Mon compte
    Joachim Lafosse

    État civil

    Métiers Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste plus
    Nationalité Belge
    Naissance 18 janvier 1975 (Uccle, Bruxelles - Belgique)
    Age 48 ans

    Biographie

    Sorti diplômé de l'Institut des arts de diffusion en 2001, Joachim Lafosse fait déjà parler de lui en remportant la même année le Prix du Meilleur court métrage au Festival de Namur pour son film de fin d'études, Tribu. Sa carrière de cinéaste lancée, il réalise en 2004 son premier long, Folie privée, l'histoire d'une séparation conjugale douloureuse, et signe pour Benoît Mariage le scénario de L'Autre. L'année suivante, il participe à l'Atelier du Festival de Cannes, avec Révolte intime, un projet qui restera inabouti, puis se consacre à la mise en scène de deux films qui sortiront en France en 2007 : Ca rend heureux, où Joachim Lafosse retrouve son acteur fétiche Kris Cuppens, et Nue Propriété, un drame familial présenté à la Mostra de Venise 2006 et interprété par les frères Renier et Isabelle Huppert.

    En 2008, c'est un autre de ses compatriotes, Jonathan Zaccaï, que le cinéaste belge dirige pour le troublant Elève libre, remarqué à la Quinzaine. Il faut attendre 2012 pour voir en salles son nouveau long métrage, A perdre la raison, un drame retranscrivant une histoire vraie dans laquelle une mère de famille assassine ses enfants. Pour l'occasion, le metteur en scène s'entoure d'une distribution prestigieuse composée de Niels Arestrup, Tahar Rahim et Emilie Dequenne. Trois ans plus tard, Joachim sort Les Chevaliers blancs, un film ambitieux à nouveau inspiré de la réalité puisqu'il s'agit de l'affaire l'Arche de Zoé qui mit à mal les relations diplomatiques de la France avec le Tchad. Là encore, le casting est quatre étoiles, Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli et Reda Kateb le composant.

    Peu de temps après, le cinéaste revient à l'un de ses thèmes de prédilection, le couple en crise, avec L'Economie du couple porté par Bérénice Bejo et Cédric Kahn. Le film est présenté au Festival de Cannes 2016 à la Quinzaine des Réalisateurs. Il dirige deux ans plus tard Virginie Efira et le prometteur Kacey Mottet Klein dans Continuer, lesquels s'adonnent à un long périple à travers le Kirghizistan. Il s'attaque ensuite à la thématique de la bipolarité. Damien Bonnard incarne cet homme souffrant de cette maladie et Leïla Bekhti campe sa femme. En 2023, le natif de Uccle revient avec Un silence, inspiré d'une sordide histoire vraie, l'affaire Hissel, dans laquelle l'ancien avocat des familles victimes de Marc Dutroux a été condamné à 10 mois de prison pour détention d’images pédopornographiques.

    Ses premiers pas à l'écran

    Tribu
    Tribu
    Date de sortie inconnue
    L'Autre
    L'Autre
    21 avril 2004
    Folie privée
    Folie privée
    Date de sortie inconnue
    Ça rend heureux
    Ça rend heureux
    20 juin 2007

    Ses meilleurs films et séries

    À perdre la raison
    À perdre la raison
    2012
    L'Économie du couple
    L'Économie du couple
    2016

    Sa carrière en chiffres

    22
    Années de carrière
    2
    Récompenses
    14
    Films
    0
    Série
    54
    Nominations
    514 K
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 77 %
    Aventure : 8 %
    Documentaire : 8 %
    Comédie dramatique : 8 %

    Ses stats sur AlloCiné

    5
    Vidéos
    18
    Photos
    28
    News

    A tourné le plus avec

    Catherine Salée
    Catherine Salée
    5 films
    L'Économie du couple (2016), Les Chevaliers blancs (2015), Nue Propriété (2006), Ça rend heureux (2006), Folie privée (2004)
    Yannick Renier
    Yannick Renier
    4 films
    Les Chevaliers blancs (2015), À perdre la raison (2012), Elève libre (2008), Nue Propriété (2006)
    Un silence (2023), Les Chevaliers blancs (2015), Nue Propriété (2006)
    Kris Cuppens
    Kris Cuppens
    3 films
    Nue Propriété (2006), Ça rend heureux (2006), Folie privée (2004)
    Commentaires
    • jolabrouteuse
      Son nouveau film n'a pas été sélectionné à Cannes 2015.... Mauvais signe....
    Voir les commentaires
    Back to Top