Notez des films
Mon AlloCiné
    The Amazing Spider-Man
    note moyenne
    3,6
    26365 notes dont 2738 critiques
    répartition des 2738 critiques par note
    376 critiques
    839 critiques
    708 critiques
    435 critiques
    218 critiques
    162 critiques
    Votre avis sur The Amazing Spider-Man ?

    2738 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2455 abonnés Lire ses 648 critiques

    3,5
    Publiée le 6 juillet 2012
    "The Amazing Spider-Man" dernière mouture a un côté différent, plutôt frais et léger ! Ceci est dû à la personnalité de Peter Parker allias Spider-Man, notre jeune héros interprété par Andrew Garfield qui semble bien jeune, attachant, pas aussi sûr que cela et au fond un peu maladroit ! Cet aspect un peu artisanal et bricolé tout au moins à ses débuts, rend ce film plus humain et sensible, une bonne surprise en fait ! De plus, les effets spéciaux sont bien réalisés et très bien filmés donnant ainsi de belles images dans un New-York illuminé la nuit ! Malheureusement, les recettes typiquement USA sont bel et bien là pour ne pas échapper à ces clichés un peu lourds dans les expressions, les regards larmoyants trop appuyés. Maintenant, on passe un bon moment dans la lutte que mène Spiderman contre le mal !
    Simon1310
    Simon1310

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 122 critiques

    2,0
    Publiée le 17 juillet 2012
    Voila ce que donne Spider Man quand il est réalisé sans le génie, ni la virtuosité d'un Sam Raimi, il est vrai qu'il était difficile de passer derrière lui, mais cela aurait pu donné un autre vision du film, ce qui aurait été intéressant. Mais hélas ce que je retiens de ce Spider Man ce sont plus ces défauts que ces qualités. Ce Spider Man manque énormément d'ampleur et d'intensité, là ou dans la version de Sam Raimi, on partageait les voltiges de Spider Man à travers la ville, ici il ne se dégage absolument rien, on reste spectateur, la mise en scène de Marc Webb restant à terre, trop lourde pour suivre Spider Man. Les scènes d'actions sont quant à eux bien filmés, mais sans le génie de Sam Raimi, elles restent quelconques. Concernant les personnages, il y a du bon et du mauvais la prestation du Spider Man est raté, là où Tobey Maguire m'apparaissait comme le Spider Man, Andrew Gardfield m'a tout de suite rendu antipathique son personnage qui tantôt est un ado attardé tantôt un salle gosse dans un costume, là ou le précédent Spider Man avait l'air un peu naïf et gauche, il avait le mérite d'être touchant. Le Lézard n'est pas mieux loti, mais là c'est plus la faute à un scénario qui l'à complétement bâclé en faisant de lui un méchant sans charisme et ses transformations n'y changeront rien, au final les seuls à sortir du lot sont les personnages secondaires, à savoir le chef de la police et l'oncle de Peter Parker. Toutefois le film dispose de quelque qualités, à savoir le fait de relier la mort mystérieuse des parent de Peter Parker à la société OBSORP, même si cette piste est abandonné comme beaucoup d'autre, de même je retiendrai la dernière scène d'action qui rattrape un peu tout ça mais ça reste bien peu,néanmoins j'attendrai la suite mais sans empressement.
    Hobsta
    Hobsta

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 31 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2014
    Il était assez prévisible que les critiques soient partagées entre ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté. Webb se démarque beaucoup de Raimi, c'est indéniable, et ceux qui ont détesté ont tendance à sortir l'argument "On a été habitués à autre chose, là c'est différent, donc c'est nul" ou "c'est du déjà vu on s'fait chier". Mais si c'était Webb le premier à avoir adapté Spidey en film, ce genre de critiques se serait très sûrement appliqué dans le sens inverse. Pourtant, après avoir vu et revu les 4 films, je pense que les deux réalisateurs ont mutuellement leurs points positifs comme négatifs. Fan de Spidey, des comics et des DA étant gamine, voir un de mes super-héros préférés à l'écran est toujours un réel plaisir, et je trouve que Webb et Raimi ont réalisé du bon boulot, mais différemment. Développons : Raimi a eu l'idée brillante de nous rendre beaucoup plus proche de Spidey, en privilégiant l'émotion et l'aspect humain de Peter. Mais cet avantage était aussi son défaut. Il s'étendait parfois un peu trop, et parfois mal. On a parfois droit à des scènes ridicules (cette scène où Peter essaye de devenir le beau gosse racaille dans le 3, par pitié faites qu'elle n'ait jamais existé ; ou encore celle où il redevient "normal" et se casse joyeusement la gueule sur un fond de musique niais avec Raindrops keep falling on my heart) ; et beaucoup, beaucoup trop fleur bleue. Le plus lourd et redondant, c'est bien M.J, le fond éternel et chiant du scénario, le plus gros défaut des 3 Spider-man. La fin est toujours la même: dans le 1, le 2 et le 3, elle se fait kidnapper, elle  hurle à s'en arracher les poumons tout le long, Spidey la sauve en manquant de se faire tuer et tout est bien qui finit bien.. pour recommencer plus tard. Pour ça, Raimi manquait cruellement d'originalité. Espérons que Webb ne fasse pas la même erreur, Gwen ayant un rôle déjà beaucoup plus intéressant et audacieux. Quant aux effets de spéciaux, ils étaient bien utilisés et les scènes de combat (le train dans le 2, le combat final dans le 3) très bien menées. Raimi restait appréciable et savait miser sur pas mal d'effets ! Il l'emporte donc largement sur le côté humain du super-héros, sur ses limites (le 2) et ses dérives (le 3), et ça c'est génial. Webb quant à lui n'a pas eu tort de reprendre depuis le début, de refaire les bases d'une façon différente. C'était essentiel pour une nouvelle saga, pour démarrer sur un nouvel aspect. Certes il n'y a aucun suspense au début,on redécouvre juste Spidey différemment. Mettre le mystère des parents de Peter donne par exemple une intrigue essentielle en plus, et un tourment supplémentaire pour Spidey, en rajoutant le côté sombre et énigmatique des enjeux d'Oscorp et de leurs expériences sur la modification du corps humain. Mais je reprocherai le rôle très limité de Tante May et Oncle Ben (très très mal joués contrairement aux 3 Spider-Man), surtout au moment de la mort de Ben, la médiocrité de la scène par rapport au Spider-man 1 est limite choquante. "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités" oublié, c'est impardonnable là  quand même. Mais heureusement TASM se rattrape en respectant beaucoup plus l'univers du comic. Andrew Garfield incarne de façon plus cohérente le nouveau Spidey, car si on suit un tant soit peu les comics, on sait que le vrai Spidey, c'est celui de Stan Lee : il est sûr de lui, dynamique, drôle (adepte de blagues moisies comme on l'aime), charismatique. Il dégage quelque chose de plus profond, de plus engagé, insouciant et audacieux à la fois. À mon sens il est plus convainquant que Maguire en Spidey dans le sens où il se rapproche plus du personnage du comic. J'aime beaucoup sa nouvelle façon de bouger aussi, Webb exploite encore mieux que Raimi la gestuelle de l'araignée (mais ça c'est un détail ahah). MAIS, ce qui m'a surprise, c'est le Peter de TASM : Garfield (un bon acteur au passage, regardez Never let me go et The social network !) est mignon à croquer, on est d'accord, mais... Peter Parker n'est pas mignon à croquer. C'est dérangeant dans le sens qu'on peut se demander si Garfield ne serait pas à TASM ce que Pattinson est à Twilight (navet commercial affreux pour pucelles en chaleur alors que les livres sont tout sauf ça) : le beau gosse choisi pour attirer le public féminin de 10 à 15 ans. Après, Maguire était un peu trop victime/tête à claques/coincé, je veux dire même avec M.J/May/Harry, et donc ça en faisait trop. Quant à Garfield, il a un côté faussement victime du lycée, car il a un air assuré de beaugossatitude de nature. Ça aurait été judicieux de trouver un juste milieu.. Sinon, TASM a son gros point fort, c'est un nouveau côté sombre avec de nouveaux enjeux (notamment ceux d'Oscorp cités plus haut, et qui vont surtout s'accentuer dans TSAM 2 ; et l'énigme des parents de Peter). Ici, j'ai trouvé intéressant comment le pauvre Connors amputé était investi dans ses recherches. Quelles dimensions mauvaises et aliénantes elles pouvaient prendre. Rhys Ifans joue très bien un personnage qui est de base intéressant. C'est là qu'on voit totalement d'autres enjeux que le fond de "je t'aime moi non plus" avec M.J, et ça fait du bien. La relation Peter/Gwen est aussi nouvelle et intéressante sur le fond (sur la forme ça aurait pu être légèrement mieux joué). Quant aux effets spéciaux, il n'y a rien à redire, Webb a réussi son projet de faire un Spidey époustouflant visuellement. Après, il faut garder à l'esprit que Spider-Man, c'est un comic. C'est pas un univers philosophique, c'est un univers de super-héros. Donc ne demandez pas à Gran Torino d'envoyer du pâté, des explosions et des supers-pouvoirs comme nous ne demanderons pas à Spider-Man d'être un sujet métaphysique (en réaction à la critique négative la plus "utile" qui affirme que les films qui ne poussent pas à la réflexion sont promus par les médias et donc "dangereux dans un système où les médias et l'éducation fait tout pour modeler le peuple à sa guise". C'est inquiétant d'être parano à ce point quand même, et triste). Spider-Man et The Amazing Spider-man ne sont pas des chefs d’œuvre du cinéma. Ce sont des films qui adaptent tout l'univers d'un comic populaire. Ce sont des films à regarder pour le plaisir, pour voir le héros de notre enfance adapté avec davantage de moyens. Raimi privilégie davantage l'aspect émotionnel (mais parfois TROP cul cul), et Webb privilégie la référence au comic et les enjeux d'Oscorp (mais moins axé sur les émotions, après ce n'est que le 1, ça viendra très sûrement). Je dirai quand même que Webb se rapproche davantage des comic, et pour les fans c'est un gros plus. D'ailleurs, il dit lui-même qu'en regardant ses films, il veut qu'on se retrouve comme devant un comic de Spidey, mais en 10 fois mieux. Chacun aura ses préférences. Personnellement je trouve que ces 4 films valent le coup d’œil, et qu'on passe de très bons moments devant chacun, à condition d'arrêter de se limiter à des à priori, et d'apprécier l'enjeu de chaque réalisateur. Sinon, je donne un 4/5 à TSAM, pas parce que c'est un chef d’œuvre du cinéma, mais parce que c'est une très bonne adaptation du travail de Stan Lee, agréable à voir.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    3,5
    Publiée le 9 juillet 2012
    Un nouveau Spiderman fait son apparition : Andrew Garfield. Le film est convaincant avec l'acteur qui joue parfaitement bien dans son rôle. Les personnages sont bons. Cependant, quelques scènes d'actions excellentes mais il manquait quelques scènes de combat avec le lézard ! L'humour est au rendez vous et la 3D est satisfaisante !
    ServalReturns
    ServalReturns

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 201 critiques

    2,0
    Publiée le 9 août 2012
    L'annonce d'un reboot de Spiderman trois ans seulement après le dernier volet de la trilogie de Sam Raimi était mauvais signe... Et sans surprise, le film n'est assurément pas à la hauteur. Commençons par là où ça fait mal. Alors que les films de Raimi bénéficiaient d'une bande-son superbe, la musique de cet AMAZING SPIDERMAN s'avère parfaitement insignifiante, et ne tient bien évidemment pas la route face à la magnifique partition de Danny Elfman. Ca casse déjà un peu la magie du truc. Le nouveau costume de Spidey, probablement voulu plus réaliste, fait lui aussi pâle figure devant celui flamboyant de la trilogie originale. Et j'ajouterai que si Andrew Garfield ne démérite pas dans le rôle, Tobey Maguire restera pour moi un meilleur Peter Parker. Pire, le grand méchant du film, le Lézard, est lui, juste foiré. Absolument pas effrayant, son visage (devrais-je dire sa gueule?) mi humain-mi lézard est particulièrement mal foutu. Ajoutez à cela une transformation beaucoup trop rapide, l'absence de duel digne de ce nom contre Spiderman, et une fin grotesque... Oui, ça fait beaucoup, malheureusement. Or, on sait tous qu'un bon film, c'est d'abord un bon méchant. Et ce n'est pas tout. La plupart des différences prises par Marc Webb avec la trilogie de Raimi tournent en faveur de ce dernier. L'absence du personnage d’Harry Osborn laisse comme un vide dans l'histoire, tandis que la présence des parents de Peter au début du film n'apporte concrètement rien au scénar. Et ce n’est pas fini : les scènes d'actions sont loin d'être aussi virtuoses que celles des films précédents. La mort de l'oncle Ben pas du tout émouvante. Les vannes de Peter trop lourdes. Le projet du méchant ridicule. Bon, mais alors, quoi de convaincant dans ce reboot ? On appréciera la volonté de coller un peu plus au comics (notamment avec les lanceurs de toile mécaniques), ainsi que le rythme assez dynamique du film. Emma Stone, est pour sa part, convaincante dans le rôle de Gwen Stacy. Enfin, la vraie bonne surprise est le caméo de Stan Lee, très drôle ! Mais globalement, ce nouveau Spiderman n'a d'Amazing que le nom, et ne suffira pas à me faire oublier la trilogie de Sam Raimi.
    Mélanie A.
    Mélanie A.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 53 critiques

    1,5
    Publiée le 9 juillet 2012
    Le début pouvait encore aller. Mais plus ça avance, plus ça se détériore. L'homme lézard qui pète un plomb, la débauche d'effets spéciaux qui ne sert strictement à rien, les longueurs interminables, même les plongées dans la ville ne font pas leurs effets... Le film est prévisible, le méchant est moche. Et en plus, ça parle le langage des djeun's, que c'est agaçant! Les notes d'humour ne font pas rire, c'est d'un lourd. Je suis profondément déçue. Tout sonne faux dans ce Spiderman, ça part dans toutes les directions, au lieu d'approfondir des choses bien plus importantes. Le fait qu'il pousse lourdement sur le côté émotion est aussi complètement raté. Bref, on nous prend vraiment pour des cons! 1 étoile et demie pour Emma Stone qui est très mignonne et l'assez bonne performance de l'acteur principal. Passez votre chemin et optez plutôt pour revoir/redécouvrir l'oeuvre de Sam Raimi qui pour moi, était de loin largement supérieure à celle-ci !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1571 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    0,5
    Publiée le 5 janvier 2014
    Une honte! Comment peut-on mettre en boîte un tel film après ce qu'a fait Sam Raimi pour la franchise Spider-Man ? Pauvre Marc Webb alors, coincè entre ces effets visuels ratès et son copiè-collè racoleur! Durant 2h15, il s'èpuise en images de synthèses tape à l'oeil, multiplie les occasions d'ouvrir sur le grand air, mais mouche dans un bocal pour prè-ados, se trouve dèsespèrement ramenè au centre de la toile d'araignèe! Une relecture à fuir à très grandes enjambèes car "The Amazing Spider-Man" n'est ni plus ni moins qu'un blockbuster rèellement commercial, l'un des plus mauvais du cinèma amèricain! La seule chose qui colle au Comics, c'est son titre! C'est dire le niveau de ce reboot poussif et inutile! Un zèro pointè que peine à sauver le maigrichon Andrew Garfield, aussi inexpressif qu'une lampe de chevet! Rarement acteur n'aura ètè autant dèpourvu de sex-appeal pour incarner un super-hèros appartenant à l'univers de Marvel Comics! il n'est guère aidè par l'esprit mou d'Emma Stone (affreuse en blonde), qui physiquement parlant, n'arrive pas à la cheville de Kirsten Dunst! De plus, à travers une intrigue particulièrement peu originale, les rebondissements sont enfantins et l'èvolution de Peter Parker en « Spider Man » laisse à dèsirer! Pour qui n'a pas eu trop à subir jusqu'ici les mèfaits de l'homme araignèe dans la formidable trilogie de Sam Raimi, il suffira d'imaginer quelques BD d'antan et...tout aussi aisèment, la lacune rèfèrentielle sera comblèe! Mais sèrieusement peut-on imaginer un spectateur à ce point vierge qu'il n'ait pas aussi dèjà assistè cinquante fois à ce qu'il voit à l'ècran avec une 3D aguicheuse ? Apparemment non (près de 7 millions de fans sur Facebook) mais c'est connu, quand les pigeons sont pleins, les cerises deviennent amères! Bref, ça manque d'ampleur, ça manque d'intensitè! Et puis surtout, il n'y a qu'un seul Spider Man dans l'histoire du cinèma! Son nom: Tobey Maguire dont le naturel et les envolèes gracieuses faisaient des miracles à l’ècran! A bon entendeur...
    JimmyGreen
    JimmyGreen

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 14 août 2012
    The amazing spider-man, ou comment la machine à fric d'hollywood arrive à réduire une franchise pourtant déjà assez bien exploité en comédie burlesque pour ados attardé. On rit beaucoup, ça c'est sûr, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Même les superbes effets spéciaux ne parviennent pas à combler le gros problème scénaristique de ce film, comme si Steven Seagal avait tenté d'écrire le nouveau American Pie dans un contexte de super-héros. La touche humoristique est la seule chose qui ne fait pas rire, en fait, on s'ennuie beaucoup devant ce film tout à fait prévisible. Je suis allé à la séance avec trois amis, et nous sommes tous parvenu au même constat. Payer pour ça ?! Marc Webb aurait très bien pu faire une diapo de 2h sur les excréments que l'on peut trouver à New York, que le film aurait été plus utile que cette inexplicable farce. Sérieusement, la scène des grues n'a choqué personne ? Vous avez trouvé le méchant crédible ? Y avait-il la moindre émotion dans ce film ? Un intérêt quelconque ? Noté 3 par la presse et presque 4 par les spectateurs ?! Réveillez-vous un peu ! Ne tombez pas dans le panneau des productions sans la moindre passion dont l'unique but est de vous faire dépenser de l'argent, en plus de produire une nouvelle génération de décérébré refusant de réfléchir un temps sois peu. Enfin ce n'est qu'un constat, prenez le Parfum, moins bien noté certes, mais pourtant tellement plus captivant que ce pauvre film. Ou encore Revolver, Fight Club, descendu par la critique car ce sont des films qui poussent à la reflexion, donc des films dangereux dans un système où les médias et l'éducation fait tout pour modeler le peuple à sa guise. Bref je m'égare, Amazing Spider-man de Marc Webb, je te met la moitié d'une étoile, et encore, c'est bien noté pour un film qui sera oublié aussi vite qu'il a été écrit et réalisé.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 2 084 critiques

    2,0
    Publiée le 23 novembre 2012
    Après l'annulation d'une suite à la trilogie de Sam Raimi, Sony décide, pour conserver les droits sur "Spider-man", de réaliser un reboot. Etant donné que les films de Raimi sont plus qu'honorables, et surtout âgés de moins de dix ans par rapport à celui-ci, l'intérêt artistique d'un tel projet parait assez douteux. Force est ainsi de constater que Marc Webb n'a pas cherché à prendre de risque, et reprend grosso modo la construction du premier "Spider-Man". On y retrouve les mêmes scènes clés (découverte des pouvoirs, liens avec son oncle, méchant développé en parallèle, etc.), et des personnages similaires. Les effets spéciaux sont pour la plupart bien menés, mais les scènes d'action n'ont ni le punch ni l'originalité du précédent. Reste l'attachant tandem principal Garfield / Stone. En revanche, s'ils sont convaincants dans la peau de lycéens, la maturité de leur personnage parait en décalage avec ce point. En résumé, un film qui demeure regardable, mais on lui préfèrera son aîné.
    super_resistant
    super_resistant

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 202 critiques

    0,5
    Publiée le 23 décembre 2012
    Sans intérêt, seule Emma Stone s'en sort et apporte une vraie nouvelle personnalité au personnage de Gwen. Le reste est fade et bien en-dessous des films de Sam Raimi. Il faudrait que les studios arrêtent avec ses "reboot" qui ne servent vraiment à rien quand les premières versions sont si réussies.
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 517 critiques

    1,5
    Publiée le 25 août 2012
    Ce qui est bien avec The Amazing Spiderman (TAS), c'est qu'il permet de se rendre compte à quel point la précédente trilogie (excepté le 3) était bien ! Dors-et déjà, je remercie Marc Webb pour ce tour de force de rendre les autres films encore meilleurs ! C'est là qu'on se rend compte que malgré certain égarements par rapport aux comics, Sam Raimi avait tout compris du personnage et signés les meilleurs films de super-héros avec Nolan, certes dans un style différent mais au moins avec une vraie réflexion. Alors ici qu'est-ce que l'on a? On passera sur le pourquoi du comment de ce reboot, qui est déjà la base du foutage de gueule. Pour commencer, le film est sombre, très sombre, grande idée hein de faire comme dans The Dark Knight? Sauf qu'avec Spiderman c'est juste nul. Sombre ça veut pas dire psychologique, un film peut se passer en plein jour et montrer un personnage torturé... Déjà on sent que les mecs qui ont fait ce film n'ont rien compris. Ensuite c'est très teenage movie, bien trop même, avec des séquences sensées être comiques mais qui ne le sont pas. Et puis bon dieu pourquoi casser toutes les séquences iconiques?? Quand peter apprend à se déplacer entre les immeubles, pourquoi donc fallait-il que sa grand mère l'appelle pour lui dire d'acheter des oeufs?? Marc Webb récite sa copie bien sagement sans prendre de risque, sans mettre une petite touche personnelle, donc ça pue le produit calibré blockbuster et grands public. La première partie du film nous remontre toute la genèse de Spiderman, déjà vu dans les précédents, mais en moins bien. Quant à la 2ème partie, elle est juste nulle car dénuée de toute psychologie et d'un scénario bien écrit. Voilà, c'est bien pourri mais ça plait, allez comprendre. Ah oui, la 3D, pour une fois c'est de la vraie 3D, sauf que, comme d'habitude, elle ne sert à rien, rend les scènes brouillonnes et est invisible la plupart du temps. Retournez voir les 3 précédents, et laissez ce tâcheron tomber dans l'oubli.
    migette88
    migette88

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 15 critiques

    0,5
    Publiée le 29 décembre 2012
    j ai tenu une petite moitié. J ai coupé le film quand le lezard entre en jeu. Nan mais franchement c est une insulte aux fans, du Comic et des films précédents
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 15 décembre 2012
    Je prefère largement les premiers spider-man, celui-ci est nul, sans saveur et sans originalité, j'ai failli m'endormir devant le film c'est pour dire...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 796 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    2,0
    Publiée le 12 août 2012
    Malgré un troisième épisode assez décevant, j'avoue que j'y croyais à ce « reboot ». J'ai beau vraiment aimer Sam Raimi, je me disais que l'arrivée d'un nouveau réalisateur et d'un nouvel acteur allait donner une impulsion nouvelle à la saga : j'avais tort. Bon, ne tombons pas non plus dans l'excès : ces 135 minutes n'ont rien d'insoutenable, elles sont même plutôt agréables. Les effets spéciaux sont de qualité, le divertissement a de l'allure et l'importance donnée aux personnages dans la précédente trilogie est toujours en vigueur. Oui mais voilà : « The Amazing Spider-Man » a beau être de qualité, il n'apporte strictement rien de nouveau à l'univers du super-héros, si ce n'est un nouveau méchant plutôt honorable. Pire : le film recycle parfois éhontément les moments forts des précédents épisodes, à l'image de ce copier-coller hallucinant concernant la crise existentielle du héros ou encore la mort d'un second rôle important (suspense!). C'est triste à dire, mais on a vraiment l'impression que les studios Sony ont simplement cherché à lancer une nouvelle saga pour lancer une nouvelle saga, sans chercher à donner une quelconque personnalité ou originalité à celle-ci. Après, je le répète : je ne suis pas sorti mécontent de la salle, l'ensemble restant suffisamment professionnel pour que l'on ne regrette pas le déplacement, à l'image d'un affrontement final qui ne manque pas de panache. Non, je regrette simplement toute cette publicité une nouvelle fois grossière nous promettant quelque chose de totalement différent, alors que ce n'est en réalité le cas à quasiment aucun moment (hormis peut-être dans la relation Peter Parker - Gwen Stacy : c'est peu). On ne pourra donc pas reprocher à ces nouvelles aventures de ne pas être divertissante, mais on pourra en revanche aisément leur reprocher de n'être que cela : il fût pourtant un temps pas si lointain où ce cas de figure était à peine envisageable...
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    2,0
    Publiée le 23 juillet 2012
    En l’espace de cinq années et avec une trilogie (2002/2004/2007) en totale adéquation, Sam Raimi était parvenu à mettre sur pied une formidable saga portée par un Tobey Maguire qui s’avérait être de plus en plus convaincant au fil des années. Mais voilà… quand une poule aux œufs d’or vous rapporte toujours autant d’argent, il serait anormal de ne pas exploiter le filon jusqu’à épuisement. Mais lorsque Sam Raimi (et l’ensemble des comédiens) ont jeté l’éponge en 2010, Sony était bien embêté, comment poursuivre les aventures de « l’homme araignée » sans son interprète principal ? De plus, Sony devait contractuellement un énième Spider-Man avant 2013 sous peine de devoir céder définitivement ses droits à Marvel. Dans ces conditions, une seule solution, faire un reboot de la franchise ! Et nous voilà repartit de zéro, au commencement, lorsque Peter Parker n’était pas encore ce justicier masqué en costume moulant rouge et bleu. Mais sincèrement, était-ce une bonne idée ? Était-ce utile de revenir aux prémices de la saga ? On va bien évidemment vous répondre par la négation tant ce reboot apparaît inapproprié, pour ne pas dire inutile. Sur les 140 minutes que compte le film, Marc Webb perd un temps fou à mettre en scène un Peter Parker faisant "mumuse" avec ses nouveaux pouvoirs. Et lorsqu’il se décide enfin à passer à l’action, soit il ne va pas au bout (quand est-il de l’assassin de son oncle ?), soit les séquences sont carrément ratés (notamment la scène de la voiture en feu suspendu au pont et où il doit y extirper un enfant). Ce que l’on appréciera cependant ce sont les trop rares séquences filmées en caméra subjective (il doit y avoir en tout et pour tout seulement deux séquences sur tout le film). Ajoutez à cela une excellente interprétation de la part du tandem Andrew Garfield & Emma Stone (bien qu’elle est censée avoir 17 ans dans le film, difficile de rendre crédible un personnage lorsque l’on a 23 ans). Andrew Garfield de son côté parvient sans le moindre mal à nous faire oublier les performances de Tobey Maguire, très crédible dans son rôle (bien qu’il ait déjà un âge bien avancé, son air juvénile lui permet de coller à son personnage). Pour ce qui est du reste de la distribution, on apprécie d’y retrouver deux figures du cinéma des années 80 (Sally Field & Martin Sheen), quant au méchant de service (le Lézard), on se satisfera de la maigre prestation de Rhys Ifans. Pour son second long-métrage après le (très) remarqué 500 jours ensemble (2009), Marc Webb ne fait pas des miracles, il a réussi à y insuffler de l’émotion et du romantisme (pas surprenant vu son précédent film), mais pour ce qui est du reste, on préfèrera amplement le travail effectué par Sam Raimi sur la trilogie initiale. Et concernant la 3D relief, on la cherche toujours !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top