Mon compte
    Je vois rouge
    Bande-annonce Je vois rouge
    24 avril 2019 en salle / 1h 23min / Documentaire
    De Bojina Panayotova
    Presse
    3,5 13 critiques
    Spectateurs
    2,7 51 notes dont 19 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Après 25 ans passés en France, Bojina retourne en Bulgarie avec un soupçon vertigineux : et si sa famille avait collaboré aux services secrets du régime communiste ? Caméra au poing, elle embarque ses parents dans une quête effrénée qui menace de tourner à la catastrophe. Dans son obstination à trouver la vérité, elle se voit dépassée par ses propres méthodes qui ressemblent étrangement à celles du passé. Une odyssée tragico-comique qui mélange le film d’espionnage et le film de famille.

    Bande-annonce

    Je vois rouge Bande-annonce VO 1:47
    Je vois rouge Bande-annonce VO
    10321 vues

    Critiques Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • L'Humanité
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Christian Wacrenier
    Christian Wacrenier

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 33 critiques

    2,5
    Publiée le 6 mai 2019
    J'ai vécu en Bulgarie et je sais que pour vivre simplement à l'époque du communisme il fallait accepter l'idée que toute personne rencontrée tout ami pouvait être malgré sa volonté interrogé par la police politique. La réalisatrice mène une enquête sur son pays d'origine et avec opiniâtreté interroge le passé de ses parents. Elle utilise pour le faire toutes les méthodes que nous offre la technologie et devient elle-même ce ...
    Lire plus
    nefastodelirio
    nefastodelirio

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 28 critiques

    0,5
    Publiée le 29 avril 2019
    La nana est vexante, limite insupportable. Tout est moche dans ce film. Pourquoi à la place de juger la vie de ses parents elle ne trouve pas un job? Car réalisatrice.... comment dire? C'est raté.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 28 avril 2019
    Je met une étoile pour les images d'archives et pour les pauvres parents qui ont du subir cette torture qu'elle nous inflige aussi.... elle fait sa pseudo-psychanalyse en plein délire narcissique (en profitant d'un séjour en Bulgarie pour passer son permis moins cher) et cela, à part 1h de blabla soporifique, ne nous mène nulle part et on apprend pas grande chose.... A quoi bon sortir ce machin en salle et faire perdre du temps aux gens ? un ...
    Lire plus
    Stéphane C
    Stéphane C

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 389 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2019
    Un documentaire subjectif plutôt intéressant dans lequel l'accès et l'exhumation du passé des aïeux demeure désormais possible, où la vérité est brutale et où chacun devra faire son propre examen de conscience... 🎬🎬🎬
    19 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Bojina Panayotova

    Bojina Panayotova est née en Bulgarie. A la chute du mur, elle suit sa famille qui émigre en France. Après des études de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure et de cinéma à La Fémis, elle repart en Bulgarie et se lance dans la fabrication de films « sauvages ». En 2014, elle rencontre le collectif de réalisateurs- producteurs STANK avec qui elle développe depuis ses projets. Elle collabore également avec le réalisateur Boris Lojkine, en... Lire plus

    Bulgarie communiste

    Bojina Panayotova a un souvenir très précis et même très nostalgique de la Bulgarie, qui sont le point de départ principal de Je vois rouge. Là-bas, chaque enfant se préparait à entrer dans la Jeunesse Communiste et à se faire décerner le fameux foulard rouge des jeunes pionniers qui symbolisait l’intégration au collectif national. La réalisatrice raconte : "Je rêvais de ce foulard rouge, mais le Mur est tombé quelques mois avant la cérémoni... Lire plus

    Documentation

    Avant le tournage de Je vois rouge, Bojina Panayotova a visionné pas mal de documentaires comme ceux de Joshua Oppenheimer sur l’Indonésie. La cinéaste a aussi observé le processus de réconciliation en Afrique du Sud, et assez vite, elle s'est rendue compte que cette ligne de séparation existait au sein de sa famille. "Je posais à mes parents des questions inconfortables, je m’identifiais aux protestataires bulgares", précise-t-elle. D’... Lire plus

    Dernières news

    Sorties cinéma : Un Tramway à Jérusalem, Ne coupez pas !, Disperata... Les films de la semaine
    NEWS - Sorties ciné
    mercredi 24 avril 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Palmarès Festival 2 Cinéma de Valenciennes 2019 : Boy Erased sacré
    NEWS - Festivals
    lundi 25 mars 2019
    "Boy Erased" de Joel Edgerton remporte le Grand prix du Festival 2 Cinéma de Valenciennes 2019 côté fiction. "Le Vent de...

    Infos techniques

    Nationalités français, bulgare
    Distributeur JHR Films
    Récompenses 1 prix et 2 nominations
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 144020

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2017.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top