Mon compte
    La Nana (la bonne)
    Bande-annonce La Nana (la bonne)
    14 octobre 2009 en salle | 1h 35min | Comédie, Drame
    De Sebastián Silva
    |
    Par Sebastián Silva, Pedro Peirano
    Avec Catalina Saavedra, Claudia Celedón, Alejandro Goic
    Titre original La Nana
    Presse
    3,6 17 critiques
    Spectateurs
    3,4 98 notes, 25 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Raquel fête son anniversaire chez ses employeurs où elle travaille comme bonne à tout faire depuis plus de vingt ans. Lorsque sa patronne lui annonce l'arrivée de Mercedes qui doit l'aider dans ses tâches, Raquel le prend très mal et commence à exercer une pression psychologique néfaste sur son entourage...

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    La Nana (la bonne) Bande-annonce VO 1:57
    La Nana (la bonne) Bande-annonce VO
    36 455 vues

    Interview, making-of et extrait

    La Minute N°557 - Wednesday 14 October 2009 5:05
    La Minute N°557 - Wednesday 14 October 2009
    23 592 vues

    Dernières news

    67e Golden Globes : les nominations !
    News - Festivals
    mardi 15 décembre 2009
    "Un prophète" nommé au Film Independent’s Spirit Award !
    News - Festivals
    Le film de Jacques Audiard "Un prophète" est en compétition, dans la catégorie Meilleur film étranger, aux Independent’s…
    mercredi 2 décembre 2009
    Festival d'Amérique Latine de Biarritz : le palmarès
    News - Festivals
    Le long métrage "Cinco dias sin Nora" de la Mexicaine Maria Chenillo a remporté l'Abrazo du Meilleur film lors du 18e Festival…
    dimanche 4 octobre 2009
    Paris Cinéma 2009 : le palmarès !
    News - Festivals
    La septième édition du Festival Paris Cinéma, qui s'est déroulée du 2 au 14 juillet 2009, a dévoilé son palmarès. And the…
    mardi 14 juillet 2009

    Acteurs et actrices

    Catalina Saavedra
    Rôle : Raquel
    Claudia Celedón
    Rôle : Pilar
    Alejandro Goic
    Rôle : Mundo
    Andrea García-Huidobro
    Rôle : Camila

    Critiques Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Chronic'art.com
    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Libération
    • Metro
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Charlie Hebdo
    • Dvdrama
    • L'Express
    • La Croix
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Le Figaroscope

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    officiel76
    officiel76

    36 abonnés 411 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2009
    pour une fois nous n'aurons pas l'éternel combat de société du méchant bourgeois contre la les gentils prolétaires exploités...rien que l"originalité de l'angle avec lequel le film se regarde est interesant, car cette pauvre bonne nous parait bien antipathique pendant un long moment, jusqu'à ce qu'elle nous touche au coeur quand on découvre qu'elle n'st pas seulement bête et méchante. c'est bien vu, sans idéologie sociale à deux ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 19 octobre 2009
    LOin de l'esthétique hyper réaliste des Audiard et consort, qui finalement ne s'attache qu'à la surface des choses, Sebastián Silva montre ses personnages comme si il y avait toujours un mur derrière qui empêchait de prendre du recul. L'effet est celui d'un film de famille, un peu maladroit, un peu tremblotant parfois, brut de retraitement, qui nous transforme en voyeur. Arrêt image saisissant sur l'aliénation, sur le vide des existences ...
    Lire plus
    Cluny
    Cluny

    59 abonnés 593 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2012
    J'avais manifesté ma déception il y a quelques mois pour le premier film chilien de ces critiques, le très déplaisant "Tony Manero" de Pablo Larain. Cette déception était d'autant plus grande que je gardais le souvenir de la vitalité du cinéma de l'Unité Populaire au début des années 70, avec des films comme "Le Chacal de Nahueltoro" de Miguel Litin, "La Métamorphose d'un Chef de la police" d'Helvio Soto, ou "Valparaiso mon amour" ...
    Lire plus
    norman06
    norman06

    276 abonnés 1 570 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 octobre 2009
    Au carrefour de plusieurs genres, ce film insolite, qui n'est pas sans évoquer Genet et Chabrol, est un modèle d'épure narrative et de suspense psychologique. Une révélation majeure !

    Photos

    Secrets de tournage

    Une histoire personnelle

    Sebastián Silva, le réalisateur de La Nana (la bonne) pensait depuis très longtemps au sujet du film : "C'est quelque chose qui est dans un coin de ma tête depuis mon adolescence. J'ai déjà réalisé un court métrage et un album-photo sur ce sujet. Tout cela parce que j'ai été élevé et entouré par des bonnes. Il y en avait toujours une ou deux qui vivait dans la maison familiale. Vivre avec elles, 24 heures sur 24, marque votre existence."

    Travailler avec "La Nana"

    Catalina Saavedra était déjà apparue au générique de La vida me mata, le premier film de Sebastian Silva. Ce dernier évoque son travail avec l'actrice sur La Nana (la bonne) : "En fait, nous nous rencontrions chez moi et lisions le scénario ensemble. Notre travail consistait également à trouver le ton de voix adapté au personnage. Puis nous nous imaginions comment Raquel était physiquement. Catalina Saavedra est bien plus agile que Raquel ; c'est Lire plus

    Un réalisateur aux multiples talents

    La Nana (la bonne) est le deuxième film de Sebastian Silva après La vida me mata (2007). Né en 1979, le réalisateur est un artiste aux multiples facettes : en plus du cinéma, il peint, dessine et joue de la musique. Il a passé un an à l'école de Cinéma du Chili, puis étudie l'animation à Montréal, tout en travaillant dans un magasin de chaussures. La même année, il organise sa première exposition de dessins dans une galerie et crée un groupe de Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités Chili, Mexique
    Distributeur ASC Distribution
    Récompenses 4 prix et 3 nominations
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 14/02/2010
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Box Office France 17 867 entrées
    Budget 430.000 $
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2009, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2009.

    Commentaires

    • lisandro
      je bosse à peu près dans ce milieu, je dois dire que la "bonne "abuse et que dans la réalité elle serait virée en 2 secondes! :lol: sinon lucas est assez gentils et quand on tombe sur des gars de son âge mal élevé c'est l'horreur totale! :cry: celui que je connais est tout gentil mais je sais que c'est par pure chance car ils(les gosses de riche lol)savent parfois être odieux à l'extrème! :roll:
    • Nelly M.
      Parti pris d'un jeune habitué depuis sa plus tendre enfance à la présence de ces perles du foyer que sont "les bonnes". Franchement, être "employée de maison" dans un milieu aussi équilibré peut séduire plus d'une travailleuse de force actuelle... Des patrons toujours prêts à comprendre, voire à céder à leur domestique moyennant petits arrangements (le père et son golf) ! Une existence certes à moitié remplie que celle de Raquel, la célibataire s'excusant de l'être restée auprès de Môman... C'est finement mené, de la maniaquerie de vieille fille se croyant irremplaçable à la scène très forte des deux bonnes craquant ensemble, on rit beaucoup des renforts de passage... De quoi fantasmer sur la dame après l'escapade hors les murs. Métamorphose éclair cependant : la cervelle totalement affective ferait-elle un peu défaut, ce que laisserait croire la musique du jogging ?
    Back to Top