Mon compte
    Le Dernier train de Gun Hill
    note moyenne
    4,0
    376 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Dernier train de Gun Hill ?

    69 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    27 critiques
    3
    24 critiques
    2
    8 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 371 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 7 août 2013
    Le prototype des western de la grande décennie 50/60, il est d’un classicisme parfait. Sturges est un artisan plus qu’un artiste mais son professionnalisme et sa rigueur nous apportent beaucoup de plaisir. La mise en scène est d’une grande clarté, on a tout loisir pour admirer chaque plan et apprécier le talent des comédiens; Une fois de plus Kirk Douglas crève l’écran et il faut toute la présence d’Anthony Quinn pour que la tension ne faiblisse jamais. Le racisme, l’amitié, l’amour paternel ou marital, la loi et même l’éducation sont abordés sans que jamais l’action se ralentisse. Il n’y a pas de séquence qui ressorte sauf peut être la descente de l’escalier par Matt, du bar hôtel avec sur l’épaule le fils de Craig, mais il n’y a rien non plus à critiquer si ce sont quelques petits raccords de plans sans importance. Il faut signaler par contre le rôle essentiel fort bien joué par Carolyn Jones qui ne fait pas du tout femme rapportée comme c’est trop souvent le cas dans nombre de westerns. C’est une comédienne qui aurait du avoir une carrière mieux remplie. mais elle aussi est morte bien trop jeune.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 2 décembre 2017
    Un western humaniste qui met aux prises le bien et le mal incarnés par un père marié à une indienne, qui raconte des histoires aux enfants, qui travaille à faire respecter la loi et un père macho qui élève son fils à coups de pied dans le cul et qui tyrannise toute la région. Le genre fait rarement dans la nuance : Les méchants le sont à souhait et les bons finissent toujours par l’emporter. Mais ici l’enjeu nous garde captif. La scène du viol en ouverture installe le même sentiment de vengeance chez le spectateur que celui ressenti par le protagoniste. Même si la séquence où Morgan se dirige vers la gare en tenant en joue son prisonnier peut paraître invraisemblable, dans l’ensemble Kirk Douglas nous convainc dans son épopée vengeresse. Il joue la témérité et la droiture sans tomber dans la complaisance. Anthony Quinn est un acteur polyvalent. Il a la carcasse épaisse, mais il donne toujours accès à l’âme de ses personnages. Carolyn Jones est étonnante dans le rôle de Linda. Elle a le cran d’une ancienne prostituée qui a eu à faire aux pires brutes, mais porte aussi toute la tristesse intérieure d’une femme battue et humiliée. Le regard de cette actrice est troublant. Lorsque le dernier train de Gun Hill quitte le quai, nous sommes satisfaits du dénouement. Notre héros est vengé, mais surtout, par l’entremise du dernier souffle de Craig Belden, la voix du mal concède que c’est en éduquant que nous pouvons espérer un monde meilleur. I’ll drink to that!
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 86 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    Choc entre Douglas et Quinn le sosie de Gérard Darmon, autour d'une vengeance soutenue par la justice qui détruira une amitié. Le monde dans lequel l'action se déroule n'est pas stéréotypé : n' y a t-il pas une symbolique, par le train, du passeur conduisant le vengeur aux Enfers ? ce monde est corrompu et sans pitié, le héros devant se débrouiller ( presque ) seul, où la loi doit se mêler d'une affaire personnelle. Un sujet qui reste encore d'actualité dans ce sympathique western de Sturges.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 janvier 2014
    J'ai adoré! "Le dernier train de Gun Hill" est un de ces westerns où il n'y a aucun temps mort, c'est à dire pas une seule seconde où l'on s'ennuie, ce qui est vraiment rare pour des westerns, même réussis. La réalisation et la mise en scène sont très bien réussis. Les acteurs sont excellents, Kirk Douglas et Anthony Quinn crèvent l'écran, on ne voit pas le temps se défiler! L'intrigue est simple et excellente, il y a une tension du début à la fin du film, qui monte de fil en aiguille. C'est un western différent qui se différencie par rapport aux autres, notamment sur le cadre temporel. "Le dernier train de Gun Hill" n’a jamais vraiment fait parti des classiques de l’âge d’or du western, ce qui parait très injuste. Grand western tragique avec beaucoup de tension et de suspens sans aucune longueur, il est clairement le meilleur film du réalisateur et un des meilleurs westerns de la période. N'hésitez pas du tout à voir ce western, qui est une parfaite réussite, 5/5. Je recommande.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 054 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 26 janvier 2014
    Ce qui est bien avec ce film, c'est qu'il possède tout ce qu'on aime, un bon duo d'acteur que l'on prendrait plaisir à voir même dans les pires navets, un scénario simple et puissant de par ses relents de tragédie classique, unité de temps, de lieu, d'action (enfin presque) et c'est parti. La mise en scène, la tension font tout le reste.

    Et du coup on a un western qui s'il n'égale sans doute pas les plus grandes productions du genre vaut son pesant de cacahouètes et qui mine de rien nous fait passer une très bonne heure et demi à nous demander comment est-ce-qu'il va faire pour s'en sortir. On a beau sentir la fin à des kilomètres, le suspens est là malgré tout.

    J'aime vraiment cette figure mythologique du personnage de Kirk Douglas, représentant tout ce qui bon et qui pourtant se retrouve face à un ami à lui qui n'est pas forcément fondamentalement mauvais, ce qui donne une ambigüité à tout ce funeste bordel.

    C'est un pur divertissement, simple, sans être con et sans prendre son spectateur pour un débile et qui tient son concept jusqu'au bout et il en tire toute sa puissance.

    Bref c'est à voir.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 3 août 2012
    Excellent film avec les deux toujours excellents Kirk Douglas et Anthony Quinn.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 juillet 2012
    Une confrontation de légende entre Kirk Douglas et Anthony Quinn ! L'un agit à la fois par vengeance et aussi pour son devoir envers la justice. L'autre agit par ses devoirs familiaux. De bonnes scènes d'action, un bon scénario. Il n'y a pas de caricature : on n'a pas d'un côté les méchant et de l'autre les gentils. Il y a aussi cette vision d'un homme contre un riche propriétaire. Le riche propriétaire passe au-delà de la justice. C'est une vision très intéressante qui est encore d'actualité aujourd'hui.
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 966 critiques

    3,0
    Publiée le 7 février 2014
    Un train a ne pas rater. Deux monstres du cinéma. La présence de Kirk Douglas et d'Anthony Quinn apporte beaucoup à ce western.
    tietie007
    tietie007

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 161 critiques

    5,0
    Publiée le 30 juin 2007
    Curieusement éclipsé par Rio Bravo, sorti la même année, ce dernier train se singularise par l'affrontement dramatiquement réussi entre Kirk Douglas et Anthony Quinn et par une esthétique formellement très belle.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 340 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2014
    Oui, bon le Dernier train de Gunn Hill est un western convaincant, et il appartient clairement dans sa formule au style quasi-académique du genre.
    Coté interprétation c’est à la hauteur des attentes. La confrontation Douglas-Quinn a réellement de l’allure, et cela malgré des personnages relativement attendus. Il n’y a pas en effet de grandes nuances entre les deux, et l’on sait à quoi s’attendre dans leurs confrontations jusqu’à la fin. Dommage d’ailleurs que l’ambigüité du personnage de Quinn n’est finalement pas été plus exploitée. Entre eux deux qui assurent donc sans problème, il y a Carolyn Jones. Elle est étonnante, et elle est vraiment fascinante. Sa prestation est lumineuse, avec une dimension légèrement désabusée qu’elle introduit avec brio. Elle a par ailleurs beaucoup de charme et d’élégance, ce qui ne fait qu’ajouter à mon sens à l’intérêt qu’elle suscite. Earl Holliman enfin est un sale gosse parfaitement détestable, et cela montre qu’il joue bien.
    Le scénario est très classique et ne surprendra, dans son déroulement que fort peu. Par ailleurs, au-delà de cela, il faut aussi avouer que Le dernier train de Gunn Hill est plutôt pépère. Alors certes le genre se prête assez bien à cela, mais là tout de même il y a des longueurs indéniables et un relatif manque de tension dans la partie centrale. J’ai le sentiment qu’il manque quelque chose pour réveiller toute la verve, toute la puissance qu’aurait pu dégager le film, et qu’il reste sur un terrain pas trop abrupt. En clair, le film s’adresse plutôt aux amateurs du genre, mais peinera à séduire vraiment le public aux marges.
    Visuellement Sturges fait un travail correct mais sans plus. Les fusillades n’ont rien de mémorable, c’est relativement minimaliste malgré quelques bonnes idées, et je dirai que le réalisateur, talentueux au demeurant, ne s’est pas trop forcé ici. En témoigne un duel de fin expédié et sans grand relief, et quelques séquences pâlichonnes malgré leur potentiel (je pense au passage avec le miroir dans le couloir). Toutefois la photographie est superbe. Les couleurs sont magnifiques, le rendu des textiles notamment est un plaisir des yeux, et le film est d’une très grande élégance formelle. Les décors en effet sont eux aussi brillants, surtout le hall du Harper House qui m’a enchanté à sa première apparition. Un très grand soin a présidé à cette reconstitution de ville de l’Ouest (qui n’est pas seulement ici une Grand Rue bordée de maisons !) et ca ce voit. Enfin la musique est très typique et traditionnelle de ces vieux films, et elle est plutôt attrayante ici, répondant bien aux émotions des personnages et aux images du film.
    En conclusion voilà un western correct, mais mineur. Raffiné, luxueux même, il s’appuie surtout sur cette élégance et sur son duo d’acteurs principal (auquel j’ajoute Carolyn Jones) pour convaincre le public. L’histoire étant en effet plutôt molle, manquant de tension et de rythme, et Sturges n’ayant pas fait des folies dans sa réalisation. Je lui donne 3.
    Itaelle
    Itaelle

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 664 critiques

    5,0
    Publiée le 26 avril 2010
    2ans plus tard "Règlement de compte à OK Corral", John Struges retrouve Kirk Douglas avec "Le dernier train de Gun hill". Un western moins connu, mais très intéressant. Tout au long de ce film, John Struges nous montre l'étendu de son talent en réussissant à maintenir le spectateur dans une certaine angoisse, une certaine tension, et surtout à nous tenir en haleine. L'histoire étant plutôt simple mais efficace, une femme se fait tuer, un mari veut se venger. L'ensemble du film se passe dans une ville "Gun Hill", et autour de quelques bâtiments uniquement, grâce à un décors très réussi, on ne s'en lasse pas. De plus, les prestations de Kirk Douglas est très réussi puisqu'il montre bien les sentiments, ça nervosité, son envie de vengeance... de même pour Anthony Quinn qui ne fait pas pale figure dans ce film. Un film méconnu, qui n'en reste pas moins exceptionnel.
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 579 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2008
    Un bon western qui se laisse suivre sans déplaisir. Les prestations de Douglas et de Quinn sont remarquables et la réalisation est impeccable. Peu de longueurs et une bande sonore relativement correcte. Il manque peut-être un peu de profondeur vis-à-vis des thèmes abordés ici (racisme...). Sinon un bon film, agréable à regarder.
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 329 critiques

    3,5
    Publiée le 26 janvier 2014
    Le dernier train de Gun Hill est un très bon film sans fioritures. Il reste très classique tant dans la mise en scène que dans la réalisation de John Sturges. Le scénario est extrêmement moral, et rappelle celui, battit plus en finesse, du Train sifflera trois fois. En gros, Kirk Douglas joue un flic outsider qui débarque dans une ville tenue d'une main de fer par son ancien ami Craig Belden, devenu propriétaire terrien. En gros, il arrive tout seul avec la ville entière a dos, et comme c'est un gentil, et bah il en ressort la tête haute et le crime vengé. Quoi qu'il en soit de l'aspect moral du film, la réalisation au poil de cul et les fabuleux jeux de Kirk Douglas et d'Anthony Quinn irradient littéralement chaque action. Hélas, le film est quand même beaucoup trop classique.
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2007
    Un western qui peut paraitre classique mais qui se montre passionant avec le face à face de 2 grands comediens: kirk douglas et anthony Quinn. le film repose sur leurs epaules et ils assurent grâces a leurs prestences et à leurs charisme. c'est l'histoire de deux amis qui vont devoir s'entretuer car le fils de l'un à tuer la femme de l'autre et ce dernier demande vengeance.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2 849 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le Dernier train de Gun Hill est un magnifique western, je le préfère aux 7 Mercenaires (John Sturges a réalisé ces 2 grands westerns). Kirk Douglas et Anthony, 2 acteurs fabuleux vont nous offrir un face-à-face plein de suspense, on ressent une tension nerveuse tout le long du film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top