Notez des films
Mon AlloCiné
    Ghost in the Shell
    note moyenne
    4,0
    9316 notes dont 412 critiques
    répartition des 412 critiques par note
    169 critiques
    122 critiques
    33 critiques
    56 critiques
    27 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Ghost in the Shell ?

    412 critiques spectateurs

    Ano N
    Ano N

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 85 critiques

    2,0
    Publiée le 15 février 2021
    De temps en temps une phrase intelligible surgit au milieu d'un flot constant de phrases inintelligibles. Je veux bien dire par là qu'il n'y a RIEN à comprendre et pas que c'est COMPLIQUÉ à comprendre. Ces gars ce sont montés le choux à vouloir faire un truc pseudo intellectuel qui rappelle les milieux gauchistes élitistes. C'est comme un peintre qui va barbouiller de la peinture partout sur sa toile, ça donne un truc inutile, vide de sens, mais dira que c'est de l'art et seul les élus peuvent l'apprécier...
    Nicolas S
    Nicolas S

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 335 critiques

    4,0
    Publiée le 1 février 2021
    Pour moi qui ne connais absolument rien aux mangas, 'Ghost in the Shell' a été une très belle découverte. Cousin évident de 'Blade Runner' et 'Matrix', c'est une intéressante réflexion sur la post-humanité cybernétique doublée d'une splendeur visuelle de chaque instant.
    Shiwamada
    Shiwamada

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 512 critiques

    3,0
    Publiée le 2 janvier 2021
    "Ghost in the shell" fait partie avec "Akira" notamment des piliers du film d'animation japonais, inspirant rien de moins que les Wachowski ou James Cameron, et on comprend volontiers pourquoi. Un monde futuriste (encore que au vu de certaines scènes on peut en douter) où un major robot capable de se camoufler se met à traquer avec son acolyte un hacker qui peut prendre possession d'autres robots et les amener à commettre des exactions. L'animation est réussie (malgré quelques soucis dans la dynamique des mouvements) et dans la veine de ce que les japonais nous offraient en terme de séries à cette époque, le doublage français est formidable (aspect que je craignais un peu en voyant que c'était la seule version disponible). Le film alterne, pas toujours de la manière la plus habile, des scènes de combat bien chorégraphiées et d'autres de silence total, la musique de Kenji Kawai apportant malgré tout un vrai plus. Ghost in the shell reste pour moi une coquille plutôt vide en comparaison avec beaucoup d'œuvres majeures de science-fiction, peut-être que les suites viennent approfondir le propos, mais personnellement je n'y vois pas un chef d'œuvre. C'est sûr qu'en comparaison le film de Rupert Sanders n'a même pas effleuré l'essence de celui-ci, mais je n'y vois pas quelque chose de totalement abouti, malgré des idées vraiment intéressantes.
    Artriste
    Artriste

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 987 critiques

    4,0
    Publiée le 31 décembre 2020
    Adaptation du manga, Ghost In The Shell est un film d'animation qui possède de très belles qualités. L'histoire nous plonge dans un univers futuriste et dystopique et traite donc de sujets comme le transhumanisme. C'est assez complexe avec des dialogues pas toujours facile à suivre mais franchement intéressant. Le rythme est assez lent et posé, les dialogues prenant le dessus sur l'action et tant mieux au moins on ne tombe pas dans la surenchère. L'ambiance est incroyablement déstabilisante tant elle est particulière. C'est contemplatif avec ce visuel somptueux à la palette de couleurs mirifique qui en met plein les yeux. On se retrouve dans cette ville mystérieuse que l'ont voit sous différents angles. Et cette beauté visuelle est merveilleusement accompagnée par une b.o. d'une puissance incroyable qui prend aux tripes et qui reste immédiatement ancré dans notre mémoire. Elle est tout simplement grandiose et magistrale. Il en est de même pour toute l'ambiance sonore qui est ultra travaillé et qui donne lieu à des silences qui se voient brisés par des chants bouleversants. Les personnages, eux sont réussis et peu nombreux ce qui permet d'être proche d'eux. On voit énormément leurs corps, ça a une place très importante dans le récit et la nudité est pas mal présente. De toute façon le film se veut très mature mais plus du côté de son sujet qu'au niveau de la violence qui est certes présente mais pas autant qu'on pourrait le penser. La fin pour sa part est satisfaisante sans être spécialement marquante. Au final j'ai vraiment aimé Ghost In The Shell pour son visuel ainsi que sa b.o. qui créent une ambiance superbe plutôt que pour son histoire. Ça reste évidemment une oeuvre qu'il faut avoir vu tant ses qualités sont nombreuses.
    TUTUR29
    TUTUR29

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 253 critiques

    3,5
    Publiée le 24 octobre 2020
    Ghost in the Shell est un film assez bluffant, de part son animation, qui est juste excellente et qui n'a pas pris une ride. Les quelques scènes d'actions sont très bien mises en scène et la direction artistique de cet univers futuriste est magnifique, tout en paraissant crédible. Des problématiques philosophiques sont abordées au cours du film, à savoir : qu'est-ce qui nous définit en tant qu'humain, sommes nous limiter à un corps biologique ou la présence d'émotions et souvenirs (même faux) suffisent à nous définir en tant qu'humain ? L'univers riche de Ghost in the Shell permet d'aborder toutes ces thématiques, même s'il reste très complexe. Ainsi, je dirais que c'est le plus gros frein pour prendre pleinement du plaisir devant ce film : si vous êtes comme moi, une personne qui n'a aucune culture de l'univers des Mangas Ghost in the Shell, vous risquez de ne pas saisir certaines subtilités ou thématiques du scénario, même si cela ne m'a pas empêcher de comprendre le scénario de Ghost in the Shell dans les grandes lignes et d'apprécier ce film. Bref, un bon film que je recommande, mais je pense qu'il est quand même préférable de connaître les manga originaux pour comprendre parfaitement ce film et malheureusement, ce n'est pas mon cas.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 2 161 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2020
    Ghost in the Shell est un film d'animation japonais qui m'a plutôt séduit dans l'ensemble même si son statut de film culte me paraît un poil exagéré. L'animation est extrêmement réussie. J'ai beaucoup ne pas du tout être un fan de l'animation japonaise, il faut bien reconnaître qu'ici, elle dessert parfaitement son univers. Quoi de mieux que cette imagerie pour un univers cyberpunk avec des villes tentaculaires, des robots, des bas-fonds poisseux, des buildings immenses et des machines. On peut également apprécier la maturité dans l'image, appuyant le film que ce dessin animé n'est pas forcément un long-métrage pour enfant (il y a de la nudité, du sang et une violence indéniable). Malheureusement, au-delà de ses qualités esthétiques indéniables ; les thématiques abordées et l'histoire ne sont pas forcément celles qui m'intéressent le plus. L'intrigue est plutôt sérieuse et complexe. Le doublage en version française est plutôt de qualité avec quelques grands noms du doublage (Pierre Hatet, Daniel Beretta). C'est plutôt un bon film d'animation japonais (il fait partie des rares que j'ai apprécié).
    Paul B
    Paul B

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 322 critiques

    4,5
    Publiée le 27 mai 2020
    Alors que le film est sorti il y a environ 23 ans en France et 25 au Japon on peut dire que l'oeuvre est profondément intelligente et visionnaire. Un scénario très complexe qui nécessite une concentration permanente et c'est là la plus forte valeur ajoutée de cette œuvre incroyable. Ajoutons à ça une BO magnifique et des animations réussies et ce film est un réussite quasi totale. Seul petit bémol : Si le scénario est (très) bon il demeure assez opaque par moments. Mais c'est à regarder malgré tout !
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 3 042 critiques

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2020
    Un excellent film d'animation japonais futuriste et steampunk inspiré du manga de Masamune Shirow des années 1990. avec la voix française d'Arnold Schwarzenegger.
    tyrionFL
    tyrionFL

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 298 critiques

    3,0
    Publiée le 30 novembre 2019
    Si l'univers et les caradesigns m'ont aguiché et conquis, on ne pas dire la même chose du reste. On découvre un monde nouveau à travers les yeux de Motoko une beauté fatale peu loquace mais très efficace au combat qui va être au coeur d'une lutte avec un curieux criminel. Si le message du film est louable et son exécution assez bien gérée surtout à la fin, le récit ne m'a pas satisfait. Il est clair que c'était volontaire de faire un film autour de personnages mystérieux dans un monde hostile et froid mais cela ne m'a pas convaincu car je n'ai pas ressenti l'impact des enjeux et si les enjeux ne sont pas pris au sérieux, tout s'effondre. Un peu déçu mais je pourrais toujours me consoler en réécoutant la merveilleuse BO composée par Kenji Kawaii qui s'avère finalement être la plus grande qualité du film.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 26 octobre 2019
    Le fantôme dans la coquille, impossible de passer juste à côté de ça et puis finalement, que c'est bien ce synopsis alléchant, la mise en scène teintée de surréalisme propre à l’univers des mangas, de haute voltige cette introduction, un visuel sans besoin de mot pour le décrire. L’histoire est très simple et compliquée à la fois dans ses explications philosophiques, ça s’élargit largement vers cette vague du sujet comme son excellent modèle compatriote télévisuel Evangelion. Le scénario fait une plongée dans une fiction du futur, servant de maquette modèle des cités de l’Est asiatique moderne. Tokyo, Hong Kong, une démocratie envahit par l’immigration demandeur d’asile politique, une république au sytème de régime autoritaire. Toute similitude avec la réalité est purement fortuite parce que c’est une animation japonaise imaginative, il y a ce côté visionnaire proche époque pas si lointaine d’actualité spatio-propagande. L’exercice de ces fonctions gouvernementales pratique le contrôle psychique sur les cyborgs, robots ultra-perfectionnés, une part d’humanité chez ces souvenirs immuables pré-fabriqués au format du compact disque. Quel drôle d’automate futile mal en point mystérieusement, une forme physique ambiguë et sa voix porte à confusion, le reste du corps détaché de sa tête esprit tel un serpent même mort reste encore en vie, relier par une monotonie d’énergie vitale puisée, c’est puissamment naturel. Que c’est toujours aussi compliqué d'en faire un chef-d'œuvre, la complexité ontologique à apprendre rendant grâce à la connaissance, prend tout son sens du terme synonyme symbolique existentiel. Une légère transcendance dans l’âme métaphore fantomatique, continuera à s'efforcer de transpercer la raison d’être. Des scènes sympas camouflages combats furtifs splash pour la très féminine major de sa promotion cyber-police, le casse tête du nihilisme poussiéreux vient l’issue d'une dernière phrase prononcée, toute l’étendue infinie d’internet, l’étendard de la cyber-criminalité.
    moket
    moket

    Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 3 377 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juin 2019
    Grand classique de l'animation japonaise, ce polar SF high tech jouit surtout d'un univers sombre et graphiquement superbe. Le scénario est parfois un peu flou mais les scènes d'action ne manquent pas. Un film qu'il faut avoir vu.
    Djimi C
    Djimi C

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2019
    Un film mythique pour son OST et son ambiance dystopique. Un film qui traite intelligemment le thème de l'identité, et de l'information numérique. Plongez dans la psyché d'un personnage qui se questionne sur son propre univers.
    Housecoat
    Housecoat

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 365 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2019
    Un film visionnaire dont les questions posées sont indispensable aujourd'hui pour se rappeler à quel point la frontière entre l'humain et la machine peut être illusoire mais surtout à quel point il ne faut pas perdre de vue la fragilité de notre existence. La droiture des cadres et la statique des personnages plus mécaniques qu'organiques rendent l'atmosphère froide de façon à ce que leurs relents de personnalités se ressentent comme une lueur, parfois illusoire mais rarement réel. L'animation est factice de nature mais elle illustre l'illusion de la frontière entre l'artificielle et le naturel tant ce qui se produit devant nos yeux est vivant. L'obsession existentielle du Major pour ce qui constitue sa conscience en étant presque totalement une machine l'assimile à un oiseau en cage, la vie cherche désespéramment à s'échapper de sa coquille pour dépasser son stade. Le film est très court mais raconte autant par ses dialogues que par ses séquences silencieuses où la philosophie peut se partager, où l'âme ne demande qu'à se libérer. Le chemin du major est un voyage vers la transcendance, devenir un être complet en s'assimilant à un être totalement indépendant de toute lois, pratiquement supérieur en tout points voire miraculeux mais ne demandant qu'à vivre ce que nous, simples humains, considérons comme absurde et vide de sens. Il est impossible de résumer par du texte tout ce que Ghost in the Shell raconte tant il touche à quelque chose que nous ne pourrons réellement cerner dans notre existence. C'est donc à sa fin, la seule chose à laquelle on peut rattacher notre indescriptible sens de la vie, la chose qu'un esprit lambda comme celui de l'auteur veut nous enseigner, une chose fondamentale, on ne peut émettre de jugement sur notre monde, on ne peut que vivre en son sein et pleinement qu'en devenant le véritable être supérieur, celui que nous voyons naître durant ces 1h20 et que nous devrions tous être: un être Humain, dans toute sa conscience de l'être.
    MoutezZ
    MoutezZ

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 24 décembre 2018
    Ghost in the Shell 1995est un film qui reste graver à jamais dans le plus profond de nos souvenirs (surtout moi), je l'ai vu y'a déja quoi 10 ans et vraiment croyez moi je me souviens bien du déroulement des scènes comme si je le voyais aujourd'hui. Pourquoi ? Parce que c'est un long métrage bien structurer sur le plan technique et raconte une histoire qui tient la route, un film qui se déroule dans un univers bien avancé qui se situe dans un futur un peu proche que le notre (on est 24/12/2018 alors environ 11 ans aprés). Film animé bien rythmé qui peut satisfaire les amoureux de la cyber-technologie, un mélange de science-fiction, de l'action et un tout petit peu d'espionnage . . . . . . . . . . . ce qui a vraiment pris mon attention c'est l'idée qui semble en avance quand on réfléchi à l'année de production du projet ( les années 90 ), on dit Masamune Shirow et Mamoru Oshii savent comment mener leur barque. On ne s'ennuie pas une seule seconde quand on est devant l'écran, l'action est toujours présente ni trop ni peu, les scènes d'actions sont diablement efficace, ce n'est vraiment pas un film bourrin tirer à tout va bourré d'explosions et plein de cadavres par tout, on trouve l'action quand il le faut, le suspense à l'endroit exact bien que parfois on se sent perdu car les scènes nous dirige vers un chemin tout à fait opposé de ce qu'on pense, on pose toujours la question : merde mais que se passe-t-il ? Au niveau visuelle de Ghost in the Shell je reste admirateur devant la qualité du dessin des personnages et aussi de la ville et de l'environnement et le niveau de détails de ce film animé. BRAVO à "Hiroyuki Okiura". Ghost in the Shell reste un chef d'oeuvre indémodable ni plus ni moins, qui a marqué l'esprit de toute une génération et parmi eux je parle de moi-même car vraiment j'ai aimé ce film, ce monument qui va bien au-delà du simple film de science-fiction et qui botte le derrière de plusieurs autres adaptations. Alors les gens qui croient que la japanimation et le film Ghost in the Shell est simplement un film pour enfants, je leur dis bien qu'il s'agit d'un atout indispensable pour tout cinéphile qui se respecte.
    Oeil2Patrick
    Oeil2Patrick

    Suivre son activité Lire ses 94 critiques

    5,0
    Publiée le 20 décembre 2018
    Sublime conte philosophique de Oshii. Ghost in the shell se sert d'un scénario d'enquête dans un monde cyberpunk pour s'interroger sur l'humanité. Qu'est qui fait qu'un être est vivant, et intrinsèquement humain ? Le graphisme glacé renforce le côté robotisé des personnages et de ce monde pourtant palpitant de vie. Le film alterne des scènes contemplatives avec de l'action, permettant la réflexion sans que l'on s'ennuie. La bande-son est également un chef-d'œuvre elle aussi, alternant des rythmes lents et des accélérations. Le résultat est un monument du cyberpunk qui a inspiré nombre d'artistes par la suite.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top