Notez des films
Mon AlloCiné
    La grammaire intérieure
    Bande-annonce La grammaire intérieure
    13 juin 2012 / 1h 50min / Drame
    De Nir Bergman
    Avec Roee Elsberg, Orly Silbersatz Banai, Yehuda Almagor
    Nationalité israélien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,3 15 critiques
    Spectateurs
    3,0 22 notes dont 6 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un quartier de Jérusalem au début des années 60. Aharon Kleinfeld, est un garçon de onze ans, à l’imagination débordante et dont l’esprit aspire au raffinement et à l’art. A l’aube de l’adolescence, par crainte peut-être de devenir comme ses parents, un couple sans affection ni amour, Aharon décide d’arrêter de grandir. Il entreprend alors un voyage intérieur qui l’éloigne chaque jour un peu plus du monde adulte.
    Titre original

    Hadikduk Hapnimi

    Distributeur Jour2fête
    Récompenses 2 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD 06/11/2012
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Hebreu
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 133743

    Regarder ce film

    En VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.24 €
    La Grammaire intérieure
    La Grammaire intérieure (DVD)
    neuf à partir de 11.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La grammaire intérieure Bande-annonce VO 1:41
    La grammaire intérieure Bande-annonce VO
    173178 vues

    Acteurs et actrices

    Roee Elsberg
    Rôle : Aharon
    Orly Silbersatz Banai
    Rôle : Hinda
    Yehuda Almagor
    Rôle : Moshe
    Yael Sgerski
    Rôle : Yochi
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Metro
    • Télérama
    • Le Figaroscope
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Humanité
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 670 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,5
    Publiée le 21 octobre 2012
    Le quotidien de ce jeune adolescent mal dans sa peau pouvait sembler être la source d’une agréable comédie axée sur cet humour décalé auquel a su nous habituer le cinéma indépendant israélien. Malheureusement le ton comique de ce film ne tient que dans une poignée de scènes pendant laquelle la mère fait d’insupportables grimaces, le reste n’est que la longue introspection d’un gamin aux tendances suicidaires. Avec son ...
    Lire plus
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    1,0
    Publiée le 18 juin 2012
    Ennuyeux a mort , j'ai faiili quitter la salle, vraiment nul................
    jamesgray33
    jamesgray33

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 276 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juin 2012
    Superbe !!! UN PUR PETIT BIJOU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    César D.
    César D.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 616 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juin 2012
    une chronique familiale empreinte de nostalgie. la vie d'un quartier vue par un petit garçon. il découvre peu à peu le désir pour les fille et les femmes, les soucis avec ses amis, et ceux , conjugaux, de ses parents. ça sonne juste, et le personnage de la mère donne un peu d'humour à ce film.
    6 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Le B.A.-BA du film

    La Grammaire intérieure est l'adaptation d'un roman de David Grossman, "Le Livre de la grammaire intérieure". L'ouvrage, publié en 1991, n'est pas la première œuvre de l'auteur israélien transposée à l'écran. Citons Le Sourire de l'agneau (1985) et Quelqu'un avec qui courir (2007).

    Note d'intention du réalisateur

    Le réalisateur Nir Bergman parle du livre dont est adapté son film : "J’avais 22 ans à l’époque et ce livre m’a ému comme aucun autre. Ce qui m’a touché le plus dans ce livre est difficile à dire. Peut être est-ce la solitude de cet adolescent, Aharon, ou la vision qu’il avait de la violence des adultes autour de lui. Peut-être est-ce cette amitié, si forte à cet âge, qu’il a avec Gidon, ou bien le sol qui s’écroule sous ses pieds à la vue de sa... Lire plus

    Analyse de parcours...

    La Grammaire intérieure est le second film de Nir Bergman, après le drame Broken Wings (2002). Ce réalisateur israélien est par ailleurs l'un des créateurs de la série BeTipul, qui a ensuite été adaptée aux États-Unis sous le titre En analyse.
    6 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

    Commentaires

    • jamesbond10
      MAGNIFIQUE CE FILM
    • Djampa
      Il n'y a pas de Tim Burton dans ce film. Vous êtes hors sujet...
    • Djampa
      Aharon est un garçon de 11 ans qui arrive au seuil de l'adolescence, mais qui refuse de quitter le monde de l'enfance. Cela se traduit par un arrêt de son développement physique. Les conséquences vont être assez dramatiques. En particulier la perte de son meilleur ami d'enfance, qui vogue allégrement vers l'adolescence avec ses préoccupations : bien entendu les filles mais pas seulement, un certain idéalisme, un engagement politique au sein des jeunesses socialistes, etc... toutes choses qui vont l'éloigner définitivement de son ancien ami. Sa grande soeur, qui était sa confidente, la seule qui le comprenne, l'abandonne également pour partir à l'armée. Sa grand-mère pour laquelle il avait de l'affection est envoyée en maison de retraite et s'enferme dans le silence. Mademoiselle Blum la voisine pianiste mystérieuse et fascinante quitte elle aussi le quartier. Aharon se retrouve seul et abandonné. Ses appels à l'aide restent sans écho. Il ne lui reste plus qu'à se réfugier dans son monde intérieur désolé, aride et stérile. Il n'y a pas de happy end. La fin est très sombre sans la moindre lueur d'espoir.
    • A A
      Excellent film! Intelligent et sensible. Des détails particulièrement originaux et expressifs.
    • louisazou1
      Pas mal
    Voir les commentaires
    Back to Top