Mon AlloCiné
    Simon Abkarian

    État civil

    Métier Acteur
    Nom de naissance

    Simone Abkarian

    Nationalité Français
    Naissance 5 mars 1962 (Gonesse, Val-d'Oise - France)
    Age 57 ans

    Biographie

    Après une enfance passée au Liban, Simon Abkarian se rend à Los Angeles et y intègre une compagnie théâtrale arménienne dirigée par Gérald Papazian. De retour à Paris en 1985, il entre au Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine et se produit sur les planches avec des pièces comme L'Histoire terrible mais inachevée d'Hélène Cixous, Les Atrides, Iphigénie à Aulis d'Euripide et Les Euménides d'Eschyle. La consécration, sur scène, viendra en 2001 avec Une bête sur la Lune de Richard Kalinoski, qui lui vaudra le Molière du Meilleur comédien.

    Simon Abkarian décroche ses premiers rôles au cinéma grâce à Cédric Klapisch
    , qui le fait tourner dans Ce qui me meut (1989), Poisson rouge (1994) et Chacun cherche son chat (1996). Les deux hommes collaboreront à nouveau sur Ni pour, ni contre (bien au contraire) en 2003. Son regard sombre, sa stature et son côté animal lui permettent par ailleurs de jouer les petites frappes dans J'irai au paradis car l'enfer est ici, les repris de justice dans Dans tes rêves et les caïds dans Les Mauvais joueurs.

    Prenant fait et cause pour l'Arménie, Simon Abkarian manifeste son soutien à la culture de ce pays, dont il est originaire, en s'illustrant en 2002 dans Ararat
     d'Atom Egoyan et Aram de Robert Kéchichian. Remarqué par Michel Deville, ce dernier lui offre l'un des rôles principaux d'Un monde presque paisible, un drame ayant pour cadre un atelier de confection pour dames au sortir de la guerre. Son charisme lui vaut également d'incarner le célèbre opposant marocain dans J'ai vu tuer Ben Barka en 2005.

    Tenté par une carrière internationale, Simon Abkarian apparaît dans La Vérité sur Charlie
    , le remake de Charade réalisé par Jonathan Demme en 2003, et parvient à charmer Joan Allen dans Yes. En 2006, il franchit un cap en décrochant le rôle du second couteau Alex Dimitrios dans Casino Royale, 21e opus de la saga James Bond. Après avoir prêté sa voix au père de Persepolis, l'acteur est très présent : il est à l'affiche de Secret Défense, Détention secrète, Khamsa et Musée haut, musée bas. En 2009, le réalisateur marseillais Robert Guédiguian le fait tourner dans L'Armée du crime, avec le rôle fort du poète résistant, Missak Manouchian.

    Après cette performance remarquée, le comédien s’intéresse à la télévision et au monde des séries. Dans la création originale de Canal +, Pigalle, la nuit, il joue un patron de sex-shop, et devient un colonel afghan pour Kaboul Kitchen, série humoristique de la chaîne cryptée. En 2015, Simon Abkarian retrouve Robert Guédiguian pour son nouveau film, Une histoire de fou, avant d’être à la tête du casting de Malaterra, remake de Broadchurch ayant choisi comme nouveau cadre l’île de beauté. La production de France 2 le propulse une fois de plus aux yeux de tous, pour mener un casting de comédiens confirmés : Constance Dollé, Béatrice Dalle, Nicolas Duvauchelle

    Thomas Sevin

    Ses premiers pas à l'écran

    Ce qui me meut
    Ce qui me meut
    1989
    Riens du tout
    Riens du tout
    1992
    3000 scénarios contre un virus
    3000 scénarios contre un virus
    1994
    Histoire d'un retour
    Histoire d'un retour
    1994

    Ses meilleurs films et séries

    Kaboul Kitchen
    Kaboul Kitchen
    2012
    The Cut
    The Cut
    2014

    Sa carrière en chiffres

    28
    Années de carrière
    0
    Récompense
    67
    Films
    9
    Séries
    0
    Nomination
    13,3 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 52 %
    Thriller : 20 %
    Comédie : 17 %
    Policier : 12 %

    Ses stats sur AlloCiné

    6
    Vidéos
    97
    Photos
    28
    News
    188
    Fans

    A tourné le plus avec

    Cédric Klapisch
    Cédric Klapisch
    7 films
    Deux moi (2018), De force (2010), Ni pour, ni contre (bien au contraire) (2003), Lila Lili (1998), Chacun cherche son chat (1996), 3000 scénarios contre un virus (1994), Riens du tout (1992)
    Hiam Abbass
    6 films
    Les Hirondelles de Kaboul (2019), Juliette et Roméo (2010), Suite parlée - récits de souvenirs enfouis (2009), Petites révélations (2006), Le Démon de midi (2005), Chacun cherche son chat (1996)
    Le procès de Viviane Amsalem (2014), Zarafa (2012), Tête de Turc (2010), Juliette et Roméo (2010), Les Sept jours (2008), Prendre femme (2004)
    Suite parlée - récits de souvenirs enfouis (2009), Petites révélations (2006), Lila Lili (1998), Chacun cherche son chat (1996), Riens du tout (1992)
    Deux moi (2018), Petites révélations (2006), Chacun cherche son chat (1996), Le Silence de Rak (1996)
    Une Histoire de Fou (2014), Le Voyage en Arménie (2006), Aram (2002)
    La Mécanique de l'ombre (2016), Le Silence de Rak (1996), 3000 scénarios contre un virus (1994)
    Rebelles (2018), Juliette et Roméo (2010), Musée haut, musée bas (2007)
    L'Armée du crime (2009), Le Voyage en Arménie (2006), Riens du tout (1992)
    Sami Bouajila
    3 films
    La Mécanique de l'ombre (2016), Zaïna, cavalière de l'Atlas (2005), La Légende de Parva (2002)
    Suite parlée - récits de souvenirs enfouis (2009), Petites révélations (2006), Chacun cherche son chat (1996)
    Linh-Dan Pham
    2 films et 1 série
    De force (2010), Pigalle, la nuit (2009), Les Mauvais joueurs (2005)
    Commentaires
    • vinna2291
      Bon castingfilm à voir en famille.
    • Le_Druide
      J'adore ce gars. Il est bon dans tous les rôles. Même dans les mauvais films, lui reste bon ;o) Selon moi, il mériterai vraiment d'être plus connu (après, il est peut-être largement mieux dans la peau d'un second rôle que d'une vedette de cinéma, ce que je peux comprendre ;o))).Le seul hic', c'est que je n'arrive jamais à retenir son nom. Dès que je le vois à la télé ou au ciné, je m'exclame oh oui, j'adore, c'est.... heu... c'est un super acteur... il est extraordinaire... c'est... heu... il a un nom comme Aznavour... mais pas pareil ;o))))
    • Zboxjagfkdiahs
      Acteur formidable Il joue tout à merveille
    • L'irrationnel
      Connu par son visage mais pas par son nom
    • Fernand B.
      Je l'aime bien mais attention à ne pas trop jouer dans des télé-films !
    • Thoutmes
      Remarquable dans Kaboul Kitchen où, finalement, il s'impose après le départ de Melki.
    • klenty
      Les épisodes 3 et 4 donnent place à plus d'action, plus s'événements. Les choses se mettent mieux en place maintenant. Simon Abkarian joue parfaitement son personnage, malfras auquel on s'attache. Son jeu est excellent. J'attends la suite avec impatience.
    Voir les commentaires
    Back to Top