Notez des films
Mon AlloCiné
    Escalier de service
    Escalier de service
    16 août 1954 / 1h 34min / Comédie
    De Carlo Rim
    Avec Etchika Choureau, Danielle Darrieux, Robert Lamoureux
    Nationalité français
    Spectateurs
    2,9 17 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Une bonne raconte quelques épisodes de sa vie professionnelle.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1954
    Date de sortie DVD 15/04/2011
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Box Office France 2 351 428 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Mono
    Format de projection 1.33 : 1
    N° de Visa 15199

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 12.99 €
    Escalier de service
    Escalier de service (DVD)
    neuf à partir de 7.35 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Etchika Choureau
    Rôle : Marie-Lou
    Danielle Darrieux
    Rôle : Béatrice Berthier
    Robert Lamoureux
    Rôle : François Berthier
    Sophie Desmarets
    Rôle : Mme Dumény
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1779 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    0,5
    Publiée le 21 mars 2016
    L'idée de départ, à savoir une bonne qui raconte à une bande de jeunes gens qui l'ont recueillie ses mésaventures avec ses divers employeurs, était alléchante ; le casting aussi. Mais le résultat... en fait c'est un navet pur jus... Bon déjà, la protagoniste est un personnage incroyablement mièvre, ça n'aide pas pour l'empathie, ensuite les transitions entre les flashbacks ou les sketchs sont énervants car inutilement bruyants, eh ...
    Lire plus
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    3,0
    Publiée le 31 octobre 2012
    C'est l'occasion de contempler Etchika Choureau que Antonioni a lancé et qui a défrayé la chronique à la fin des années 50 lorsqu'elle se rapprocha du fils de Mohamed 5 futur roi d u Maroc. Dans ''Escalier de service'',elle a 20 ans et y est fort mignonne, Carlo Rim la filme avec un érotisme certain. Elle n'y est pas seule ce qui donne une connotation coquine à cette comédie par ailleurs bien réalisée et bien jouée. C'est certes un ...
    Lire plus
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 151 critiques

    2,5
    Publiée le 29 octobre 2017
    Comédie à sketches. Une "Bonne" raconte à un ami sa vie dans quatre familles françaises bien différentes. Les liaisons entre les sketches se déroulent dans un théâtre abandonné que de jeunes comédiens veulent réhabiliter. Mais la police délogera tout le monde. C'est une comédie sans trop de prétention, dont l'intérêt est de voir de jeunes comédiens qui ont fait leur preuve plus tard. C'est drôle, les dialogues sont de qualité, ...
    Lire plus
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    2,5
    Publiée le 17 septembre 2009
    Mignon. Pas bien drôle, c'est tout juste si on sourit parfois. Le scénario est léger, pas crédible pour un sou, mais permet la succession d'une multitude de décors, d'histoires, ce qui rend le film agréable à suivre. Moultes acteurs réputés montrent leur bouille. Louis de Funès, qui est autant crédible en artiste italien qu'un joueur de rugby serait crédible en danseuse étoile. Robert Lamoureux aussi, délicieux dans son rôle ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1954, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1954.

    Commentaires

    • Vie Russe Six
      Attention "spoiler" d'une des scène.Notre femme de chambre se retrouve embauché quelques temps dans une maison bien étrange. Les occupants froids et sinistres cachent un secret qu'elle ne tarde pas à découvrir. Elle découvre qu'elle travaille pour le bourreau (vous savez, le monsieur, allez savoir pourquoi les bourreaux sont toujours des messieurs, qui jusque dans les années 70 en France était chargés de la façon la plus légale du monde de couper des têtes. Elle comprend enfin les insinuations des commerçants du coin. On sourit jaune à la remarque d'un des client : "Allez va , c'est pas si grave, c'est un métier comme un autre, et puis ça n'empêche pas d'aimer les bêtes". Ben oui évidemment. D'ailleurs les nazis aimaient bien leurs chien...
    Voir les commentaires
    Back to Top