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top