Mon compte
    Fahrenheit 9/11
    Bande-annonce Fahrenheit 9/11
    7 juillet 2004 en salle / 1h 50min / Documentaire
    De Michael Moore
    Par Michael Moore, Michael Moore
    Avec Michael Moore, Debbie Petriken, Donald Rumsfeld
    VOD
    Presse
    3,6 25 critiques
    Spectateurs
    3,7 14056 notes dont 336 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Ce documentaire s'attaque de plein fouet aux problèmes brûlants de l'Amérique. La caméra de Michael Moore filme avec scepticisme le Président George W. Bush et ses propres conseillers.
    Prenant pour point de départ l'élection controversée de 2000, le réalisateur retrace l'improbable ascension d'un médiocre pétrolier texan devenu maître du monde libre. Puis il ouvre la boîte de Pandore du Président et révèle les liens personnels et financiers qui unissent la famille Bush à celle de Ben Laden.
    Michael Moore y dénonce également les méfaits du Patriot Act et les souffrances provoquées par la guerre en Irak.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Filmo Achat dès 7,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10,88 €
    neuf à partir de 2,97 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Fahrenheit 9/11 Bande-annonce VO 2:08
    Fahrenheit 9/11 Bande-annonce VO
    141 849 vues

    Dernières news

    Netflix : 10 films qui valent bien un cours d'Histoire à voir pendant le confinement
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 27 mars 2020
    Besoin de réviser un peu la grande Histoire pendant le confinement ? Voici 10 films disponibles sur Netflix et inspirés…
    Razzie Awards : Holmes & Watson pire film de l'année, Donald Trump pire acteur
    NEWS - Festivals
    dimanche 24 février 2019
    Les Oscars du Pire ont dévoilé leur palmarès ce 23 février au soir, avec quatre trophées (dont Meilleur film) pour "Holmes…
    Vice : de Fahrenheit 9/11 à Fair Game, 6 films pour aller plus loin
    NEWS - Sorties ciné
    samedi 16 février 2019
    Vous avez vu "Vice" et désirez en savoir plus sur le sujet, le réalisateur ou son influence majeure ? De "Fahrenheit 9/11"…
    Festival de Cannes : 7 choses étonnantes à savoir sur le Palmarès
    NEWS - Festivals
    samedi 5 mai 2018
    Contrairement aux cérémonies de remises de prix, le Festival de Cannes est un événement très vivant, dont les éditions ne…
    38 news sur ce film

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ciné Live
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Zurban
    • Aden
    • L'Humanité
    • Le Parisien
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • L'Express
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Première
    • The Hollywood Reporter
    • Variety
    • Le Figaro
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 462 abonnés Lire ses 11 141 critiques

    3,0
    Publiée le 7 octobre 2016
    Dans "Fahrenheit 9/11", Michael Moore dèvoile l'humain au coeur de la machine politique mais aussi de la machine tèlèvisuelle! Ce film documentaire montre dans un nombre de scènes incalculables que le prètendu quatrième pouvoir aux Etats-Unis utilise systèmatiquement des effets spèciaux spectaculaires pour manipuler et effrayer l'opinion publique! Autant de simulacre de l'image, à l'image d'un monde peut-être (?) en trompe l'oeil! Parce ...
    Lire plus
    Ronon62
    Ronon62

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 176 critiques

    2,5
    Publiée le 22 juillet 2010
    Documentaire dans l'ensemble un peu intéressant, ponctué par un humour acerbe parfois déplacé. Mais le plus gros soucis est que Moore n'avance pas énormément de preuves, ne fait que nous bombarder d'informations, de chiffres et d'images tristes censées émouvoir le spectateur. Et si l'on en croit Moore, Bush serait le mal incarné, responsable de tous les maux de la planète...

    Une Palme d'Or loin d'être méritée...
    Marla-Jane
    Marla-Jane

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 97 critiques

    2,5
    Publiée le 2 août 2007
    un essai critique de la société américaine d'aujourd'hui et de l'ami grand crétin au pouvoir, mais c'est un peu larmoyant pour du michael, qui, à cause de cette corde mélo, rate le but qu'il se propose... cependant un film terrible et nécessaire.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    1,0
    Publiée le 7 février 2012
    Tarantino fait acte de résistance en donnant la palme d'or à un documentaire engagé en forme d'attaque en règle contre la présidence Bush.
    Michael Moore maîtrise comme d'habitude le ton et la forme de son oeuvre.
    Il n'en demeure pas moins que l'on peut se demander s'il s'agit de cinéma ou juste d'un acte politique militant.
    En ce qui me concerne, je n'ai rien vu de cinématographique dans ce pamphlet énergique.
    336 Critiques Spectateurs

    Photos

    18 Photos

    Secrets de tournage

    Palme d'or à Cannes

    Ce film a obtenu la Palme d'or au Festival de Cannes en 2004. C'est la première fois depuis 1956 et Le Monde du silence de Louis Malle et Jacques-Yves Cousteau que la récompense suprême était attribuée à un documentaire. Michael Moore avait déjà décroché deux ans auparavant le Prix du 55ème Festival de Cannes pour son précédent pamphlet, Bowling for Columbine.

    Des problèmes de distribution aux USA

    Michael Moore a vu la distribution de son film bloquée par la Walt Disney Company sur le sol américain. La raison invoquée était que Fahrenheit 9/11, pouvant déplaire au Gouverneur de Floride Jeb Bush, frère du président Bush, aurait mis en danger les millions de dollars d'allègements fiscaux que Disney reçoit de l'Etat de Floride. Après plusieurs mois de spéculations, les studios ont finalement donné leur autorisation sur la vente des droits du Lire plus

    Icon Productions abandonne le projet

    Fahrenheit 9/11 devait initialement être produit par Icon Productions, mais la société de Mel Gibson se désista finalement du projet, laissant la place libre aux studios Miramax.

    Infos techniques

    Nationalité USA
    Distributeur Mars Distribution
    Récompenses 6 prix et 6 nominations
    Année de production 2004
    Date de sortie DVD 07/02/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 20/01/2022
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Box Office France 1 979 186 entrées
    Budget 6 000 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 110784

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • S DC
      Tous les éléments exposés par M. Moore dans ce film sont des faits avérés. Même vous, vous le reconnaissez.M. Moore n'a jamais nié son aversion pour GW Bush et même pour certains candidats du parti démocrate.Vous pouvez ne pas aimer la forme, mais la vérité reste la vérité.Lorsqu'on regarde un film comme Fahrenheit 911, c'est qu'on est désireux de sortir des discours policés et qu'on souhaite découvrir d'autres aspects dont on nous parle rarement.Si M. Moore choisit une forme plus théâtrale pour présenter ses idées c'est aussi pour susciter l'intérêt de ceux qui pourraient trouver le sujet rébarbatif.Parfois, dans d'autres films, M. Moore a énoncé des contrevérités, plus par erreur que par malveillance et là, il n'y a pas de raison qu'il échappe à la critique.Mais dans le cas présent de Fahrenheit 911, il énonce des faits incontestés et incontestables, par conséquent, libre à chacun de se forger sa propre opinion sur les sujets qu'il aborde.
    • My mother called me Dangerous
      Je n'ai jamais dit que les informations diffusées par ce film étaient fausses. J'ai seulement pointé la façon dont elles sont présentées, qui est partiale. Alors libre a Moore de faire un clip de campagne pour les démocrates, mais qu'il ne le fasse pas passer pour un documentaire. C'est le cas, et je trouve ça malhonnête.
    • S DC
      Malhonnête et manichéen, ignorant intentionnellement les subtilités de l'Histoire, à quels propos?Lorsqu'il parle par exemple du groupe Carlyle dont l'une des activités est l'industrie de la défense? Lorsqu'il mentionne qu'à ce conseil d'administration siège G. Bush père et le demi-frère de Ben Laden? De mon point de vue, ce sont juste des faits irréfutables. Un peu comme quand je souligne qu'Olivier Sarkozy, le demi-frère de Nicolas a été nommé directeur général des services financiers de ce même groupe Carlyle. C'est juste un fait.M. Moore expose des faits et pose des questions. A ma connaissance, il n'a pas été poursuivi en justice pour ce qu'il évoque dans ce Documentaire. En revanche, il y a eu des tentatives pour empêcher sa diffusion aux Etats Unis.Je suis peut-être dans l'erreur mais je ne vois pas où se situe le manque d'objectivité.
    • My mother called me Dangerous
      Ce n'est pas un documentaire, c'est un film de propagande. Malhonnête et manichéen, ignorant intentionnellement les subtilités de l'Histoire, Moore ne tire de son matériel de base qu'un film a charge envers le 43ème Président des États-Unis, là où il aurait pû peindre un portrait objectif et complexe de la présidence Bush. Décevant.
    • Joey Cusack
      C’est incroyable de voir la façon dont Michael Moore arrive à traumatiser son audimat. Farhenheit 9/11, qui comme Capitalism : a love story, ou encore Where to invade next, montrent des situations sociales et économiques désastreuses en les pointant du doigt. Ils dévoilent leur immoralité et leur violence pour capter un public fragile mais également relativement conscient. Bonne mise en scène. Je le déconseille aux moins de 10 ans. 4/5
    • zantia
      Joint Security Area
    • matic o.
      De Gaule aurait dit les français sont des veaux. Ils n'ont que ce qu'ils méritent. Selon ses proches il aurait prononcé ces mots lorsqu'il voyait les français ne pas réagir.Michael Moore fait partie de ces hommes qui s'élèvent pour dénoncer alors que d'autres préfèrent vivoter en acceptant tout ce qu'on leur impose.Fahrenheit 9/11 mérite donc d'être placé au premier plan devant tous les autres films et qu'importe sa qualité cinématographique. Son message l'emporte sur tout autre considération.Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Personnellement je ne pense pas que Old Boy mérite tout particulièrement une récompense même s'il reste un bon film. Dans tous les cas il ne peut supporter la comparaison avec ce documentaire qui, tout en étant accessible à tous, alerte et ouvre les consciences.Comparer Old Boy et Fahrenheit 9/11, c'est comme comparer un grand footballeur et un grand chirurgien. L'un marque des buts, l'autre sauve des vies mais je comprends qu'on puisse préférer regarder un match de foot plutôt qu'une opération à coeur ouvert.Alors ne soyons pas trop des veaux et récompensons ceux qui parmi nous ont le courage et l'énergie de montrer des réalités que nous préférons ne pas voir.
    • allan-75
      Sympathy for mister vengeance son meilleur pour moi
    • Anurag H.
      Comment trouver la vérité au milieu de la propagande médiatique et des campagnes électorales ? Comment oser dénoncer les Etats-Unis, tout-puissant roi de la mondialisation ? Par ce documentaire, Moore signe une œuvre transgressive, intelligente et osée qui nous met en face de faits cruels. Un documentaire qui mériterait d'être largement plus diffusé même s'il ne va pas assez au fond des choses par moments. A ne manquer sous aucun prétexte !
    Voir les commentaires
    Back to Top