Mon compte
    Mentalist
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,9
    25434 notes dont 671 critiques
    répartition des 671 critiques par note
    276 critiques
    206 critiques
    104 critiques
    35 critiques
    23 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur Mentalist ?
    Emmanuelle 260
    Emmanuelle 260

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la saison 7
    5,0
    Publiée le 24 février 2015
    Cette saison 7 fut simplement Magnifique et Somptueux.
    J'ai véritablement adoré...!
    Il y avait de l'humour, de l'action, de l'amour, de la manipulation, de beaux paysages...mais également une très Belle évolution du personnage de Jane.
    Il en a fait du chemin depuis tous les événements qui se sont passés dans sa vie, en décidant d'essayer de se reconstruire, ce qu'il fait à Merveille et quelque part grâce aussi à l'amour. :

    Je dois signifier que c'est la première fois que j'ai tant aimé une relation celle qu'a été entre Jane et Lisbon. Tout bonnement exceptionnellement Exquise...! 😊

    J'ai trouvé la fin particulièrement Magnifique, je dois avouer avoir eu le sourire tout au long de la journée, je dirai que cette série a été rondement bien menée et que ce fut un réel plaisir de la suivre pendant
    7 années. Je n'en garde que du positif et la recommande vivement, car ce fut véritablement un immense Bonheur que de la regarder.

    Merci infiniment à Bruno Heller pour cette formidable série ainsi qu'aux acteurs pour toutes ces émotions que vous nous avez fait partager pendant ces sept ans. 😉👍
    sylvain F.
    sylvain F.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 241 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 24 février 2015
    j'adore cette série je la suis depuis le premier épisode et j'en ai pas raté un seul y beaucoup d'humour l'histoire est génial et passionnante les acteurs sont exceptionnel
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3668 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    Critique de la saison 6
    3,0
    Publiée le 31 juillet 2015
    Ça y est : EN-FIN!! Il aura donc fallu attendre six saisons pour connaître le dénouement de l'affrontement entre Patrick Jane et Red John, restait alors à savoir si cet affrontement serait à la hauteur des attentes... La réponse est clairement non. Pourtant, dans la droite continuité du volet précédent, les premiers épisodes commencent sur les chapeaux de roue, offrant un suspense assez haletant et de nombreuses fausses pistes très maîtrisées, ne nous permettant jamais réellement de mettre un nom définitif sur le suspect principal spoiler: (rappelons qu'il ne sont alors plus que sept)
    . Et puis, après ces débuts franchement bien foutus : le bide. Non seulement cette intrigue qui nous tenait en haleine depuis des années est bouclée spoiler: dès le huitième épisode (quel intérêt?)
    , mais en plus Bruno Heller se paie le luxe de la bâcler comme ce n'est pas permis. Franchement, passe encore spoiler: que l'identité de Red John soit plutôt décevante (et finalement peu logique), mais franchement, qu'un tueur en série réputé pour sa violence et sa cruauté en soit réduit à supplier son ennemi de l'épargner
    , c'est assez pathétique, pour ne pas dire franchement affligeant. Et je ne parle même pas spoiler: de la facilité avec laquelle celui-ci se fait coincer alors qu'il avait pour particularité d'avoir toujours un, voire deux coups d'avance sur tout le monde
    . Passée cette première déception, la série prend une direction plutôt inattendue, clairement moins originale, sans être désagréable pour autant. Le charme, le suspense antérieur n'est clairement plus là spoiler: (hormis concernant un nouveau « fil rouge » hélas vite expédié)
    , mais les enquêtes restent d'assez bonne facture et de nouveaux personnages apportent une petite impulsion au récit, notamment Dennis Abbot et Kim Fisher, plus complexes qu'au premier abord. Enfin, il y a toujours (et surtout) ces dialogues souvent drôles et savoureux, principalement dans la relation qui unit Jane et Lisbon, prenant ici un tournant décisif. A ce titre, que les scénaristes aient choisi de mettre l'accent sur cette « histoire d'amour » que l'on attend de voir se concrétiser depuis des années peut paraître un peu facile, voire légèrement gnangnan. Mais bon, même si l'on aurait (nettement) préféré voir les auteurs s'activer pour spoiler: offrir à Red John une sortie digne de ce nom
    (putain, je n'arrive toujours pas à y croire !! Mais que leur a t-il pris??!!), il n'y a pas de mal de temps en temps à être un peu fleur bleue, surtout lorsque ce « couple » est interprétée par deux acteurs aussi irrésistibles que Simon Baker et Robin Tunney... Bref, si elle garde un réel charme et continue de se suivre avec un certain plaisir, on est toutefois loin du paroxysme que cette avant-dernière saison promettait. Il est peut-être temps que ça se termine.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    Critique de la saison 1
    3,0
    Publiée le 7 janvier 2015
    Le succès des "Experts" et autres séries "policières" relativement bénignes incite les scénaristes à chaque fois plus d'inventivité pour assurer le "renouveau" du genre, sans trop toucher aux principes de base qui en garantissent le succès populaire quasi-universel : chaque épisode présente une énigme indépendante à résoudre par l'équipe de policiers ou experts que nous suivons, pendant qu'un "sub-plot" un peu lâche permet de donner un sens général à la série tout en fidélisant le téléspectateur. Ici, le "pitch", c'est Patrick Jane, interprété avec une légèreté qui fait tout le prix de la série, qui apporte une vision décalée au dur labeur des enquêteurs, et semble transformer chaque épisode en petite fête intime et brillante. On appréciera que la série, à rebours de tant d'autres qui caressent le mysticisme crasse de l'américain moyen dans le sens du poil, ridiculise systématiquement tout élément irrationnel, ce qui fait que Patrick Jane n'est guère que la version actualisée de notre inoubliable Sherlock Holmes, entre sens de l'observation magistral et goût pour la manipulation. Ce n'est pas si mal !
    Couscous
    Couscous

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 421 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 24 janvier 2016
    Un humour transcendant, des dialogues au top, une histoire personnelle parfaitement lié à un scénario de type policier, des acteurs au top. Tout les ingrédients sont réunis pour faire une excellente série.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    Critique de la saison 2
    2,5
    Publiée le 7 janvier 2015
    Objectivement, "le Mentaliste" n'est pas une bonne série TV : voici un "feuilleton" qui fonctionne "à l'ancienne", sans avoir rien appris de la série moderne, et sans même avoir la décence de traiter son sujet avec le minimum de sérieux (à la différence des "Experts", série à laquelle "le Mentaliste" s'apparente largement, qui a au moins le mérite de "parler boulot" avec un peu de compétence…). Voici des scénarios écrits à la truelle, avec des intrigues qui ne tiennent la plupart du temps pas la route, et dont la résolution est soit totalement improbable, soit futile. D'ailleurs, plus la saison avance, plus c'est une véritable bérésina au point de vue scénario, au point que quelques épisodes frôlent le ridicule. Et pourtant, et pourtant, on aime "le Mentaliste" pour Patrick Jane, superbement interprété par le nonchalant et ironique Simon Baker, qui arrive à créer l'un de ces personnages improbables, hauts en couleurs, incroyablement attachants, qui restent dans les annales. Pour lui, pour la sensation de ravissement qu'il engendre, et en oubliant toute la médiocrité du reste, cela vaut la peine de suivre "le Mentaliste".
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 2 avril 2015
    Les premiers épisodes sont prometteurs, mais on déchante rapidement devant le manque d'inventivité des dernières saisons.
    lauramlie
    lauramlie

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 61 critiques

    Critique de la saison 7
    1,5
    Publiée le 9 février 2016
    spoiler: Jane et Lisbon n'ont juste rien à faire ensemble
    sinon la série et saison mériteraient un pas mal voir un bien
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 907 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 30 mai 2016
    une série policière originale dont la résolution de l'enquête par des "tours et diverses ruses" constitue le principal de l'intrigue. Personnages très attachant à commencer par Patrick Jane, esprit complexe et torturé.. Le duo Jane/Lisbon fonctionne à merveille en étant très complémentaire. De l'intrigue, de l'émotion.. Une très belle photographie surtout les 5 premières saisons avant le départ vers le Texas. Une intrigue de fond "fil rouge" en référence à l'enquête sous jacente sur John le Rouge qui traine beaucoup trop en longueur... Fin de saison 5, tout s'accélère pour se concentrer principalement sur cette intrigue qui sera dénouée pour le final de la saison 5. Beaucoup d'invraisemblances et d'incohérences sur la majorité des intrigues et surtout dans leur résolutions mais l'essentiel ne se situe pas là donc ce n'est pas trop gênant.
    josselin S.
    josselin S.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 14 janvier 2016
    Jusqu'à la découverte de l'identité de "red john" j'aurais mis 4 voir 4.5 à cette série . . . mais voilà la résolution du fil rouge de la série est tellement mauvaise que ma note tombe à 3. Quelle déception et frustration cette fin d'intrigue complètement baclée alors qu'il y avait matière à faire un chef d'oeuvre de la télé.
    Nicolas Colin
    Nicolas Colin

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 14 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 15 janvier 2016
    Mais quel série merveilleuse ! Je suis arrivé en cours de route (comme pour toutes les séries d'ailleurs) mais l'intrigue avec John le rouge est génial ! Le rôle de Patrick est excellent avec une pensée pour celui de Cho aussi.
    Les deux dernières saisons n'étaient pas obligatoire mais bien fini.

    Par contre la VF est pas tip-top
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 244 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 1 juin 2017
    La série policière est très certainement le divertissement tout public le plus produit au monde. Chaque pays en fait à sa sauce. Pourtant, n'est ce pas un bel exemple de violence, tous ces meurtres, cette barbarie!? Là où Mentalist fait la différence ce trouve au niveau de la mise scène, la trame générale qui met en avant différents personnages, tous très attachants au fil des épisodes. Les personnalités se mettent en place et l'addiction commence rapidement. L'art de captiver un public large ne se limite pas à exposer des enquêtes en enfilade, c'est le suspens qui prime sur le reste. John le Rouge est à Mentalist ce que le boucher de bay harbor est à Dexter. Un monstre connu de tous, une personne respectable, insoupçonnable, mais d'une cruauté maladive. Le génie de Bruno Heller fut de faire durer l'intrigue sur près de six saisons. Et quand la chute arrive enfin, on en demande encore, car il y a encore et toujours des méchants à mettre en prison. Et surtout, on ne se lasse pas des personnages, même au terme de sept saisons. Le choix de Simon Baker se révèle d'un naturel déroutant. L'acteur dévoile tout son potentiel et son génie cynique à interpréter le consultant Patrick Jane, d'abord au CBI puis au FBI. Certainement le meilleur que les fédéraux n'est jamais eut. Un homme galvanisé par les énigmes et animé par un profond désir de vengeance. Une intelligence supérieure en quelque sorte, le stéréotype de l’érudit qui ne paye pas de mine mais qui fait mouche à tous les coups. C'est un peu le Dr House de la police. Son indissociable alliance avec Robin Tunney, alias Teresa Lisbon, est un pur régal. Rarement un couple n'a été aussi charmant, sincère et attachant à la télévision. On n'attend qu'une chose: que leur amour éclate au grand jour. Parole de cinéphile fleur-bleue. Un évènement qui tarde à venir, mais qui clôture avec brio une série de grande qualité, riche de rebondissements et de bonnes inspirations, sans jamais en faire trop. Addictif à souhait. Avis aux amateurs. 4/5
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 387 critiques

    Critique de la saison 3
    4,5
    Publiée le 26 juin 2018
    Ma saison préférée sans aucun doute. C'est là que j'ai commencé la série je suis vite tombé sous le charme du scénario, des personnages.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 387 critiques

    Critique de la saison 4
    4,0
    Publiée le 26 juin 2018
    Toujours aussi bon cette série. Je ne m'en lasse pas avec cette quatrième saison très bonne. Des épisodes intriguants, divertissants et des personnages attachants.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 387 critiques

    Critique de la saison 5
    4,0
    Publiée le 26 juin 2018
    Pas grand-chose à ajouter. La série est fidèle à elle même, les épisodes s'enchainent parfaitement. Bon ils se ressemblent quasiment tous, mais on ne boude pas notre plaisir. Le fil rouge toujours présent avec le mytère autour de l'identité de Red John (en vf John le Rouge) est palpitant.
    Back to Top