Notez des films
Mon AlloCiné
    Casino Royale
    note moyenne
    4,0
    52888 notes dont 3748 critiques
    répartition des 3748 critiques par note
    1422 critiques
    1388 critiques
    245 critiques
    327 critiques
    202 critiques
    164 critiques
    Votre avis sur Casino Royale ?

    3748 critiques spectateurs

    Simon1310
    Simon1310

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 209 critiques

    4,5
    Publiée le 30 octobre 2012
    Casino Royale signe le retour de Jame Bond dans un monde plus réaliste moins fantaisiste où les méchants ne cherchent plus à dominer le monde mais l’appât du gain. C'est mieux dans un sens ça rend le James Bond plus sérieux, plus terre à terre on le voit souffrir, faire des erreurs, même si les scènes d'action aussi excellentes soient elles, casse un peu cette image là; mais de l'autre côté j'ai l'impression qu'on a perdu l'essence même de ce qui fait un James Bond, sa décontraction, son sang froid, son humour, on le retrouve peu ou quasiment pas dans ce film. Ça n’enlève rien au qualités du films loin de là, c'est le meilleur James Bond que j'ai vu, mais je pense qu'on a perdu quelque chose en chemin. Pour en revenir au film, les scènes d'actions sont formidables mise en scènes de façon intenses, l'histoire est originale pour un James Bond, les passages obligés des James Bond sont occultés ou détournés, ce nous surprend agréablement. Du coté des personnages, Daniel Craig campe un James Bond charismatique, et crédible dans son rôle malgré ses muscles et son coté rentre dedans, qui nous change un peu de l'assurance d'un Pierce Brosnan ou d'un Roger Moore. De l'autre coté on a droit un méchant d'anthologie en la personne du chiffre, machiavélique, sournois il donne beaucoup de fil à retors à James Bond, et n'a besoin de toute une armée pour essayer de le liquider, il restera dans les annales des James Bond; pour les autres personnages ils sont plus que correctes Evra Green en James Bond Girls est magnifique en diable. Hormis une dernière partie un peu faible, par rapport au reste du film et la mort du méchant un peu trop expéditif à mon gout. Casino Royale est un chef d'oeuvre aussi bien en terme de film d'action et d'espionnage, que d'épisode de la série James Bond.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 238 abonnés Lire ses 890 critiques

    5,0
    Publiée le 28 novembre 2012
    2006. Son nom est Bond, James Bond. Sans aucun doute LE meilleur opus de la licence officielle 007. La scène pré-générique pulvérise, à elle seule, tout ce que nous avons pu voir par le passé et donne le ton d’un 007 résolument nouveau. Un retour aux sources réussi avec cette adaptation du tout premier roman de Ian Fleming. L’acteur anglais Daniel Craig a un charisme indéniable et un côté voyou qui colle parfaitement au personnage. Le danois Mads Mikkelsen campe merveilleusement un banquier retors qui finance le terrorisme international. Quant à la fragile et belle Eva Green, jeune talent français prometteur, elle est beaucoup plus qu’une simple James Bond girl car son rôle a ici une consistance rare. Elle est la femme qui poussera 007 dans ses retranchements les plus intimes et le rendra plus misogyne par sa trahison. Nouveau concept enfin, l’histoire se suit sur plusieurs films où l’on retrouve le fil conducteur… Petit défaut tout de même, le placement publicitaire de produits qui irrite à la longue mais s’avère vital pour la survie de la franchise 007.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5008 abonnés Lire ses 10 365 critiques

    4,0
    Publiée le 12 décembre 2012
    Peut-être le meilleur James Bond de toute l'histoire où l'on ne pense pas une seule seconde à faire la comparaison avec ceux dèjà vus dans le passè! Est ce la clef de la rèussite avec ce bond version 2006 où Martin Campbell rèssuscite la franchise avec une main de maitre ? Assurèment! N'en dèplaise à certains fans (les nèophytes ne comprendront pas les règles), James Bond renaît enfin de ses cendres avec moins de gadgets "ridicules", moins de frime, moins de nanas! Tel est ce "Casino Royale", un 21e opus tournè avec plus d'ombre, plus de fragilitè, plus de vulnèrabilitè, tantôt humain tantôt amoureux! L'intro en noir & blanc est particulièrement stylèe, puis la couleur fait son apparition où l'on y dècouvre un Daniel Craig au regard glacè (impeccable de bout en bout, pour l'ironie, la distance que l'acteur apporte à ce personnage mythique), une Eva Green glamour et hyper sexy, un scènario en bêton armè, des scènes de poursuites èpoustouflantes et un final qui dèmènage! Bref, ce "Casino royale" est un grand cru où Craig surpasse tout ce qu'on attendait de lui (sa prestation dans "Skyfall" nous le rend au centuple) et c’est tant mieux dans une saga qui gagne enfin en densitè! De plus le rythme est percutant et les scènes d'action extrêmement travaillèes comme la partie de poker! L’immersion est donc totale! Pari gagnè...
    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 178 critiques

    4,5
    Publiée le 25 août 2017
    Suite à la fin controversée de "Meurs un autre jour", vingtième opus correct et pas si mauvais à mon sens qui clôturait bien le cycle Pierce Brosnan, faire un reboot de la franchise qui ne prendrait pas en compte les épisodes précédents s'avérait un choix de première qualité, jusqu'à ce que "Casino Royale" déboule sur nos écrans ; c'est là, dès qu'on sait qu'il s'agit de l'adaptation du tout premier opus de la saga littéraire de Ian Fleming, qu'on se rend compte que cet opus est un véritable retour aux sources ! Martin Campbell dirige ici le célèbre agent secret pour la deuxième fois après "Goldeneye", et c'est à Daniel Craig d'endosser la lourde responsabilité de reprendre le rôle de 007... "James Bond" est une saga que j'ai découvert assez tardivement (mon premier visionnage de Casino Royale datant il y a deux ans et ayant découvert tous les autres l'année dernière) et, si je n'ai pas adoré tous ses opus, certaines sont clairement des bombes : "Tuer n'est pas jouer", "L'homme au pistolet d'or" (désolé ^^), "On ne vit que deux fois" et surtout "Casino Royale" et "Skyfall"... Quatre ans après "Meurs un autre jour", James Bond rentre dans une nouvelle vague dans ce vingt-et-unième long métrage, alliant action sans limites mariée au suspense magistralement orchestré. L'histoire prend place au tout début des aventures de Bond: après avoir obtenu son statut d'agent 00 par le MI6, notre héros obtient ainsi son permis de tuer et devra neutraliser les agents qui travaillent pour Le Chiffre, banquier privé des terroristes ; de Miami à Venise en passant par le Monténégro, là ou il rencontre Vesper Lynd, Bond y poursuivra sans peur et sa reproche l'antagoniste le plus charismatique de la saga. Déjà, on ne va pas y aller par quatre chemins : jamais un James Bond n'a eu un scénario aussi bon que "Casino Royale" ! Ici, on est là pour voir une réalité de notre monde actuel ; celle des terroristes, un banquier (Le Chiffre) à leur service, ni plus ni moins que des histoires d'argent, encore et toujours (d'ou le titre, "Casino Royale" ^^). Dès le début, le générique relève presque de la trahison de l'esprit de la franchise, puisqu'il s'agit du premier film de la franchise qui ne débute pas par la célèbre scène du canon (cependant elle est présente à la fin de "Quantum of Solace") ! Pour tout dire, le thème principal archi-connu de la saga n'apparait même pas à l'écoute ; ce sont ces deux éléments que beaucoup de spectateurs ont détesté à sa sortie. Sinon, le nouveau casting est excellent ! Daniel Craig, le nouveau 007 est une vraie tête brûlée qui a dans un premier temps la gâchette trop facile, mais tout le monde est d'accord pour dire qu'il demeure le 007 le plus humain de tous ! "Skyfall", qui sortira six ans plus tard, spoiler: mettra beaucoup en avant les valeurs psychologiques et émotionnelles du personnage, et il s'agit ici et là de la vision d'un Bond en proie à des émotions fortes, tenter de les contrôler, souffrir autant lors d'une impitoyable (et humoristique ^^) scène de torture et rester combatif jusqu'au bout ! M, toujours interprétée par Judi Dench, est encore une fois parfaite pour le rôle : spoiler: respectable et autoritaire (au point d'en devenir presque comique lors de certaines scènes xD). """ Elle était déjà excellente dans les épisodes précédents, et les directeurs de casting ont compris qu'il n'y avait rien à changer à ce stade-là. La James Bond Girl de cet opus est Vesper Lynd, jouée par Eva Green (Kingdom of Heaven, ou encore un peu plus tard Dark Shadows), qui améliore dès sa première apparition le niveau du film pourtant déjà excellent ; car pour une fois dans la franchise, spoiler: la James Bond girl ne se contentera pas d'être une simple victime à sauver pour notre héros, mais bien un personnage passionnant et bien recherché, pour laquelle Bond sera prêt à tout abandonner (voir la fin du film). spoiler: Avoir créée un personnage féminin aussi intéressant et possédant de meilleurs atouts qu'une jolie gueule, cela donne un souffle nouveau à la franchise ; un personnage ambigu et élégant qui est sans hésitation l'une des meilleures James Bond Girl de la saga! Et puis, comment oublier Le Chiffre, joué par le danois Mads Mikkelsen dont le talent fut révélé au grand public grâce à ce film ? Génialement glaçant et charismatique tout en étant répugnant et pourri, il est à mes yeux l'un des meilleurs adversaires jamais imaginé pour un James Bond ; spoiler: tant de mystère entourent le personnage provenant en grande partie du fait que l'on ne connait jamais son vrai nom, et le voir pleurer des larmes de sang lui donne une dimension malsaine et en même temps presque mélancolique, et je trouve également original d'en avoir fait un homme intelligent mais facilement maîtrisable, détruisant ainsi le cliché du méchant invincible. Sinon, cet opus nous propose une galerie de méchants secondaires mémorables, allant des hommes de mains du Chiffre aux terroristes spoiler: opposés à leur traitre de banquier, à savoir Mr. White, qui représentent une menace à la fois pour le héros et l'antagoniste, un choix vraiment original ! Enfin, le film est clairement divisé en 3 actes bien distincts, et si le premier est très orienté film d'action musclé et le troisième, plus court mais avec un bon dénouement, c'est le second qui demande le plus d'attention au spectateur, dans lequel le rythme est un poil trop rapide pour les spectateurs un peu diminués et pas matheux pour un sou comme moi ^^ Néanmoins, la scène au Casino Royale est très intéressant ! spoiler: Ces plans de regards, cette ambiance, cette attente, ces éclairage, on ne sait plus ou donner de la tête tant c'est maîtrisé ! Il y a beau avoir beaucoup de scènes d'action particulièrement jouissives, un peu plus violentes que d'habitude pour un James Bond au passage spoiler: (je pense notamment a la noyade d'un agent dans des toilettes dans la mémorable scène d'ouverture), elles n'occultent en rien la qualité de l'histoire, originale et qui sait distiller trahisons, émotions fortes, poker et retournements de situation pour un cocktail enthousiasmant ! Et pour finir, la musique : David Arnold a composé des musiques d'action haletantes mais surtout des thèmes prenant comme le fit John Barry ! De plus l'utilisation qui en est faite dans le film est parfaite et étonnamment subtile. Voilà, pour conclure, "Casino Royale" nous offre un nouveau James Bond époustouflant ! Nombreux sont ceux qui ont préféré Skyfall comme moi, il n'empêche que ces deux opus "Craigistes" ont mis tout le monde d'accord sur leur qualité. J'ai beau avoir beaucoup aimé cet épisode considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire de la série, je ne peux m'empêcher de garder une large préférence personnelle pour "Skyfall", qui brille par la mise en scène encore plus brillante de Sam Mendes. Mystérieux, palpitant, bourrin comme il faut mais étrangement subtil à ses heures, cet excellent film d'espionnage démarre énergiquement la quadrilogie Craig et reste sans hésiter un James Bond de référence !
    Beerus
    Beerus

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 57 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2006
    Pas si mal que ça, ce Casino Royale, la psychologie de Bond est plus approfondie, Daniel Craig a un bon jeu d’acteur, mais il est trop musclé, trop ‘’Rambo ‘’, il lui manque du charisme et ce petit quelque chose, la mise en scène de Martin Campbell est parfaite pour toutes les scènes d’actions mais pas pour la partie de poker c’est assez mal filmé, le suspense de qui va gagner est très mal géré, Eva Green convaincante en James Bond Girl, Mads Mikkelsen un sympathique méchant plus terre à terre, il n’est pas question de sauver le monde mais d’une histoire de gros sous, la fin du film est vraiment excellente, et je rajouterais aussi que le pré générique est un des meilleurs de la série, c’est quand même très violent, l’ambiance est lourde, ce 21ème opus est donc plus que passable, il nous montre l’autre face de Bond, James Bond. Son côté humain et ses multiples faiblesses. Par contre la chanson du générique n’est vraiment pas terrible.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 311 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mai 2019
    " Casino Royale " 21ème volet de la saga culte " 007 James Bond " . James Bond ( Daniel Craig ) va tenter de démanteler une mystérieuse organisation criminelle qui finance le terrorisme nottament en s’attaquant à l'un de ses membre qui se nomme le Chiffre ( Mads Mikkelsen ) ... Après 20 films les producteurs ont décidé de repartir totalement à zéro en lançant un reboot . " Casino royale " est donc un reboot de la saga qui reprend toute l’histoire à zéro nottament en nous narrant la toute première aventure de James Bond tout juste promu agent double zéro . Ce 21e opus de la saga culte " 007James Bond " ( ou 1er volet de la nouvelle saga reboot " 007 James Bond " ) est un très bon cru . Le scénario est originale , bien ficelé et très prenant avec James Bond tout juste promu agent double zéro qui va tenter de démanteler une mystérieuse organisation qui finance entre autre le terrorisme ce qui va l’embarquer dans une aventure avec son lot d’action , de suspense , d’aventure , de rebondissements et d’humour . Les scènes d'actions sont très réussit , spectaculaires et très divertissantes nottament spoiler: la course poursuite à pied avec le combat sur la grue et la fusillade dans l'ambassade , la scène à l'aéroport très palpitante , le combat dans les escaliers où le combat finale dans l'immeuble qui s'enfonce dans l’eau à Venise Le film allie à merveille suspense , tension et rebondissements nottament lors de quelques séquences mémorable comme spoiler: la partie de poker palpitante ou la fameuse scène de torture de Bond . On regrette malgré tout quelques longueurs et un manque d'action dans la seconde partie du film . Il y aurait pu avoir une belle scène d'action spoiler: avec l’Aston Martin de James Bond dans les grandes course poursuite de la saga au lieu qu'elle se gamelle au bout de deux secondes On peut également regretter le manque de gadget pour venir en aide à notre chère James Bond mais comme c'est sa toute première aventure c'est compréhensible il n'est pas encore le James Bond que nous connaissons . On regrette aussi l'absence du thème musical mythique de bond ( mis à part dans le générique final) . Car sans quelques éléments le film ressemble par moment plus à un film d'action classique qu'à un véritable James Bond . Mais ne boudons pas notre plaisir ce volet est un très bon cru et un très bon divertissement . Un nouvelle acteur reprend le flambeau pour interpréter le rôle de James Bond à savoir l’acteur Daniel Craig . Daniel Craig offre une très bonne interprétation du personnage de James Bond . Il a su le rendre différent de ses prédécesseur en lui donnant un caractère beaucoup plus dur ( nottament quand il combat ses ennemis il y va pas de main morte ) , beaucoup plus froid , moins classe et moins humoristique . Par contre il est toujour aussi casse cou , macho et charmeur . Et c’est un James Bond beaucoup plus réaliste qui souffre quand il se bat , il court . Il a su renouveller un personnage vieux de plus de 45 ans . Timothy Dalton avait tenter de jouer un peu ce même style de James Bond ( surtout dans " Permis de Tuer " ) dans les années 80 mais bizarrement sa n’avait pas fonctionné à l’époque les gens n’avaient pas accrocher . L’époque était plus à la légereté et les gens préférait un James Bond léger et déconneur . En 2006 ( quand est sortit ce " Casino Royale " ) ce style de James Bond plus sombre , plus dur et plus réaliste était déjà beaucoup plus en phase avec son époque nottament grâce à des personnages comme " Jason Bourne " qui avaient mis à la mode l’espion sombre , sérieux et réaliste . Physiquement Daniel Craig diffère vraiment des autres interprètes de James Bond car il est bodybuilder et à les yeux bleu et les cheveux blond . Le truc qui avait fait grincer des dents les plus puristes . Moi sa ne m’a pas déranger plus que cela . Il sera accompagner dans sa mission par la charmante Eva Green qui fait une très bonne James Bond Girl . Une des meilleures James Bond Girls qui a un caractère bien tremper et qui sait tenir tête à notre James Bond préféré . Ensemble ils vont tenter de démanteler une organisation qui finance le terrorisme en s'attaquant à l'un de ses membre nommer le Chiffre qui fait un très bon méchant très bien interpréter par l’acteur Mads Mikkelsen . J’aime bien son style avec son œil qui fait couler des larmes de sang qui lui donne un bonne air machiavélique . La réalisation de Martin Campbell est très bonne . Il a donné au film un ton beaucoup plus serieux et réaliste que les films précédents en surfant nottament sur les succès des films d'espionnages au ton réaliste de l'époque comme la saga " Jason Bourne " comme je l’ai dit précédemment . Les décors et costumes sont très beau notamment dans le Casino Royale ou tout à l'air classe et glamour . Le film est très dépaysant grâce aux nombreuses escales de James Bond pendant sa mission nottament à Madagascar , aux Caraïbes , au Monténégro où à Venise qui contiennent de superbes paysages . Le générique d’ouverture est très bon avec un graphisme très sympa ( avec des images de casino qui colle bien au thème et a l’intrigue du film ) et une bonne chanson qui colle bien à l’ambiance du film et à l’esprit " James Bond " . Pour résumer ce 21e opus de la saga culte ” 007 James Bond " est un très bon cru très prenant et divertissant qui rencontra un beau succès en salle ( plus de 3,1 millions d'entrées en France ) . Mission réussit donc pour 007.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 774 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juin 2014
    James Bond s'est fait teindre les cheveux et a fait très attention à son corps pour revenir en force dans ce vingt-et-unième volet de ses célèbres aventures. Sous les traits de l'acteur anglais Daniel Craig, James Bond est devenu un agent secret plus musclé que subtile, et plus viril que jamais. Moins de gadgets, et Bond montre maintenant ses muscles. Contre de nouveaux ennemis, le nouveau James Bond prend une toute nouvelle direction plus pragmatique : il est très impliqué et préfère les combats à mains nues aux gadgets les plus sophistiqués des services secrets britanniques. Film d'action pure, Casino Royale a tout pour plaire : voitures, explosions, folles poursuites et jolies femmes. Néanmoins, la nouvelle arrogance de Bond lui va à merveille, ses erreurs en font un personnage renouvelé. Casino Royale n'est pas tant un film de James Bond qu'un excellent film d'action avec des combats enivrants, des poursuites efficaces et du danger. Quelques belles idées rendent le tout plus divertissant que la moyenne. Craig, dont le plus gros défaut est d'être blond, donne beaucoup de corps et de muscles au personnage. Beaucoup de charisme, aussi, ce qui lui permet de décocher plusieurs mots d'esprit aux demoiselles tout au long de son aventure. Il remplit très bien son rôle. Il est plus vulnérable que ses prédécesseurs, plus humain. Casino Royale remplit parfaitement ses promesses de film d'action.
    Alex*56*
    Alex*56*

    Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 314 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Casino Royale, est excellent, il ce démarque des autres par un style particulier. La scène d'introduction en noire et blanc marque le renouveau d'une licence déjà énormément exploitée, et elle installe aussi un nouvel acteur, un nouveau Bond, puisque l'histoire ce déroule au moment ou James Bond glane ses galons de "00". Puis juste après cette intro en noir et blanc s'en suit un magnifique générique de début de film. D'ailleurs les réalisateurs de cinéma devraient plus souvent soigner leurs génériques, il n'y a qu'à voir les séries et leurs magnifiques génériques (ceux qui me viennent en tête : Dr House, Dexter ou encore True Detective !). La première scène (après le générique donc) est marquée du seau "James Bond", une spoiler: course poursuite ponctuée d'explosions, de cascades, de combats corsés, et d'un final à l'image de tout cela. Mais jamais dans la demi-mesure bien sûr , tout ça labellisé par la classe qui est propre à l'homme portant le costard nœud pap'. D'habitude dans d'autres films d'actions, ou dans la majorité en tout cas, ça ne serait pas passé je pense, donnant à toutes ces scènes musclés un air de superficiel, ce que la saga James Bond n'est pas, superficielle. Mais ce qui fait également le succès de la franchise c'est son scénario et ses méchants, dont les noms (et le physique) ressembleraient presque à des Comic Book. Et ici le scénario a droit à un joli traitement, plutôt intéressant. La mise en scène de Campbell est astucieuse, un peu à l'image de The Dark Knight, car ce qui est bon dans ce film c'est ses multiples rebondissements, on exulte lors d'un changement radical de situation, surtout lors des trente dernières minutes (tension finale oblige). Mais attention, ce n'est pas parce que j'ai mentionné le célèbre The Dark Knight de Nolan que Casino Royale tient la comparaison, car la où la trilogie du chevalier noir instaurait des scènes intelligentes et utiles, ce James Bond lui, tape quand même beaucoup dans le "what the fuck" ! La scène du défibrillateur ? Ce qui attire d'abord mon attention sur la distribution d'un film c'est son casting, alors quand je vois Eva Green et Mads Mikkelsen sur la fiche du film je dis OUI ! J'adore l'actrice française, la meilleure pour moi d'ailleurs, elle s'exporte excellemment à l'étranger, Marion Cotillard ne tiens pas la comparaison même si elle tourne avec les plus grands réalisateurs. Elle est sublime et dégage une aura inexplicable, c'est vénéneux et à la fois tortueux, c'est touchant et à la fois sensible, de la vipère à l'agneau elle sait tout faire ! Pour Mikkelsen c'est presque la même chose, il a une "gueule", un charisme, même si ici son personnage n'est pas tant que ça exploité niveau dialogue. Sinon Daniel Craig apporte une autre image à James Bond, mais cette image est-elle vraiment conforme à l'espion de la reine ? En tout cas il délivre une très bonne prestation, portant très bien le costume malgré un corps très (trop ?) musculeux pour un 007. Mais mon image de l'espion correspond à celle que Brosnan en a fait, n'ayant connu que celui-ci vu que la franchise ne m'intéresse pas plus que ça. En bref mon premier James Bond avec Daniel Craig s'avère concluant malgré des scènes parfois trop poussées dans l'extravagance ou le surréaliste. Mais la mise en scène de Martin Campbell fait passer la pilule, elle est rythmée et à suspense. L'introduction du film, en incluant le générique, est subtile au passage, tout comme spoiler: la scène finale, touchante ! Sinon les acteurs sont excellents, surtout Eva Green et Mikkelsen, qui magnétisent le film à eux deux. Daniel Craig s'en sort quand même brillamment. Un très bon Bond, James Bond.
    Shaigan
    Shaigan

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 131 critiques

    2,0
    Publiée le 14 juillet 2014
    Le problème principal de ce film, c'est qu'on a l'impression de l'avoir déjà vu une cinquantaine de fois. C'est un énième film d'action à gros budget comme Hollywood en a déjà tant fait. Toutes les scènes habituelles sont là : poursuites spectaculaires, bagarres surréalistes, explosions à foison, destructions de bâtiments...on sent bien que le budget "effets spéciaux" a été plus important que le budget "scénario" (qui pourrait tenir tout entier sur un post-it). Et le pire, c'est que ces scènes d'action ne sont pas particulièrement bien filmées. Résumons : aucune originalité dans le scénario, aucune originalité dans les personnages, aucune originalité dans les scènes d'action. Tout est fait de manière très professionnelle, ce qui sauve le film du désastre, mais ça reste tout de même médiocre. Sinon, un dernier mot sur l'acteur principal : il manque de charisme et de classe pour interpréter James Bond. Là, il ressemble juste à n'importe quel héros de film d'action.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2804 abonnés Lire ses 7 252 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2010
    On attendait ce grand retour de James bond avec impatience, et bien c'est un tout petit peu décu qu'on en ressort. Il est vrai que la première partie du film a du mal a trouver son rythme de croisière, et malgré tout ce qu'on a pu dire sur Daniel Craig, il m'a tout de même un peu laissé sur ma faim. Incontestablement sa présence est de qualité mais il fait tout de même un peu physique et son visage manque un peu d'expressivité. Néanmoins, Casino Royale est loin d'être un mauvais film : quelques scènes sont littéralement impressionnantes, notamment la première à Madagascar. Certaines scènes sont même assez touchantes, et Eva Green renouvelle bien les "James Bond girls" puisqu'elle est présentée ici comme assez futée. Mads Mikkelsen est lui un bon méchant, et c'est d'ailleurs l'une des belles surprises de ce film, à la mise en scène impeccable (Martin Campbell oblige). Ne boudons pas notre plaisir, Casino Royale est un fort bon film d'action, et l'on ne s'y ennuie pas une seconde. On aurait seulement pu espérer un film renouvellant un tout petit peu plus la série. On ne peut plus honorable dans l'ensemble.
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 405 critiques

    4,5
    Publiée le 9 novembre 2015
    "Casino Royale", 21ème film de la série, revient sur les origines du personnage de 007 en adaptant le premier roman de Fleming (Espions faites vos jeux) tout en excluant en partie des lieux communs du mythe comme les gadgets par exemple. Néanmoins, la mise en place de cette intrigue, qui peut être considérée comme un reboot de la franchise, se fait sans heurt étant donné la solidité du scénario pour un “simple” film d’action. Le scénariste Paul Haggis a réussit à mettre à rude épreuve son talent d'écriture car bon, le Mr à qui l'on doit "Collision" ou encore "Million Dollar Baby" a su mettre sa touche dans "Casino Royale". On ressent un peu de son "Collision" dans le côté sombre du film et des personnages. On ressent également un peu de "Million Dollar Baby" sans l'être non plus. Pas mal écrit pour l'un des co créateur de "Walker Texas Ranger", une des rares séries télé à préférer l'action aux scénarios. Coté casting, Daniel Craig s'impose tout de suite comme un excellent choix. Il a non seulement le physique du rôle mais c'est surtout un très bon acteur. Il colle parfaitement au rôle : un James Bond humain, dur, physique, impitoyable mais ayant aussi des sentiments et faisant preuve d'humour. La séduisante Eva Green qui incarne la “James Bond-girl” de cet épisode gère très bien autant le coté sexy de son personnage que son utilité dans le scénario, tout en donnant beaucoup de vie aux répliques savoureuses échangées avec le héros. Par ailleurs, on soulignera la performance discrète mais certaine de Judi Dench, dans le rôle de M, d’un côté et de l’autre celle de Mads Mikkelsen dans une excellente scène de torture. En bref, pour moi le meilleur de la saga car réunissant tous les ingrédients du blockbusters de qualité avec un acteur qui sait tout faire, un p'tit couteau suisse sur pattes, un casting secondaire réussit avec notamment l'excellentissime Mads Mikkelsen en joueur de poker à ses heures perdues et portant bien son nom de Le Chiffre. Pour finir, un générique de début tout simplement au poil et une BO comme toujours parfaitement maîtrisée.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 282 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    4,5
    Publiée le 7 décembre 2014
    Tadin tin, tadin tin, tadindadindadindadin tadin tin, tadin tin ! Ouais bon c'est sur qu'à l'écrit la musique culte de la saga en prend un coup. 22 novembre 2006, 4 ans et 2 jours après le dernier volet "Meurs un autre Jour" toujours porté par Pierce Brosnan l'espion britannique si réputé fait son grand retour, mais ce retour est un peu spécial, de une car nous avons un nouvel acteur dans le costume de 007 et d'une autre car ce volet est un total reboot de la saga. On laisse tomber les épisodes kitchs et surréalistes au possible pour laisser place à un nouveau Bond qui se rapproche au plus près de la vision de son créateur Ian Fleming, malgré le faite qu'un acteur blond en est choqué plus d'un, peu de gens misaient sur la réussite de ce pas encore très très reconnu Daniel Craig, puisque jusque là nous n'avions collectionné que les bruns et châtains. Et bien il faut dire qu'une fois le film sorti le Craig a mit tout le monde d'accord, enfin certains persisteront à le critiquer mais pour une grande majorité il les a bien eu, car il faut le reconnaître en plus d'un personnage bien plus cohérent, sensible et réaliste qu'auparavant nous avons le meilleur interprète du personnage, à mes yeux du moins, certains continueront à préférer l'élégance d'un Sean Connery ou le brushing d'un Brosnan mais ils resteront toujours à mes yeux des Bond qui misent tout sur la classe, alors que Craig ou plutôt son personnage n'est pas écrit comme cela, ici on défonce carrément le mythe du beau gosse invulnérable, allant même jusqu'à lui taper les testicules avec un nœud de corde. Et c'est ça qui justement fait que ce personnage plait plus à de nombreuses personnes, dont moi, malgré le faite que je n'ai rien contre les anciens acteurs à par peut être Lazenby, Craig les exploses tous. Pour son retour, ou devrais-je plutôt dire, pour ses débuts, nous suivons un Bond fraîchement promu 007 qui va devoir démanteler un réseau criminel dirigé par le Chiffre. Ici nous changeons radicalement des anciens opus, là où le Bond de Brosnan commençait ses missions en passant par la case gadget, celui de Craig n'aura pas recourt à ces fameux joujoux avant "Skyfall", et même dans celui ci les gadgets sont restreints et plus réalistes. Malgré cela nous retrouvons tout de même avant le générique qui ici est sublime et toujours aussi inventif que dans les précédents, nous retrouvons en début de film une course poursuite à pied très mouvementée qui met direct dans l'ambiance, la séquence de la grue est notamment l'une des plus renversantes. Cette aventure comme le titre l'indique se portera principalement sur le casino et plus particulièrement le Poker, Bond va devoir jouer contre ce fameux Chiffre, à coté de cela il rencontrera une James Bond Girl des plus fascinante et qui n'est pas là que pour son beau visage, Vesper Lynd, le véritable amour de l'espion. Pour ce qui est du casting, Craig est donc devenu le meilleur Bond, la magnifique française Eva Green s'occupe d'endosser et même à l'occasion d'enlever la robe de la J.B. Girl, le méchant au nom intriguant "Le Chiffre" est incarné par Mads Mikkelsen qui fut bien plus reconnu grâce à ce rôle, et que j'ai découvert grâce à ce rôle, comment oublier un mec avec une tête si étrange et un œil qui pleur du sang ? Judi Dench quant à elle reprend les traits de M, Jeffrey Wright, Giancarlo Giannini, Caterina Murino, Simon Abkarian, Jesper Christensen ou encore Richard Sammel s'occupent des rôles secondaires. Pour que Bond se sente à l'aise pendant sa mission quoi de mieux qu'une nouvelle Aston Martin, après avoir conduit de nombreux modèles le plus célèbre espion de grande Bretagne passe au modèle au dessus, Brosnan avait l'honneur de conduire la vanquish, Craig lui se fera le plaisir d'une magnifique DB9, et durant quelques minutes également d'une vieille DB5. En bref, Martin Campbell qui avait déjà présenté un volet de la saga en 95 "GoldenEye", passe de nouveau derrière la caméra pour le reboot plus que réussi de la plus grande des sagas, il nous offre un film nerveux qui sait se calmer de temps en temps et ne pas jouer sur la surenchère de cascade surréaliste à la "Meurs un autre Jours", les parties de poker savent être intense sans avoir besoin de quelconque artifice, l'histoire est captivante mais pas finie, il faudra suivre celui ci de "Quantum of Solace" qui est la suite directe. Bien que le film ne mise pas tout sur l'action le tout reste tout de même très spectaculaire, notamment la fameuse course poursuite du début ou encore à la fin dans l'immeuble à Venise, la bande son frappe fort, et quel bonheur de retrouver le thème principal de la saga, le casting est plus qu'excellent et je le répète Craig offre le meilleur Bond jamais eu. Un superbe boulot pour un des meilleurs opus de cette si grande saga.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1978 abonnés Lire ses 5 061 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mai 2020
    La volonté de tourner une page est particulièrement flagrante dès les premières minutes du film avec un pré-générique en noir et blanc inédit. On peut trouver l'interlude romantique un peu long mais il s'avère nécessaire si on veut croire un temps soit peu à l'idylle (une première depuis 1969) même si ça reste un "rapide". Il existe bien quelques passages invraisemblables ou tirés par les cheveux mais on prend plaisir à voir évoluer un Bond sûr de lui, égocentrique mais si faillible qu'il en reste avant tout humain, et donc intéressant ce qui change profondément d'un Pierce Brosnan. On remarque une fois de plus que la musique thématique est absente (David Arnold y est décidément allergique !), mais, cette fois, elle survient tout à fait logiquement quand Bond devient enfin le 007 tant attendu, à la fois icônique et légitime : "Mon nom est Bond, James Bond" ... Site : Selenie
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 19 juin 2014
    Exit les gadgets explosifs, exit les méchants qui veulent détruire le monde avec le dernier rayon laser à la mode. Martin Campbell lance le nouveau James Bond, plus réaliste, moins fantaisiste, et assez perturbant au premier abord. Le scénario met sur pied une sorte de reboot de l'histoire avec un nouvel agent encore immature, dominé par sa propre violence. Le scénario est alléchant, les scènes d'action sont moins gavantes car moins nombreuses ... mais un brin plus violentes et musclé cocktail rafraichit la franchise et met sur pied un Daniel Craig ultra classe, confronté à une James Bond girl pas comme les autres qui va changer sa vie. Bon bad guy et bon pitch, c'est neuf et c'est très prenant. C'est du très bon. 17/20
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 688 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2012
    Jouissif, voilà la meilleure description de ce film. En fait ce qui le rend si bon c'est que ce n'est pas un James Bond, ou plutôt pas le James bond que l'on connait depuis 20 ans. Ici on a un thriller d'espionnage avec James Bond en personnage principal. Fini ici le 007 qui drague tout ce qui bouge, qui couche avec toutes les filles, les gadgets improbables et les méchants très méchants. Pour preuve cette phrase de 007 quand on lui demande s'il veut son martini au shaker ou à la cuillère: "Qu'est-ce que ça peu me foutre !". Casino Royale est juste un vrai bon film et il fallait le faire, réinventer la franchise 40 ans après sa création. Et le pari est tellement réussi que la majorité de la critique a salué ce film comme le meilleur de la franchise. Casino Royale est une pièce de maitre, c'est captivant, archi-rythmé, bien écrit et bien réalisé. Il y a tout quoi ! Le scénario est basique mais efficace, sur fond de bourse et de terrorisme, révélant un méchant plus que réussi. Les scènes d'action sont toutes mémorables, la course-poursuite à Madagascar est vertigineuse, celle dans l'aéroport se passe en apnée et le tout n'est jamais too much. Daniel Craig est immense de charisme, avec un regard glacial qui peu à peu se réchauffe sous l'emprise d'Eva Green. Il incarne parfaitement le rôle, ne cabotine pas, ne joue pas le brun ténébreux comme Brosnan pouvait le faire, il est parfait. Le point d'orgue du film est le partie de Poker, qui a été une révélation pour beaucoup de joueur. La réalisation rend cette partie parfaite, la tension psychologique entre 007 et le Chiffre est à son comble, les rebondissements tant sur la table qu'à l'extérieur rendent la scène mémorable. Le film y va même de touches d'humour discrètes mais très bien senties, comme la scène dans le train. Il serait dommage de passer à côté de la richesse de ce film, certes sur le fond rien d'exceptionnel, c'est juste efficace, mais l'écriture des personnages, leur traitement humains, leurs interactions et la réalisation méritent le respect. Du divertissement très très haut de gamme.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top