Notez des films
Mon AlloCiné
    Murder
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,3
    6506 notes dont 293 critiques
    répartition des 293 critiques par note
    132 critiques
    108 critiques
    27 critiques
    17 critiques
    4 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Murder ?
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 456 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 19 octobre 2020
    Cette critique n'a rien d'habituel ni d'objectif. Je ne sais même pas si ça va en être une au moment où j'écris ces lignes. Je me souviens, j'ai commence à regarder "How to get away with Murder ?" il y a six ans, alors que le monde juridique m'ennuyait royalement. Mais, à ma grande surprise, j'ai mordu à l'hameçon et cette série est devenue un vrai petit plaisir ! L'histoire de cette femme noire, prof de droit à l'université et avocate de renom, et de ses élèves complices de meurtre est habilement articulée et bien que chaque saison adopte la même structure, le suspense reste intact. On s'attache rapidement à ce petit groupe de personnages, embrigadés dans les rouages de la justice, que ce soit du bon ou du mauvais côté. Loin de moi l'idée de la définir comme parfaite car il y a quand même quinze épisodes par saison, très souvent habillé d'une affaire courte résolue en un épisode. Secondaires et anecdotiques, ces intrigues ne servent pas à grand chose, si ce n'est mettre en pratique les avocats en herbe et la grande Annalise Keating, tout ça saupoudré de termes juridiques complexes et d'entourloupes où on est loin de saisir toutes le subtilités. Non, ce qui palpite et fascine vraiment dans cette série, ce sont les intrigues plus longues, traitées en une saison, servies par des flash-backs accrocheurs, et ne dispensant que quelques indices par épisode. Très souvent, les derniers épisodes sont riches en rebondissements et grosses surprises, ce qui nous fait adorer cette série dont le suspense fait partie intégrante de sa réussite ! Mais au-delà ce son intrigue, c'est son actrice principale, Viola Davis, que je chéris le plus ! Dans son rôle d'Annalise Keating, bourré de contradictions et de complexités, elle surplombe la série. Ce personnage est sans doute l'un des plus torturés et des plus insaisissables qu'il m'ait été donné de voir dans une série. A la fois totalement haïssable et extrêmement touchante, imprévisible et fidèle, égoïste et dévouée, puissante et fragile, elle fait figure de véritable fil rouge qu'on a grand plaisir à dénouer jusqu'à la dernière minute. C'est pour ça que même lorsque la série s'enfonce dans ses histoires banales et déjà-vu, Annalise Keating, à l'instar d'un phare, nous captive et nous guide par sa palette d'émotion ô combien riche et étonnante. Avec son interprétation, Viola Davis, dépeint la lutte d'une femme noire et influente, qui a du se forger une armure pour ne pas s'effondrer à la cour face à ceux qui ne rêvent que de sa chute. On la voit comme une petite fille dans les bras de sa mère (superbe Cicely Tyson), sentimentalement passionnée et perdue avec ses amants, cruellement dure avec ses élèves, alcoolique et boulimique dans sa solitude et dévastatrice et impériale quand elle exerce son métier d'avocate. Rarement un personnage de fiction nous est paru aussi palpable et touchant, mais aussi nécessaire et crucial par les temps qui courent. Pour ce qui est de cette ultime saison, elle est assez irrégulière dans son rythme, et quelques incohérences apparaissent ici ou là mais elle réussit à préserver notre intérêt jusqu'à la fin grâce à son interprète et quelques seconds rôles intéressants (Amirah Vann, Aja Naomi King, Liza Weil). Elle rehausse également le niveau des saisons quatre et cinq qui tournaient un peu en rond grâce une intrigue de fond un peu plus corsée. Elle achève le voyage infernal de ses protagonistes en fermant la boucle narrative entamée dès le tout premier épisode. Ceci dit, le dernier épisode, bien qu'un peu poussif dans sa fabrication, est tout de même très riche en émotions. Une série qui n'est pas révolutionnaire mais dont on se souviendra pour sa reine de coeur, Viola Davis.
    Ragnar38
    Ragnar38

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 609 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 29 octobre 2020
    Un Pur Délice. Peter Nowalk réinvente avec panache les Séries Judiciaires a travers ce Thriller Judiciaire Provocant et Ténébreux dont on devient rapidement Addictif des les premières minutes. Pour Commencer la Réalisation est Nerveuse et Styliser avec plan séquences magnifiquement mis en avant qui nous plonge dans une Ambiance Glauque et Sombre qui se ressentir tout au long de la série et qui est accompagné d'une BO frémissante de Photek qui s'accorde parfaitement avec l'atmosphère de la série. Ensuite le Scénario est Innovant et Captivant tout en parvenant avec audace a se renouveler de Saison en Saison qui arrive a nous tenir en haleine a travers notamment des Rebondissements Stupéfiants qui nous coupe totalement le souffle tout en parvenant a alterner entre Flash Back, Présent et Flash Forward dont on suit le récit d'une Femme Avocate et Professeur en Droit Pénal et de ces étudiants qui se retrouver plonger dans des sordides affaires de meurtres et de corruption qui vont les dépasser dont la série arrive sans concession a aborder des Thématiques comme le Système Judiciaire,la Corruption,la Justice,le Racisme,le Feministe,les Dilemmes Moreaux et la Société qui sont brillamment retranscrit a travers son Rythme Frénétique ininterrompu pendant 6 Saisons, Ajouter a cela une Tension Anxiogène et Intense qui s'accentue d'Episode en Episode en passant par son lot de Séquences Brutales et Crues qui nous laissent pas indifférent sans oublier une pincée d'Humour Noir regorgeant de Répliques Cyniques et Croustillantes qui viennent apaiser les rares moments de répits tout en n'oubliant pas d'y inclure quelques notes de Romance et d'Emotion qui parviennent a y inclure une note émotionnelle qui sont d'une grande intensité lors des Séquences Intimistes particulièrement Emouvantes. Pour Finir le Casting est Prodigieux avec sont lot de Personnages Nuances et Fascinants dont on retrouve en haut de l'affiche la remarquable Viola Davis qui est Phénoménale en y livrant une des meilleurs performances de sa carrière en campant le rôle emblématique de Annalise Keating une Avocate et Enseignante Charismatique;Tenace,Tourmenter et Déterminée dont l'actrice nous bluffe a travers cet Anti-Héroïne Impitoyable et Désabuser, Autour de notre Avocate de Choc on retrouve a ses cotes une poignée de Seconds Rôles très Consistants qui gagnent en épaisseur parmi lesquelles on retrouve nos 5 Etudiants hauts en couleurs qui tirent leur épingle du jeu composer du Loyal et Enigmatique Wes Gibbins en passant par le Cynique Connor Walsh ainsi que l'Ambitieuse Michaela Pratt qui est rejointe par le Décontracté Asher Millstone et l'Idéaliste et Tourmenter Laurel Castillo qui tous les Cinq formidablement jouer respectivement par Alfred Enoch,Jack Falahee,Aja Naomi King,Matt McGorry & Karla Souza qui sont également épaulé par d'autres Seconds Rôles en Béton comme Charlie Weber,Liza Weil Conrad Ricamora,Rome Flynn et Billy Brown qui apportent leurs pierre d'édifice a cette Distribution de haut niveau soutenu en prime par quelques Guest Stars Alléchant qui vient enrichir l'univers de la série. En Conclusion, Murder est une Remarquable Série qui nous laissera pas indifférent tout en réussissant a se distinguer quelque peu des Séries Judiciaires que l'on voit habituellement dont les amateurs de l'Excellentissime Damages seront totalement conquis par ce mélange Détonnant entre Thriller,Soap et Série Judiciaire qui s'avère a la fois Brillant,Sulfureuse,Palpitant,Engagé et Percutant qui mérite amplement d'entrer au Panthéon des Meilleurs Séries méconnus des Années 2010 et qui parvient avec brio a se conclure en beauté grâce a sa Conclusion Puissante et Satisfaisante dont on en redemande volontiers.
    Sébastien D
    Sébastien D

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 465 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 5 octobre 2020
    Sur le papier, c'est le genre de série qu'on sait qu'on va adorer mais qui va aussi être super casse-gueule. Et dans la télé, ça s'avère assez réel car la première saison est géniale, la deuxième plutôt décevante, comme ça arrive souvent. Mais heureusement, la saison 3 est très bonne, et malgré quelques faiblesses par la suite, la série a su s'arrêter au bon moment, et avec un privilège rare: une vraie dernière saison. Du coup, la saison 6 va très loin, et on sait qu'on peut s'attendre à tout. Mais en plus de nous surprendre et d'être géniale, elle reprends 6 ans d'histoires pour tout clôturer correctement, ou même remettre en question des évènements anciens avec une bonne crédibilité. Pour résumé, on a 6 saisons avec des histoires très bonnes, d'autres assez chiantes, des rebondissements très convaincants pour nous surprendre, même si certains sont si gros qu'on pourrait en rire, mais non, on les accepte. C'est servi par un casting impeccable (on peut exécuter Bonnie qui est d'une fadeur à faire peur), mais surtout grâce a Violet Davis qui est un monstre de l'acting avec ses milles visages; et en plus on a des messages politiques ou humains qui sont très forts. A voir jusqu'au bout.
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 271 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 24 janvier 2015
    ABC a lancé sa nouvelle série en septembre et nul doute que celle-ci sera l'objet d'un fort succès en France d'ici quelques mois après que les chaînes de télé hexagonales se soient battues pour en obtenir les droits de diffusion. Cette série judiciaire nous plonge dans le quotidien d'Annalise Keating (Viola Davis), une avocate de la défense et accessoirement prof de droit de grande renommée. Pleine d'autorité, ses cours magistraux attirent des étudiants de tout le pays, à la fois fascinés et apeurés devant ce phénomène du monde judiciaire. Un intérêt d'autant plus important lorsque leur prof leur annonce que cinq d'entre eux auront la chance de travailler avec elle en s'impliquant dans les enquêtes et autres investigations (ce qui met en exergue une fois de plus l'énorme différence entre le système judiciaire américain et le français dans lequel les avocats n'ont aucun pouvoir d'enquête). [...] Au final, on a donc une série accrocheuse qui nous tient en haleine malgré certaines faiblesses évidentes : manques de réalisme, et jeune casting un peu faible notamment. Des éléments qui pourraient être corrigés assez vite mais vu les excellentes audiences de la série, Shonda Rimes doit être loin de s'en inquiéter.
    Math719
    Math719

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 305 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 6 janvier 2020
    Autant j'ai eu du mal les 8 premiers épisodes (grosso modo) autant j'ai adoré ensuite ! Vraiment des acteurs parfaits, Viola Davis est notamment EPOUSTOUFLANTE tout simplement, une actrice qui se met littéralement à nue, une actrice digne des plus grandes actrices ! La force de cette série est le suspens qu'on a à chaque saison ! Certain procès sont durs, et il arrive d'avoir les larmes aux yeux !
    dragoyo
    dragoyo

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 419 critiques

    Critique de la saison 6
    4,0
    Publiée le 6 octobre 2020
    4/5 Très bien. Ce n'était pas gagné, la saison commence assez mal, le rythme de la série n'est pas préservé et le montage est classique (donc on ne retrouve pas l'identité de la série dans les premiers épisodes). Mais c'est de la mise en place pour mieux dérouler derrière et quand ça accélère, ça n'arrête plus ! Évidemment le scénario n'est pas parfait et devoir conclure une série aussi dynamique et complexe dans son montage (pour que tout reste cohérent) n'est pas facile. On aimera ou non le sort réservé à chaque personnage mais on ne peut pas retirer l'essentiel de cette ultime saison : il y a une véritable FIN qui boucle tout pour tout le monde. Un peu rapide mais tout est terminé et c'est vraiment plaisant d'avoir une vraie fin à ces 6 saisons. Top.
    Marlon M.
    Marlon M.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 335 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 28 août 2020
    Saison 1 : Les épisodes s'enchaînent et les rebondissements sont de plus en plus bouleversants. Bref une première saison complètement réussie, je recommande. Saison 2 : Un surmenage du spectateur qui nous ravit car les situations bien qu'entre coupés nous passionnent toutes.
    Vincenzo M.
    Vincenzo M.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 186 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 22 octobre 2020
    superbe série où lon suit une prof avocate au charisme dingue et son équipe d'étudiants fourbes mais serviable. cest rythmé haletant bourré de renversement de situations puis on s'attache aux perso. a voir !
    GIJoe
    GIJoe

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 368 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 7 novembre 2019
    Les 3 premières saisons étaient excellentes. Mais au-delà, le concept devient éculé. La recette est la même. Beaucoup de sous entendus dramatiques en début de saison et à la fin c'est la montagne qui accouche d'une souris. Dans la saison 6 il n'y a quasiment plus d'intrigue et on crée des pseudo histoires d'amour. On coud et on découd les relations. Je t'aime mais non je t'aime pas mais si je t'aime etc. De nouveaux personnages inintéressants apparaissent pour pallier le vide du scénario. Très dommage. S'il y a une saison 7 je ne la regarderai même pas
    Nat Torres
    Nat Torres

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 130 critiques

    Critique de la saison 3
    4,0
    Publiée le 2 mai 2020
    Nouvelle affaire pour Annalise Keating et ses étudiants dans une troisième saison haute en émotions. Un drame s’est déroulé dans la maison d’Annalise où l’un des personnages a trouvé la mort. Qui est-ce ? Qui tire les ficelles ? J’ai particulièrement apprécié cette saison pour ses retournements de situation inattendus. Cette saison marque un véritable tournant pour nos « Keating 5 ». La série ose prendre des risques sur son scénario et c’est plutôt positif pour le téléspectateur. Certaines facilités viennent parfois entacher la logique du déroulement des événements, mais cela reste mineur. Nous suivons une affaire bien plus complexe qu’il n’y parait et qui trouvera certainement sa conclusion lors de la prochaine saison. Très bonne troisième saison pour « Murder ». J’espère une suite qui saura être à la hauteur tout en sachant se réinventer.
    Nat Torres
    Nat Torres

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 130 critiques

    Critique de la saison 4
    4,0
    Publiée le 21 mai 2020
    Cette quatrième saison de Murder marque un nouveau départ pour chacun des personnages. Ces derniers vont prendre des chemins différents, mais de tragiques événement les forceront à se réunir à nouveau. Après les événements de la saison 3, j’attendais un nouveau souffle au niveau du scénario et je suis maintenant satisfait. Le développement des personnages est, une nouvelle fois, très bien écrit. Cette saison est très dense dans son contenu. J’ai eu mon lot de scènes marquantes et émouvantes. J’ai particulièrement apprécié la profondeur de certains dialogues qui, associés à l’excellent jeu d’acteurs, rendent de nombreuses scènes particulièrement saisissantes. Les épisodes sont à dévorer sans modération. Je regrette seulement que certaines intrigues restent sans réponses claires pour le téléspectateur. J’ai hâte de découvrir la saison 5 pour avoir des réponses concernant les intrigues amorcées dans le dernier épisode notamment.
    Nat Torres
    Nat Torres

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 130 critiques

    Critique de la saison 2
    4,0
    Publiée le 25 avril 2020
    Après les énormes révélation de fin de saison 1, les Keating 5 semblent fuir une nouvelle scène de crime. Le groupe est de plus en plus divisé et chacun semble vouloir défendre son petit secret. Les relations entre les personnages vont énormément évoluer tout au long de la saison ce qui renforce notre attachement envers eux. J’ai trouvé cette seconde saison plus homogène que la première. Les histoires annexes viennent moins casser le rythme de la série ce qui est une très bonne chose. Nous passons de révélations en révélations. Cette seconde saison est également marquée par de nombreux flash-back qui nous permettent d’en apprendre davantage sur le passé d’Annalise ainsi que sur l’enfance de Wess. L’écriture de l’intrigue est très qualitative et laisse peu de chance de deviner la fin avant les ultimes épisodes. Très bonne seconde saison, j’ai hâte de découvrir la troisième.
    Nat Torres
    Nat Torres

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 130 critiques

    Critique de la saison 1
    3,5
    Publiée le 25 avril 2020
    Annalise Keating est une avocate de la défense respectée et connu pour sa capacité à remporter des affaires qui, de prime abord, sont mal embraquées. Elle est également professeure dans une faculté de droit ce qui lui permet d’embaucher chaque année 5 étudiants pour travailler dans son cabinet. Ces derniers vont alors se retrouver impliqués dans un meurtre et vont devoir se serrer les coudes pour s’en sortir. La série est basée sur un double fil conducteur. D’une part l’histoire de fond qui relie tous les épisodes, d’une autre part les différentes affaires sur lesquelles ils vont devoir perfectionner leur talent d’avocat. Le premier est bien plus intéressant que le second ce qui complexifie l’immersion (surtout sur la première partie de saison). Le mid-season marque vraiment le point de lancement qui m’a tenu en haleine pour aller au bout. La série est particulièrement addictive de par sa capacité à révéler des informations capitales dans les dernières minutes de chaque épisode. Les « Keating 5 » sont tous attachants et nous prenons de plus en plus de plaisir à les suivre au fur et à mesure des épisodes. Dans l’ensemble, j’ai aimé cette première saison qui m’a donné envie d’en découvrir davantage.
    Omar Lazrak
    Omar Lazrak

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 28 mai 2020
    Complètement irrealiste. Des le 1er episode on sent que tous les scénarios les plus invraisemblables peuvent se produire. L'eleve qui part au domicile de sa prof apres les cours alors que c'est son 1er jour et qu'ils ne sont jamais parle. Complètement aberrant. A fuir.
    Ja Z
    Ja Z

    Suivre son activité Lire ses 139 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 19 mars 2020
    Série répugnante avec malheureusement beaucoup de scène homosexuel à quasiment chaque épisode, les saisons 1 à 3 sont excellentes mais devient vite inintéressant par la suite.
    Back to Top