Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Péril jeune
    note moyenne
    3,8
    8244 notes dont 227 critiques
    répartition des 227 critiques par note
    72 critiques
    77 critiques
    43 critiques
    22 critiques
    5 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Le Péril jeune ?

    227 critiques spectateurs

    annastarnomberon
    annastarnomberon

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 239 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2011
    Voilà une comédie française contemporaine qui tient la marrée ! L'époque où Klapisch était d'une grande justesse. Loin de l'humour excessif de Ma part du gateau (son dernier film qui est à mes yeux un véritable navet), dans le Péril jeune il nous donne des personnages vraisemblables, minituieusement étudiés, auxquels le spectateur s'identifie. Et c'est cette sensation qu'il y a un peu de nous dans chacun des personnages, cette impression pour le spectateur de se retrouver dans leurs aventures et leurs 400 coups, qui fait je pense en grande partie la qualité du film. Klapisch nous offre là une bande d'amis plus que crédibles, dans un film rempli de dialogues et de situations bien trouvés et hilarants. On s'attache beaucoup à cette bande de joyeux lurons. On termine le film avec nostalgie, l'impression que cette bande de copain à laquelle succède le générique est un peu la notre... Un très beau film sur l'amitié et la jeunesse, et qu'il est drôle de retrouver les acteurs fétiches du cinéma actuel 15 ans en arrière !
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1244 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,0
    Publiée le 11 décembre 2013
    Cédric Klapisch à toujours été le cinéaste de la jeunesse,de la communauté,des idéaux et des voyages. Beaucoup de ses thèmes fétiches se retrouvaient déjà dans ce deuxième long-métrage aussi nostalgique et mélancolique,que drôle et potache. "Le péril jeune"(1994) rappelle inévitablement notre période lycée,avec son lot de premiers amours,de copains à la vie à la mort,et d'actions plus ou moins inconscientes... L'occasion ici de découvrir les talents fulgurants et naturels de Romain Duris,Vincent Elbaz,Elodie Bouchez et Hélène de Fougerolles. Si formellement,cette comédie dramatique a beaucoup vieillie,son propos reste évidemment d'actualité et ses personnages résolument attachants.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,5
    Publiée le 19 août 2013
    La jeunesse française des années 70 qu’évoque Cédric Klapisch est celle d’une génération post-soixante-huitarde dont l’esprit de rébellion ne trouve plus à quelle cause se rattacher. Mais c’est plus que sur une période en particulier que l’on n’a pas forcement connu que nous renvoie ce récit que l’on devine en partie autobiographique mais bien aux souvenirs de nos années de lycées, notre propre jeunesse, et ce avec une nostalgie qui rendrait presque le long-métrage émouvant car même si la transition idéologique de l’époque, les délires entre copains en plein âge bête sont encore aujourd’hui bien les mêmes. Le péril jeune est bien un film de potes, au ton désinvolte et donc particulièrement amusant à suivre, notamment grâce à ses personnages attachants interprétés par de jeunes acteurs dont certains deviendront des stars (Romain Duris, Vincent Elbaz, Hélène de Fougerolles…) tandis que d’autres ne perceront malheureusement pas dans le métier. Ce film à la fois générationnel et intergénérationnel, est plus qu’un bête divertissement pour ados puisqu’il cherche avant tout à nous faire réfléchir sur le sens profond de la quête de liberté qui les anime.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2288 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mars 2009
    Film retracant avec sensibilité et justesse la jeunesse de toute une époque, il est peu dire que ce "Péril jeune" se fait des plus plaisants à regarder. C'est notamment la première partie de l'oeuvre qui s'avère être un véritable régal, que ce soit au niveau des dialogues absolument jubilatoires que les rapports souvent cocasses entre les différents protagonistes, tous formidablement joués par des acteurs en état de grâce (Romain Duris, qui est pourtant loin d'être mon acteur de prédilection, s'avère ici particulièrement brillant.) De plus, Klapisch ne semble pas avoir son pareil pour exprimer les enjeux de toute une époque, et ce à travers différentes scènes illustrant parfaitement le contexte politique du moment, tout cela toujours à trvaers le regard de ses héros, rendant alors le film encore plus sincère et touchant qu'il ne l'était déjà. Dommage que certaines longueurs apparaissent alors par ci par là (défaut régulier chez Klapisch hélas), et que la deuxième partie de l'oeuvre, plus dramatique, n'arrive pas à convaincre que cette première heure assez mémorable. Cela dit, ne faisons pas la fine bouche : "Le Péril jeune" reste une oeuvre à apprécier dans son ensemble, très complet et savant tout de même se faire des plus savoureux : il serait donc bien dommage de s'en priver. Une belle réussite.
    80386
    80386

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 171 critiques

    5,0
    Publiée le 1 avril 2012
    Aaaaah... Le lycée, le pote grand gueule, le grateux, le timide, les parties de flipper, le surgé qu'on traitait de nazi, les cours chiants, le demi de bière pour 5, le bachotage, l'assistante d'anglais qui nous faisait fantasmer, les grands idéaux, l'humour potache, les féministes qui prennent tout au 1er degré, les manifs, les pétards, bref, la liberté... On suit avec nostalgie les aventures de nos héros, car chaque scène, on l'a vécue. On s'attache à chaque personnage, car on les a tous côtoyé au lycée (vous savez, quand on avait les cheveux longs et des boutons plein la gueule...). Le fait que cela se passe en 75 donne même un petit côté historique, même si finalement les adolescents n'ont pas beaucoup changé. Un film juste, vrai, qui réussit à nous faire sourire et à nous arracher une p'tite larme, bref, du grand Klapisch (Comme d'habitude j'ai envie de dire...).
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 925 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2013
    Vingt ans après sa sortie et relatant le quotidien d'une certaine jeunesse en 1976/77, "Le péril jeune" apparaît presque comme un documentaire social de l'époque.
    miieb
    miieb

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 36 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mai 2009
    Le péril jeune...Tout est compris dans ces trois mots! Un des premiers long-métrages de Klapisch et aussi un chef-d'oeuvre. Le casting est brillant, la réalisation est plus que convenable. Le scénario tient la route. Il ne s'agit pas seulement de relater les dangers de la drogue chez les jeunes, ce film représente toute une génération de déprimés, sans but, désorientés après le tsunami Mai 68. Que reste-t-il à faire? Contre quoi se battre? Que remettre en question? La recherche à tout prix d'un mode de vie original nous entraîne dans la spirale infernale du nihilisme et de la langueur. Une tragédie vue par un optipmiste (le film ne manque pas d'humour, bien au contraire il se place sous l'auspice de la légèreté). Mention spéciale à la scène de révision du bac par Vincent Elbaz qui se révèle...sportive ;)
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    3,0
    Publiée le 25 février 2012
    Le Péril jeune est une bonne comédie française de Cédric Klapisch. Le scénario n’a rien d’original, mais le film réussit à être divertissant et les quelques répliques savoureuses sont agréables. La mise en scène du réalisateur est correcte et les acteurs comme Romain Duris, Vincent Elbaz et Nicolas Koretzky sont juste dans leurs rôles.
    marius12
    marius12

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 23 octobre 2006
    CULTISSIME !!! Je veux redevenir jeune et être le pote de tous ces élèves ! Nostalgie qu&nd tu nous tient !
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 259 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    4,5
    Publiée le 29 avril 2014
    Un véritable film culte pour moi, je l'ai vu et revu durant ma période lycéenne, et à chaque fois je prend toujours le même plaisir. Sans aucun doute le meilleur Klapisch, sur la jeunesse des années 70, sûrement une rétrospective lui étant singulière, et même si je ne suis pas de la même génération ce long métrage me parle. La mise en scène sonne réaliste et les acteurs que sont Romain Duris ou Vincent Elbaz se révèlent, on est directement pris par l'histoire, où beaucoup peuvent se retrouver, une sorte de vison des "Sous-doués" en plus sérieux et plus profond, il alterne comédie et drame de manière subtile et ne semble a aucun moment tomber dans le cliché. La réalisation est certes rudimentaire mais très efficace, le rythme ne baisse jamais et le film se regarde superbement de bout en bout, et les efforts de reconstruction contextuelle de Klapisch sont plutôt bonnes voir émouvantes. Une très belle vision nostalgique de la jeunesse française, un très beau film sincère et extrêmement sympathique et drôle avec son lot de scènes cultes inoubliables.
    ZanneChayotte
    ZanneChayotte

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 42 critiques

    5,0
    Publiée le 22 février 2013
    Tout homme ayant eu une scolarité normale se reconnaitra dans l'un ou l'autre des personnages. Excellent film !
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 290 abonnés Lire ses 3 047 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2015
    Un film matricielle sur la jeunesse et ses idéaux, qui restitue avec pas mal d'acuité une période post-68 avec des lycéens voulant faire bouger les choses mais confronter aussi à leurs propres limites. On a donc droit à pas mal de portraits de différents jeunes aux caractéristiques très marquées certes mais qui sont aussi parfois nuancées au détour d'une scène, d'un plan ou d'une réplique. Naviguant entre passé et présent, le film est un voyage chargé de nostalgie mais qui est aussi porteur d'espoirs, parfois déçus, sur une bande de potes. Le ton est assez juste quoique parfois trop bobo et centré sur Paris, les acteurs sont par contre tous excellents (sauf peut être R. Duris qui cabotine à plein régime pendant les 3/4 de ses scènes) et surtout, C. Klapisch s'affirme déjà comme un cinéaste au style bien établi, avec son goût pour les cadres dans le cadre et sa façon de sublimer le quotidien. Un film générationnel assez réussi donc, sympathique à voir. D'autres critiques sur
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    3,0
    Publiée le 27 mai 2013
    Le péril jeune relate plutôt bien ces années,puisque Klapich n’oublie pas grand chose dans son film,en condensant plutôt habillement les personnages et l'état d'esprit de ceux-ci.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2009
    Un film culte. Véritable référence en matière de cinéma d'auteur français, Le Péril Jeune a la particularité d'être le film des nouveaux espoirs : Romain Duris, Vincent Elbaz ou encore Elodie Bouchez trouvent dans cette tranche de vie rafraîchissante leur premier rôle de comédien. Singulièrement bien dosé, emprunt de nostalgie et d'émotion, le second long métrage de Cédric Klapisch est un divertissement intelligent et salutaire pour les amoureux du cinéaste. Après son décevant Riens du Tout, le réalisateur entame une formidable étude sur la jeunesse ( qui se poursuivra avec le diptyque L'Auberge Espagnole - Les Poupées Russes ) tout en prolongeant son travail sur la structure narrative dite " film choral "... Cela dit, les personnages du Péril Jeune ont tous un lien - affectif, parental ou professionnel - les uns par rapport aux autres, ce qui diverge en partie de l'ensemble des oeuvres du genre. Toujours est-il que ce petit bijou possède le don de nous émouvoir, accompagné qui plus est d'une excellente bande son. Charmant, vraiment !
    Purple_Benicia
    Purple_Benicia

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 47 critiques

    5,0
    Publiée le 14 octobre 2006
    Première apparition de Romain Duris au cinéma qui vampirise déjà la caméra on sentait bien déjà à l'époque que ce ne serait pas l'acteur d'un seul rôle. L'histoire est drôle et émouvante.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top