Notez des films
Mon AlloCiné
    Yema
    28 août 2013 / 1h 31min / Drame
    De Djamila Sahraoui
    Avec Djamila Sahraoui, Samir Yahia, Ali Zarif
    Nationalité algérien
    Bande-annonce
    Presse
    3,7 12 critiques
    Spectateurs
    3,6 59 notes dont 13 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Une petite maison abandonnée, isolée dans la campagne algérienne. Ouardia y revient, après des années d'absence, pour enterrer son fils Tarik, militaire. Ouardia soupçonne son autre fils, Ali, dirigeant d’un maquis islamiste, de l'avoir tué. Dans cet univers figé par la sécheresse, la vie va peu à peu reprendre ses droits. Grâce au jardin que Ouardia fait refleurir à force de courage, de travail et d’obstination. Grâce au gardien, peu à peu adopté par Ouardia. Grâce surtout à l’arrivée d'un nouveau né. Mais Ouardia n’est pas au bout de ses épreuves. Ali, le fils maudit, revient, grièvement blessé...

    Distributeur Aramis Films
    Récompenses 2 prix et 10 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget 1 200 000 €
    Langues Arabe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -
    Yema Bande-annonce VO 1:41
    Yema Bande-annonce VO
    16378 vues

    Acteurs et actrices

    Djamila Sahraoui
    Rôle : Ouardia
    Samir Yahia
    Rôle : Le gardien
    Ali Zarif
    Rôle : Ali
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Olivier Barlet
    Olivier Barlet

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 256 critiques

    4,5
    Publiée le 20 novembre 2013
    De l'histoire classique d'une mère et de ses fils aux parcours opposés, Djamila Sahraoui tire un film formidablement sensible et épuré dont les images s'enfoncent en nous pour ne plus nous lâcher. Son refus de tout effet n'empêche pas le film d'être tendu de bout en bout. Elle ne distille les détails qu'au compte-goutte, si bien que le spectateur doit lui-même en composer les tenants et choisir l'ampleur de la métaphore. Entre la ...
    Lire plus
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 2 267 critiques

    1,0
    Publiée le 3 novembre 2013
    Le prototype du film ESTIMABLE, c'est-à-dire un film qui a toutes les qualités requises (beauté des images, jeu des comédiens) pour plaire à de nombreux critiques et à un certain nombre de spectateurs mais dans lequel on s'ennuie prodigieusement tellement il ne s'y passe rien, tellement c'est contemplatif. Au final, je ne sais pas quelle note mettre car 1 étoile correspond à mauvais et ce film est tout sauf mauvais. Je mets quand même 1 ...
    Lire plus
    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 375 critiques

    3,5
    Publiée le 31 août 2013
    C'est une impression d'aridité et de sécheresse qui résume le mieux ce film dont l'actrice principale est aussi la réalisatrice. Aridité d'une terre rocailleuse desséchée par les vents incessants, ascétisme de la femme qui occupe les lieux qu'on découvre dans un magistral premier plan trainer derrière elle un lourd fardeau qui contient son fils militaire mort qu'elle va enterrer seule, de ses propres mains. Mais la mère a un autre fils ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1075 abonnés Lire ses 3 367 critiques

    2,5
    Publiée le 28 août 2013
    Un film aussi austère et rude que la terre d'Algérie où se déroule le drame de Yema. Yema, c'est la mère : un fils tué par les maquisards, un autre qui fait partie de ce groupe et qu'elle tient pour responsable, sinon coupable. Peu de dialogues, trois personnages principaux : Djamila Sahraoui réalise un huis-clos oppressant en extérieurs. Le film s'ouvre peu à peu à l'image de ce jardin que la mère s'obstine à entretenir. Mais la ...
    Lire plus
    13 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Histoire(s) de femme(s)

    Dans Barakat!, sorti en 2006, Djamila Sahraoui dressait déjà le portrait d’une femme algérienne (interprétée par Rachida Brakni). Son second long-métrage fait surtout écho à son documentaire La Moitié du ciel d’Allah. A travers des interviews, la réalisatrice dénonçait les violences faites aux femmes en Algérie, thème qu’elle aborde une nouvelle fois dans Yema.

    Inspiration familiale

    Dans Yema, Ouardia est une paysanne algérienne qui cultive son jardin en même temps qu’elle fait le deuil de son fils. Pour créer ce personnage, Djamila Sahraoui s’est inspirée des femmes qu’elle connaissait, en particulier sa mère, et a reproduit leur façon de s’habiller, leurs gestes. La réalisatrice a en effet grandi à la campagne, en Kabylie où est situé le film.

    Une réalisatrice-actrice

    Djamila Sahraoui s’est investie dans tous les aspects de son second long-métrage. En plus d’avoir produit et écrit le scénario de Yema, elle y tient le rôle principal. N’étant à la base pas comédienne, elle ne pensait pas jouer dans son film. Mais au moment du casting, elle a compris que si elle ne trouvait pas la bonne personne pour incarner Ouardia, c’était avant tout car elle avait écrit ce personnage pour elle. Pour ce film intimiste, la réal... Lire plus

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • angelabassompierre
      curieuse de le voir en espérant qu'il n'est pas d'un ennui, en VOST tout le temps...les images sont très belles je crois et ça paraît film intimiste, peu de personnages, un ton grave.
    • Aramisfilms
      Un film poignant.
    • krimo
      Décidément c'est redondant à chaque fois qu'un film se passe en France, on nous sort les homos, les prostitués, les pervers, les pédophiles, les assassins et les français emmerdeurs !
    • FanFan D.
      Décidément c'est redondant à chaque fois qu'un film se passe en Algérie (tournage au maroc) on nous sort les "islamistes".
    • SyphX-
      "Avec une esthétique qui embellit le drame, Djamila Sahraoui filme l’intimité et le quotidien pour montrer les efforts d’une mère qui ne veut qu’être heureuse et faire son deuil." Teddy ★★★★★★★★☆☆ | Lire la critique du film sur LE BLOG DU CINÉMA : http://www.leblogducinema.com/...
    Voir les commentaires
    Back to Top