Mon compte
    La Planète des singes l'affrontement sur M6 : qui incarnent les primates ?
    17 déc. 2020 à 18:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    À l'occasion de la diffusion de La Planète des singes : l’affrontement, petit zoom sur la manière dont les comédiens se sont entraînés pour se glisser dans la peau des différentes espèces de singes du long-métrage de Matt Reeves.

    Dans La Planète des singes : L'Affrontement, nous suivons une nation de plus en plus nombreuse de primates évolués, dirigée par César. Ils sont menacés par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s'est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

    La Planète des singes : l'affrontement
    La Planète des singes : l'affrontement
    2h 11min
    De Matt Reeves
    Avec Andy Serkis, Jason Clarke, Gary Oldman, Keri Russell, Toby Kebbell
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Disney+

    TERRY NOTARY, LE MAÎTRE DES SINGES

    Quand on parle de capture de mouvement, on pense évidemment à Andy Serkis. L'acteur est un pionnier de la technologie avec ses incarnations inoubliables de Gollum dans Le Seigneur des anneaux, le gorille géant de King Kong ou César dans la franchise La Planète des singes. Il a aussi campé Baloo dans Mowgli ou Snoke dans Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi. Cependant, on oublie souvent qu'un autre grand comédien se cache derrière le succès de la saga La Planète des singes...

    On a testé la performance capture !

    En octobre 2015, AlloCiné a eu la chance de se rendre sur le tournage de La Planète des singes : Suprématie, dernier volet de la saga. Nous avons alors pu nous entretenir avec celui qui est aujourd’hui considéré comme le meilleur au monde dans l’art de l’imitation simienne. Au beau milieu d’une forêt canadienne, soit l’environnement naturel de son personnage, en combinaison de motion-capture, Terry Notary, qui campe le personnage de Rocket, nous a ainsi livré quelques secrets pour interpréter un singe :

    "Une bonne part de nos exercices consistait à sortir dehors [ndlr : en pleine nature] avec les acteurs, à nous asseoir pendant une heure et à nous taire. Ne pas parler. Vous pensez peut-être que c’est facile, mais ça ne l’est pas. Etre au présent, être silencieux, la boucler. Etre vraiment très simple. (…) Quand vous prenez les choses extérieures et que vous en faites votre essentiel, vous devenez invisible et vous ne jouez plus, vous êtes. C’est incroyable. Votre performance se volatilise. Vous vous perdez dans cette chose qui devient plus importante que vous et vous cessez de vous identifier à vous-même, de vous diriger. Votre performance devient réelle, et c’est ce qui fait que ces films marchent."

    Terry Notary est un ex-gymnaste qui a passé plusieurs années à travailler avec le Cirque du Soleil. Son talent a fini par l'amener à travailler sur les plateaux de cinéma. C'est notamment lui qui entraîne les comédiens de La Planète des singes de Tim Burton à entrer dans la peau de leurs personnages. Il acquiert une vraie expertise sur le sujet après une observation minutieuse des primates au zoo de Los Angeles. Ce savoir-faire lui permet d'animer ensuite une véritable "école des singes" aux côtés d’autres artistes.

    TERRY NOTARY EXPLIQUE COMMENT SE DEPLACER COMME UN PRIMATE

     

    DANS LA PEAU D'UN PRIMATE

    Par exemple, dans L'Affrontement, Judy Greer (Cornelia) et Toby Kebbell (Koba) ont dû apprendre, avant de pouvoir incarner leur personnage simiesque, à se déplacer et à se comporter physiquement comme des chimpanzés, de façon à rendre leur alter-ego numérique ultra réaliste à l'écran.

    Ils ont été personnellement coachés pendant plusieurs semaines par Terry Notary, utilisant notamment des béquilles pour simuler la longueur des bras simiens. Greer considérait qu'elle devait se mouvoir instinctivement, et ne pas trop réfléchir à son jeu d'actrice pour entrer au mieux dans la peau du personnage.

    NOTRE RENCONTRE AVEC ANDY SERKIS, LE ROI DE LA MOTION CAPTURE

     

    Les singes étant donc incarnés par de véritables acteurs grâce à la technologie de capture de mouvement, un dispositif important a été mis en place sur le plateau pour suivre les déplacements des comédiens. 35 personnes étaient affectées dans chaque équipe, une cinquantaine de caméras mo-cap et huit caméras témoins tournaient constamment pour filmer tout ce qui touchait aux personnages-singes.

    Pour Joe Letteri, superviseur des effets visuels, "cette technologie de pointe ne doit jamais primer sur l’histoire et le jeu des acteurs, mais au contraire se mettre à leur service. Pouvoir filmer la performance capture sur site et travailler avec tous les autres acteurs permet d’obtenir une interprétation plus cohérente."

    Terry Notary, de La Planète des singes à The Square, où il se met dans la peau d'un primate dans une séquence absolument dantesque

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Terry Notary : de La Planète des Singes à The Square
    7 photos

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de La Planète des singes : l'affrontement
    • 5 choses à savoir sur La Planète des singes : l'affrontement !
    • La Planète des singes l'affrontement : à la rencontre des survivants...
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top