Mon compte
    Watchmen, Welcome, Coco... Ces films fêtent leurs 10 ans en mars 2019
    4 mars 2019 à 19:00
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Vous avez le sentiment que ces films sont sortis hier ? Ils fêtent pourtant leurs 10 ans en ce mois de mars 2019. De "Watchmen" à "Coco", en passant par "The Chaser", "Welcome" ou "Harvey Milk", ce longs métrages vous vont donner un coup de vieux.

    HARVEY MILK

    Sortie française : 4 mars 2009 - Box-office France : 664 482 entrées - Box-office Monde : 54,6 M°$ Il semblait promis à Mickey Rourke, comme un point d'orgue de la résurrection entamée à Venise, où The Wrestler avait remporté le Lion d'Or quelques mois plus tôt. Mais il se fait coiffer au poteau par Sean Penn, qui remporte l'Oscar du Meilleur Acteur, et le second des deux trophées décrochés par Harvey Milk (sur huit nominations). Un biopic engagé qui marquait le retour de Gus van Sant à un cinéma plus narratif et moins sensoriel (ce que certains regrettent) et sa première collaboration avec le scénariste Dustin Lance Black, qu'il retrouvera en 2017 sur la série When We Rise.

    MARLEY & MOI

    Sortie française : 4 mars 2009 - Box-office France : 774 570 entrées - Box-office Monde : 242,7 M°$ Oui, cela fait bien dix ans que les larmes vous viennent à la simple évocation de Marley & Moi. Car vous vous mettez à re-penser à cette fin déchirante, surprenante et qui, plus encore que le duo Jennifer Aniston - Owen Wilson, reste l'aspect le plus mémorable de cette comédie dramatique qui a permis à son réalisateur David Frankel de confirmer le succès du Diable s'habille en Prada, même avec un box-office un peu moins élevé. Il y a, en revanche, peu de chances pour que l'on fête les dix ans de sa suite, sortie directement en vidéo en 2011.

    LA VAGUE

    Sortie française : 4 mars 2009 - Box-office France : 263 864 entrées À l'époque, un joli petit succès réalisé sur 118 copies. Déjà glaçant, le propos de La Vague semble être devenu plus effrayant, au fil des années et des bouleversements géopolitiques dans le monde, pour aller au-delà du simple cadre des expériences humaines marquantes de l'Histoire du cinéma. Il n'est donc pas étonnant de savoir que Netflix en prépare une adaptation en série, avec le réalisateur original Dennis Gansel aux commandes. Et l'acteur Max Riemelt, découvert dans le long métrage avant de s'illustrer dans Sense8 sur la plateforme ?

    WATCHMEN - LES GARDIENS

    Sortie française : 4 mars 2009 - Box-office France : 754 785 entrées - Box-office Monde : 185,3 M°$ Quatre ans avant de faire renaître SupermanZack Snyder s'attaque à un autre poids lourd de la pop culture : le Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons, réputé inadaptable. Une tâche dont le cinéaste s'acquitte très bien, même si le box-office n'est pas forcément au rendez-vous. Peut-être parce que le film est trop sombre et adulte pour un public auprès duquel le Marvel Cinematic Universe a déjà posé ses premières pierres (Iron Man et L'Incroyable Hulk) un an auparavant. Une décennie plus tard, le long métrage n'a pourtant rien perdu de sa puissance visuelle et son ton désespéré.

    WELCOME

    Sortie française : 11 mars 2009 - Box-office France : 1 205 065 entrées Aurions-nous eu La Loi du Marché et En Guerre sans Welcome ? Peut-être pas tant le long métrage de Philippe Lioret semble avoir marqué un tournant dans la carrière de Vincent Lindon, qui s'est pris d'affection pour les sujets de société comme celui-ci. Porté par un beau succès public, il concourra pour le César du Meilleur Acteur l'année suivante, mais fera chou blanc au même titre que le film, reparti bredouille malgré dix nominations. Mais ce ne sera que partie remise pour le comédien.

    THE CHASER

    Sortie française : 18 mars 2009 - Box-office France : 70 612 entrées Tous ceux qui avaient eu la chance de le découvrir au Festival de Cannes un an plus tôt le savaient. Et, comme prévu, les quelques spectateurs qui ont vu The Chaser en salles ont pris une petite claque. En plus d'assister à la naissance d'un cinéaste, Na Hong-Jin, très vite devenu l'une des figures de proue du cinéma coréen actuel, le petit succès d'estime de sa première réalisation ayant généré un bouche-à-oreille fulgurant.

    COCO

    Sortie française : 18 mars 2009 - Box-office France : 3 008 677 entrées Six ans jour pour jour après ChouchouGad Elmaleh invite un autre de ses personnages cultes sur grand écran, et passe derrière la caméra pour la première (et à ce jour dernière) fois de sa carrière. Moins bien reçu que le film de Merzak AllouacheCoco connaît un succès légèrement moins important (3 008 677 spectateurs contre 3 876 572) mais réalise le onzième plus gros score de l'année 2009 dans les salles. Et il révèle Ary Abittan, appelé à devenir une star de la comédie française par la suite.

    LA FILLE DU RER

    Sortie française : 18 mars 2009 - Box-office France : 184 640 entrées André Téchiné n'est pas un cinéaste rare, mais son retour sur grand écran en 2009 a fait beaucoup de bruit, puisque La Fille du RER s'inspire de l'un des plus célèbres fait divers français du XXIè siècle : la supposée agression antisémite dont une jeune femme prétend avoir été victime, avant d'avouer avoir tout inventé alors qu'elle avait suscité une vague d'indignation dans le milieu politique. Porté par des habitués de l'univers du cinéaste (Catherine Deneuve et Michel Blanc en tête), le long métrage vise la sphère initimiste et ne parvient pas à convaincre totalement. Mais il reste important en tant que seule adaptation, à ce jour, de l'affaire.

    UNE NUIT A NEW YORK

    Sortie française : 18 mars 2009 - Box-office France : 33 826 entrées - Box-office Monde : 33,5 M°$ Si le film a compté, ça n'est pas tant pour son succès, très très limité, ni même sa qualité, puisque nous sommes face à une gentille comédie romantique. Non, si Une nuit à New York mérite que l'on fête ses dix ans, c'est pour sa bande-originale : Devendra Banhart, The Dead 60's, Vampire Weekend, We Are Scientists… La crème de la scène pop-rock indé de l'époque s'est donnée rendez-vous chez Peter Sollett, sans la moindre fausse note.

    LES 3 ROYAUMES

    Sortie française : 25 mars 2009 - Box-office France : 503 559 entrées - Box-office Monde : 2,5 M°$ Il y avait eu Broken Arrow, puis Volte/Face, puis Mission : Impossible II. Et Windtalkers et Paycheck, qui ont mis un terme à la carrière américaine de John Woo dans la plus grande des confusions, lui qui était arrivé en héros au pays de l'Oncle Sam. Plutôt que de s'acharner en vain, le réalisateur est retourné vers sa Chine natale pour signer Les 3 Royaumes, un spectacle épique et historique, qui n'a hélas pas rencontré le succès qu'il aurait mérité. Il n'en reste pas moins le dernier bon film de son auteur, donc les œuvres ne passent même plus par les salles hexagonales.

    LA JOURNÉE DE LA JUPE

    Sortie française : 25 mars 2009 - Box-office France : 150 174 entrées Six ans après la sortie de Bon voyageLa Journée de la jupe marque le grand retour d'Isabelle Adjani dans les salles obscures. Avec un film qui, de par son sujet et son traitement (une prof au bord de la dépression qui trouve une arme dans le sac de l'un de ses élèves et prend la classe en otage) divisera et provoquera de violents rejets chez certains. Pas au sein de l'Académie des César, qui lui décerne une cinquième statuette de la Meilleure Actrice (la première depuis La Reine Margot en 1995) l'année suivante.

    LA PREMIERE ÉTOILE

    Sortie française : 25 mars 2009 - Box-office France : 1 647 563 entrées Après avoir alterné entre seconds rôles et expériences de doublage, Lucien Jean-Baptiste passe sa Première étoile à plus d'un titre, et notamment en tant que réalisateur de cette jolie comédie dont il est l'acteur principal. Couronné au Festival de l'Alpe d'Huez quelques mois plus tôt, le film réussi son examen de passage et s'impose tout schuss au box-office, en attirant 1 647 563 spectateurs sur sa piste. On en connaît pour qui le ski s'est révélé être une expérience moins réussie.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top