Notez des films
Mon AlloCiné
    Né un 4 juillet
    note moyenne
    3,6
    5883 notes dont 227 critiques
    répartition des 227 critiques par note
    60 critiques
    87 critiques
    29 critiques
    33 critiques
    12 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Né un 4 juillet ?

    227 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 888 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    4,5
    Publiée le 29 avril 2016
    Je tiens sérieusement à le dire, je n'attendais clairement rien du tout de ce "Born on the Fourth of July" : un film sur la guerre du Vietnam avec Tom Cruise ( jeune, qui plus est ), y'avait clairement pas de quoi me faire rentrer dans le tripe; surtout quand tu vois l'affiche, avec le drapeau ricain imprimé sur la face du bonhomme. Là, j'avais vraiment peur de tomber sur une oeuvre propagandiste et stupidement reaganienne. Sauf que dans cette analyse préliminaire, j'avais omis de considérer un facteur : c'est Oliver Stone qui se trouve à la mise en scène, ainsi qu'à l'écriture du film, aux côtés d'un certain Ron Kovic. Si le nom vous dit quelque chose, c'est que vous êtes plutôt du genre pointu; mais nous y reviendrons plus bas. Le soucis avec ce métrage ci, c'est qu'il est foutrement mal conçu; la première partie, bourrine et farcie d'une hideuse propagande américaine, lassera au point que viendra l'instant où l'on pensera irrémédiablement : "bon, j'arrête ou je continue?". Bien sûr, il sera bien plus prolifique de persévérer dans l'expérience, plutôt que de rater la suite, d'une incroyable puissance émotionnelle. Y'a pas à dire, le niveau est différent; l'écriture sème des incohérences sur le sillage du champ de bataille, perdant toute maîtrise lorsqu'il s'agit de montrer des combats. De même pour la mise en scène de Stone : c'est comme s'il en avait marre de montrer des scènes de fusillades et de mort ( expérience qu'il avait déjà éprouvée avec son chef-d'oeuvre, "Platoon" ), préférant se concentrer sur des histoires plus intimes, plus personnels, plus proches de nous, quoi. Le résultat est déchirant; contrairement à ses habitudes, Cruise n'écope pas du rôle d'un dragueur invétéré, non; le fait est que justement, le type est à contre-emploi, rendant sa prestation encore plus intéressante, unique et désespérée. Le jeune homme se montre alors sous son meilleur jour, ainsi que terriblement impressionnant, comprenant alors que sa prestation cèlera le fil de sa carrière. A vie. A en voir son succès actuel, je vous laisse vous interroger sur la qualité de sa prestation. Évidemment, l'homme est prodigieux; touchant, humain, proche du spectateur de par son humanité, il impressionne autant qu'il émeut; c'est surtout grâce à son jeu que j'ai, par maintes fois, senti les larmes monter jusque vers mes yeux. Bien sûr, ses efforts sont appuyés par l'écriture de qualité ( seulement en deuxième partie de film, après la période guerrière; pas trop longue, d'ailleurs ). Si les dialogues sont finement ciselés, la qualité viendra surtout des évènements qui se déroulent sous nos yeux. Tout est réaliste, dès lors que Tom revient à la vie "normale", à la vie civile. Original à t'en arracher des larmes de douleur, à t'en refiler des hauts le coeur, le film avancera une réelle profondeur psychologique, ainsi qu'un réalisme sidérant. Car "Né un 4 juillet" n'est pas un film de guerre; non, lui, il est plus que cela; bien plus. "Né un 4 juillet", c'est un conte sur la décadence de l'homme, sur son manque de compassion à l'égard de son voisin qui, l'ayant protégé dans une guerre, et revenant défaitiste, en a perdu jusqu'à l'usage de ses membres. Reste à Tom Cruise d'ajouter, le pensant si fort qu'il semble même le dire : "pourquoi, juste, pourquoi ai-je détruit ma vie?" "Né un 4 juillet", c'est l'histoire de toute une génération de jeunes envoyés au casse-pipe, d'une génération de pauvres types embrigadés dans un engrenage de la violence, dans une peur du rouge sang; l'homme devient requin, et s'y déchire les nageoires, jusqu'à repeindre le drapeau ricain de son propre sang. Car "Né un 4 juillet", c'est un constat désillusionné sur l'histoire toute récente d'une société qui a déçu et abandonné ses enfants, les a manipulés pour ses intérêts personnels, et a recouvert le sol vietnamien des cadavres décharnés de ses gosses apeurés. Je n'invente rien, tout est dans les livres d'histoire, les photographies historiques ou ce film, même. "Né un 4 juillet", c'est aussi et surtout la lettre désopilante d'un homme blessé à la guerre, de Ron Kovic, le vrai, auquel je faisais précédemment référence, et qui signe ce film de son passé sanglant, de ses rêves humides de trop de larmes. Le film, magnifique, plonge une partie de cette société "idéale" dans la terreur; car ces pauvres gars, ces G.I.'s sacrifiés, une fois revenus, n'ont trouvé que la méfiance, le mépris et la nostalgie de leur vie d'avant. Entre psychose et autres névroses, voilà un tableau défaitiste de dépeint; l'Amérique n'est en rien le pays des droits de l'homme, en témoigne cette conclusion ironique sur la réelle personnalité de cette nation nourrie d'apparences et de rêves avortés, de vies espérées et d'existences détruites. Au grand dam de Ron, la vie de Kovic a fait de Tom une star.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 473 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mars 2014
    Et Oliver Stone continua sur la guerre de Vietnam, après l'excellent Platoon et avant Entre Terre Et Ciel. Né un 4 juillet n'est pas un film de guerre mais sur la guerre, il y a une scène de guerre (celle où le personnage incarné par Tom Cruise se blesse) et le reste c'est l'étude de la psychologie d'un homme. Oliver Stone va plus loin que de le questionner sur l'utilité de la guerre, mais il va remettre en cause tout le patriotisme Américain de l'époque, inculqué dès le plus jeune âge, et sur les mensonges de son gouvernement. L'évolution de cette homme, ces remises en causes sont tout simplement bouleversante, et Oliver Stone arrive à capter le drame, toutes ces années perdu, à croire simplement ce que son gouvernement lui disait. C'est un bon gros coup de pied au cul au patriotisme débile et ce film nous le livre de manière émouvante mais sans jamais tombé dans le mièvre, le pathos ou la caricature. Tom Cruise dans pour moi l'un de ses tout meilleurs rôle. Une grande réussite !
    Mosse.
    Mosse.

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 445 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2009
    Deuxième film de la 'Trilogie du Vietnam' d'Oliver Stone, après l'émouvant "Platoon" et avant le moins connu "Entre Ciel et Terre" avec Tommy Lee Jones. On pourrait dire que c'est la suite de "Platoon" en quelque sorte, puisque la majeure partie du film se déroule après la guerre, et que "Platoon" se termine lorsque son héros quitte l'Asie. Nous avons d'abord droit à une première partie retraçant l'enfance et l'adolescence de Ron Kovic, partie servant surtout à planter le décor, à montrer ses rapports avec sa famille et ses amis, et expliquant pourquoi il décide de s'enrôler dans les Marines. Après quelques minutes décisives en pleine guerre, Ron est renvoyé en Amérique, devenu paraplégique, il s'insurge devant la télé en voyant manifester contre la guerre. Mais, quelques prises de conscience plus tard, il va presque devenir le leader du mouvement anti-guerre. Et c'est cette partie qui est la plus réussie, celle où il se rend compte que tout ce qu'il pense est faux, cette prise de conscience douloureuse. La scène où il rentre chez lui ivre et qu'il commence à insulter sa mère et à crier sur son père est juste magnifique. Plus que bien jouée! Dans le même genre, la dispute dans le désert Mexicain entre Cruise et Dafoe est excellente aussi. Dafoe... ma grande déception de ce film. Non pas parce qu'il n'est pas bon, loin de là, mais parce qu'il n'est que trop peu présent! Dommage. Quand à Tom Cruise, alors à l'apogée de son talent, il est parfait. C'est pour moi un de ses meilleurs rôles! Il faut aussi savoir que le scénario est l'évocation de la vraie vie de Ron Kovic, et que ce dernier a écrit le scénario avec Oliver Stone. Deux vétérans du Vietnam donc. L'histoire ne pouvait être que réaliste et forte, c'est le cas. Et puis de nouveau, c'est splendidement filmé, beaucoup de plans sont incomparables, la narration est grandiose, et bien que le film soit long, on ne s'ennuie jamais et on ne voit pas le temps passer! Du grand Oliver Stone.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 215 abonnés Lire ses 3 020 critiques

    3,0
    Publiée le 14 décembre 2015
    Un film important , sur la guerre du Vietnam, où comment un blessé de guerre, nationaliste et va- t- en guerre se retourne et commence à adhérer à la cause pacifiste.Beaucoup de bonnes intentions et un biopic mérité. Mais le cinéma de Stone , n'est pas emprunt de subtilité. On est pas dans Cimino , Coppola ou Kubrick.La mise en scène est moyenne, un montage aléatoire, mais une très belle performance de Tom Cruise, à qui ce film donna une belle opportunité pour un personnage avec plus de fonds et de caractère.
    brianpatrick
    brianpatrick

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 367 critiques

    5,0
    Publiée le 19 juillet 2017
    Un immence film, très long mais une longueur qui ne dérangant pas du tout. Un immence réalisateur et un très grand acteur. Tom Cruise est un très grand acteur, c'est vraiment ce film qui montre tout con talent, il y joue parfaitement, du grand art. Le réalisateur, Oliver Stone, toujours un grand génie.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juin 2013
    Un film dur mais tellement réaliste sur la guerre du Vietnam et ses conséquences sur la société américaine. Oliver Stone réalisé une œuvre politique et excelle définitivement dans ce genre. Tom Cruise est bluffant dans cette interprétation de Ron Kovic
    maxshreck
    maxshreck

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 296 critiques

    5,0
    Publiée le 29 juillet 2008
    Un film bouleversant et grandiose. Un chef d'oeuvre peut etre encore plus profond que Platoon.
    love-eastwood
    love-eastwood

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 73 critiques

    0,5
    Publiée le 14 juillet 2011
    Au risque de paraître tâche au milieu des internautes de allocine, desquels ce film est injustement apprécié, je pense, sachez que je n'ai pas aimé ce film! Je l'ai trouvé mauvais au possible, et aucun oscar ne me fera dire le contraire. Ce que je n'ai pas aimé, c'est cette insupportable ambiance religieuse du film : lorsque le personnage principal du film apprend qu'il est paralysé, nous voyons qu'il estime également que c'est pour porter sa faute : en voilà un encore qui n'a rien compris à la vie ;) je n'ai jamais apprécié ce genre de messages, je les trouve erronés au possible, illusoires et sans réalité : des messages vides de réalité, remplis de religion et donc de fictions abominables. Bref, je n'ai pas apprécié!
    KE.ED
    KE.ED

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 3 décembre 2014
    Né un 4 Juillet est le deuxième long métrage de la saga d'Oliver Stone consacrée à la guerre du Vietnam (Platoon et Entre Ciel et Terre). Ce film raconte l'histoire vraie de Ron Kovic, un fervent patriote qui fut profondément touché par les mots de J.F Kennedy: "Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays". Fervent patriote, il sera alors volontaire pour partir se battre au Vietnam. Blessé au combat, il retrouve les siens, paraplégique à Massapequa, ville ou il grandit. De retour dans un pays qui se déchire à petit feu, Ron va remettre ses propres valeurs en question. Sorti en 1989, Born on the fourth of july marque les débuts remarqués de Tom Cruise. c'est bien pour sa prestation en tant que soldat américain que se film mérite d'être vu. Sans prétention aucune, Cruise interprète ce rôle avec l'âme et la combativité d'un Marines. Ses répliques sont extrêmement percutantes et Stone nous montre bien que Ron Kovic a non seulement été blessé physiquement mais aussi moralement. La guerre c'est, soit un soldat et tais toi. Tire sur tous ce qui bouge, ne pose aucune question. Kovic, lui, était différent. Stone à réussi à nous faire comprendre que cet homme à su tiré profit de cet affrontement et en ressort grandi spirituellement mais très affaiblit physiquement. Un film bouleversant accompagné d'une bande son adaptée à la situation du film. Courageux, ardu, tenace, motivé, insolant, solide, Ron Kovic impressionne grâce à sa rage de vaincre et son patriotisme. Il va s'élevé contre une nation divisée et rongée par une politique injuste. L'après guerre de Kovic est une véritable leçon. Une leçon de vie profondément émouvante et incroyablement bouleversante d'un homme rongé par ces conflits. Un conflit entre une nation et un peuple qui, faut il le rappeler, partage une unité culturelle. Ron Kovic a voulu apaiser cette tension qui régnait durant cette guerre pacifique dans son pays natale. On applaudit donc ce petit bout d'homme né un 4 juillet qui a su nous transporter au coeur de ses propres convictions. Un long métrage réalisé d'une main de maître: 4/5.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 juillet 2007
    Oliver Stone nous convie à une épopée tragique mais réaliste de la guerre du Viet Nam vue par les américains. On ressort tétanisé de cette guerre, mais Tom Cruise renforce le côté obscur du "non à la guerre". Tom est d'ailleurs assez méconnaissable dans ce rôle, car il est habitué à endosser un personnage "type américain". Ce duo (Stone-Cruise) sonne à merveille et la musique de John Williams fait des ravages. La présence de seconds rôles inhabituels (Defoe, Berenger, les frères Baldwin...) renforce l'aspect typique des films d'Oliver. Un pur régal pour les amateurs de films politiques.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 223 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2013
    un film à l’américaine, l'honneur le mérite et le patriotisme à son paroxysme !!! Tom Cruise y excelle cependant
    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 322 critiques

    2,5
    Publiée le 6 août 2016
    un des meilleurs Stone, un des meilleurs Cruise, et un des meilleurs films sur la guerre même si elle prend peu de place dans le film et que le tout est un peu didactique
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 décembre 2013
    Golden Globe du Meilleur Film dramatique. Un film bouleversant réalisé par Oliver Stone (Oscar du Meilleur Réalisateur) qui montre l'horreur de la guerre et comment les anciens combattants du Vietnam sont traités de retour au pays. Le film est l'adaptation du livre autobiographique de Ron Kovic, un jeune homme rempli de valeurs patriotiques qui s'engage dans les Marines pour partir au Vietman ou il sera gravement blessé et sera paralysé des deux jambes. De retour au pays, il remet en question ses valeurs. Tom Cruise (Golden Globe du Meilleur Acteur dans un film dramatique) est incroyable dans le rôle de Ron Kovic. Avec de bons seconds rôles : Willem Dafoe, Kyra Sedgwick, Raymond J. Barry, Jerry Levine, Frank Whaley, Caroline Kava, Stephen Baldwin et Tom Berenger.
    Laurent H
    Laurent H

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 015 critiques

    4,0
    Publiée le 24 octobre 2010
    Très beau film, un peu long mais en s'accrochant on n'est pas déçu.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1673 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    4,0
    Publiée le 11 septembre 2009
    On sent Oliver Stone plus que concerné par ce drame sur les victimes de guerre du Vietnam.Normal,il a servi son pays durant cette guerre.Et cette expérience traumatisante pour lui est reflétée dans "Né un 4 juillet",désenchantement le plus total sur les instances dirigeantes américaines et l'idéalisme bafoué.Comme toujours avec Stone,son jusqu'aù boutisme dans la démonstration a ses forces et ses faiblesses,mais ne laisse personne insensible à cette génération sacrifiée sur l'autel de la paranoïa communiste.La faiblesse,c'est le trop grand pathos et la critique exacerbée du gouvernement.Les forces sont elles beaucoup plus nombreuses,et font de ce film un convaincant manifeste contre la guerre en général.Dans les premières scènes,Stone exalte le sentiment patriotique pour mieux le démonter ensuite.Très roublard.Le portrait de Ron Kovic,et son parcours post-Vietnam est une longue descente aux enfers.Un homme paraplégique,castré,jugé par les hippies et les démocrates,incompris de sa famille(sa mère bigote l'a pourtant envoyé au charbon...),orphelin de ses amis,exclu d'une société progressiste.Les Etats-Unis sont une nation incapable de voir la vérité en face.On a vu qu'ils reproduisent leurs erreurs à l'infini.Tom Cruise trouve là un rôle extrêmement difficile et s'en sort magnifiquement.On en sort révolté et dégoûté.Sanguin comme Stone.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top