Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Hunger Games - La Révolte : Partie 2
note moyenne
3,3
11028 notes dont 755 critiques
10% (79 critiques)
17% (125 critiques)
28% (211 critiques)
24% (180 critiques)
14% (104 critiques)
7% (56 critiques)
Votre avis sur Hunger Games - La Révolte : Partie 2 ?

755 critiques spectateurs

Marc T.
Marc T.

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 403 critiques

2,0
Comment rater - en majeure partie - une fin de saga aussi attendue que celle d'Hunger Games ? Mode d'emploi : remplissez la moitié du film de longs dialogues larmoyants et inutiles. Amorcez quelques bonnes scènes d'action ça et là sans pour autant les emmener jusqu'au bout. Mettez en scène un dénouement final façon "twist" tout en faisant en sorte qu'il soit archi-prévisible - il ne faudrait surtout pas perdre en route les plus jeunes spectateurs. Et enfin terminez par une jolie séquence fleur bleue digne d'un téléfilm de dimanche après-midi sur M6. Bon, soyons sérieux 2mn : avec un tel potentiel et un tel budget, pourquoi faire un film traînant aussi inutilement en longueur et qui se permet en plus de faire l'impasse sur l'intrigue principale ? La réponse est très simple : on focalise toute l'attention sur Jennifer Lawrence et on zappe le thème premier du film : "La Révolte". 2 exemples assez flagrants : spoiler: au lieu de nous montrer l'attaque sur la montagne au début du film, on préfère nous montrer Jennifer en premier plan - en plein dialogue barbant qui plus est - avec en fond visuel et sonore quelques explosions façon pétards de 14 juillet. Encore mieux : spoiler: La progression des rebelles tout au long du film est sans cesse zappée au profit du joli minois de Jennifer et de l'agaçant crétin névrosé qu'elle défend bec et ongle. D'ailleurs, à ce propos, et quitte à déplaire à certains fans, je trouve que Josh Hutcherson (Peeta) est une erreur de casting, il a un manque flagrant de charisme, on ne ressent absolument aucune compassion pour lui, on a juste envie qu'il se fasse dessouder le plus rapidement possible (spoiler: ce qui n'arrive hélas jamais). Malgré tout, le film est - en partie - sauvé du naufrage grâce à quelques bonnes scènes d'action et quelques bons acteurs, qui ne rattrapent hélas pas un scénario pantouflard et un manque cruel de rythme.
Louis DCiné
Louis DCiné

Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 727 critiques

3,5
Le final bien attendu d'une saga qui aura marquée une génération (pas autant qu' Harry Potter quand même). La partie 1 de la Révolte m'avais assez déçu, et j'espérais que la quadrilogie se termine bien pour remonter le niveau. Et bien, dans l'ensemble, ce final est plutôt réussi. L'histoire est bien clôturée. C'est plus sombre et plus violent. On reprend directement où on nous avait laissés l’année dernière. La première demi-heure est un peu molle, mais la fin du film est originale. Je ne m'attendais pas du tout à ça spoiler: (contrairement surement aux lecteurs des romans). Sa change et c'est positif de terminer une aussi grosse saga américaine comme ceci. En revanche, ce qui m'ennuie, c'est que le film manque cruellement de scènes épiques spoiler: (si on met à part celle ou Katniss marche dans le Capitole vers Snow) et un peu d'émotion. J'aurais voulu en voir plus spoiler: (petit détail: ou est la magnifique armure rouge de l'affiche??), c'est quand même un gros film, très attendu par les fans, et je penses qu'il aurait du marquer plus que ça (la deuxième partie des reliques de la mort l'avait bien fait). J'ai l'impression que Francis Lawrence s'est trop penché sur le scénario et sur la réalisation, et il oublie un peu ce qui entoure le film. Les dernières scènes sont à la limite du nunuche je trouves, spoiler: à la manière directement ressemblante de "Harry Potter". Cela dit, la bande son est bonne, les acteurs sont excellents (mention spéciale à Julianne Moore dans le rôle de la Présidente Coin, et au regretté Philip Seymour Hoffman). Le personnage de Peeta est captivant, complètement différent des films précédents. Il montre bien ce qu'il peut advenir du traitement de l'humain. Egalement, j'avais peur de ce qu'il allait aboutir dans ce dernier opus sur le triangle amoureux entre Katniss, Peeta, et Gale. Un truc prévisible et nunuche était largement visé, mais il s'avère que le film traite finalement cet aspect assez important du film d'une manière très intelligente et qui change particulièrement de ce que d'autres films ont pu faire. C'est très positif. On trouvera aussi des répliques intelligentes et intéressantes, faisant ressortir ainsi une certaine morale qui peut nous toucher. Les décors sont vraiment chouettes. On doit d'ailleurs une partie de décors naturels à du made in France. Aussi, rien à dire sur les effets spéciaux. Ils sont très bons, et font la part belle au spectacle. Les scènes d'action sont plutôt bien recherchées, et très rythmées. Le suspens au milieu du blockbuster est génial (je repenses à la scène spoiler: dans les égouts de Panem avec l'arrivée des..., disons des moitiés marcheurs blancs, moitiés zombies). C'est bourré de rebondissements, et c'est très prenant. D'ailleurs, malgré le début, je n'ai pas vraiment vu le temps passé devant le film. Pour finir, je dirais en conclusion que "Hunger Games" est une bonne saga, pas la meilleure du monde, mais c'est une saga bien travaillée, qui garde son sérieux jusqu'au bout, et qui reflète intelligemment des phénomènes de notre société en évoquant les médias, la violence, la guerre... Je penses qu'elle est plus intéressante que "Divergente" (à voir ce que nous réserve le troisième film). Je ne parlerais pas de l'adaptation en elle-même puisque je n'ai lu aucun livre, ce qui peut changer maintenant la franchise terminée. Bref, une saga réussie, qui a largement le potentiel de divertir bon nombre de jeunes et d'adultes.
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 2 410 critiques

4,0
La saga "Hunger games" se conclut donc de manière plutôt satisfaisante avec cet épisode moins manichéen et plus viscéral que les précédents. Le découpage du dernier tome en deux parties s'avère plutôt cohérent : la première ayant posé les enjeux du dénouement, cette seconde peut être plus linéaire, plus centrée sur la quête de l'héroïne. Il en résulte un survival efficace et prenant.
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 325 abonnés Lire ses 3 590 critiques

1,0
Bon, je n'aime pas "Hunger Games" mais j'aime finir ce que j'ai commencé et de ce fait, je suis parti voir "Hunger Games - La Révolte : Partie 2" qui confirme que les deux parties auraient largement pu n'être qu'un film et moi de m'ennuyer sur près de 2h20 sur du symbolisme facile et des scènes mal dialoguées et réalisées. Honnêtement, quand je vois la thématique de cette saga, je suis pourtant très curieux mais ce développement trop superficiel et facile m'a vraiment empêché de prendre mon pied et en plus, je n'y peux rien, le personnage principal m'insupporte et Jennifer Lawrence se repose clairement sur ses acquis, elle ne travaille pas et son interprétation est de plus en plus mauvaise (et ça ne concerne pas qu'"Hunger Games") mais j'en ai probablement autant pour Liam Hemsworth ou Josh Hutcherson. Quant à la révélation finale (spoiler: Julianne Moore est en fait la grande méchante qui n'hésite pas à sacrifier des enfants), je n'ai pu retenir un long soupir de lassitude. Bref, ce quatrième épisode des Jeux de la faim est une purge cinématographique et malheureusement, quand il n'y en a plus, il y en a encore!!
Eva V.
Eva V.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 3 critiques

0,5
Tout ça pour ça ... !!! Extrêmement déçue par ce quatrième et dernier volet de la saga Hunger Games (où l'on se demande au final si ce titre a encore un sens). Il s'agit là, selon moi, d'une saga en dégringolade avec un premier volet excellent et entamant une descente vertigineuse pour atteindre le fond du gouffre avec une fin involontairement humoristique tant elle est pathos et cucul. Pour preuve, la salle où j'étais allée perdre 2 heures de ma vie m'a accompagnée avec enthousiasme dans mon éclat de rire de déconfiture à des scènes qui n'étaient définitivement pas prévues à cet effet comme la scène de fin où l'on retrouve une Katnis dénaturée qui ressemble plus à Laura Ingals qu'à une ex-révolutionnaire, héroïne d'une guerre sans merci ayant essuyé de nombreuses pertes qui, par ailleurs, sont presque passées injustement inaperçues. Comme la mort de Primerose qui est, soit dit en passant, LE personnage qui a tout de même déclenché toute cette décroissance audiovisuelle. Des scènes d'action inintéressantes dont l'unique but est de meubler et justifier la bande-annonce explosive que l'on nous a vendue. D'interminables blablas qui, à défaut de nous faire avancer, nous endorment. Un triangle amoureux qui ne fonctionne clairement pas : un Gale absolument inutile qui ne soulève à aucun moment un doute qui aurait pu rendre ce schéma vu et revu un temps soit peu captivant, une absence totale de complicité ou même de chaleur humaine quelconque, que ce soit pour l'un des soupirants ou l'autre, le jeu de Katnis exprime tout simplement qu'elle n'est pas un coeur à prendre, mais comme il faut une histoire d'amour à tout prix pour plaire aux ados, elle se décide pour celui qui n'aura pas commis la bourde de l'ambitieux petit soldat, faute de trouver mieux. De quoi nous faire toutes rêver mesdames ... A croire que si Lenny Kravitz, incarnant à mon sens l'un des rares personnages les plus charismatiques et authentiques de la série, avait survécu à la guerre, c'est sans nul doute sur lui qu'elle aurait jeté son dévolu... et elle aurait eu mille fois raison !! Malheureusement... Le livre n'est pas écrit comme cela. A tout cela s'ajoute, dans la dernière demi-heure du film, un montage hâtif et plutôt médiocre pour la compréhension générale, à commencer par cette entrevue tant redoutée et en même temps, tant attendue sous la serre avec Snow, qui se solde encore une fois par un échange plat à l'issue duquel, ce qui devait arriver ... n'arriva pas. En fait, rien n'arrive, on est coupé comme s'il manquait quelques minutes à la scène et on repart directement dans un autre endroit. Et l'on se fait ballotter comme cela jusqu'à cette fameuse flèche dans le coeur de Julianne Moore, suivie d'une piètre tentative de suicide. Pourquoi ? Comment ? Quand ? Je pense que ce qui m'a le plus déçue c'est que les seuls protagonistes qui insufflaient de la vie dans cette saga lourde de morosité (Effie, Haymitch, Cinna, Flickerman,...) sont vraisemblablement évincés des deux derniers volets, laissant les 3 acteurs principaux se dépêtrer dans leur relation triangulaire brouillon et leur dépression faciale interminable. D'accord, c'est la guerre, mais c'est aussi un film, et au bout d'un moment, si c'est pour visionner 2 heures de têtes de mort, je préfère me taper un épisode de "The walking dead", là au moins, j'y verrai un intérêt. A voir uniquement si vous avez vu les 3 autres, histoire de mettre un terme à cette curiosité dans votre tête du "que va-t-il se passer ?", moi, si je dois revoir un jour Hunger Games, je m'en tiendrai au premier qui m'a captivée du début à la fin.
Simon L.
Simon L.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 39 critiques

1,5
L'ultime épisode de la saga événement était sans aucun doute de trop. Les 2h30 de film accusent de nombreuses longueurs, et le résultat se situe dans le très bas de gamme des blockbusters de cette année. Vendu comme le dénouement de la série, cette seconde partie de "La Révolte" est décousue, sans aucune identité. Les clichés du cinéma d'Hollywood se succèdent à un rythme effréné et on en vient à se demander si ce film ne sert pas juste à alimenter une immense machine à sous. Jennifer Lawrence peine à maintenir le film hors de l'eau, la tâche est d'autant plus difficile que la caméra est constamment focalisée sur elle et laisse peu de place aux autres protagonistes. Il est difficile de dégager un point positif de cette immense débâcle : le scénario est médiocre, la réalisation touche le fond, le casting d'adolescents insignifiant (bien que des acteurs comme Julianne Moore et Philip Seymour Hoffman réhaussent le niveau global). On oubliera très vite un "Hunger Games - La Révolte : Partie 2" qui a réussi à ruiner à lui seul une saga toute entière. On retiendra les deux premiers opus pour mieux mettre de côté les deux suivants. Les dents longues des producteurs ont voulu inscrire Hunger Games dans la durée, et divisé en deux parties un fiasco total.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 622 abonnés Lire ses 1 401 critiques

3,5
On y est !! Cette franchise touche à sa fin... La technique de diviser le dernier livre d'une série afin d'en faire deux films distincts est purement une stratégie commerciale comme par exemple les Harry Potter. Un simple film de 3h aurait amplement suffit ! Voici qu'on nous présente la seconde partie de cette fragmentation du dernier tome d'Hunger Games. Cette deuxième mouture de  La révolte s'avère bavarde et redondante... En effet, ce chapitre-ci piétine à quelques reprises avant de trouver son rythme (pas mal de longueurs) et de s'épanouir comme on aurait voulu qu'il le fasse après L'embrasement. On s'attendait à une révolte plus explosive, épique en tout point ! spoiler: La nation de Panem est en pleine guerre, Katniss devra confronter le Président Snow dans un combat décisif. Avec ses plus proches compagnons, Gale, Finnicket Peeta , Katniss et l'unité du District 13 devront risquer leur vie afin de libérer les citoyens de Panem et tenter d'assassiner le Président Snow. Le début du récit annonce la suite des événements de la première partie de cette Révolte. On tient à souligner des séquences d'action spectaculaires et marquantes. spoiler: La course folle dans les égouts, les astuces des rebelles afin d'éviter les pièges mortels du Capitole, les altercations entre l'imprévisible Peeta et Katniss offrent tous de bons moments. Il manque une tension dramatique, mais spoiler: qui n'arrive seulement qu'en toute fin de saga. Notons, que les effets spéciaux sont à la hauteur du budget de ce blockbuster. spoiler: Les mutants sont tellement effrayants et fort bien réussis. Cependant, dans cette deuxième partie, on retrouve un peu de cette critique sociale qui nous avait charmés dans le tout premier chapitre de la série. Certaines séquences offriront au spectateur des revirements inattendus : spoiler: plusieurs personnages disparaissent brutalement... La mort de Prim est trop rapide ! Également, celle de Finnick et de Boggs... Et, les dernières minutes du récit sont assez troublantes et peu émouvantes. spoiler: On s'imaginait bien que le cinéaste, Francis Lawrence n'allait pas conclure sa saga dans un carnage, mais devait-on se rendre jusqu'au conte de fée ? Heureusement, que la distribution des acteurs sauve un peu cette adaptation. La brillante interprétation de Jennifer Lawrence , qui a fait de Katniss (la fille du feu et du geai moqueur), une super-héroïne des temps modernes. Elle me manquera énormément !! On l'aura suivie pendant quatre ans, une histoire forte ! De même pour Josh Hutcherson alias Peeta. J'ai trouvé que le personnage de Liam Hemsworth n'éprouvait pas d'émotion, un visage inexpressif de sa part... Mais, il passe bien à l'écran. Donald Shutterland (Président Snow) est très bon, dans tous les épisodes, il nous a procurer de l'angoisse. Woody Harrelson, Elizabeth Banks et Stanley Tucci sont admirables. Dommage, qu'on les voit très peu dans ce dernier chapitre. Julianne Moore fait le job, tout comme le regretté Philip Seymour – Hoffman. Une atmosphère suffocante avec une bande sonore toujours aussi efficace. Le travail de la direction photo, est fidèle. Si la première partie de Mockingjay avait clairement déçu, (extrêmement prévisible et au scénario linéaire et sans surprise) cette deuxième partie ne laissera pas sur sa fin ! Hunger Games – La Révolte : Partie 2 est une production sombre, parfois haletante et offre un divertissement soigné. Une conclusion passsable mais pas excellente pour autant. Les fans seront sûrement satisfaits de cette suite et de cette fin de série. Pas de doute, le second épisode de la saga : L'embrasement demeure, loin, le meilleur à mes yeux.
Shelby77
Shelby77

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 073 critiques

4,0
Je trouvais la première partie un peu molle, mais là ils ont relevé le niveau. Franchement j'ai été épaté par le scénario, les effets spéciaux, les scènes d'action. Le choix de diviser les deux derniers films à l'instar de la saga Harry Potter, en deux parties s'avère une fois de plus payant. 4/5
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 894 critiques

4,0
En dépit de ficelles émotionnelles bien classiques et d'un côté par conséquent assez prévisible, une conclusion à cette saga de science-fiction tout à fait satisfaisante. Quelques séquences prenantes, un rythme sans véritable temps mort, des personnages qui prennent enfin toute leur ampleur dans une dramaturgie symboliquement forte. Peut-être pas la plus grande saga de science-fiction qui soit mais plusieurs films dont on se souviendra pour leur réalisation honnête.
Ombreiste D.
Ombreiste D.

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 122 critiques

3,5
Avant de commencer à parler du film, il faut que je parle de la saga en elle-même. J’aime beaucoup la saga Hunger Games au cinéma. Les films avaient un petit goût d’inachevé, ils étaient très loin d’être parfait. Mais je n’ai jamais passé de mauvais moment en les regardant et le fait que ça vienne de la littérature jeunesse ne me dérange absolument pas contrairement à certain. Pour moi, le meilleur restera l’Embrasement qui est le plus abouti des quatre films, plus intense, plus énergique et plus intéressant. Mais revenons au film d'aujourd’hui: le dernier opus de la saga. Comme vous le savez peut-être, ce film est en fait la deuxième partie du roman la révolte subtilement indiquée par le titre «Hunger Games La Révolte parti 2». C’est quelque chose qui se fait souvent dans les adaptations de roman jeunesse et c’est quelque chose que je ne comprends pas. Quel est l’intérêt de faire une adaptation en deux parties si ce n’est rien d’autre que de ramener de l'argent à la production. J’ai accepté pour Harry Potter car c’était le premier à le faire donc ça passait (et encore on a remarqué que c’était limite dans le découpage). Mais avec Twilight, Hunger Games est la troisième saga ayant utilisé ce genre de procédé. Ça commence à être un peu lourd. Mais si le film réussit à être bon et de ne pas avoir un découpage à la hache, on peut tomber sur un cas assez intéressant. Par conséquent, vu que c’est une deuxième partie, l’équipe de la première revient pour finir le travail. On a toujours Francis Lawrence à la réalisation et les acteurs iconiques de la saga dont Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth ou Woody Harrelson spoiler: revienne pour le 76ème hunger Games. Est-ce que la fin de cet opus va être à la hauteur des attentes du public ? Je pense même que c’est le meilleur "Hunger Game" de la saga après L'embrasement. Il est tellement bon que j’ai eu l’impression que la première partie n’existait uniquement que pour préparer la deuxième partie. C’était le reproche que je fesais à Hunger Games : La Révolte, partie 1, d’être un vide abyssal d’enjeux. Le staff était en fait préparé pour la suite qui est vraiment beaucoup plus intense et riche. J’ai réellement vu un film qui se vaux pour lui-même avec des enjeux vraiment intenses et des péripéties qui sont utilisées avec intelligence, qui ne sont pas gratuites et qui sont utilisé pour autre chose que d’être de vulgaire scène d’action (petit clin d'oeil à La Terre brûlée). Il y a un discours vraiment très approfondi en disant « qui sont les vrais méchants au final ? » qui peut être expédié pour certain mais qui reste très pertinent dans le propos et qui n’est pas balancé entre "la poire et le fromage". La réalisation est certes assez neutre. Francis Lawrence (qui a réalisé tous les Hunger Games sauf le premier et la version 2007 de Je suis une légende) n'est pas vraiment connu pour être un cinéaste d'exception. Il reste dans la facilité mais il fait quelques mises en scène intéressantes, surtout pour faire ressentir la mentalité des personnages. Beaucoup de films (principalement des adaptations de romans jeunesse) souffre d'un gros problème : l’intrigue romantique. spoiler: Pourtant ils s’en sortaient plutôt bien dans la saga. C’était un peu guimauve par moments mais il restait un peu plus adulte que les autres adaptations de littérature jeunesse. Ça commençait super-bien dans ce film puisque Peeta fut retrouvé en piteux état et a subit un genre de lavage de cerveaux qui le convainquit que Katniss est une terroriste manipulatrice qui lui faut éliminer à tout prix pour avoir la paix. Je trouvais que c’était une brillante idée car non seulement le lavage de cerveaux peut être la métaphore d’une propagande d’état mais en plus la personne qui la déteste la plus au monde est son meilleur compagnon. Ils ont très bien exploité ce thème-là. Sauf qu’une fois cette péripétie résolue, les scènes de la relation sont plus mièvres et beaucoup moins intéressants. On réussit même à aller dans des absurdités dans la relation avec des plans qui fait tellement la petite maison dans la prairie que ça en devient aberrant (ceux qui ont vu le film save de quel plan je parle). C’est navrant de voir ça car le début était tellement réaliste pour finir dans le dérisoire, c’est vraiment triste surtout avec le reste qui est plutôt de bon niveau. Pour conclure ce film est un très bon point final à la saga Hunger games qui n’est certes pas la licence du siècle mais qui a beaucoup marqué dans le milieu du cinéma et de l’adaptation.
CDRIX C.
CDRIX C.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 226 critiques

3,5
Dans la première partie, il était question de mettre en place une stratégie de guerre, pousser les peuples à se rallier à une cause par l'intermédiaire de messages de propagande forts et symboliques. Dans cet ultime épisode de la saga Hunger Games, les acteurs de la révolution passent enfin à l'action et chacun devra sacrifier quelque chose ou quelqu'un qui lui est cher. Une révolte qui fera couler beaucoup de sang contre un seul tyran, un vieil homme mourant. Cette seconde partie est donc un film de guerre entrecoupées de scènes de répit où les personnages doutent de leurs pseudos exploits. Ne sont-ils pas que de simples pions dans cette révolution ? La première heure et demi se regarde donc aisément mais c'est bien évidemment la dernière demi-heure du film qui captive. Les acteurs eux-mêmes sont bien plus convaincants dans ce vrai final.. Toute la souffrance, tout le drame que vit Katniss atteint d'ailleurs son apogée lors d'une scène simple et anodine qui a lieu dans les 5 dernières minutes du film. C'est bien à ce moment-là que ressort tout le véritable talent de Jennifer Lawrence. Vous l'avez compris, la saga ne s'achève donc pas de la manière que nous l'aurions souhaité. Katniss reste un personnage meurtrie, blessée, tourmentée.
Chitoge
Chitoge

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 381 critiques

4,5
Katniss nous dit adieu avec "Hunger Games La Révolte Partie 2" ce film est beaucoup mieux que la partie 1, ensuite un final génial, les acteurs sont excellents. Le scénario est le même que celui des bouquins. Euhhhh je dirai que le problème de ce film est sûrement sa rapidité j'en aurai bien repris une demi heure. Le film est passé très vite. Pas aussi bon que le 2 selon moi. Alors voila, je vous conseille de voir Hunger Games La Révolte Partie 2.
xciryo
xciryo

Suivre son activité Lire ses 16 critiques

0,5
Mon dieu que c'est long. J'ai envie de dire tout ça pour ça. C'est mou du genou tout le long du film. A part parler et pleurer il se passe pas grand chose. Pour un final d'une trilogie j'ai envie de dire au secours.
Théo P.
Théo P.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

1,0
Film malheureusement décevant. Durant tout le film "les concepteurs" nous promettent des péripéties et de l'action qu'on ne retrouve que très peu, spoiler: sous un air de tournage d'un film de propagande qui ternit totalement l'image qu'on pouvait se faire de la vaillante héroïne. On est passé du bien en pire au fil des épisodes.
Matrix_fr
Matrix_fr

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 6 critiques

1,5
SPOILER : A LIRE APRES AVOIR VU LE FILM, merci. Avant de commencer, il faut savoir que je suis un très grand fan des 3 premiers films, vraiment quelqu'un de très convaincu et ému par cette saga géniale. Cependant ma déception dépasse ce que j'aurais cru possible. Il faut savoir que je n'ai pas lu les livres ce qui a l'avantage de ne pas me spoiler bêtement les films et retirer toute notion d'intrigue et de suspens à l’avance... Ce que j'attendais : Une forte révolte du peuple, de la masse, un mouvement de libération nationale contre le Capitole. Donc nécessairement à de l'action. Je m'attendais à revivre de forte scène comme celle du barrage marqué par le sacrifice de gens pour le bien commun. J'avais envisagé plein d'idées : qu'elle se fasse tuer ou capturer pendant un combat et qu'une exécution publique ait lieu, et là, au moment fatidique, elle aurait réussi à retourner des gardes et certaines personnes du peuple et déclencher une guerre civile devant le palais de Snow... Un truc grandiose quoi... Un dilemme sur l’amour, je suis sensible au thème : pourquoi n’aimer qu’une personne à la fois alors qu’on est fait pour ressentir des émotions similaires pour plusieurs objets ou personne. On pourrait haïr DES gens, mais ne ressentir l’Amour que pour une personne à la fois ? Voilà un concept étrange (et uniquement religieux). J’attendais une réponse crédible à cette situation. Ce que j'ai eu : Le film est objectivement plat. Pas de révolution, pas de révolte, pas de peuple qui se sacrifie ni même ne se bat (ou en tout cas on ne le voit jamais). On a juste droit à une excursion suicidaire de quelques péons qui pensent pouvoir à eux seuls, arriver au Capitole, ce qui entre en contradiction avec toute la saga ! Le principe même depuis le départ, c'est que les rebelles utilisent Katniss pour regrouper et rassembler un maximum de résistant, parce qu’il est illusoire qu'une personne seule ne puisse changer les choses. Là, on nie simplement les 3 premiers films et hop on part à l'aventure... D'abord je me dis : "bon reste ouvert, ce n’est pas comme prévu, mais ce n’est pas fini". Alors on nous dit "voici les 76eme hungers games" ! Ah vraiment? C'est une blague? Il n'y a aucune tension comme j’ai pu le ressentir dans le visage tremblant de Katniss qui entre pour la première fois dans le tube qui mène à l’arène (dans le 1). Il n'y a aucune surprise non plus puisque on nous a tout annoncé à l'avance ! En effet on nous cite dès les débuts les "pièges" (et même la carte !!! on se demande comment ils font pour savoir ça...), les pacificateurs et les mutants. On a donc et dans l'ordre : Des pièges : Le premier fait du feu, sert à rien mais fait jolie, ok. Puis le liquide noir, original, ça me plait on se croirait dans cube (l'un des trucs que j'ai aimé du film). Puis...? On reprend la liste qu'on nous a donnée, les pacificateurs... Sacrifice de personnage à peine introduit qui sert à rien et totalement sans empathie => nullissime et inutile. Pas d’affrontement, pas de révolte, non ! On part se cacher aux égouts ! Et on finit, comme prévu par les "mutants". Alors là on est à l'apogée de la mauvaise réalisation. On sent qu'il veut nous faire croire qu'on est dans Alien, manque de pot, on est venu voir Hunger Games, vous savez le truc avec le feu et la révolte... (D’ailleurs j’en profite ici pour mentionner le mensonge que représente l’affiche du film, où j’ai attendu tout le long la fameuse tenu rouge ! Tenu « de la révolte » dans ma tête, ne faites pas la même erreur que moi, sinon vous attendrez encore…) Et puis, ça se transforme en semi-walking dead, seule véritable scène d'action du film mais qui est pour ma part pas dans le ton. On n’est pas là pour voir un film de zombie ! Au passage une mort assez bidon de Finnick… Pas du tout mis en avant comme il l’aurait mérité. On sent déjà le non-respect du réalisateur sur les personnages, ça devient inquiétant. Et bien après... après c'est le néant. Plus d'action, c'est long et plat (on notera qu’on passe d’une distance de « 75 blocs » à « 5 blocs » du château de Snow en très peu de temps…Je me suis dit « ah c’est déjà fini les 76e Hunger Games …? »). Pas de scène émouvante non plus. Je n'ai pas pleuré une seule fois (chose qui est au moins arrivé une fois voir plus dans les 3 autres films, c'est pour dire...). Même la scène qui aurait pu être vraiment brillante est très mal faite : La scène des parachutes ! Prévisible, alors que d'habitude je capte rien dans les films à l’avance, je n’aime pas m'auto-spoiler en réfléchissant (ça explique sans doute que je déteste les films policier ou autre « expert »), là j'ai capté que ça aller exploser. Mais bon admettons. Le gros problème c’est surtout que c’est beaucoup, beaucoup trop rapide ! Il fallait jouer dessus, faire en sorte qu'un enfant en prenne un dans les bras et l'ouvre, et faire péter la bombe au ralenti avec une musique qui va bien et le regard de Katniss en fond… Non, on a droit depuis la fin des égouts, à un enchainement de scène, stérile. A peine on comprend l'explosion, qu'il y a la seconde, avec Prime. Je n’y ai même pas cru ! C'est tellement mal tourné que je me suis dit : 1) elle ne peut pas être là, les rebelles sont beaucoup plus à l’arrière (et encore se sont les troupes qui tirent, donc les médecins sont clairement pas sur le front) 2) mais ça ne peut pas non plus être un rêve, mais alors c'est vrai ? Très mal amené. Tout ça pour utiliser le "plan" (lui aussi annoncé) de la double bombe. C'est juste un problème de réalisation, pas de scénario, où comment tuer un potentiel de bonne scène... On en arrive à la seule partie intéressante, la pseudo-chute, amorcé très lourdement par le black au début : la "gentille" n'est pas "gentille". La chute est à moitié gâchée parce qu'on nous l'a déjà fait comprendre, mais assez bien jouer par Snow, pour le coup. Enfin, on enchaine les lenteurs, inactions et incompréhension avec la scène où ils votent le fait de refaire des hungers games avec Katniss qui vote oui?? WTF ! N'importe quoi... mais admettons que ça soit une stratégie pour réunir tout le monde et dénoncer la nouvelle présidente de Panem. Mais même pas, on entendra plus parler de l'histoire. Il n'est plus question des jeux, tout le monde est alors réuni pour tuer Snow, scène complètement mais alors complétement moisi, car sans aucun suspens. On sait tous qu'elle va tuer la présidente avec la flèche, c'est d'une lenteur énervente ! Dans mon fort intérieur, j’ai prié pour un retournement de situation, du genre : Katniss qui transformerait la place des tributs, symbole de mort dans les jeux où se trouve Snow, en place de paix, en épargnant Snow (qui de toute façon crèverait bientôt de ses problèmes de poison). Ça aurait était symbolique ! En fait tout le film est à base de symbole, mais la conclusion en est privé! Rien, pas de peuple, pas de paix, pas de symbole nulle part… Elle tire (enfin ! J’avais bien compris que mon idée de paix ne serait pas pour aujourd’hui) ! Les gens se précipitent sur elle pour la lyncher, elle vient de tuer leur présidente, symbole de liberté et nouvelle dirigeante de Panem... ah... ah non... en fait, les gens s'en foutent, ils veulent juste buter Snow... WTF?! Réalisme de la scène? ZERO. Suspens de la scène? ZERO... Mais pourquoi une tel scène alors… Me voilà dans la tourmente, je crois en être au stade de la bérézina, mais non ! On peut faire encore pire, poursuivons : Le choix Galle/Pita est tout à fait pitayable (oué super mon jeu de mot hein?)... En gros, elle lui reproche d'avoir eu l'idée des doubles bombes (qui a eu pour conséquence de tuer sa sœur)? Mais sérieusement? Il ne semblait pas au courant de son application avec des rebelles qui serait venu aider (comme Prime), comment le tenir pour responsable? Galle a été un pion utilisé par les rebelles au même titre qu'elle dans les jeux de l'expiation... Incohérence totale ! (bon je suis en plus parti prit, je ne peux pas blairer pita...) Mais quand même... ils auraient pu trouver mieux comme résolution du triangle amoureux. On finit (enfin) sur la pire des fins possible et imaginable pour un univers si noir : Le Happy end pas crédible pour un sou... Qu'arrive-t-il au peuple? Les districts 1 et 2 ils font quoi? Comment le pouvoir est rendu? Quelle solution choisit pour l'avenir? Toutes les vrai questions d'une fin de révolution quoi... RIEN. Elle rentre chez elle? Ah bon? Je croyais qu'il n'y avait plus de district 12? Admettons que sa villa était à part, l'héroïne du pays part donc seule, en exil, avec l'autre c.. en guise de mari et reste cloitré sur une terre stérile, qui lui rappelle tout ce qu'elle a perdu? Sans doute qu'elle amènera la poussette de ses enfants au milieu des cadavres du 12, c'est le jardin local, non? Ah bin oui... je suis passé un peu vite, mais il se trouve que les deux reclus qui n'ont ni gens autour d'eux, ni revenu, ni électricité, ni rien, qui ont vécu des traumatismes inimaginable... Figurez-vous qu'ils font quand même des enfants ! Et même plusieurs... Si, si, c’est sérieux ^^ Bref, c'est la petite maison dans la prairie, c'est un gâchis intégral ! Ou comment tuer toute envahi de révolte ou plus exactement, de faire une révolte contre l'auteur et le réalisateur du film qui l'un comme l'autre n'ont pas su soigné leur fin de cette saga génialissime qui parle métaphoriquement et symboliquement d'un combat qui est le nôtre : le peuple qui doit se soulever contre la dictature qui s'installe en Europe.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top